Faits-divers

Un bus de ramassage scolaire perd ses freins à Salazie


Un bus de ramassage scolaire perd ses freins à Salazie
Il y a 15 jours, un bus de transport scolaire perdait son moteur sur la chausée, provoquant la colère des parents d'élèves de Grand Ilet, à Salazie. Ils avaient alors bloqué plusieurs bus de la compagnie Carpaye.

Hier matin, ils ont à nouveau exprimé leur mécontentement contre la même société de transport, et pour cause : un bus a perdu ses plaquettes de freins, qui étaient "usées jusqu'au métal", relate le Jir, alors qu'il transportait des enfants pourles déposer dans leurs établissements scolaires. Heureusement, aucun accident n'est à mentionner.

En réaction, les parents ont bloqué la route et le bus pendant plusieurs heures et réclament un nouveau bus. Les gendarmes se sont rendus sur place. La mairie également voit rouge et annonce son intention de porter plainte "pour mise en danger de la vie d'autrui", d'après le journal.
Samedi 24 Novembre 2012 - 08:47
.
Lu 1640 fois




1.Posté par noe le 24/11/2012 07:59
Dans ces endroits aussi dangereux de notre île , il faut des bus en pleine forme !
On veut trop gagner sur la tête de nos enfants ? Il faut bien punir le propriétaire du bus et son chauffeur avec !
Heureusement qu'un drame horrible a pu être évité ...

Les pauvres enfants !

2.Posté par Mathieu le 24/11/2012 11:13
Et, voilà l'effet de la privatisation des centres de contrôle technique. Centre de contrôle technique dont la famille Carpaye dispose.
La Mairie envisage, je pense que envisager ne suffit pas, un accident d'autocar, dans le secteur de Salazie représenterai bon nombre de vie perdu ou de risque divers pour des enfants.
J'espère que le transporteur prendra rapidement acte de tout cela, qu'il agira en conséquence. Car, la perte d'un marché serait aussi la mise en danger d'emploi certes. Mais, l'économie financière doit elle passer au dessus de la vie.
Que fait ici, l'administration qui est responsable de ce transport, car elle est responsable de tous cela.

3.Posté par Ptipiment974 le 24/11/2012 20:02
Et oui si personne ne fait rien on se dira " cela fait longtemps que c comme ça un jours fallait que ça arrive......" Et tant que la loi ne se mobilisera pas et arrêtons de leur laisser le monopole aux grande entreprise. Et si je comprends bien la société carpaye fait passer le contrôle technique des bus chez Carpaye ....... Et les plaquettes de frein étaient aux métal , alors parents faites attention à vos enfants....

4.Posté par whylliams le 24/11/2012 21:41
Moi j'aimerais avoir la marque du vehicule.Comment voulez vous que ces machines resistent a la chaleur,a l'effort, a tous les contraintes mecanique que peuvent entrainer les routes reunionnaises.
Que sont devenus les vehicules SOCOVOI,ça c'etait des vehicule pour les hauteurs de l-ile,pas de soucis,aujourd'hui on a des mercedes,des hiroquoi,des ivecos,ça c'est pour des routes plates,a la reunion une journee leur suffise pour rouler sur ls routes reunionnaise,c'est des vehicules qui doivent passer a l'atelier tous les 48 heures

5.Posté par môvélang le 24/11/2012 22:28
bin vré chà! carpaye contrôle ses véhicule et s'octroie le précieux sésame!
on comprend pourquoi hilert maillot a demandé aux gendarmes de se cacher dans les placard, mais çà ne leur a pas servi de leçon

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales