Société

Un collectif antiracistes interpelle les syndicats sur la préférence locale à l'embauche


Un collectif antiracistes interpelle les syndicats sur la préférence locale à l'embauche
Certains politiques, associations et syndicats prônent depuis quelques temps la "préférence locale" à l'embauche face à la flambée du chômage à La Réunion. Les exemples récents sont nombreux. Du recrutement à la direction de l'Agorah à celle d'un cadre "extérieur" à la CGSS, les syndicats montent au créneau pour réclamer des mesures pour encourager l'embauche "à compétence égale" de réunionnais ou réunionnaise dans leur région.

Une prise de position qui n'est pas du goût d'un nouveau groupe baptisé Collectif républicain antiracistes. Ce dernier agit pour le moment de manière anonyme mais a décidé d'interpeller les responsables syndicaux locaux de la CFDT, CGTR, FSU et de l'Unsa dans différents courriers. "Nous attirons l'ensemble des syndicats de La Réunion sur la montée actuelle de thèses directement inspirées de partis d'extrême droite métropolitains, qui consistent à diviser les français entre eux selon leur origines prônant ouvertement l'institutionnalisation d'une discrimination raciale notamment en matière du droit du travail" explique le collectif.

Le collectif va plus loin et rappelle aux syndicats quelques principes législatifs. "L'application de ces thèses en métropole comme à La Réunion serait bien évidemment illégale, contraire à la constitution et exposeraient naturellement ceux qui tenteraient de les appliquer à des sanctions pénales justifiées y compris à des privations de droits civiques", souligne le collectif.

"Nous savons que les syndicats n'ont jamais fait le lit de l'extrême droite"

Un courrier qui a été envoyé en quatre exemplaires à chacun des secrétaires généraux des syndicats. "Nous en appelons à la plus grande vigilance dans l'intérêt même des réunionnais. Cela aurait directement pour vocation de poser question sur le maintien de La Réunion dans la République et par voie de conséquence sur son statut de département français", ajoute-t-il.

"Actuellement les réunionnais peuvent venir trouver dans tous les autres départements de la République notamment des emplois, des formations et La Réunion, elle même, bénéficie de nombreuses aides financières de l'Etat et de l'Union européenne. Tout cela pour rappeler la responsabilité qui pèse sur les syndicats à La Réunion", souligne-t-il. Le Collectif républicain antiracistes conclut : "Nous savons que les syndicats n'ont jamais fait le lit de l'extrême droite, ni celui d'une dissension entre La Réunion et la métropole. Nous ne voyons aucun motif pour que cela commence aujourd'hui"

Il reste à savoir qui se cache derrière cet énigmatique Collectif républicain antiracistes et comment réagiront les syndicats visés directement par ces courriers.
Vendredi 2 Novembre 2012 - 16:30
.
Lu 3862 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

83.Posté par ndldlp le 13/11/2012 16:15
"illusion du relief".
cela résume bien le détenteur du pseudo.. ;-)

82.Posté par ndldlp le 13/11/2012 16:12
Well it's a dog eat dog
Eat cat too
The French eat frog
And I eat you
Businessman, when you make a deal
Do you know who you can trust?
Do you sign your life away?
Do you write your name in dust?

Hey, hey, hey
Every dog has his day
It's a dog eat dog
Dog eat dog

Dog eat dog
Read the news
Someone win
Someone lose
Up's above and down's below
And limbo's in between
Up you win, down you lose
It's anybody's game

Hey, hey, hey
Every dog has his day
It's a dog eat dog
Dog eat dog

And it's a eye for eye
Tooth for tooth
It's a lie
That's the truth
See a blind man on the street
Looking for something free
Hear the kind man ask his friends
"Hey, what's in it for me?"

Hey, hey, hey
Every dog has his day
It's a dog eat dog
Dog eat dog

Dog eat dog.. dog eat dog
Dog eat dog

Dog eat dog..

81.Posté par Anti tout et pour rien le 11/11/2012 15:36
Le problème avec les comités, associations ou mouvements "antiracistes " d'aujourd'hui c'est qu'ils se parent de ce vocable qui finit par ne plu srien dire ou alors exactement le contraire de ce qu'ils font semblant de proner.
Un peu comme toutes ces républiques "démocratiques et populaires" d'Algérie, de Chine , du Vietnam ou du Congo (ex Zaïre) par exemple qui ne sont que des dictatures qui se cachent derrière ce faux nez pour ne pas effaroucher les autres , les naïfs et les rêveurs qui croient encore que l'homme est motivé par autre chose que son propre intérêt!

80.Posté par black darkness le 11/11/2012 13:21
shot down in flames
shot down in flames
it ain"t no shame
to be shot down....

79.Posté par black darkness le 09/11/2012 18:50
Jai jamais vu de pink darkness ou de white darkness...allez " double expresso "....ca fera l'affaire.


Faut dire que vous étés pas aidé, vous n'avez ni l’âme d'un poète ni celle d'un artiste !

Petit cours sur le clair obscur cortex ?

La systématisation du clair-obscur le plus accentué, chez Caravage, a une signification : le monde terrestre est plongé dans l’obscurité tandis que l’intrusion divine se signale par la lumière de l'action. Ce procédé permet d’augmenter la tension dramatique, de figer les attitudes à un moment précis, de mettre en volume les personnages et de donner l’illusion du relief.

Ces peintures sont devenues plus ternes et plus sombres qu'à l'époque de leur création, suite au vieillissement des pigments et des vernis.

78.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/11/2012 15:43
Black darkness..
Comment gunet qualifierait il ce pseudo..
Jai jamais vu de pink darkness ou de white darkness...allez " double expresso "....ca fera l'affaire.

77.Posté par Caton2 le 09/11/2012 12:25
74. Même si noir c´est noir
Il n´est jamais trop tard ... pour apercevoir la lumière dans le black !!!

76.Posté par black darkness le 09/11/2012 11:48
mais vous êtes un spécialophobe ..!


vous pensez étre "spécial" ? désolé mon cher cortex, mais vos propos sont d'une banalité consternante, de ceux que la beaufitude gaucho éructe au café "normal premier", celui tenu par françois hollande, place Rétrograd....cependant je vous concède une pointe de banalophobie de ma part, phobie n'étant pas dans ce cas dévoyé.

75.Posté par black darkness le 09/11/2012 11:39
lunettes gaga run, lunettes qu'on dit, à moins que tu ne te serves de la lunette de ton wc comme d'un monocle, ce qui expliquerait bien des choses sur cette surcharge fécale niveau crânien qui t'accable.

74.Posté par black darkness le 09/11/2012 11:31
Waaaahhhhh....celui qui dit c'est celui qui y est ? With all due respects...tu nous as habitué à bcp mieux niveau répartie et psychologie mon cher caton, ne te laisses pas aller à la facilité ce serait dommage.

73.Posté par GGrun le 09/11/2012 10:35
Avec ou sans lunette, darness est toujours dan fénoir

72.Posté par Caton2 le 09/11/2012 10:29
"Depuis, tout le monde sait qu'il ne suffit pas d'avoir une téte en forme d'ampoule pour étre une lumiére !"
On sent l'expérience personnelle. C'est pour ça que vous avez choisi le pseudo Black darkness.

71.Posté par ndldlp le 09/11/2012 09:23
mais vous êtes un spécialophobe ..!
faut faire reconnaître votre talent !
cela vous permettra sans doute de stimuler votre égo.

70.Posté par Black darkness le 09/11/2012 05:15
Un cerveau ? ptdrrrr....mais enfin réveillez vous, on est plus dans les années 70's durant lesquelles il suffisait de se prétendre de gauche et de porter des lunettes pour avoir le statut d' intellectuel !

Depuis, tout le monde sait qu'il ne suffit pas d'avoir une téte en forme d'ampoule pour étre une lumiére !

Fonctionnairophobe ? l'immensité de votre racisme parait sans limites....

69.Posté par ndldlp le 08/11/2012 19:13
65.
et puis je ne pense pas que la Corse soit plus défavorisée que la Réunion..
mais bon, je vais pas déballer ici ma vie, black machin chose..

68.Posté par ndldlp le 08/11/2012 19:09
65.
un cerveau tout simplement..tu sembles être un peu défaillant de ce côté là à priori..sans doute trop d'années de fonctionnariat..hélas ?

et aucune carte d'aucun parti.
faut savoir rester indépendant et libre dans la vie.

67.Posté par Caton2 le 08/11/2012 13:34
66. En fait, ça risque d'être pire. Je crois, comme je l'ai écrit, que la discrimination s'exercera également au sein des réunionnais "de souche". Derrière cette préférence régionale se cache la préférence "réparatrice", qui voudrait réserver aux cafres une préférence "préférentielle". C'est la seule manière, pour le PCR, de continuer à exister...

66.Posté par jim.kowalski le 08/11/2012 11:50
Caton....en effet, si on la naiveté de croire qu'un recrutement local effectué parmi tous les "résidents" ou "locaux", (de souche ou non) n'aboutira pas en misouk à une discrimination contre les réunionnais non de souche...on peut effectivement penser qu'il n'y a pas de racisme.


Faisons semblant de croire les préférencieux, et admettons qu'il n'existera qu' une discrimination liée à la résidence ou à la non résidence ;

pour avoir vu à l'oeuvre les associations antiracistes faire condamner systématiquement ...pour discrimination raciale...des patrons préférant embaucher des gens issus des bons quartiers plutot que de banlieues pourries, il me semble une fois encore évident que le caractére raciste de cette discrimination liée à la résidence sera reconnu dès les premiers jugements.

65.Posté par Black darkness le 08/11/2012 11:20

Il a ce quil faut pour bosser ou il veut comme.il veut.



Fichtre !!! mais qu'aurait fait de plus ce superman pour qu'il estime normal pour lui ...ce qu'il refuse aux autres ?

Il a gagné un diplome superman ? la belle affaire...et quel mépris pour les non diplomés !

Si ce n'est le diplome..qu'est ce donc que ce passe droit magique...une carte du Parti Socialiste ?

Aurait il un statut de super citoyen du monde qu'il est interdit de discriminer, statut dont il aurait hérité de droit de par sa créolitude métissée et ses postures de gauchisant humaniste...statut autorisant cette belle ame à travailler là ou il veut...y compris dans des régions bien plus défavorisées que la Réunion, alors qu'il estime en retour que les vilains zoreils forcément colons, racistes, esclavagistes , génétiquement pauvres....sont des sous hommes qui ne doivent pas avoir les mémes droits que son altesse ?
..
u[

64.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/11/2012 23:52
61.
Il a ce quil faut pour bosser ou il veut comme.il veut.

63.Posté par GGrun le 07/11/2012 20:14
Canton , bon début
mais en tant que zorey militant de la CGTR, mi di a ou point 2 = 0
Poser le problème de l'emploi ici pour les 60% de jeunes exclu-e-s ce n'est pas " pour attiser les haines anti-zoreils. " mais pour le respect du préambule de la constitution qui contient le droit au travail.
Quand l'INSEE écrit que ici 80% des emplois subalternes sont réservés aux créoles, 99% des étudiants créoles peuvent revendiquer. Ce n'est pas du racisme, c'est l'éxigence d'égalité. Dans certaines cours d'écoles ou bla bla sur le net, ceux qui i voient du racisme i sont. Certains menacent même. Comme au bon vieux temps de Debré

62.Posté par Caton2 le 07/11/2012 19:22
Je relève dans le texte du collectif cité par l'article, deux phrases surprenantes. La première:
"Nous attirons l'ensemble des syndicats de La Réunion sur la montée actuelle de thèses directement inspirées de partis d'extrême droite métropolitains, qui consistent à diviser les français entre eux selon leur origines prônant ouvertement l'institutionnalisation d'une discrimination raciale notamment en matière du droit du travail"
En quoi la préférence régionale serait une discrimination raciale stigmatisant l'origine? Si c'est le cas, le débat va devenir complexe. Qui sera plus régional que les autres parmi des réunionnais d'origine cafre, malbar, sinois, européenne, zarab ou métis de plusieurs de ces origines? On va mégoter sur le degré de "régionalité" des uns où des autres?
Le racisme doit rester hors sujet dans ce débat.

La deuxième citation est non moins surprenante:
"Nous savons que les syndicats n'ont jamais fait le lit de l'extrême droite, ni celui d'une dissension entre La Réunion et la métropole. Nous ne voyons aucun motif pour que cela commence aujourd'hui".
Ce collectif n'a pas bien analysé l'attitude récurrente de la CGTR, qui ne se gène pas pour attiser les haines anti-zoreils.
Avec des analyses pareilles, le débat ne peut que s'envenimer. Ne serait-ce pas le souhait de ce "collectif" curieusement anonyme?
Personnellement, je suis assez proche de la position de Nicolas en ce qui concerne la préférence régionale.

61.Posté par Black darkness le 07/11/2012 18:23
Bonne nouvelle..."IL" cherche du taf ailleurs !

Mauvaise nouvelle, "IL" n'est pas calédonien !

60.Posté par ndldlp le 07/11/2012 18:17
rien compris le 57 ..

nous ne faisons que relater pour qui veut bien lire, ce qui s'applique dans d'autres territoires où les données socio démographiques indiquent un écart notable avec la moyenne nationale.

nous énonçons que la préférence locale doit s'appliquer dans la fonction publique, de manière à ce que l'Etat démontre qu'il utilise l'outil de la fonction publique, pour marquer sinon les esprits, un message fort aux résidents de l'outre mer.
nous énonçons qu'aucune affectation pour un premier poste ne doit se faire au profit d'un résident réunionnais, et qu'une fois la période de stage terminée..Zou..direction la Métropole. que l'on fasse ensuite revenir ce qui en ont fait la demande..

dans le secteur privé, libre aux actionnaires de recruter qui bon leur semble.

il est évoqué ici la notion de résidents outre mer, pas de créole de souche ou de zoreoles ou je ne sais quel autre "race" (comme dirait Daniel Vabois dans une chanson du patrimoine local).

au législateur ensuite de déterminer la notion de résident : natif, ayant droit moral, ...

nous notons que l'application de la préférence régionale, en nvelle calédonie, est ancrée dans les cabinets privés de recrutement..ici aussi par ailleurs, où chacun d'entre eux, pour ne pas dire la plupart, évoquent des entretiens qui se déroulent localement....


59.Posté par Marcel le 07/11/2012 16:30
Posts 57 et ...58 :
Entièrement d'accord!

58.Posté par stgaal le 07/11/2012 15:15
Ouvrons enfin les yeux ! Oui mais sur le racisme caractérisé qu'incarne la préférence régionale.

57.Posté par stgaal le 07/11/2012 15:12
A 56. Ce n'est pas parce qu'une collectivité territoriale (la Calédonie n'est pas 1 DOM) commet 1 délit de discrimination raciale que cela doit en justifier d'autres ailleurs : pourquoi pas en métropole aussi ?? Le racisme se combat partout.
En tout cas belle argumentation.... Pourquoi les réunionnais ne seraient pas racistes puisque d'autres dans le monde le sont... Belle argumentation de... racistes au sens juridique et jurisprudentiel !!

56.Posté par ndldlp le 06/11/2012 19:21
ouvrons les yeux..

http://domtomjob.com/emploi-nouvelle-caledonie-7-20801.html

"Ce poste, ouvert uniquement aux résidents en Nouvelle-Calédonie, est basé à Nouméa et est à pourvoir en CDI. "

55.Posté par GGrun le 05/11/2012 20:19
Frédo i menace et sort shabouk. Le bon temps de la colonie lé pa fini pour lui. Lé dan fénoir. Pa nou.

54.Posté par darky le 05/11/2012 16:07
53.
Faudra aussi porter plainte contre pierrot aussi..
Encore une fois la preference locale a lembauche nest pas liee a une consideration de race.
Comment faut il lecrire autrement?

Mais si tu as le gout du pretoire..allons y..

53.Posté par Frédo le 05/11/2012 10:01
Notamment aux posts : 43,44,45,49,50,... pour rappel, en République Française, le racisme n'est pas une opinion mais un délit y compris lorsqu'il est commis sur un site internet comme celui-ci.

Soit vous cessez vos propos délictueux, soit j'engage à votre encontre une procédure pour provocation à la haine et à la discrimination raciale.

Pour information, quand on est juriste cela fait partie de son métier que de savoir mener une procédure pénale jusqu'à son terme c'est à dire jusqu'à la condamnation de la partie adverse.

52.Posté par Communiste orphelin le 05/11/2012 09:01
@Ggrun...le deuil, mais de maman lolo enfin ! Je 'invite à consulter mon message d'amour sur le post "elle est décédée"


Avant de parler d'un racisme institionnel, ( inversion accusatoire, car ce sont les non réunionnais qui sont vitimes de discriminations via la préférence) tu devrais consulter ce lien (titre provocateur mais article intéressant) qui explique pourquoi le réunionnais est souvent dans un emploi "subalterne".

http://news974.wordpress.com/2012/08/27/les-reunionnais-sont-des-attardes-mentaux/

51.Posté par Bayoune le 05/11/2012 05:43
Mwin mi viyin poze in ti kestiyon, i arsanm plito in kasaz lé kuiy !!!. Pou So bann sankoulèr ki sibmerge la Réniyon kolonizé, lo réniyoné soré rasis. kan mi agarde listwar résante, mwin ti réniyoné mi vé pa krware sà. Lo réniyoné dominé, li pé pa ète rasis puiske konm bèf brankar atasé li sibi kou de sabouk ( somaz, déportasiyon, li dor parfwa dosou lo pon, bordaz la riv. d'abord), li réniyoné isibi lo joug koloniyal impozé, atasé, amaré dann son brankar la départementalizasiyon ke noute " bann kamarade Vergès" la donn la sinn pou anmare anou dann so brankar départemantal, 98 tan apré labolisiyon de lesklavaz, si la fé vréman?? E pi in note zafère, lo réniyoné i kri for, bé petèt parske li réalize anfin ke son péi lé okipé par inn pwisanss koloniyale - LA FRANCE HUMANISTE DES DROITS DE SES HOMMES - qui viennent nous dire avec SES DROITS d’occupations que nous sommes racistes, alors qu'il est fort possible que nous sommes, comme les Chagossiens un peuple en disparition dans l'océan indien. Les français, ils ont bien refusé l'occupation en 39/40, pourquoi un petit peuple comme le notre devrait subir cette substitution de population sans rien dire. Sa in lasosiyasiyon i zoué èk do fe, li sèye fé ferme anou noute bouss èk zot lwa ke zot la inporte isi...


50.Posté par GGrun le 04/11/2012 19:44
A communiste orphelin (de quoi ou du quel ?), en tant que zorey, mi pans lé problèm zorey/créole la. Problème de domination coloniale. 80% créols lé dan emploi "subalterne". Kan la emploi. Sa i lé rasism institutionnel. Racism anticomorien lé racism du povr au povr. Condamné par la loi. Somanké i doi pa cashet sa tout marmaille y va subir sur ile la (63% sans emploi).
La préférence régionale à La Réunion n'est pas un racisme, c'est la condition N° 1 de la survie du modèle social réunionnais (et de son métissage) et de la construction du projet de sortie du système (néo?) colonial de dépendance.

49.Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/11/2012 19:05
le problème avec les "anti préférence régionale", c'est d'user aveuglément, de la comparaison avec la préférence régionale, c'est d'user de racisme pour décrédibiliser ceux qui en font la proposition.

le problème avec les anti préférence régionale, c'est de croire que la République, une et indivisible, ne pourrait se parer d'outils discriminatoires pour permettre la correction des déséquilibres territoriaux.

se pose donc la question de la cause en cette croyance.

la situation démographique réunionnaise ne lui permet pas depuis bien des années, d'atteindre "l'équilibre" sur le marché de l'emploi.

soit nous avons le courage de gérer cette situation, soit nous laissons faire.
soit nous déterminons que le marché de l'emploi à la Réunion doit être encadré, soit nous déterminons que rien ne doit être réalisé, et que demain, si l'ensemble des chômeurs de France souhaitait venir vivre sous nos latitudes, nous ne devrions rien dire ni faire et laisser la situation sociale locale encore se dégrader plus.

nous devons en tant que réunionnais responsables, énoncer plusieurs sentiments ou réalités:
1/ l'existence d'un sentiment de non intégration de la part de la jeunesse locale
2/ l'existence d'un sentiment de non accès de "locaux" à des fonctions d'encadrement notamment dans la fonction publique
3/ l'existence de données sociales plaçant notre département dans une réalité de misère, d'exclusion, de chômage et tout le cortège de violence/dépendances qui va avec.

face à cela. que faire ?

1/ exploiter les données de la DIECCTE en tentant de répondre à cette question : y a t il ou non une sur représentativité des non natifs de la Réunion dans l'emploi local, et si oui, dans quel(s) secteur(s) d'activité et pour quelle fonction, cette sur représentativité est elle localisée ?

Si non, les sentiments 1 et 2 ci dessus sont infondés et l'exploitation de ces données aura la vertu de repositionner le débat sur la réalité de la problématique, celle d'un territoire ilien ne pouvant par ses propres ressources, procurer "l'égalité" ou l'équité républicaine à laquelle ses habitants aspirent en voulant demeurer le plus longtemps possible sur une terre, sinon natale, très "agréable" à vivre. pas plus pour ceux dont les ancêtres ont façonné cette île, que pour ceux qui plus récemment, ont choisi la filière outre mer pour diverses raisons.

2/ dans la fonction publique, permettre à tous ceux qui veulent d'accéder à un poste localement, notamment pour ceux qui en sont originaires. comparons les données statistiques de l'origine de naissance de ceux qui bossent dans la fonction publique département / département ou région/région et regardons si les données locales sont dissonantes ou pas..

Si tel était le cas, il faudrait bien évidemment que l'on s'interroge sur cette sous représentativité, qui a pu s'expliquer historiquement par un déficit d'offre de formation localement. cela n'est plus le cas.

Mais les postes dans la fonction publique et assimilés, n'étant pas extensibles, se pose tout de suite le problème du temps d'occupation des postes dans la fonction publique.

Doit on ne pas permettre à un fonctionnaire, d'occuper un poste pour une durée temporaire quand ce poste est situé dans une île ..?

Se pose pour les postes faisant l'objet d'une affectation locale (professeur des écoles par exemple, ou fonctionnaires territoriaux) la question de la pertinence de l'affectation locale pour un premier poste à la Réunion. puisqu'un jeune titulaire prendra la place d'un titulaire en attente de mutation potentiellement..

3/ dans le secteur privé, laisser faire le marché, les besoins des organisations et la position des actionnaires, en rappelant par ailleurs, que des jeunes réunionnais sont parfaitement capables, sous réserve de compétences proposées en adéquation avec les besoins des entreprises.

Si le secteur privé révèle des sous représentativités, alors l'offre de formation (Région Réunion, rectorat et université) devra être remise en cause ou réorienter par certains de ses aspects.



Aussi, L'approche consistant à réduire la résolution de la problématique du chômage à la Réunion, à la préférence régionale, est réductrice, tout autant que l'analyse consistant à déclarer que la préférence régionale est un ersatz de la préférence nationale, sous couvert d'on ne sait quelle stratégie visant soit à ancrer le discours du FN dans les esprits pour rendre "correctes" ses thèses, soit à affirmer un aveugle soutien (oté les bougs..ar'garde l'INSEE !!) à un concept qui procure de telles inégalités, que celles ci suffisent à énoncer que le statut dans lequel nous avons été "ancrés", n'est plus acceptable.

n'en demeure pas moins ces sentiments ressentis.
à chacun d'apporter ses réponses, des réponses. mais le statu quo n'est plus acceptable, pas plus que les schémas réducteurs apportés par ce collectif.


48.Posté par Communiste orphelin le 04/11/2012 18:40
Sans vouloir godwiner, voilà ce qu'on trouve en googlant "hitler discrimination positive".


http://fr.answers.com/Q/Pourquoi_les_nazis_ont-ils_pers%C3%A9cut%C3%A9_les_juifs


La raison de base était qu'Adolf Hitler et ses collaborateurs ont utilisés les juifs comme bouc-émissaire pour justifier les malheurs du peuple allemand depuis la première grande guerre.

Car dans l'esprit des gens, les juifs détenaient toutes les richesses du pays laissant les miettes aux autres. C'était une sorte de racisme né du raz le bol et de l'humiliation du peuple allemand qui cherchait absolument un coupable. Hitler en a profité pour ses ambitions politiques.




Toute ressemblance avec la prose d'un autre socialiste sur ce fil, qui croit lui aussi que le chomage autorise tout.... est de bien entendu accidentelle.

47.Posté par Zorro le 04/11/2012 13:25
Il existe deux formes de racisme.
Le racisme minoritaire, qui s'appelle racisme, et le racisme majoritaire qui s'appelle bon sens.
Admettons que j'affirme ne pas aimer, par exemple et au hasard, les gens venant de Ouagadougou.
Je clame publiquement ma haine de ces immigrés qui viennent ici prendre nos boulots, profiter des allocations et respirer notre air, sans parler de notre pain qu'ils dévorent à belles dents.
Comme peu de gens ont la même haine que moi, la Ougadougophobie, on me considère comme un raciste.
Admettons maintenant que, sous couvert de "Préférence Régionale", je clame mon rejet des "Gens venus de l'extérieur", euphémisme pour de pas parler des zoreils (beurk!).
Ce rejet étant partagé par un grand nombre d'imbéciles parmi mes concitoyens, je ne serai pas raciste, non, j'exprimerai une opinion dictée par le bon sens...
D'où l'expression souvent entendue dans les soirées consensuelles: "Je ne suis pas raciste, mais..."




46.Posté par Communiste orphelin le 04/11/2012 12:08
Ziva frédo, trop fort, mange zi son oeil à l'autre raciste, tu as tout compris sur l'imposture préferencieuse locale ou régionale , bien qu'il te reste à faire des progès sur la préférence nationale....qui est juste administrative (français ou non ?) et ne fais pas contrairement à l'odieuse régionale de différences entre les français selon leurs origines, races, orientation sexuelle etc etc !!!
Tu peux vérifier par toi méme sur le site du FN, c'est très clairment expliqué ...contrairement à ce qu'essaie de nous faire croire la propagande socialiste qui ment honteusement en prétendant que seuls les "gaulois" seraient avantagés !


Mais que lis je encore comme ineptie ? zoreil et créole ne sont pas des races ? mais les homos non plus, pas plus que les musulmans...ce qui n’empêche pas les gauchistes habituellement de hurler au racisme et de faire des procès si on discrimine une de ces personnes !!!!


Et pourquoi ne parler que des zoreils ?

Ce n'est pas un débat zoreil/ créole, mais créole réunionnais/ reste du monde, car l 'odieuse préférence prive d'emploi dans un département français les antillais, les guyanais, les canaques......mais aussi les étrangers.....je pense à ces pauvres malgaches ou ces pauvres africains survivant dans ces pays décolonisés, nos frères européens Roms, nos amis mahorais.....qui sont bien plus malheureux que nous, avec des taux de chômage incomparablement plus fort !!!


Nous ne pouvons discriminer ces pauvres gens issus du reste du monde dans une île qui reste malgré tout privilégiée, pas nous...jeune peuple en construction constitué uniquement d'immigrés, pas nous avec notre tradition d’accueil, de partage, d'amour des droits de l'homme, nous là terre de gauche référence mondiale du métissage et du vivre ensemble constituant notre identité créole profonde ....ce serait un scandale !


la loi est stricte est très bien faite: discriminer une personne en fonction qu'elle ait ou non certaines origines = racisme, ( alors que par exemple réserver l' emploi dans la fonction publique actuellement aux nationaux de tous "genres" n'est pas raciste !)..... et je passe sur loi sur "l'incitation à la haine" copieusement violée à chaque fois que l'on désigne aux réunionnais....tous les non réunionnais comme bouc émissaires !

45.Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/11/2012 10:35
fort heureusement, zoreil ou creole ne sont pas des "races"..

44.Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/11/2012 10:09
fredo,
tu ne comprends pas l'approche.
j'en suis navré.
nous parlons ici comme GGrun le dit, de minimum vital pour la cohésion sociale.

cette mesure temporaire visant à ajuster le déséquilibre de notre territoire en essayant de le rapprocher de la norme nationale (ou moyenne), n'a pas vocation à introduire une discrimination sur la race.

elle encourage pour ce qui est la fonction publique et assimilée, à s'interroger sur la cohérence de l'application d'un principe qui s'applique à l'ensemble auquel elle appartient.

il existe déjà des mesures censés permettre un retour plus rapide pour les fonctionnaires.
il existe des mesures censées permettre le développement économique local par des mesures spécifiques à nos territoires ultra marins.
l'Etat peut il se satisfaire de la situation socio économique de ses territoires ultra marins ? la nation peut elle se satisfaire de ce même constat ? ne devons nous pas en même temps que nous réclamons l'application de mesures spécifiques remettant en cause par le niveau de dérogation déjà existante, le statut de droit commun dans lequel nous sommes hélas ancrés ?

encore une fois, il s'agit d'avantager le recrutement local pour faire taire le sentiment d'injustice ressenti ici ou là.

encore faudrait il s'interroger à connaître la composition de l'emploi par département de naissance puisque c'est cette donnée que l'on peut exploiter.

et puis se poser la question au final de savoir qui est concerné par le recrutement local..le natif, le résident, ..

sans oublier le volet démographie et comportement nataliste des natifs et/ou résidents..

43.Posté par GGrun le 03/11/2012 22:22
" La Grèce et l Espagne connaissent 25% de chômage dont 50% chez les jeunes, une remise en cause historique de leurs droits économiques et sociaux. Curieusement, ils n invoquent pas la préférence nationale.."
parmi les confusions du Frédo, cette citation est la plus forte. Ce M. sait-il qu'en Espagne le parti au pouvoir est l'héritier du franquisme varièté hispanique de l'extrème droite au pouvoir pendant des dizaines d'années. Et que dans ce beau pays les ratonnades contre les immigrés sont fréquentes. Sait-il qu'en Grèce l'Aube Dorée (7% 21 élu-e-s) se revendique du national socialisme d'Hitler et ratonne à qui mieux mieux ?
Si il savait, il n'écrirait pas de telles fadaises. Au lieu de croire donner des leçons, il retournerait à ces études. Et resterait dans l'anonymat.

La préférence nationale dans la métropole est raciste (et malheureusement la loi dans la Fonction Publique). La priorité d'embauche des réunionnais-e-s à La Réunion est le minimum vital pour la cohésion sociale.

42.Posté par Gabriel Poitou le 03/11/2012 19:27
Bravo à Frédo : il a tout dit, et il l'a très bien dit. Il n'y a plus rien à rajouter. Gabriel Poitou;

41.Posté par Frédo le 03/11/2012 18:25
A 6, 17,18... La préférence nationale et régionale sont à placer sur le même plan. En l occurrence, les 2 ont pour fondement et conséquence la discrimination raciale. Les 2 s appuient sur le même prétexte : le chômage. La Grèce et l Espagne connaissent 25% de chômage dont 50% chez les jeunes, une remise en cause historique de leurs droits économiques et sociaux. Curieusement, ils n invoquent pas la préférence nationale... Il n y a jamais de compréhension à avoir envers les fascistes quels qu ils soient. En soi la préférence nationale pourrait même être considérée comme un choix de politique d immigration donc moins grave que la préférence régionale. Sauf que pour le FN il s agit en fait de virer aussi tout ce qui n est pas blanc.
Les métros ont contribué et contribuent encore au "métissage" dont les élus Réunionnais se gargarisent à longueur de journées. Du fait même de ce "métissage", ceux qui le construisent ont vocation à continuer à faire partie du "vivre ensemble" dont les mêmes élus se flattent tout autant. On ne peut pas dans le discours vouer un culte au "métissage" Réunionnais et dans les faits demander à une certaine catégorie de la population, en fonction de ses origines, de rentrer chez elle. Cela supposerait que la réunion établisse de vraies frontières et aille jusqu au bout de sa logique en demandant l indépendance. Manifestement, ce n est aujourd'hui hui l objectif de personne. À partir de la, seules les règles de la République s appliquent.
Dans "toutes les unités territoriales outre mer" les principes fondamentaux de la République s imposent au 1er rang desquels la non discrimination raciale. En outre, le droit au travail s applique de façon égalitaire à l ensemble des citoyens français sans justifier en aucune façon et de maniere évidente, la discrimination raciale entre français.
Les aides différenciées dont bénéficient la Réunion sont applicables à l ensemble des personnes domiciliées à la Réunion quelle que soit leur origine.
Aujourd'hui hui à la Réunion, il suffit que 3 nazillons s opposent à l embauche d une métro le jour même de sa prise de fonction pour qu elle reprenne de suite l avion sans que ca ne choque personne. La situation similaire à l encontre d un Réunionnais en métropole est juste inenvisageable et c est heureux. Si des nazillons s y essayaient, ils seraient immédiatement traduits en justice et logiquement condamnés. Les rétrogrades et les racistes sont ceux qui ne condamnent qu une seule situation. Les Républicains condamnent le racisme d ou qu il vienne. Les Républicains ne perdent pas leur temps a débattre longuement avec les racistes des principes fondamentaux de la République, ils les font appliquer.
À ce rythme, les condamnations judiciaires ne devraient pas tarder devant cette banalisation hallucinante du racisme qui va jusqu au désir de l institutionnaliser.
Amusant de voir une personne qui écrit anonymement dénoncer...l anonymat. La question du racisme Réunionnais est aujourd'hui un énorme tabou difficile à briser tellement il fait l unanimité au sein même de la classe dirigeante. Mais tout vient à point à qui sait attendre.

40.Posté par noe le 03/11/2012 13:35
Post 36
Je suis entièrement d'accord avec vous !
Je fais venir les pièces de voutire directement de métropole : plaquettes de freins , radiateur ...ça me revient meilleur marché qu'ici !
exemple : plaquettes de freins devant de Land Cruiser prix métropole +transport ...53 € ; à la Réunion , 287 € ... Cherchez la différence !
Ici les prix sont libres et les commerçants en profitent ... et ça crève les yeux !

39.Posté par Zorro le 03/11/2012 12:26
A tito 974:
Je pense que l'attitude anti-républicaine est celle qui consiste a laisser perdurer une situation ou le (LEQUEL? Il n'y en a qu'un?) réunionnais est structurellement et historiquement exclu des réseaux (LESQUELS? Les réseaux familiaux? Communautaristes?) , donc exclu du marché travail et des instances décisionnelles. Mais cette réalité certains ( QUI CA?) préferent la nier pour garder leur petits privilèges ou passe-droit (QUELS PRIVILEGES? QUELS PASSE DROIT?) en nous (QUI CA, NOUS?) disant que notre attitude( L'ATTITUDE DE QUI, PRECISEMENT?) est anti-démocratique voire raciste....croyez moi la France est bien loin de la démocratie parfois (VOUS POUVEZ ETRE PLUS PRECIS?) . Si on (QUI CA "ON"?) laisse perdurer cette situation nos enfants seront toujours la dans 20 ans a s'arracher les miettes qu'on (QUI CA "ON"?) veut bien leur donner...

Généralisation, Sélection, distorsion sont les bases de la manipulation. Bravo Tito974, vous avez bien appris votre leçon.

38.Posté par et bla et bla et bla 4 le 03/11/2012 11:44 (depuis mobile)
Arrêtez de nous faire croire que certains Réunionnais ne sont pas plus compétents que certains métropolitains, pour occuper certains postes à responsabilité dans certaines administrations!! Vous nous prenez vraiment pour des crétins finis!

37.Posté par mister christo le 03/11/2012 10:41
Foutor, il y a de la discrimination raciale et du favoritisme avant tout et surtout de la part des zorey. Discrimination envers ceux qui ne viennent pas de la bas et favoritisme en faveur de la famille zorey, des copains zoreys ou de n'importe quel zorey, quelle que soit sa compétence. Cette politique coloniale s'estompe lentement (trop) mais est toujours d'actualité dans de trop nombreux milieux.
C'est désolant mais c'est comme ça, on ne veut plus être des zenfants batards dans notre propre péï en matière d'emploi.

36.Posté par Boa Bill le 03/11/2012 10:21
30.Posté par Nou la fée le 03/11/2012 05:33
.../... Mieux quoiqu'en en dise, les prix sont alignés avec la métropole...


Dites-nous vite dans quel magasin, commerce ou enseigne, qu'on aille tous y faire nos achats !

Un seul exemple pour vous contredire :

- une petite pièce auto, minime, juste un miroir pour rétroviseur, vendue 27 euros en métropole, avec le support, me revient 43 euros avec les frais... et est livrée chez moi... dans les quatre jours...
- la même "pièce" sans le support... autrement dit un vulgaire morceau de "glace"... est facturée 105 euros par le concessionnaire auto et il me faudrait attendre 15 jours !

Bertel de Vacoa

35.Posté par tito974 le 03/11/2012 09:59
Ils ont envoyé la même chose a Nouméa...?
a aucun moment la préférence régionale n'est une préférence "raciale"...
Je pense que l'attitude anti-républicaine est celle qui consiste a laisser perdurer une situation ou le réunionnais est structurellement et historiquement exclu des réseaux, donc exclu du marché travail et des instances décisionnelles. Mais cette réalité certains préferent la nier pour garder leur petits privilèges ou passe-droit en nous disant que notre attitude est anti-démocratique voire raciste....croyez moi la France est bien loin de la démocratie parfois. Si on laisse perdurer cette situation nos enfants seront toujours la dans 20 ans a s'arracher les miettes qu'on veut bien leur donner...

34.Posté par noe le 03/11/2012 08:42
Pour certaines fonctions , il faut avoir le profil :
-hôtesses de l'air : pas obèses , ça n'attire pas la clientèle ...il faut être mince , se tenir bien droit , avoir toutes ses dents pour le sourire ...certaines dames nauront jamais le profil .
-politiciens : il faut être cool , beaux-parleurs , un peu voleur , des rouleurs-dans-la -farine ...
-profs ; masters 2 au moins , ça fait classe et intellectuel !
-vendeuses : la beauté , la finesse , le sourire , ...au lieu des diplomes
-maires : des racontards de films , des menteurs , des accapareurs , .. tout cela fait "classe" parmi la foule !
-chanteurs : avoir le look "caniards" , ça passe mieux !

On ne recrute pas n'importe qui à n'importe quelle fonction ....

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales