National

Un cinquième patient greffé d’un cœur artificiel est mort


Un cinquième patient greffé d’un cœur artificiel est mort
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a demandé mercredi à la société Carmat de suspendre toutes les implantations de sa prothèse cardiaque. Elle intervient après la mort, la cinquième de suite, d’un patient greffé du cœur artificiel de Carmat. 

Selon Europe 1, le patient décédé avait été transplanté environ un mois et demi avant sa mort à Nantes. Il était le premier à recevoir le coeur artificiel dans le cadre d’une phase de test. Vingt autres personnes à travers l’Europe devaient avoir recours à la prothèse cardiaque. 

" Quand on a eu connaissance de ce décès, on a demandé à l’entreprise de suspendre toutes les implantations de cœur chez des patients ", a affirmé une porte-parole de l’Agence. A la mort du patient en octobre, l’ANSM avouait ne pas encore savoir si le cœur artificiel était en cause ou pas. La société Carmat a affirmé, plus tard, que la mort du patient n’était pas due à une défaillance de la prothèse cardiaque. 
Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:24
Lu 404 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales