Blog de Pierrot

Un cadre de la CINOR en garde à vue pour avoir frappé sa femme

Vendredi 10 Septembre 2010 - 15:02

Hervé V. a tout du "premier de la classe". Toujours bien habillé, on lui donnerait le bon Dieu sans confession. Pourtant, l'actuel chargé de mission auprès du président de la CINOR a fait 20 heures de garde à vue dans les locaux du commissariat de Malartic, le dimanche 29 août dernier, pour avoir violemment frappé sa femme. Laquelle avait accouché un mois et demi seulement auparavant...


Un cadre de la CINOR en garde à vue pour avoir frappé sa femme
Hervé V. était jusqu'à il y a peu directeur général adjoint des services à la mairie de Sainte Marie, faisant fonction de directeur de Cabinet. Jean-Louis Lagourgue ayant rejoint la présidence de la CINOR, il a souhaité que son homme de confiance le rejoigne à la Technopole. Il y occupe donc depuis peu les fonctions de chargé de mission auprès du président.

Lundi 30 août au matin, Hervé V. était introuvable. Ses collègues et les élus de Sainte-Marie ont eu beau chercher à le joindre par tous moyens, impossible de lui mettre la main dessus. Et pour cause, il croupissait comme n'importe quel délinquant ordinaire au fond d'un cachot du commissariat de Malartic, où il devait répondre de coups et blessures sur la personne de sa femme. Laquelle a bénéficié d'une ITT de 4 jours.

Dimanche, lasse d'être régulièrement battue devant ses enfants (dont un petit garçon de 3 ans et demi), Mme V. s'est résolue à appeler la police, sans que son mari ne s'en rende compte. Quand les policiers sont arrivés, ce dernier a tenté de les renvoyer, affirmant que personne ne les avait appelés. Mais, entendant des pleurs à l'intérieur de la maison, les forces de l'ordre sont entrées et ont immédiatement compris la situation.

Lors de son interrogatoire, Hervé V. a reconnu les faits, et a admis que ce n'était pas la première fois qu'il battait sa femme. "La deuxième", a-t'il prétendu. En fait, il a commencé à la frapper il y a près de 8 ans, peu de temps après son mariage. Au début, c'était parce que sa femme, d'origine mauricienne, l'énervait car elle "avait le mal du pays". Ensuite, tous les prétextes ont été bons...

Le Parquet a souhaité que l'affaire se règle discrètement -comme c'est souvent le cas dans ce type de dossier, surtout quand il s'agit de quelqu'un de connu- en évitant le déshonneur du tribunal correctionnel à Hervé V. et en préférant une médiation.

Mme V. a refusé. Maintenant libérée de la chape de plomb qui pesait sur elle, elle veut aller jusqu'au bout de sa démarche et souhaite que celui qui est encore son mari vienne s'expliquer devant un juge.

Une procédure de divorce a également été engagée.
Pierrot Dupuy
Lu 16274 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

90.Posté par Tantine le 21/09/2010 07:56

Je voudrais rajouter qu'il ne s'agissait pas d' alimenter un débat " polémique" il s'agit d'une affaire trop importante à la réunion et voire en métropole : "la femme battue" récemment encore dans la presse locale une personne habilitée a développé ce thème récurrent .

Alors , quand quelqu'un qui se croit intelligent " p'tit caïd" " big boss" se met à assommer sa femme et bien nous devons tous et toutes réagir .

Au fait personne n'a trouvé bizarre que certains mouvements ne se manifestent pas???

Pourquoi ?? est - ce le retour d'ascenseur pour la présence sur le parvis des droits de l'homme??


89.Posté par Tantine le 20/09/2010 17:58

Ok Nicolas.

Il faut effectivement une mesure générale : La sanction pour les fautes avérées.

88.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/09/2010 16:12

s'il fallait que les niveaux hiérarchiques ou commission de discipline, suspendent les fonctionnaires qui déméritent dans la non atteinte de leurs objectifs professionnels ... alors que le DGS de st louis et les cadres RH et DAF soient aussi suspendus...sans parler des fonctionnaires qui se feraient contrôler en état d'alcoolémie à l'occasion des routes bleues..

tu vois tantine, on ne peut réclamer pour un, sans risquer de devoir généraliser pour les autres. c'est bien le début de mon propos vis à vis de l'information de l'employeur de ce pauv' type.

87.Posté par Tantine le 20/09/2010 07:02

Nicolas !, il ne faut pas jouer sur les mots. Dans cette affaire il y un trouble à l'ordre manifeste à l'ordre public de la part d'un cadre de la fonction publique!!!

L'autorité compétente n'a pas réglé le problème " en flagrance" et " les relations de Hervé V avec son Président , qui, il ne faut pas l'oublier l'a propulsé en l'espace de quelques jours dans une tout autre sphère que celle où il avait l'habitude d'évoluer..( qui était déjà pas mal )

Dans son milieu actuel il a d'autres relations professionnelles que celle qui l'avait antérieurement ainsi que le salaire qui va avec et de loin.

Par conséquent , la base légale existe pour qu'il soit sanctionné par son Maire au lieu d'attendre la sanction ( il sait que cela ne viendra pas ) il devrait alors de lui même se retirer.

C'est une question de conscience ( chacun la sienne).

Quelqu'un a écrit " Il semble bien qu’il y ait en l’homme une instance directrice qui le conduise vers le chemin juste. Cette instance semble être la conscience "

Comment travailler parmi des jeunes femmes qui viennent de fonder un foyer lorsqu'on traîne un tel boulet à ses pieds.

Ousanoucava!!!

86.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/09/2010 22:58

tu confirmes ce que j'ai écrit, tantine, "rien n'oblige un fonctionnaire à se mettre en retrait " de lui même aurais je dû préciser..

c'est une décision qui s'impose à lui si elle est prise par l'autorité à laquelle il est rattaché, ou le conseil de discipline.

libre donc à l'autorité en question, de décider d'agir ou non dans ce sens.

85.Posté par Caton2 le 19/09/2010 22:00

Bravo tantine, je te suis!

84.Posté par Tantine le 19/09/2010 19:25

Pour Nicolas

Ce Monsieur d'après ce que j'ai compris serait un contractuel ( chargé de mission , qui aurait suivi son Maire semble -t-il ) et dans son cas ce sont :

Les dispositions relatives à la procédure disciplinaire applicable aux non titulaires qui sont contenues dans les articles 36, 36-1 et 37 du décret n° 88-145 du 15 février 1988 qui doivent être mis en oeuvre :

"En cas de manquement au respect des obligations auxquelles ils sont assujettis, les agents publics non titulaires sont passibles d'une des quatre sanctions suivantes : l'avertissement, le blâme, l'exclusion temporaire des fonctions avec retenue de traitement pour une durée maximale de 6 mois pour les agents en CDD et d'un an pour les agents en CDI, le licenciement sans préavis ni indemnité de licenciement."

Mais malheureusement il est aussi précisé .

"L'autorité territoriale employeur est seule compétente pour engager la procédure disciplinaire et prononcer la sanction. Les règles relatives au respect des droits de la défense s'appliquent aux non titulaires" .

"Par contre, le conseil de discipline ne connaît pas des affaires relatives à ces agents".

Par conséquent en vertu de la jurisprudence Colombani, la suspension de l'agent non titulaire peut être décidée par l'employeur.

Donc son Maire Président DOIT LE SANCTIONNER... Oté !! mi dit à ou alors!!!

83.Posté par Tantine le 19/09/2010 19:05


Nicolas !!

Art. 29. de la loi de 1983 droits et obligations de fonctionnaire :

"- Toute faute commise par un fonctionnaire dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions l'expose à une sanction disciplinaire sans préjudice, le cas échéant, des peines prévues par la loi pénale."

Mais il y a aussi l' article . 30 de la même loi ". En cas de faute grave commise par un fonctionnaire, qu'il s'agisse d'un manquement à ses obligations professionnelles ou d'une infraction de droit commun, l'auteur de cette faute peut être suspendu par l'autorité ayant pouvoir disciplinaire qui saisit, sans délai, le conseil de discipline."

Quelqu'un qui est sous le coup d'une procédure quelle quelle soit doit être sanctionné s'il était dans la police ou dans une fonction publique d'état ministère d l'intérieur notamment , son compte aurait été réglé

" pris en état d'ébriété " C'est une faute d'ordre privé et bien le fonctionnaire fautif est remercié ou mis en congé.

Le Président chargé de la gestion du dossier de cet homme violent , aurait du prendre des mesures SURTOUT QU' IL PLAIDE COUPABLE DONC LES FAITS SONT AVERES.

C'est pourquoi il devrait lui même - devant le laxisme de ses supérieurs - se mette en congé pour éviter d'être en contact avec les cadres du sexe féminin notamment les femme mariées , car c'est la honte de se coltiner avec un tel collègue.

Personnellement il devrait lui même en tirer les conséquences...

Arrête à ou hein

82.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/09/2010 15:20

tantine, rien n'oblige légalement un fonctionnaire à se mettre "en retrait" de ses fonctions, qui plus est dans le cadre d'un "délit supposé" (car non jugé) d'ordre privé...


81.Posté par Caton2 le 19/09/2010 15:20

Tantine, (j'espère n'être pas censuré cette fois) son "mari" l'empêchait de voir ses amis lors du début de leur relation. Il a même porté plainte contre l'un d'entre eux. Ça s'appelle comment? Sequestration?

80.Posté par Tantine le 19/09/2010 15:10

Au delà du comportement de cet homme et de la violence faite à son épouse on ne peut que s'étonner du manque de réaction de son employeur , qui, il faut le rappeler aurait du lui demander de se mettre en congé jusqu'au jugement dans le respect de la loi , malgré( ou surtout à cause de ) son "plaider coupable".

Au de lieu de cela , on continu à voir Hervé V arriver et repartir de son boulot au volant de la voiture du service comme Créjus : propre sur lieu même , heureux et jovial . Rien sur la conscience quoi !!

Oté! comment y fait don!!

79.Posté par PIMPRENNELLE le 19/09/2010 09:21

Espérons seulement que l'épouse battue ait les moyens financiers pour se défendre et se payer les services d'un avocat , ce qui est souvent pas très évident. Il est vrai aussi que les relations de Hervé V tant au niveau de certains capitaine , lieutenant , sergent , caporal ou 1ère classe ( le gratin quoi !) ne pourront rien faire contre l'évidence.

Mais il faut malgré tout une défense et pour cela il faut participer aux frais.

Hervé V n'arrivera peut -être pas au niveau des américains.

Car ces derniers inventent n'importe quoi pour " pulvériser " leurs épouses à l'occasion des procédures de divorce. Ils font même par exemple déplacer les pompiers pour venir au domicile de leurs épouses battues ... Pourquoi ???..

Mais, avec l'assistance d'un avocat , l'épouse battue pourra rendre la vertu aimable, le vice odieux et le suffisant insuffisant.

Après son jugement et sa photo dans la presse nous espérons que cet homme violent sera considéré comme tel par son entourage de "Maire -Président - Vice Président" et les autres.....

Mais ...

78.Posté par daboo le 18/09/2010 22:41

Ce mec est un pauvre TYPE!!! Il tape sa femme qui vient d'accoucher !!!! Pauvre type, il est vraiment malade!!! Je dis courage à la jeune maman mauricienne qui doit se battre contre tous ces gens pervers que son mari connais. J'imagine que ce mec avec toutes ses relations au boulot il doit vraiment pourrir la vie de sa femme. Je dis que justice soit faite et que cette maman ait la garde de ses enfants. Il ne faut surtout pas que les enfants soient avec leur père indigne.

77.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/09/2010 21:31

caton2, tu m'as mal lu.. relis mes premiers posts..
et puis tu le sais, caton2, la pensée unique..très peu pour moi..!

76.Posté par AZALEES le 17/09/2010 17:18

Je ne pense pas que ce soit le système municipal réunionnais.

Mais lorsque des élus concentrent tous les pouvoirs locaux ( Municipalité , Département , Région ) contrairement à la loi sur le cumul des mandats et bien cela permet de " faire pression.."Sur qui ????

Toutes les mairies ne sont pas représentées de la même manière ( Département , Région , Mairies..)...

75.Posté par Caton2 le 17/09/2010 15:51

74. Jackie. C'est vrai qu'à Sainte Marie c'est caricatural. Mais hélas, vous décrivez le système municipal réunionnais dans son ensemble! Moi, j'en arrive à me dire qu'il faut soutenir les indépendantistes. Ils sont totalement hors jeu et inconscients, mais au moins, ils nous libéreraient de ce système corrompu! Vive l'indépendancei

74.Posté par jackie le 17/09/2010 13:08

Habitante de SAINTE MARIE, je dois dire que cela ne m'étonne pas ; quand on connait le genre de personnes qui dirigent cette commune!!! Le maire n'est jamais là, les adjoints se croient (se savent?) intouchables. Il n'y a plus personne aux commande de ce bateau.; les employés communaux font ce qu'ils veulent.
Ce qui m'étonne encore plus, c'est que avec tout ce qu'on entend sur les élus de cette commune, personne n'est inquiété: un élu qui detourne de la nourriture, le maire qui payent des assesseurs pour tenir des bureaux de vote (véridique, quoi qu'on en dise:il suffit de vérifier les fiches de paye), un autre élu qui frappe sa femme, des employés communaux qui ne travaillent jamais mais qui sont payés (véridique là aussi: il suffit d'habiter comme moi en face d'un employé aux espaces verts, embauché au mois, qui part travailler à 7 heures et qui est de retour vers 9 heures au maximum, ou alors qui ne part pas travailler du tout ). A quand une vrai enquête sur cette commune, sur les emplois fictifs (et il y en a, je vous l'assure, les concernés s'en vantent même!!!). On finira par croire que le maire a des protections hauts placés !!!

73.Posté par AZALEES le 17/09/2010 10:22

Le JIR de ce jour rapporte les dires de Valerie Dablemont " En 2006, une femme meurt sous les coups de son compagnon tous les 4 jours en France. Aujourd’hui, c’est tous les 3 jours. Non ! On ne parle pas encore suffisamment de ce genre de problème sociétal."

Faut-il alors attendre qu'une femme meurt tout le temps pour dénoncer les faits!!!

Alors Messieurs faut -il ou non dénoncer les faits et leurs auteurs???

C'est vrai que .... lorsqu'on est impliqué dans une affaire .. ( et surtout lorsque la politique ou les politiques s'en mêlent .. il faut alors du temps pour se " laver", mais attention ...c'est seulement lorsque " les fesses sont propres" ,que le lavage permet de retrouver où se cache propreté.

Mais dans le cas qui nous intéresse : Hervé Vi a reconnu les faits, il faut qu'il se retire du service public pour mieux assurer sa défense.

Ce sera alors ( déjà ) une sanction morale!!! qu'il s'inflige!! en attendant la sanction du tribunal! si sanction il y a !!!

72.Posté par sentinelle le 17/09/2010 06:32

Non , ce n'est pas le fond de l'affaire. La question est la suivante : Peut -on être responsable d'une opération ( lutte contre les femmes battues ) et tabasser se femme depuis plusieurs années ? La culpabilité a été reconnue par l'auteur lui même.

Par conséquent personne ( !!??) autour de lui le savait , puisque on lui proposer l'ascenseur social!!!!!

Qu'il soit compétent certes, mais il ne faut oublier qu'il a été Directeur de Cabinet d'une petite commune ....

Cette compétence de cabinet lui donnait-elle la compétence pour occuper les fonctions qu'il occupe avec son Président actuel ? Quelle est son expérience professionnelle dans les matières qu'il traite ? alors que toutes les demandes d'emplois exigent une expérience ?????professionnelle ( je suppose ).

Alors........

71.Posté par Caton2 le 16/09/2010 22:15

L'attitude de Nicolas est comme d'habitude ambiguë. Il se refuse à juger sur le fonds; il s'acharne à dénoncer la forme. Nicolas serait-il un juriste frustré?

70.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/09/2010 21:36

sentinelle, on atteint là un autre débat...
les compétences professionnelles se jugent elles à l'aune de la vie privée des gens..?



69.Posté par sentinelle le 16/09/2010 17:01

Hervé Vi. a reconnu sa culpabilité en demandant " le plaider coupable ou la médiation".( Vi c'est la prononciation de la lettre V en anglais, toute similitude ne peut être que fortuite et sans fondement )

Monsieur Hervé Vi a donc reconnu implicitement les faits.

Mais au delà , il faut savoir que ce Monsieur se fait passer pour un petit saint , donc il fallait le dénoncer pour que les gens autour de lui en prennent conscience et notamment que son Maire et Président celui qui a crée un emploi sur mesure pour le satisfaire en prenne conscience et même pour ceux et celles qui entourent ou qui tournent autour de son Maire....

68.Posté par nicolas de launay de la perriere le 15/09/2010 22:31

Pierrot, j'ai bien compris que l'actualité du moment (Woerth, le collab "alcoolo", le collab "délateur") te dédouanait de ne pas te priver de faire une "belle manchette" avec cette affaire.

La question de la limite de la vie publique / vie privée mérite donc d'être respectée, c'est mon opinion personnelle. La définition de cette ligne, par contre, fait débat. c'est le cas ici, c'est le cas aussi pour Woerth sauf que pour lui, la suspicion de trafic d'influence existe.

Pour ce Hervé V, c'est loin d'être le cas bien car en matière de violence conjugale, je doute que le parquet veuille faire état de discrétion car la victime aurait tôt fait d'alerter les associations médiatiques sur ce qui pourrait se passer pour son propre cas.

Maintenant, que tu aies agis pour devancer cette possibilité, et "garantir" à la victime, l'impossibilité relative pour le parquet d'instruire et d'agir en toute discrétion, c'est confirmer le fait que la Justice à la Réunion et le parquet, sont gangrénés en partie par les réseaux dits "d'influence", au delà de la louable intention que l'on peut deviner.

Le confirmes tu ?

la polémique se situe donc non pas sur le fait de révéler ou non l'identité de l'employeur, mais de savoir si la Justice exercée à la Réunion est ou non impartiale, garantissant au justiciable quelque soit sa situation (victime ou accusé) une égalité de traitement.

67.Posté par nicolas de launay de la perriere le 15/09/2010 22:20

un délinquant ne peut être reconnu comme tel que par la Justice, et suite à un jugement. pas sur la base de ladi lafé.

66.Posté par une administrée de Sainté-Marie le 15/09/2010 12:37

Vous savez le comble! Ce n'est pas que ce monsieur était en charge de lutter contre la délinquance en gérant le programme CUCS, non ce même monsieur devait collaborer à la la rédaction d'une charte de lutte contre les violences faites aux femmes en collaboration avec l'élue en charge de cette question à Sainte-Marie! Pour cette raison, on devrait voir son employeur, maire de Sainte -Marie et premier vice-président de Région UMP qui a fait de la lutte contre la violence conjugale son cheval de bataille, le suspendre voire le "remercier " puisque ce personnage a reconnu les faits! Il est bon de savoir également qu'il s'autorisait (...)..........histoire que certains arrêtent de penser que Hervé V fait pitié!

65.Posté par nikki le 15/09/2010 11:29

A tous ceux qui pensent qu'il ne fallait pas citer le nom de l'employeur :

Il me semble évident dans ce type d'affaire qu'il faut faire la distinction employeur du secteur Privé et employeur du secteur Public.

Mr X qui est employé dans un commerce ou une entreprise lambda effectivement l'employeur n'a pas de responsabilité quant aux actes illicites de son salarié sauf si si s'agit de faits répréhensibles (détournements de fonds, traffics illégaux etc ...)

Dans le cas de Hervé V.(je ne mets pas Mr car il n'en est pas un pour moi) son employeur a la fonction de 1er magistrat de sa commune et a l'obligation de maintenir l'ordre et la sécurité de la population qu'il administre en tant qu'élu !!! (référence : code des communes) Il ne peut soutenir un délinquant.

Ceci est valable pour tout fonctionnaire territorial, départemental, municipal et d'état pour qui un casier judiciaire extra vierge est requis pour occuper n'importe quel poste !!! Ce qui ne sera plus le cas pour ce type si véritable justice il y a.

Dire que ce hervé V. était chargé de prévention de la sécurité et de la délinquance ! c'est un gros foutage de gueule non !!! Mais bon on est plus à une grossièreté près dans les mairies entre les emplois de complaisance, les repris de justice et le reste...

De plus les la dit la fé dans la commune "murmuraient déjà que ce type n'était pas clean avec madame ..... et ce depuis longtemps. Je n'en dirais pas plus.

Je voudrais juste par respect et compassion pour sa femme, dire que si la justice ne fait pas son boulot, il serait juste et équitable que les associations de défense contre les violences faites aux femmes se chargent d'appuyer judiciairement cette femme et ses 2 enfants. Nous sommes en plus dans l'année consacrée à la lutte contre les violences faites aux femmes.

bien à vous.

64.Posté par nicolas de launay de la perriere le 15/09/2010 02:00

Nikki
que ce mec soit le pire des salopards..dont acte. Nous ne nions pas la chose, bien au contraire !!

ce que nous disons, c'est que dans pareil autre cas (et c'est bien malheureux), on ne cite pas l'employeur des salopards qui battent leur femme, et nous ne voyons pas pourquoi ici il y est fait référence.

(Réponse de Pierrot Dupuy : Nicolas, il ne t'est pas venu une seule seconde à l'esprit que c'était peut être parce que c'était une personne publique, en tant que directeur de Cabinet d'un homme politique?
Je viens de publier un article sur un ancien directeur de Cabinet du Préfet de la Réunion qui vient de se faire virer de Matignon pour avoir été contrôlé en état d'ébriété. Acte totalement de sa sphère privée. Tous les journaux de France ont titré sur le fait qu'il travaillait au Cabinet de François Fillon, à Matignon...
Et sais-tu que Hervé V., en privé, ne cessait de se vanter de connaitre du fait de ses fonctions le capitaine de gendarmerie, le procureur de la République, etc..., et donc de ne rien risquer?
On est donc exactement dans le même cas de figure que pour le chef de Cabinet adjoint de François Fillon.
Sache que même si je ne publie pas tous les éléments d'un dossier, la plupart du temps dans le but de protéger mes sources, je sais ce que je fais et ne m'amuse pas à dénoncer les pratiques de certaines personnes et à citer leurs employeurs pour me faire plaisir, parce que je me suis mal levé le matin.
Fais moi la grâce de penser que j'ai pesé le pour et le contre auparavant.
J'espère que ces précisions vont suffire à clore la polémique)

63.Posté par jacques laclos le 14/09/2010 15:22

et bien sûr on protège l'identité de ce type parce qu'il occupe une haute fonction (soit disant), alors que n'importe quel individu aura son nom dans le journal, ce n'est pas normal...

62.Posté par nikki le 14/09/2010 14:42

Vous me gavez les cambronne, delaunay et compagnie !

Je suis une femme et ce qui me semble essentiel à retenir c'est :UN HOMME BAT SA FEMME DEPUIS 8 ANS !!!!
Pensez à votre femme à votre mére ou à vos soeurs et polémiquez UTILE !!

De plus il occupe un emploi qui lui donne une image publique, IL DONC L'OBLIGATION DE BIEN SE COMPORTER !!!

C'est pour cela que la justice se doit d'être IMPARTIALE et le juger comme tous ces salauds qui battent leurs femmes !
Elle devrait même être plus sévère en vertu de son rôle social et politique.

Pour info j'ai personnellement connu ce type, un misogyne imbu de sa personne et qui traitait tout concurrent potentiel comme de la merde !

Conclusion: même avec un costume de soie, l'odeur des chiottes reste !

61.Posté par PORCINET le 14/09/2010 05:44

Nous espérons malgré tout qu'il ne frappe ni son enfant et ni personne d'autre de ses collègues par exemple ..

Non dit -t-il , je frappe que ....que..... ma femme...

60.Posté par jipooy le 13/09/2010 16:48

Salut Madame V., un de tes collègues de tout cour avec toi.
Monsieur V. j'espère bien que vous passerez au tribunal et que votre trombine sera sur tous les journaux de la place histoire que les administrés connaissent le vrai visage de certains administrateurs.
Dites moi, est ce que Madame V. devait subir vos coups lors de sa dernière grossesse ou avez vous attendu qu'elle accouche pour remettre ça.
Pauvre type !!!

59.Posté par PIPO le 13/09/2010 07:13

Certains pensent qu'il ne fallait citer son employeur....Soit.

Mais imaginons que quelqu'un devienne plus arrogant ( et peut être ...plus violent ) du fait de son nouvel emploi ( en raison de son salaire de BIG BOSS ) qu'il a obtenu grâce à son .... entregent ( le mot est faible peut être ) ??

Il faudrait alors tenter de percer le mystère ...

Est ce qu'on peut doubler voir augmenter le salaire de quelqu'un substantiellement sans retour ou en remerciement ??? mais de quoi ?

Pourquoi ne pas citer l'employeur de ce Monsieur ..... dans les autres administrations par exemple la Police ... est -ce qu'on ne cite pas le nom de l'employeur.. je vous invite à lire le livre... d'une femme Policier( Brigadier de Police) " le calcaire d'une femme Flic " , ...

58.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/09/2010 20:45

je vous parle de l'incongruité de l'information relative à son employeur
vous me répondez globalement : oui "mais l'affaire aurait été étouffée par le parquet.."

à priori, "étouffée" ne signifie pas "non jugée"...


57.Posté par gerard blassard le 12/09/2010 17:26

55.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/09/2010 14:08

non pas jaune, rire franc. suffit de vous relire pour que la même réaction soit au rendez vous.
à priori, vous n'avez rien compris à mon propos. ( pareil )


bien sûr .......hummmm rien à dire pour votre " self défense " du rire

56.Posté par Bertrand lauret le 12/09/2010 15:27

méthode classique d'un être rempli que de lui même !

On rit mal des autres, quand on ne sait pas d'abord rire de soi-même de Paul Léautaud

encore un effort vous allez rire de vous même ce sera plus sincère


55.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/09/2010 14:08

non pas jaune, rire franc.
suffit de vous relire pour que la même réaction soit au rendez vous.

à priori, vous n'avez rien compris à mon propos.

54.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/09/2010 13:48

Merci, post 49, faudrait que tu postules chez Microsoft afin de leur soumettre ta candidature comme correcteur orthographique..

Enkor heureu moin la pa écri mon caus'men en kréol..

53.Posté par gerard blassard le 12/09/2010 13:39

41.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/09/2010 23:09

gérard blassard, vous me faites rire.

Rire jaune c'est évident

Le rire n'est jamais gratuit : l'homme donne à pleurer mais prête à rire.
.[Pierre Desproges]

50.Posté par noe974 le 12/09/2010 12:11
Lapidation médiatique !!! Cet homme n'a rien fait : c'est une petite dispute d'idée entre 2 adultes

Depuis huit ans et depuis le lendemain de son mariage quand même !!!!!


52.Posté par Roby le 12/09/2010 13:27

Ridicule !!!
se faire un nom dans la presse à scandale et étalant un fait de vie privée FREQUENT à la Réunion et partout ailleurs.... et en y mêlant La CINOR ( que vient-elle faire en cette galère) Le Maire de Sainte Marie ( je pense qu'il a autre chose à faire) ... oui !! ridicule et... PETIT !!
Laissons la justice agir !!!
elle a les compétences pour... inutile d'étaler les erreurs et les déviances ...
Pourquoi ne pas citer des exemples qui permettent d'aller de l'avant, qui confortent le désir du travail bien fait, et mettent en exergue la responsabilité...le culte du devoir du respect d'autrui ... même dans ses erreurs ...

Faut-il attendre 10 ans pour savoir qu'une giffle fait mal ????


il y a tant de choses à faire pour permettre au monde d'aller de l' avant ...

51.Posté par TONTON le 12/09/2010 12:26

Ce Monsieur est cadre de la fonction publique et de surcroît est ou était responsable du Service de la délinquance au sein du contrat de ville de Sainte marie...

Donc? il 'est un homme public ... il assistait aux réunion avec toutes les autorités chargées de lutter contre la délinquance.....!!!

Peut-on alors comprendre pourquoi ne fallait-il pas le citer et surtout citer son protecteur; car la presse a rapporté les propos de M. LAGOURGUE lorsqu'il a introduit ce Monsieur en qualité de Chargé de Missions à la CINOR.

Pour aller plus loin quel était le besoin exprimé pour créer ce super poste ???

Alors lorsque l'on mélange toute sorte d'obédience ou de croyance dans cette affaire et cela étonne fortement....et cela étonne d'autant plus lorsqu'on accuse ou tente d'accuser le vecteur de cette information!!!!

Pourquoi cherche -t-on à dévier les faits : Ils sont simples :

Une femme a été battue par son époux qui a cherché le plaider coupable , elle a refusé ;;; il doit être sanctionné et par le juge pénal et par son employeur ....qui il ne faut pas l'oublier est également Président de Comité de lutte contre la délinquance dans sa commune.....

Une femme meurt ( d'après le spot publicitaire sur TF1) toute les minutes sous les coups de son époux ... il faut donc lutter à la base comme on fait contre les moustiques

50.Posté par noe974 le 12/09/2010 12:11

Lapidation médiatique !!!
Cet homme n'a rien fait : c'est une petite dispute d'idée entre 2 adultes .
En Iran , c'est courant , les coups portés sur son épouse ou sa maîtresse .
Cet homme a dû se croire en Iran ou chez les talibans (où la femme est moins que rien ) .
Et nous civilisés veulent donner des leçons aux pauvres talibans !!!!

49.Posté par sampion lortografe, ou une écriture de maçon (même pas franc le 12/09/2010 10:33

Que l'on dise que ce mec est cadre de la fonction territoriale, cela ne me (gène) gêne pas.
Que l'on écrive plus que cela, cela me (gène) gêne .

Chiche à Pierrot et à ses journalistes, d'évoquer pour tous les autres faits ( tout autre fait ) à venir de ce même type, l'employeur du présumé innocent, et les relations professionnelles ès-pipole dont il pourrait se prévaloir...?

Ensuite, faire croire que du fait de sa fonction, ce mec aurait pu passer au travers des (mails) mailles du filet, c'est un peu gros... quoique..vu les (raisons) réseaux u[( franc-maçons) francs-maçons à la Réunion, on peut se douter que certaines largesses puissent être "accordées" ici ou là. ]u(pas censurée cette énormité d'inspiration Hitlérienne les modos ? vous ai connu plus tatillon !)

Que le parquet veuille ensuite ne pas ébruiter l'affaire .. cela est critiquable mais le parquet cherche t'il à contrario à faire publicité démesurée ou outrancière dans d'autres cas ? Ce n'est pas le rôle du parquet, qui n'a pas à chercher à minorer ou exagérer la publicité puisque cela n'est pas son rôle.. (raisonnement imparable, signe d'une intelligence hors du commun... ; ce n'est pas son rôle...puisque ce n'est pas son rôle lol !)

Le rôle de la presse, quel est il ? informer..manipuler..ou être tendancieux ?

En l'occurence, ici, il s'agit plus de tendance que d'information (et puis, Hervé V. ce n'est pas Eric W.) comme je l'ai souligné, la qualité professionnelle de ce monsieur, vu que dans pareil cas et malheureusement, les exemples ne manquent pas à la Réunion, n'apporte rien à l'affaire, n'éclaire en rien.

Zinfos974 n'a donc pas outrepassé ses droits, mais chiche à ses journalistes et à son rédacteur d'atteindre les mêmes limites dans tous les autres cas identiques, et les autres cas dans d'autres affaires... on atteindrait très vite une certaine limite acceptable, celle de la déontologie, (celle du "humainement ou politiquement correct") celle de "l'humainement ou politiquement correct".

Et c'est cette extrémité pour le cas présent, qui me semble pas "smart" de la part de zinfos, dont j'attends à titre personnel, bien mieux et bien plus sur d'autres sujets..

Ensuite, pour ce qui concerne la proposition de "imaginons", zinfos sert déjà de tribune pour ceux qui veulent au delà de l'anonymat, exprimer leurs avis (nombreux) sur les sujets présentés (merci par ailleurs !).

Pourquoi (cela..."cela" inutile, alourdis inutilement la phrase = charabia !) devrait il en être autrement..? Qui veut communiquer et s'exprimer, choisit un vecteur reconnu et lu...non ?

Merci à zinfos d'exister (je ne le répèterai jamais assez), mais souffre Pierrot, que les "récurrents zinfonautes" puissent parfois exprimer un avis sur la qualité du contenu...

48.Posté par tete poiké le 12/09/2010 10:21

un homme bat sa femme, mais quel rapport avec la CINOR? Il battait sa femme dans la CINOR? Cela relève bien du cadre strictement privé non? ... HUmMMmmmM... comprends pas.

47.Posté par le congo chez tintin le 12/09/2010 09:54

C'est curieux, j'ai rien lu sur une prétendue "freedomisation" de zinfos dans l'affaire Copy !

D'ailleurs, quelqu'un sait il si "respek a nou" et les amazones du PCR vont se servir de cette affaire (bien plus grave qu'une main au cul et des insultes...) pour faire avancer le droit des femmes ?

46.Posté par SENTINELLE le 12/09/2010 09:24

Poste 44.. souhaiter politiser un tel acte de délinquance ....!! allons , allons... quel est le rayonnement politique de ce directeur de cabinet du Maire de Sainte Marie!!! DANS LA COMMUNE !!! Certes il a bénéficié d'une promotion sociale .....professionnelle...,???

Il est vrai que les Directeurs de cabinets sont des "rabatteurs "... politique .... ; parfois comme par exemple en Amérique un Directeur de cabinet a "balancé une " call girl ( de type ZAHIA) avec qui il était en relation " de matelat" dans les bras d'un élu.

Cet élu a démissionné que dis-je il a divorcé .... après plus de 40 de vie commune et s'est mis à la "colle" avec la call girl qui en réalité n'avait pas abandonné ses relations. Alors le directeur de cabinet en question était devenu le maître parce qu'il a maîtrisé aussi la maîtresse que l'amant ... et il est devenu ainsi élu à son tour à la place de l'autre ..qui ensuite vu son âge a été plaqué ...(1).....Cela se passe en Amérique mais pas à la Réunion .....Voyons...

Une commune n'a jamais présenté un directeur de cabinet comme candidat ... c'est insultant pour le peuple ... et pour TOUS les élus..

Alors cet acte de délinquance ... doit être sanctionné par le tribunal des délinquants... pour coups et blessures...

(1) Je ne souhaite pas transformer le blog de M.DUPUY en rubrique ''Petits pets de stars" page 10 de tel ou tel journal DES STARS.

45.Posté par TANTINE le 12/09/2010 07:52

Mais que font les militantes des luttes pour les droits les femmes battues , lorsqu'elles se mettent sur le parvis des droits de L 'HOMME à coté de cet homme qui avant de venir sur cette esplanade avait battu sa femme?

Que font les représentants de l'ordre public lorsqu'ils se mettent autour de la table pour discuter des problèmes de la délinquance ..!!!!! en présence d'un tel homme lors des réunions dans les collectivités ?

Que pensent les cadres féminines lors des réunions de service en présence d'un tel individu?

Qu'elles sont les décisions qui seront prises par le Président de la CINOR ( quand on sait que les deux premiers Vice- Présidents sont des femmes et quelles femmes!!!!! des militantes actives ... de la défense des droits de la femme ???? UN COMBLE ....

Il ne faudrait pas que cette affaire soit traitée à l'américaine ... de grosses blagues pour détendre l'atmosphère ..... que connaissent bien les politiques..............!!!!




44.Posté par hoareau jean-luc le 12/09/2010 06:37

En fait, il s'agit d'un complot contre le gars en question, que JL Lagourgue avait l'intention de présenter aux cantonales pour lui succéder. Il y a forcément un fond et on ne peut pas être d'accord avec de telles pratiques, mais l'épouse a été fortement influencée par un adjoint, jaloux, " ami " du maire, pour porter plainte. Un "ras le bol" après huit ans qui tombe vraiment à pic pour ses adversaires, n'est-ce pas?
Quand jeff dit que ses "protections" doivent le lâcher, c'est la meilleure chose que l'on puisse souhaiter, c'est en effet le but visé !

43.Posté par Membre du CEVIF le 12/09/2010 05:23

Je fais partie du CEVIF (qui lutte contre les violences intra-familiales) et savez-vous où j'ai passé mon après-midi du 8 mars, journée internationale de la femme, et bien dans un foyer de St-Denis où ont été recueillies de nombreuses femmes (dont plusieurs très enceintes !) et leurs enfants. J'avais souhaité partager cette journée avec elles. J'avais apporté quelques friandises et un goûter pour tous. J'ai vécu des moments poignants à les écouter, à essayer de comprendre leur détresse, leur désespoir... Alors moi, je ne vois pas pourquoi on "ménagerait" la personne dont on parle dans cet article. Après tout, dans les faits divers, au quotidien, des noms sont bien cités. Ce Monsieur en question, s'il est coupable, doit être puni comme n'importe quel justiciable (je crois que pour cela, nous sommes tous d'accord, n'est-ce-pas ?). Il me semble que lorsqu'on est un personnage connu, il faut aussi être une référence pour les autres et je songe surtout à nos jeunes qui ont besoin de repères pour se construire. Bon WE à tous !

42.Posté par Cambronne le 12/09/2010 04:57

36.Posté par Padré le 11/09/2010 19:23

Non non pas oublier le chemin de Damas car c'était bien longtemps après que l'enflure de Xerxès prenne une énorme pâtée à Platées ...d'autan que Polemousa , compagne de Penthésilée fut bien tuée par Achille à une autre époque
bon ok on a compris maintenant ... c'est bientôt pire sur Zinfos que les feux de l'amour !!!
Relisez-moi donc,ai je dit quelque chose contre le principe même de l'événement ou non? Tenons-nous-en aux faits et aux débats d' idées en toute liberté d'expression .
Car il semble facile de tout imputer tout le mal et les maux aux hommes, surtout lorsque l'on ne tiens pas la chandelle et que l'on n'est pas sous l'édredon , je ne ferais pas non plus allusions aux extrémistes féministes des chiennes de garde non plus.
Mais vous avez raison ce monsieur pourrait même découvrir la sagesse sans pour autant passer à l’acte, pour se défouler à jouer abusivement au Mike Tyson sur sa conjointe ...car il semble difficile d'avoir une appréciation sur la réaction d’une femme face à un tyran oppresseur et agresseur ou la part de violence reste subjective à appréhender devant un juge , le réalité du quotidien de ces femmes victimes battues en général qui peut être très différente de celle des hommes, notamment dans les situations d'un contexte entretenu sous silence de violence conjugale. souvent "Elle" s'imagine que le conjoint est un Dieu tout-puissant faisant qu' "elle" s’y soumet passivement. Jusqu' au jour ou la goutte fait déborder le vase alors "elle" craque..
Mais vu certaines intervention offrant l' illustration hypocrite que certains ont bien une attitude dont je parlais plus haut, merci ils se reconnaitront .
J'adore lorsqu'ils s'appliquent à faire dans des raccourcis pour en plus extrapoler mes propos sur des brides de phrases .
Je dis pas que mes commentaires et opinions exprimés dans l’enfilade sont géniaux mais certainement moins hypocrite et plus libéral, Mais désolé de la façon maladroite dont j’ai pu exprimer certains éléments. Car force de constater qu'il me semble sans fausse modestie être bien meilleures à venir vous répliquer, il semble comme pour d'autres affaires relevant du civil , y avoir une nouvelle mode et coutume , qu'il ne faudrait surtout pas critiquer les personnalités publiques, qui, elles, ont tous les pouvoirs et toute liberté pour critiquer les autres. Surtout que nous connaissons trop bien à présent les conséquences d’un dérapage incontrôlable d'une récupération à d'autres aspirations ..
surtout sur ce qui me semblent éluder une bonne partie du fond d'un problème récurent de société grande illusion et illustration parfaite des petites attitudes courantes , comme ceux qui lancent des propos et ensuite n'ont pas le courage de ne pas venir les appuyer sur des faits.. Mais bon, fallait être maso pour venir essayer de critiquer ici une tendance solidaire à une mouvance féministe sur l'instant vu que tout en étant un homme même pas hostile au féminisme en soi.

41.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/09/2010 23:09

gérard blassard, vous me faites rire.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >