Faits-divers

Un bébé jeté du huitième étage à Toulouse

Jeudi dernier, une petit fille de deux semaines et morte sur le coup après avoir été défenestrée du huitième étage d'un immeuble de Toulouse. Sa mère, soupçonnée, a été hospitalisée.


Un bébé jeté du huitième étage à Toulouse







Une petite fille de deux semaines a été retrouvée morte après avoir été jetée par la fenêtre de sa chambre, au huitième étage d'un immeuble de Toulouse. Sa mère a été hospitalisée après avoir été interpellée et interrogée par la police.

Cette mère de 34 ans a été examinée par un médecin qui a conclu que son état n'était pas compatible avec une garde à vue.

Selon le procureur de Toulouse, Michel Valet "il y a toutes les raisons de penser que cet enfant a été jeté par la fenêtre par sa mère. Le bébé est mort sur le coup". La mère était seule dans l'appartement au moment des faits. Son compagnon et père de l'enfant, médecin, se trouvait sur son lieu de travail.

Une information judiciaire va être ouverte et un juge va être saisi pour "s'attacher à comprendre le déroulement des faits" explique le procureur. Le drame s'est déroulé dans une grande avenue de Toulouse a proximité d'un bar restaurant très fréquenté. Personne n'a rien remarqué avant l'arrivée des secours et de la police car le drame s'est déroulé côté cour.

"Le couple vivait dans un bel appartement, il ne s'agit pas d'un drame dans un environnement social défavorisé" a précisé une source proche de l'enquête.
Samedi 28 Août 2010 - 09:21
Julien Delarue
Lu 2841 fois




1.Posté par AAAVAM le 28/08/2010 14:22
Pour ce bébé jeté par la fenêtre à Toulouse, comme pour la plupart des affaires de tueries familiales il s'agit de dépressions mal soignées.

Les anxiolytiques de la classe des benzodiazépines (Valium, Lexomil, Rohypnol, Stilnox, Lysanxia...) ne doivent pas être ordonnés à des patients dépressifs, suicidaires ou psychotiques...

Beaucoup de suicides et d'homicides sont favorisés par ces psychotropes dans une indifférence généralisée, et aucune étude de la part des autorités politiques ou sanitaires.

Georges Alexandre Imbert
Président de 'AAAVAM

2.Posté par pasquier le 28/08/2010 19:29
quelle HORREUR, encore un petit ange qui part comme un chien et cette (mère) qui pour le restant de ses jours devra vivre avec se poids,pourra se faire soigné comme les autres avant elles , qui se sont débarrassé d'un fardeau sur le compte du contribuable(nous) .je suis dépressive depuis de nombreuses années suivie avec un traitement , qui m'empêche pas des épisodes suicidaire,suite au décès de ma première fille,mais jamais je n'ai toucher ne serais se qu'un cheveux de mes enfants (j'en ais cinq) qui sont ma vie et mon moteur dans la vie .En rien je n 'excuse ce geste ,elle aurais dut se jeté seule,son bébé n'a rien demandé .c'est un fait divers ,qui est HORRIBLE ,pour le papa de cet ange ,qui lui reste seul avec un chagrin que rien effacera .Toute mes condoléances pour le papa sa famille si durement touché.

3.Posté par le congo chez tintin le 28/08/2010 21:07
Les médias manipulés tentent de nous faire croire que c’est le cannabis qui est responsable, alors que des rapports de pharmacologues, et un simple voyage en Afrique du Nord nous permettent de nous rendre compte du contraire.
Et qu’observe-t-on en Afrique du Nord ? L’évidence saute aux yeux : il abêtit l’individu qui devient incapable d’agir, sauf à le mélanger avec d’autres drogues, telles que la cocaïne et les benzodiazépines.


http://www.aaavam.eu/tranquilisants.php

--------------------------------------------------------------


lol !!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales