Société

Un complexe sportif et aquatique à 6 millions d'€ pour Dos d'Ane


Une vue du futur complexe aquatique, avec les remparts en arrière-plan
Une vue du futur complexe aquatique, avec les remparts en arrière-plan
Dos d'Ane se dote d'un complexe sportif et de loisirs porté par l'intercommunalité de la côte Ouest.

Différentes pratiques sportives seront développées sur site ou à partir du site, telles que l’escalade, le bicross, le football, la natation, l’aquagym. Un espace de remise en forme comprenant hammam et sauna sera présent, de même qu’un espace de restauration, un boulodrome et des jeux pour enfants. Le complexe sera également doté de salles pouvant accueillir des formations et des séminaires.

L'impatience des habitants tient en un seul mot pour cet écart de la Possession : la piscine. L’espace aquatique, puisqu'il faut l'appeler ainsi, proposera un espace couvert avec vue sur les remparts, composé d’un bassin d’apprentissage de la natation de 75 m2, d’un bassin ludique de 88 m2 et donc d’un espace balnéo.

L'autre facette du vaisseau, posé sur pilotis, accueillera "la maison du Dos d’Ane", composée de deux pièces principales de 100 et 40 m2, polyvalentes pour les pratiques sportives (gym, arts martiaux, danse, musculation) ou les évènements familiaux tels que les réceptions de mariage ou de baptême.

Coût de l'opération : 6,3 millions €

Après un coup d'oeil ou une bonne marche au Cap noir, Dos D'Ane n'offre à ce jour que très peu de repli culinaire aux touristes et locaux de passage. Là encore, le complexe tente de répondre à ce manque. Le TCO confiera à un exploitant privé sur appel à projet, la rondavelle de restauration. Elle proposera une offre de restauration rapide et des plats à consommer en terrasse.

Le TCO a souhaité inscrire ce projet de complexe sportif intercommunal dans une démarche de haute qualité environnementale. Les toitures seront faites en zinc et les façades habillées de bois, matériaux nobles et durables. Une étude d’optimisation énergétique des bâtiments et notamment de l’espace aquatique, en partie financée par l’Ademe, est actuellement en cours de réalisation.

Le démarrage des travaux est prévu pour novembre 2013, son inauguration pour mars 2015. L’enveloppe de l’opération porte le coût des travaux et études à 6,3 millions €, supporté à 36% par la commune et à 64% par le TCO. Ces derniers ont sollicité les fonds européens LEADER, le Plan de Relance Régional et / ou le Fonds Exceptionnel d’Investissement de l’Etat, et l’Ademe pour l’étude d’optimisation énergétique.

Vue extérieur du complexe
Vue extérieur du complexe

Jeudi 18 Avril 2013 - 07:00
LG
Lu 2270 fois




1.Posté par contribuable le 18/04/2013 07:40
et c'est qui qui paye pendant qu'on manque d'emplois aidés pour la rentrée scolaire? le quatar?

2.Posté par David ASMODEE le 18/04/2013 09:14
Le TCO confiera à un exploitant privé sur appel à projet, la rondavelle de restauration.


En espérant que ce ne soit pas dans la grande tradition makotte locale. Comme ces camions bars où les mecs pissent sur leur propre camion et servent les sandwiches sans se laver les mains.

3.Posté par Sans Blague le 18/04/2013 10:34
Ils en pensent quoi la haut au dos d'anes.
Ca se voit que les élections approchent....

4.Posté par naif le 18/04/2013 11:00
encore une opération de communication de la mairie qui voudrait que le dos d'ane reste un reservoir de voix électorales . mais les voies des urnes sont etroites et le maire est en train de s'enfoncer pitoyablement dans une démagogie indigne de son intelligence . rappelez moi combien de piscines municipales à la Possession : 1 seule et unique au centre ville pour plus de 30 000habitants et là 1 complexe à 6,3 millions d'euros soit plus de 40 millions de francs pour 1502 habitants , source INSEE ! argent public dilapidé pour acheter des voix , et on continue...

5.Posté par mi marche ec Melenchon le 18/04/2013 12:25
A coté de ca, la pharmacie va fermer et les dernier médecin est parti il y a 3 ans. La commune n'a même pas ete foutue d’aménager un centre de soin.


6.Posté par monica kolère le 18/04/2013 12:33
Et qui va en profiter de ce complexe sportif??? à votre avis? les enfants et les familles les plus défavorisés?? les exclus, les jeunes sans emploi? la population au RSA? c'est ça la politique du Maire, pensez au bien vivre dans sa ville pour tout le monde? ou juste une partie??et combien de piscines après celle de moulin joli( olympique: 8 millions d'euros!!!!) va t'il encore prévoir pour rêver de conserver son fauteuil encore l'année prochaine???? je pose la question................

7.Posté par Miss Emilie Jolie le 18/04/2013 13:16
Monsieur le Maire,

Au lieu de gaspiller l'argent public, dans la "rénovation" de rond point le long de l'Avenue de La Palestine, au lieu de gaspiller l'argent pour ouvrir un MacDonald à Moulin Joli genre il n'y en a pas un à proximité et qu'il se disait qu'on ouvrait plus de MacDo à la Réunion...au lieu de gaspiller l'argent des contribuables à faire de la communication ces temps ci, vue que les éléctions s'approchent vous essayer d'acheter les voix des possessionnais avec vos "films en plein air", votre futur "macdo et hotel", vos "terrains de tennis" qui profitent qu'à une catégorie de personne...de délaisser des impasses comme celle Maurice Kriegel, ou un courrier vous a été adresser pour pollution sonores, vente d'alcool à même pas 500 métres de l'école primaire Jules Eloinon à cause d'un bar, vous qui prétendez être locataire, je vous invite à venir louer un appartement dans le coin, et vous verrez comme le coin est charmant tant au niveau visuel, que sonore!!!!
Aux Possessionnais ne vous laissez pas dupés par ses promesses de nouveaux genres, les éléctions y approchent la langue n'a point le zo....

8.Posté par MARCEL SANQUER le 18/04/2013 17:08
1° Avril est passé pour 2013 et un peu trop tôt pour 2014 !!
N'est-ce pas encore un projet monté à contre-sens ?
Qui a organisé la planification de ces travaux ?
2013 à 2015 : 2 années de travaux :
va entraîner un surplus conséquent de camions et voitures sur cette D1 non préparée à recevoir un tel trafic.
2015  et plus:
Ce complexe va accueillir un effectif d'employés et des visiteurs  potentiellement importants
(faut l'espérer : je suis curieux de voir l'étude de marché d'un tel projet la-haut)
Quid des aménagements routiers et plan transports pour absorber ces flots de voitures et bus ?
Cette route D1 est déjà saturée avec un mariage à 30 voitures !

9.Posté par monica kolère le 18/04/2013 20:32
Bravo post 7 et 8 , vous avez des arguments sans faille!!! et pour aller dans votre sens, on se demande qui va payer tous ces projets pharaoniques???? vous n'êtes pas un peu tous "mégalo" à la Mairie???
C'est à vomir.....................écoeurant !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales