Santé

Un congrès de l'océan Indien sur la médecine générale, profession en devenir

Les 26 et 27 avril prochains, le 1er Congrès Francophone de Médecine Générale de l'Océan Indien se déroulera à la Réunion. Jeudi, une conférence de presse, animée par le Dr Jean-Marc Franco, Président du Congrès et Directeur du Département de Médecine Générale de l'UFR Santé, ainsi que Dr Flore Bettini, Secrétaire Générale de l'URPS, a eu lieu pour en expliquer les enjeux.


Un congrès de l'océan Indien sur la médecine générale, profession en devenir
La médecine générale, définie comme une médecine de soins primaires, est avant tout une médecine de proximité qui prend en charge le suivi durable, le bien-être et les soins médicaux généraux des populations…. Mais demain qu’en sera-t-il ?

A l’heure où le désert, dans certaines régions, de la carte démographique médicale ne cesse d’être évoqué, il semble vital pour la sauvegarde de la médecine générale de privilégier le renouvellement des générations et de former les jeunes internes à caractériser la médecine générale en une spécialité à part entière.

C’est dans la dynamique de la naissance du tout nouveau département de médecine générale à la Réunion au sein de l’UFR Santé que le Collège des Généralistes Enseignants de l’Océan Indien et l’Union Régionale des Médecins Libéraux de l’Océan Indien co-organisent en partenariat avec le Conseil Régional, le 1er Congrès Francophone de Médecine Générale de l’Océan Indien, les vendredi 26 et samedi 27 avril 2013.

D’autres partenariats avec l’UFR Santé, l’Université de la Réunion, l’ARS, le CHU, les réseaux de
santé de la Réunion, les structures d’aide à domicile ont été mis en place. Sous l’égide du Collège de Médecine Générale, le congrès bénéficie de l’expertise scientifique du Collège National des Généralistes Enseignants.

Ce congrès réunira les médecins généralistes, acteurs de soins primaires de La Réunion, de Mayotte mais aussi des îles voisines : Les Seychelles, Maurice, Madagascar et les îles des Comores, de métropole et d’ailleurs, avec, pour objectif de stimuler les échanges et peut-être à terme de mettre en place des études de recherche dans la zone océan indien.

Pas de soutien de l'industrice pharmaceutique

C'est une grande première, ce congrès est organisé sans le soutien de l’industrie pharmaceutique. Après l’affaire du médiator, il était nécessaire de montrer la faisabilité d’un congrès en totale indépendance de l’industrie pharmaceutique.

Cela a été possible grâce à un engagement financier important de la part de l’URPS Médecins. Ce congrès s’inscrit dans un contexte de partenariats innovants et prometteurs entre l’URPS Médecins, l’UFR Santé, le CHU de la réunion qui ont signé une convention qui fut mise en place en décembre dernier visant à améliorer la prise en charge des patients en particulier sur des grands problèmes de santé publique comme la périnatalité, les maladies métaboliques et les maladies infectieuses.

La Région est aussi en première ligne avec un engagement dans la formation des professionnels de santé, dans la recherche dans la zone océan indien et sa contribution dans la création de la faculté de médecine.

Les objectifs de ce congrès sont de :
- Stimuler le développement de la médecine générale avec la création d’une filière universitaire, la médecine générale étant une spécialité reconnue seulement depuis 2004.
- Informer les professionnels de santé dans le développement de la formation continue
- Promouvoir la sécurité et la qualité des soins au travers de la définition du parcours de santé du patient
- Améliorer la coopération interprofessionnelle et interdisciplinaire, particulièrement dans le cadre des maisons de santé.

Il s’agit d’un premier congrès de médecine générale qui obéit à des règles strictes de rigueur scientifique où la qualité des communications ont été évaluées par un comité scientifique. Les congressistes auront la possibilité de composer eux-mêmes leur programme autour de 4 sessions par créneau horaire :
- sessions plénières sur des pathologies chroniques telles que le diabète mais aussi sur des sujets de santé publique comme la périnatalité mais aussi sur le développement professionnel continu… animées par des personnalités de la Médecine Générale
- de séances de communication orales durant lesquelles ils pourront exposer et partager une de leurs expériences ou un travail de recherche sur des pathologies émergentes et infectieuses.
- d’ateliers interactifs, plus adaptés aux apprentissages sur des questions de santé publique comme "La santé à la Réunion : Tizanèr é Zerbaz" ou encore "Les violences conjugales"….
- de visites commentées de posters : Epidémies précoces de bronchiolite à la Réunion, Rôle du médecin généraliste dans la prise en charge du patient cancéreux …
…un contenu scientifique très riche et diversifié qui touche à la fois les soins, la recherche et l’enseignement.
Le programme détaillé reprenant l’ensemble des séances et leurs horaires ainsi que le nom des intervenants figure en annexe.

Ce congrès sera aussi l’occasion de remettre le Prix de la thèse dont le thème fondateur est la Recherche en Médecine Générale. Il est à l’initiative du tout nouveau Département de Médecine Générale de la Réunion de l’UFR Santé en collaboration avec le Collège des Généralistes Enseignants de l’Océan Indien et le Collège National des Généralistes Enseignants.

Pour plus d'informations : http://www.congresmgoi.com/
Vendredi 19 Avril 2013 - 07:17
Lu 1574 fois




1.Posté par noe le 19/04/2013 09:04
Bon congrès pour les échanges de pratiques de soin , de connaissances ...
C'est bien pour les médecins et surtout pour les malades ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales