Société

Un chien les suit de la Possession jusqu'au Piton des Neiges!


Photo prise par les deux randonneurs, Mélanie et Rémy
Photo prise par les deux randonneurs, Mélanie et Rémy
Les histoires de chiens ne manquent pas. Mais pour une fois qu’il s’agit ni de cruauté ni d’abandon… C’est une belle aventure qui nous apprend - les amis des bêtes l’espèrent - à identifier ses animaux.
 
Mélanie et Rémy avaient entamé leur GR2, leur grande randonnée, et se trouvaient, le 2e jour, à Dos d’Ane. La randonneuse raconte la suite, pas du tout prévue : "Nous étions suivis depuis l'épicerie par un chien à l'air sympathique. Nous ne l'incitions pas à nous accompagner pensant qu'il est du village. Mais plus nous avancions, plus il semblait déterminé à poursuivre la promenade. Lorsque nous avons atteint une échelle nous imaginions qu'il aller rebrousser chemin... bien au contraire il s'est élancé à notre suite! Le soir, il dormait au pied de la tente et semblait monter la garde, grognant au passage de ceux qui s'approchaient... Le lendemain, il nous faisait la fête au réveil", raconte Mélanie.

Et la randonnée a continué ainsi pendant 11 jours. Il mange les restes, se repose à leur côté, traverse les rivières, se réchauffe après la pluie, joue les chiens auto-stoppeurs, monte au Piton des Neiges… et se voit donner le nom de Laiko, leur "chien d’aventures".

Laiko s'appelle Caramel !

Jusqu’à ce que le couple arrive à Basse Vallée. "Nous pensions au retour et il semblait difficile que nous puissions le ramener en métropole... Nous croisons alors une personne qui nous met en contact avec l’Arche de Noé, une association qui gère un refuge dans l'Est. La perspective du refuge était alors un petit soulagement", avoue Mélanie. Mais l'histoire ne s'arrête pas là.

La veille de le déposer au refuge, ils ont le très bon réflexe de passer chez un vétérinaire et vérifier s’il a une puce. Et bonne nouvelle ! Laiko est identifié. Il s’appelle Caramel et vit avec son propriétaire à Saint-Paul.

Après une nuit passée chez les propriétaires de Caramel, le couple de touristes a pu dire au revoir à leur nouvel ami, le cœur léger.

Astrid Puissant, présidente de l’association Arche de Noé à Sainte-Anne le rappelle à tous les propriétaires : "Chien identifié = chien et son maître retrouvés".
 
Lundi 30 Mai 2016 - 14:06
SH
Lu 3588 fois




1.Posté par Urmah le 30/05/2016 14:47
C'est une magnifique histoire qui se termine bien. Mais pourquoi cette crevette se trouvait-elle à l'extérieur du logement ? Certes, il y a des chiens indépendants comme ça a l'air d'être le cas de Caramel, mais on peut tout apprendre à un chien, tout en douceur. On peut lui apprendre à rester à l'intérieur du logement, ou dans le jardin, avec eau et abri, sans être attaché. Surtout sans être attaché ! Quant à Caramel, il voulait faire une randonnée, que son maître n'a pas pu réaliser avec lui ? :-)

2.Posté par Hugh le 30/05/2016 17:39
Je trouve que c'est une belle histoire qui dénote avec celles que j'ai lu des tas de fois envers les autres chiens martyrisés.
Belle initiative des deux randonneurs d'avoir eu cette magnifique idée d'aller chez un véto.
Ils se marièrent et eurent de beaux enfants qui reviendront à la Réunion pour perpétuer ce magnifique geste.
Mille mercis pour nos amis.

3.Posté par nawak le 30/05/2016 17:55
ça fait quand même une trotte st paul - Dos d'Ane

4.Posté par Choupette le 30/05/2016 17:58
Sympa comme promenade depuis Saint-Paul. Car, comment est-il arrivé à La Possession (du Roy) ?

5.Posté par le mur le 30/05/2016 18:29
ca se promene un chien et loin , mais il est pas arrive tout seul a dos d ane ce chien , vol ....... ???,, mais je serai quand meme curieux de savoir si le proprio du chien a manifeste de la joie quand on lui a ramene son chien,

6.Posté par David le 30/05/2016 19:59
Plus je cherche à comprendre les chiens, plus je les aime, plus je cherche à comprendre l'homme, plus je le déteste...

7.Posté par KLD le 30/05/2016 21:26
belle histoire.

8.Posté par enfin une jolie histoire le 30/05/2016 21:39
un super toutou, un couple de touristes très sympa, et on voit bien la nécessité de faire pucer son animal quand on y est attaché;
Cela nous change des massacres habituels envers les animaux

9.Posté par Thierry le 30/05/2016 23:46
Cela me fait penser à une histoire de chien volé et jeter dans un champs que j'ai récupéré. Il avait une puce aussi. Son propriétaire retrouvé, pour m'en assuré au téléphone, j'ai posé quelques questions.

Le propriétaire, en racontant qu'il avait aussi un autre chien et quand, dans la conversation, j'ai répété le nom de cet autre chien, et celui que j'avais trouvé s'est mis à japper. Il a réagi au nom de son compagnon. Et là, j'ai dit au proprio, c'est bon.

Les animaux sont magiques dès que nous nous accordons le temps de leur accorder un minimum d'attention. Les êtres humains aussi sont magiques, mais ça, c'est une autre histoire de ce qu'ils décident de faire.

10.Posté par eno le 31/05/2016 07:18
Brave toutou de mes rêves !

11.Posté par KLD le 31/05/2016 08:21
Thierry a tout dit; les animaux sont magiques , les humains .......... ça dépend .

12.Posté par Thierry le 31/05/2016 09:36 (depuis mobile)
Bonne journée KLD.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales