Politique

"Un coup de poignard planté dans le dos des ultramarins"

La décision du gouvernement de "raboter" plusieurs niches fiscales profitant à l'investissement outre-mer dans le cadre de son budget 2011 n'a visiblement pas plu à Patrick Lebreton. Le député-maire estime que le gouvernement a, une fois de plus, manqué à sa parole et que cela constitue une "rupture de confiance irrémédiable entre l'Outre-mer et la droite.


"Un coup de poignard planté dans le dos des ultramarins"
"Cette décision va à l'encontre de la promesse faite par François Baroin, le 8 septembre dernier, de préserver cet investissement" lance Patrick Lebreton. Remonté, après avoir vivement critiqué les positions du gouvernement concernant le dossier des retraites et l'affaire Woerth, le député-maire de Saint-Joseph n'en démord pas.

En cause, l'annonce ce mercredi de la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, du "coup de rabot" de 10% programmé sur quatre niches fiscales outre-mer dans le budget 2011, dans les colonnes du Figaro. Une annonce qui va à l'encontre des propos du ministre du budget sur le sujet. "Le ministre avait (...) admis que 'la remise en cause de la défiscalisation en outre-mer serait un désastre économique'... un désastre officiellement planifié, donc, par le gouvernement" estime le parlementaire qui compare cette décision à un "coup de poignard planté dans le dos des ultramarins". Un "coup de poignard" qui risque de renforcer ce que l'élu réunionnais considère comme une rupture de confiance entre l'outre-mer et la majorité présidentielle.

Par ailleurs, Patrick Lebreton rappelle que le contexte socio-économique locale associé à la crise du BTP aurait dû contraindre le gouvernement à tenir ses engagements. "On pénalise encore les populations les plus fragiles, on maintient le bouclier fiscal pour les plus riches, et l'on offre 32 millions d'euros à Madame Bettencourt". En conséquence, l'élu appelle à "sanctionner lourdement" la majorité actuelle dès les cantonales de 2011.
Jeudi 16 Septembre 2010 - 07:45
Ludovic Robert
Lu 2002 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 16/09/2010 08:41
Ça c'est vraiment une très mauvaise idée et nouvelle... C'était pourtant pas le moment..., Ça remet aussi en cause le nombre de logements sociaux prévus par exercice et donc met en difficulté les foyers les plus nécessiteux... Décidément, il n'y a que les parlementaires dont le niveau de vie sera assuré...

2.Posté par Mauvaise foi le 16/09/2010 08:50
Toujours aussi sectaire et de mauvaise foi ce Lebreton ...
Il n'a toujours pas compris que quand les caisses sont vides il faut faire des économies. Est ce qu'il sait que les français sont déja endettés plus que raisonnablement ?

3.Posté par William le 16/09/2010 08:54

Un mal nécessaire !
Je pense qu'avec ce coup de rabot et l'élargissement du PTZ il y a une petite chance que ceux qui ne gagnait pas assez pour défiscaliser mais trop pour avoir des aides vont pouvoir trouver des opportunités. La baisse de la defisc devrait faire redescendre d'autant les prix du marché... C'est un raccourci bien sûr mais ce mal est nécessaire et il faut avoir le courage d'affronter les effets de bord temporaires.

4.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 16/09/2010 09:33
Wiliam, je dois admettre que vous avez un peu raison, si tenté que l'on puisse compter sur les privés Réunionnais, en pleine crise, pour donner la contrepartie d'investissement, et la, je suis pessimiste...

5.Posté par David B. le 16/09/2010 10:47
En résumé, l'argent qui sera économisé sur notre dos retournera dans les caisses de l'U... euh de l'Etat, à Paris, puisque c'est bien connu, les Créoles que nous sommes sont incapable de gérer l'argent correctement... d'ailleurs, notre revenante Margie Sudre pourra en temoigner ! Elle donne l'exemple de ce qu'il faut faire : être une simple bénévole, dans un Haut Comissariat bénévole lui aussi. On n'a pas d'idées, mais on a des paroles ! Et c'est gratuit ! N'est-ce pas magnifique ?

6.Posté par Michel Gangaye le 16/09/2010 11:47
Nos élus sont à l'image de la Réunion "je veux, j'ai droit". En absence d'idée pour le développement de l'ile, ils se conditionnent aussi dans la l'assistanat. Nous sommes dans une République, et c'est normal que les efforts doit être collectifs en temps de crise. Les élus sont en colère pour un petit "coup de rabot de 10%" sur les niches fiscales.

Je vous invite à lire "LES NOIRS NE LISENT PAS ET RESTERONT TOUJOURS NOS ESCLAVES".

7.Posté par noe974 le 16/09/2010 12:13
Ceux qui ont beaucoup profité , paieront .
Le petit malheureux , lui , n'a pas beaucoup profité , à part un travail d'esclave .

Les niches doivent être toutes supprimées !!!!

8.Posté par David B. le 16/09/2010 13:01
@6

Je note surtout que l'on tape toujours sur les soi-disant assistés, et que l'on ne parle JAMAIS de tout les avantages accordés aux plus aisés (Bouclier fiscal, "golden parachutes", actionnariat et spéculation vivement encouragés). Il est vrai qu'il est plus facile d'accuser le RMIste de tout ses soucis, plutôt que d'aller manifester contre ce gouvernement pourri jusqu'à la moelle. D'ailleurs, la droite RPR devenu UMP n'est-elle pas au pouvoir depuis 8 ANS de suite ?

9.Posté par JUBILATION le 16/09/2010 13:44
A qui bénéficie principalement les niches fiscales ultra-marines?
Aux investisseurs riches, souvent métropolitains, donc, je ne suis pas offusqué et
je souhaite que les économies réalisées reviennent au peuple des travailleurs.
Ce ne serait que justice, récompenser le travail, hein SARKO !!!

10.Posté par le nain le 16/09/2010 13:53
voila la droite c'est le mensonge a tous les niveaux

11.Posté par ALbinos le 16/09/2010 16:32
Cela fait des années que ces dispositifs sensé relancer l'emploi ont vu le jour, en fait il ne profitent qu'aux patrons a qui ont fait cadeau de 20 à 30 % de leur investissements en échange de ... rien pour la salariés hormis de vague engagement de conservation d'emplois sous payés, aux riches contribuables qui s'affranchissent de l'impôt tout cela financer par toute la population. L'outre mer a réélement besoin d'aide, mais pas de celle-ci qui a montré son inéficacité (je ne parle pas de la flambée des prix de l'immobilier dans les DOM qui asphyxie les populations)

12.Posté par Soleil, soleil le 16/09/2010 18:27
attendons de voir les chiffres definitifs quand meme! on peut avoir une surprise au niveau de la croissance aussi (si on fait aussi bien que les allemands, à suivre...).
globalement, l'investissement Girardin visait les "gros contribuables". La loi Scellier outre mer: contribuables de 7 000 à 15 000 euros d'impot par an. Meme si on rabote de 10%, l'attrait de l'immobilier et de la defisc vont etre la quand meme (car il faut comparer aussi aux autres placements du patrimoine de la place: actions, obligations et autres).
En revanche, pourquoi ne pas "recreer" une classe moyenne et "l'emmmener plus haut"? Quitte a modifier les defiscs: profiter de la defisc de l'IS dans l'immobilier, possibilite d'acces aux contribuables aises aussi (ISF)...
Vu les changements du PLU, les cos et pos des terrains ont evoluer. Possibilite de construction developpee.
Mais souvent, la classe moyenne "basse" ne peut emprunter mais dispose d'un patrimoine foncier immobilier: terrains constructibles. Par le biais de "SCPI nouvelle" alimentee par la defisc nouvelle, cela permet de financer des logements sur ces terrains appartenant à la classe moyenne. L'Etat est en co gestion de ce systeme afin d'eviter des abus.
- Les 8/10 premieres annees: l'argent collecte des locations alimente ces scpi. Et zero impot pour cette classe moyenne.
Puis apres les 8/10 ans, les locations des logements reviennent aux proprietaires (apres etat des lieux et remise en etat).
Tout le monde y gagnerait, non? Etat, entreprises, grosses fortunes, classe moyenne "basse". Pour les banques: risque nul. Ce n'est qu'une idee, lol

13.Posté par citoyen le 16/09/2010 19:37
- 7.Posté par noe974 le 16/09/2010 12:13

Simpliste et peu crédible. C'est comme ça qu'on réfléchit à l'UMP locale? Je comprends mieux....


- Sur le fond, pour l'instant, tout ça est vague, à part de parler de 10 %.....

Mais LEBRETON a selon moi tout à fait raison: il ne s'agit pas d'avoir ou pas une vision pour l'île, mais d'éviter une remise en cause d'un système fiscal assurant une demande de constructions.

Cela a déjà été remis en cause en fin 2008 avec les effets que l'on sait, outre la crise financière mondiale. Résultat certain: "plongée" du bâtiment et "décollage" du chômage "bâtiment".

Que l'on veuille recentrer sur le logement social, c'est bien, il le faut. Mais qui, parmi les particuliers, voudra construire pour louer à un loyer assez limité avec le risque lié aux locations, alors qu'il faut rembourser à la banque le prêt dans des délais? Euh.....

Dire que cela profite aux investisseurs métropolitains, euh, je sais pas, je demande à lire des chiffres, avoir des preuves ..

Qu'il y ait eu des abus, je suis d'accord, mais je préfère des ajustements, pas des "coupes" irréfléchies, comme c'est envisagé...

Et aussi que l'ensemble du système fiscal, vu les spécificités fiscales de telles ou telles catégories professionnelles et secteurs publics/privés, vu le bouclier fiscal, ....etc soit remis à plat.

Car pour l'instant, c'est du genre simpliste:: faisons des économies sans savoir ce que ça va entraîner. Et côté crédibilité du gouvernement (Baroin qui admettait il y a peu que cela ne devrait pas être remis en cause), ça ne choque même plus, vu qu'on est habitué aux "pitreries" (le mot est faible' des caliméros, boute-feux, pinochios et autres excités "politiques" du moment...

14.Posté par le nain le 17/09/2010 09:41
merci a ceux qui ont votez pour cette droite sans foi ni loi et qui nous fout dans la malasse

15.Posté par loi scellier 2011 le 01/10/2010 14:00
Malgré une baisse des plafonds de loyer sur 2011 et un surcoût des biens du fait du respect de la norme énergétique BBC (environ 10%) par les promoteurs, il encore possible de faire un investissement défiscalisant rentable en loi scellier 2011…Après 2011, cela sera forcément moins intéressant

16.Posté par Salaire le 09/12/2010 15:11
J'espère seulement que vous pouvez faire un autre poste lié à cela. C'est certainement bon blog.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales