Société

Un arrêté préfectoral interdit l'importation des tomates malgaches


Photo d'archives
Photo d'archives
Ce matin, une cinquantaine d'agriculteurs membres de la CGPER et des représentants de la chambre d'agriculture se sont rendus à la DAAF de Saint-Pierre, pour réclamer l'arrêt des importations de légumes en provenance de Madagascar, a expliqué le site internet Clicanoo ce matin. Les agriculteurs estiment que l'importation de légumes à bas coût "risque de tuer la filière".

"Le pilier de l'économie réunionnaise, c'est l'agriculture", explique Jean-Yves Minatchy, le vice-président de la Chambre d'agriculture, qui rappelle qu'il n'y a "pas de traçabilité" des légumes en provenance de Madagascar.

La DAAF leur a informés qu'un arrêté préfectoral (voir ci-dessous) en vigueur depuis hier interdit désormais l'importation de produits frais ne présentant pas "un niveau de sécurité phytosanitaire élevé".

Pas encore rassurés, les agriculteurs demandent le retour des légumes de Madagascar dans la Grande Ile. "Trois containers sont encore à quai au Port Réunion. Il y a un risque de propagation d'insectes", souligne Jean-Yves Minatchy, qui rappelle que c'est de cette façon que le ver blanc est arrivé à La Réunion. "Ces containers doivent retourner à destination", renchérit-il. Trois containers qui représentent environ 60 tonnes de tomates, courgettes et autres chouchous.

Jean-Yves Minatchy rappelle d'ailleurs que "jamais La Réunion n'a été en sous production de tomates. C'est la première fois de l'histoire !".

Ci-dessous, l'arrêté pris hier par le préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx, fixant "les conditions phytosanitaires requises pour l'introduction sur le territoire de l'île de La Réunion de végétaux, produits végétaux et autres objets" :

Un arrêté préfectoral interdit l'importation des tomates malgaches

Un arrêté préfectoral interdit l'importation des tomates malgaches
Vendredi 29 Mars 2013 - 16:47
Lu 2952 fois




1.Posté par Ladi Lafé le 29/03/2013 15:50
on ne parle pas de ce qu’on ne sait pas, si c'est des agriculteurs ! dis plutôt les gros, c’est comme pour le miel, il y en a un (gros) qui par 2 ou 3 fois (le même) a failli tuer plusieurs personnes, tu en entends encore parler de ce miel toxique toi ? tu paries que si les consommateurs ne fait pas le buzzzzzzzzzzzzzzzzz, çà ira pas plus loin ? moi, je doute, car les 2 syndicats apicole ont dit que tout sera fait pour empêcher le préfet de prendre des mesures d’interdiction de vendre du miel à risque on s’en fout de vous, nous, c’est d’abord le pognon, le votre, qu’on pourra accaparer qui compte

2.Posté par noe le 29/03/2013 15:57
Je félicite notre préfet pour sa clairvoyance dans cette affaire !
Préférons le label "nout péi la fé pou nou !"

Et si ces légumes malgaches étaient "dosés" ...beaucoup auraient des ennuis ....
Si on tombe sur un "grat' ti bois" zot cari lé cui !

3.Posté par David Asmodee le 29/03/2013 16:01
Mais le steak haché loterie-multiviande reste autorisé...

4.Posté par alex du sud le 29/03/2013 16:45
C'est sûr, tous les légumes vendus chez les bazardiers ont été produits dans d'excellentes conditions....on se moque du monde; combien de bazardiers s'approvisionnent chez des petits planteurs des hauts , ne maitrisants pas les techniques d'utilisations ni les temps de "repos" des produits employés. Faites des analyses sur des légumes locaux pris au hasard, on pourrait être surpris. Et puis, quand on a pollué la réunion avec une culture intensive de la canne (nappes phréatiques attaquées), on pourrait se taire!

5.Posté par Boa Bill le 29/03/2013 16:45
"Trois containers sont encore à quai au Port Réunion."

Ah Ouais ! Et qui... envoyez QUI au microcosme des agriculteurs en blouse blanche... a affrété ces conteneurs ?

Il n'y a pas si longtemps... j'ai vu, stationné pas loin de chez moi, dans les hautes plaines, un container d'ail de Chine... qui attendait patiemment que la pénurie s'installe...

Bertel de Vacoa

6.Posté par pezater le 29/03/2013 16:54
Si les autres pays de la zone en font de même avec nos produits ? Faut-il interdire les importations dans l'ile ? que l'on veilles à la santé :ok mais je crois que quelquefois on ne veux pas perdre la part de gâteau. Nous, on veux bien exporter mais pas faire le retour d'ascenseur ???????

7.Posté par pierrot le 29/03/2013 17:15
quelle hypocrisie?
Après la réunion avec Mada pour nous approvisionner en riz et autres aliments surtout en cette période de crise , voilà qu'on interdise les tomates de mada.
Nous les consommateurs ,sommes obligés d'acheter les tomates locales à 6 EUROS, même si certains agriculteurs, ont cueilli les tomates avant les temps pluvieux et les remettre en vente quelques semaines après.
je me demande quelle temps de semence et pousse et cueillette des légumes après Dumile.
Certains agriculteurs sont égoistes en pensant quà leurs 4X4

8.Posté par St Denis le 29/03/2013 17:25
BRAVO pour réclamer l'arrêt des importations de légumes en provenance de Madagascar, a expliqué le site internet Clicanoo ce matin. Les agriculteurs estiment que l'importation de légumes à bas coût "risque de tuer la filière".

on veux tue la Réunion avec Mada

9.Posté par rico le 29/03/2013 17:56
qu'en est il des oignons d'inde et de mada? des carottes de chine? de l'ail de chine? en fait ils veulent d abord écouler les stocks mis en chambre froide au plus haut prix et tant pis pour le pauvre consommateur; Qu'il paye

10.Posté par Ptipiment974 le 29/03/2013 18:03
Et Ben une fois de plus c'est qui les dindons de la farce c'est nous les consommateurs.... Avec leurs aides ces agriculteurs augmentent leur prix et nous nous sommes pris au piège. Alors les agriculteurs pourront appliquė les prix qu'ils veulent.... Bientôt si toute bonne Réunionnais i acheté tomate en boîte zot va interdire aussi, moi je dis boycottons pendant un certain moment leurs tomates, qui leur reste sur les bras...... Et on verra ce que ça donne. Réunionnais tout de monde ensemble ras le bol de tous ces monopoles sans concurrence

11.Posté par bulbul le 29/03/2013 18:37
L'agriculteur (le gros) réunionnais est un modèle pour le monde agricole (consciencieux, travailleur, écolo..) il obéit à un seul principe, produire en faisant le moindre effort. Il bombarde les légumes, les fruits.. de pesticide, il court après les différentes primes il crie au moindre caprice de la méteo.
Il profite au passage pour racketter les consommateurs réunionnais en vendant ses produits (souvent impropre à la consommation) à des prix exorbitants.
Si un illuminé essai d'importer de Madagascar ses mêmes produits on l'interdit par tous les moyens (traçabilité, qualité, fragilité de la filière...) avec la bénédiction des autorités et des pseudo organismes de surveillance.
La canne à sucre est tout un symbole, fruit d'une bande de chercheurs fous, qui nous pondent des variétés génétiquement modifiées (plus sucré, plus résistante.....plus diabétique, plus...) sans aucune étude à long terme sur la santé des consommateurs. Mais bon c'est pas important.

12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/03/2013 18:38
encore une fois, quels sont les importateurs de ces produits merdiques ??!

des noms bordel !!

13.Posté par J-L Gajac le 29/03/2013 19:13
Des spécialistes du mensonge et de l'escroquerie intellectuelle, ces autorités françaises car elles décrètent des mesures protectionnistes sous un faux prétexte de problème sanitaire sans le prouver.
Aucune analyse phytosanitaire des containers, çà coûte trop cher à faire, mais il est vrai que les produits toxiques que les Réunionnais mettent sur leurs légumes c'est bon pour notre santé.

Achetez Français, achetez Réunionnais, c'est bourré de pesticides, miam miam, là au moins pas de risque d'insectes, ils sont tous morts empoisonnés !

14.Posté par Pedit97450 le 29/03/2013 17:53
Et ils ont réussis!!!! pauvre préfet!!! Tomates à 6€ le kg?? Ou le planteur y mange lui mêmes ses tomates, ou bien elles vont pourrir au pied!! ( ou sous les serres)!!!!

15.Posté par Réunionnais le 29/03/2013 19:59 (depuis mobile)
Le Préfet tue la concurrence. Réunionnais continue paye tomates 6€ kilo et engraisse bien les planteurs réunionnais.

16.Posté par Mimi le 29/03/2013 20:00
Que fait Mr le Prefet? Lorsqu'on regarde a la télé la COI qui était présent a Majunga pour sécurité alimentaire et quelle COI doit ton croire car le créole sera toujours a mene pour mendier. Quelle grenelle doit encore parler? L'agriculteur attendra toujours son envellope exceptionnel.

17.Posté par Katiac le 29/03/2013 20:10
C'est vraiment du n'importe quoi ; Je suis certain que la tomate malgache est nettement meilleure que celle de la la Réunion remplie de produit . La tomate malgache, elle est BIO n'en déplaise à certain , mais voilà on nous impose la tomate pays à un prix exorbitant , c'est tout simplement scandaleux .

18.Posté par Caton2 le 29/03/2013 20:32
Cette décision du préfet, en l'absence de contrôle phytosanitaire, est contraire aux accords de l'OMC sur la libre circulation des marchandises. Il s'agit d'une suspicion de non conformité totalement illégitime dans la mesure où elle n'est motivée par aucun contrôle, même partiel, des marchandises concernées.

19.Posté par Questions le 29/03/2013 20:38
J'hallucine !!!!! tous ça pour protéger une bande de profiteurs qui vendent leurs tomates subventionnées à des pris aberrants ?

20.Posté par J-L Gajac le 29/03/2013 20:50
Il faut que les importateurs attaquent cet arrêté scélérat, mais on ne peut pas le faire à leur place en tant que "consommateurs". Seules les associations de consommateurs peuvent aller en justice. L'Etat malgache pourrait aussi porter cette affaire devant les tribunaux internationaux.

Il semble plus "moral" dans cette société sous assistance-perfusion de faire venir de métropole quantité de produits, pommes infectes pas mûres et autres produits chers et mauvais, de 10 000 km ! Et après on parle de coopération, de solidarité régionale, de COI etc ... Un exemple qui montre que le Préfet est un adepte du protectionnisme archaïque.

Et si le Préfet était envoyé en stage auprès de la COI ?

21.Posté par Ticka le 29/03/2013 21:26
A vomir......comme cela on maintient les tomates a 7 eures le kilo, on aligne les produits locaux sur ceux qui sont importes.......(allez voir le prix du lait....... Et on continue a g.....contre la vie chere. Vous ne sortirez jamais de l'economie de comptoir

22.Posté par Caton2 le 29/03/2013 22:25
Pierrot, peux-tu nous dire qui sont les importateurs?

J'ai bien lu l'arrêté et surtout ses attendus, qui ne sont que de l'habillage pour faire "légal".
Selon l'OMC, il faut faire la preuve de la non-conformité sanitaire des produits pour les interdire.
Ce n'est pas le cas, et le préfet le sait puisqu'il se couvre deux fois:
1/ en se défaussant sur une délégation de signature donné en 2012 à Louis Biannic (ce qui veut dire en clair que c'est le directeur de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt qui est le vrai responsable de l'arrêté)
2/ en citant un article (2000/29), dont il dit qu'il est imprécis sur les conditions phytosanitaires qui permettent d'autoriser ou d'interdire un produit d'importation dans les régions ultra-périphériques...

Autrement dit, le préfet cède à la pression des agriculteurs réunionnais, tout en étant conscient que son arrêté d'interdiction ne s'appuie sur aucun texte, et surtout sur aucune vérification phytosanitaire...

Oui Jean Loup, il faut attaquer cet arrêté de complaisance, qui n'est justifié en rien.
Si tu connais des malgaches qui sont dans l'import export, il faut leur demander de porter l'affaire en haut lieu.
La France n'interdit pas les produits malgaches. Je n'ai jamais lu nulle part que les produits de l'agriculture malgache sont des produits à risque. D'ailleurs on en trouve en quantité dans les supermarchés hexagonaux. Par exemple les letchis.

Ce préfet n'est qu'un trouillard. Ou alors, le pouvoir est tellement aux abois que ordre lui a été donné de satisfaire toute demande locale dès lors qu'un refus serait susceptible de créer une situation de désordre...

23.Posté par Caton2 le 30/03/2013 00:37
21. 1/ délégation de signature donnée...

24.Posté par la crise le 30/03/2013 03:50
Jean-Yves Minatchy rappelle d'ailleurs que "jamais La Réunion n'a été en sous production de tomates. C'est la première fois de l'histoire !".

Ah bon! A cause le prix tomates l'a augmenté comme ça, alorsse? Bazardiers y dit, quand lé rare lé cher.
Si lé pas en sous production, le prix y doit être stable. Ou alors, moin l'a rien compris.

"C'est la première fois de l'histoire !". Coça li entend par là? c'est la première fois, y fait venir tomates de Madagascar, ou bien c'est la 1ère fois lé en sous production?

Bon, la pas avec ça ma mange un bon rougail tomates. Un p'tit sauce piment-z'oignons-citrons va fait l'affaire et pou le reste , vive tomates en boîte.

25.Posté par Tonton le 30/03/2013 04:14
Quelle hypocrisie !

La Noctuelle de la Tomate (Helicoverpa armigera, et bien d'autres organismes nuisibles aux tomates, comme les [differents] virus des tomates)
sont déjà présents à la Réunion depuis des lustres !
De quels organismes "nuisibles " la Préfecture souhaite de nous "protéger" ???

Il n'ont pas une reponse à cette question, je suppose.
Alors, c'est peut être plutot le "virus des prix corrects" ?

C'est un cas classique de protection du marché. Illegal au termes des conventions internationales que la France a signe. Un cas classique de colonialisme caché.
On n'a pas besoin de ça. Honte sur vous !

26.Posté par Kamarades ! le 30/03/2013 05:41
Racisme entre une tomate goûteuse, juteuse et à très bon marché contre une tomate locale , abîmée, vilaine et au prix exorbitant !!

27.Posté par developpement endogene le 30/03/2013 06:05
on s'en fout de la conformité. Il vaut mieux arracher la canne pour que nos chômeurs plantent des tomates et des carottes. Les importateurs peuvent tres bien s'occuper à importer du soja sans OGM. pendant que l'operation kere distribuera des tomates aux gaches.

28.Posté par Bayoune le 30/03/2013 06:15
I fo konprann Minatsiyé, les importateur la pa gliss ali in ti lanvelope. Ce serait d'une pratique assez courante semble t-il. D'ailleurs comment se fait-il que ce n'est le président de la chambre d'agriculture qui proteste contre les tomates en provenance de Mada, mais le Vice-président Minatchy, na zanguye dosou galé. Du coup il faudrait interdire l'importation de piment et les brèdes manioc, Minatchy gueule inpé pli for, lanvelope va rivé, et il faut interdire aussi l'importation de boite de tomate, ainsi les réunionnais seront privé de leur rougail saucisse ou autre. Cà me rappelle tristement le gouverneur Aubert pétainiste té i vé fé pouss limon dann vante kréol en refusant l'offre faite par les britannique d'approvisionner la Réunion en riz pendant la guerre... La population devrait s'organiser et manifester contre la clique Minatchy ki vé fé oublie anou le gou tomate.

29.Posté par NADA le 30/03/2013 07:04
et on veut lutter contre la vie cher , jouer la carte de la coopération régional: incroyable de voir ce genre d'attitude. et les députés qui sont fier de légiféré sur la DLV du yaourt à 30 jours (donc plus de yaourt par container donc + de yaourt pour les enfants réunionnais au revenu modeste).
dire que ces agriculteurs reçoivent nos subventions européennes: c'est la libre circulation que des aides. quand on voit tous ces genres de comportement, cela me donnes pas envie de faire l'effort d'acheter plus cher nos "produits pays organiser" pour vendre plus cher.

30.Posté par John Galt le 30/03/2013 07:12
bravo la dictature soviet anti mondialisation vient encore de montrer toutes les capacités pour entretenir une bande de vermines chialeurs finalement pour être agriculteur à la réunion il faut savoir chialer , lorsqu'il pleut ils chialent il fait beau ils chialent ils chialent tout le temps, pourvu que lee consommateur casque à max
je pense pas que les légumes malgache détiennent plus de produit impropre à la consommation que ceux que nos vénérables chialeurs locaux utilisent

31.Posté par John Galt le 30/03/2013 07:15
rien que la photo avec les tronches de joyeux drilles tirant une gueule de miséreux démontre la situation

32.Posté par O.de Trogoff le 30/03/2013 09:06
Je croyais que le protectionnisme était interdit en France ? Si ce préfet complice du Minatchy raciste et malgachophobe restait dans sa logique malhonnête il pourrait faire la même chose avec les produits chinois et n'importer que des produits français. Ainsi les amis de Minatchy pourront continuer à nous contraindre à bouffer des tomates sans goût à des prix prohibitifs....Tout ceci est lamentable

33.Posté par pour le plaisir le 30/03/2013 09:48
Voila beaucoup de commentaires intéressants, décidément la population réunionnaise et l'économie ça fait deux!
Alors un peu d'explication: laisser l'importation de la tomates démarrer maintenant c'est ouvrir une filière import qui sera toujours présente lorsque nos producteurs produiront à nouveau:
Par conséquence, dans quelques mois c'est moins de producteurs de tomates, concurencer par des producteurs qui ne paye pas de cotisation, ont accès à une main d'oeuvre exploité ect ( mais la maintenant que VOS tomates sont à 6 euros, la condition des travailleurs malgache vous vous en fouter éperdument!) et dans encore quelques mois, à la première grève au port ouau premier réelle problème sanitaire à Mada c'est... plus de tomates à la Réunion!

Mais ne vous inquiété pas, zinfo ferra un article pour nous expliquer que les autorité sont des enfoirés et que c'est à cause d'eux que nous devenons de plus en plus dépendant des importations au niveau alimentaire.

Sécurité alimentaire rime avec autonomie alimentaire et nécessite donc un niveau de protection minimum de la filière de manière à ce qu'un aléa climatique de détruise pas des années d'organisation et de constitution de la présente filière...
zot la compris maintenant la différence qu'il y a entre du clientélisme à la petite semaine et une prise de décision stratégique???
A bon entendeur Salut...
et Vive Jean-Bernard GONTHIER! le "cerveau" de Minatchy...

34.Posté par J-L Gajac le 30/03/2013 11:16
A "pour le paisir", vous traitez les gens d'ignorants en économie, mais vous oubliez de dire que de toutes façons ce sont toujours les intermédiaires qui se sucrent le plus sur tout commerce.

Conséquence de ce système non régulé par une autorité régionale qui garantirait un prix correct à payer aux producteurs malgaches et dans un contexte ultra-libéral de liberté des prix même abusifs (alors que par exemple les taux de prêts ont une limite légale qui s'appelle le taux d'usure), le producteur malgache sera payé une misère, comme vous le dénoncez à raison et le prix des tomates malgaches sur les étals réunionnais ne sera jamais beaucoup plus bas que le prix des producteurs Créoles.

Dans tous les domaines, le producteur malgache (cas emblématique des prothèses dentaires de Labocast-Ivato) est payé des clopinettes et leurs produits sont vendus en France (ou aux USA à l'époque de l'AGOA-Ravalo) un peu moins chers que les mêmes produits de France à qualité égale (malgré les mensonges du Prefet et de Minatchy qui, suspectent les tomates d'être infectées ou tant qu'on y est pourquoi pas empoisonnées). Pourtant si on regarde bien le bénéfice des intermédiaires, il est énorme. C'est sa principale raison d'être et non de créer un débouché au producteurs malgaches.

Çà me fait penser aux produits "hors taxes" des aéroports. Ils ne sont pas vendu au prix hors taxe, car le marchand rajoute son hyper bénéfice. Je ne connais pas exactement les circuits, leurs charges, les taxes sur le hors taxe etc ... Mais on voit bien que "hors taxes" est un abus de langage.

35.Posté par Laroute Enkornissssss le 30/03/2013 11:49
au fait! un agriculteur espère produire 10 tonnes de tomates qu'il espère revendre 1 € le kilo, soit 10 000 € de revenu?
En cas de catastrophe, 30 % de la production est perdue, soir 3 tonnes ce qui fait 3000 € de manque à gagner brut, il y a des charges la dessus.
Il déclare le maximum de perte, 50 % voir plus, il est indemnisé en net, pas de ramassage, ni etc etc, cette indemnisation sert à compenser les pertes, donc, à empêcher que son revenu baisse, mais lui, il touche les indemnités et majore son prix,
Eh oui, il fait du biznessssssssss, il prend l'argent du beurre, et il garde le beurre aussi

36.Posté par Web le 30/03/2013 11:55
33 pour le plaisir décidément la population réunionnaise et l'économie ça fait deux!

C'est sur que pour une bonne économie il faut que certains en profite bien .
Il faut que les Réunionnais accepte ce que vous leurs proposés. Comme nous avons vu récemment de trouvez autre choses dans les produits achetés que ce qui est normalement vendus.

Fini les bon produits peî

Pour vous l'économie c'est de l'intensif tan pis pour vos enfants au moins vous en aurez bien profité

Les œufs, poulets, cochons etc.... élevés en batterie les légumes sous serre qui n'ont aucun gout
Les produits que vous utilisez pour nourrir vos bêtes ce qui est mis sur pour les légumes.
Vous allez dire qui sont au normes. et l'économie.Le lisiers déversé qui contamine les nappes
je pense que l'ont devraient supprimer les aides parce qu'elles viennent d'ailleurs et cela peux contaminer notre l'économie local. Faut assumer votre protectionnisme à tout les niveaux.
Aujourd’hui je ne suis pas allé au marché. J'ai acheté de bons légumes surgelé qui ne viennent pas de La Réunion.


37.Posté par COMPLEMENTS D''''''''''''''''ENQUETE.S? le 30/03/2013 13:42
tout le monde est au courant que les planteurs utilisent trop de pesticide a la REUNION !. a un certain moment cela risque de peter dans leurs gueules!!!.ils sont trop assistés ces gens la !!!.

38.Posté par PINGOUIN le 30/03/2013 13:47
Ils roulent tous dans des 4 X 4 à + de 40.000€ et sont subventionnés à 80% pour pratiquement tous les achats y compris les pesticides, engrais que de nombreux réunionnais seraient surpris si l'on analysait les produits... Fraises par exemple ! A tel point que l'agriculteur sois disant bio qui est à 400m un peu au dessous d'un autre n'est pas bio.

C'est du protectionnisme pour calmer les retraites qu'ils touchent car ne sont pas déclarés ou ne déclarent pas leur coupeurs de cannes par exemple.
Demandez à Mada s'ils sont subventionnés et s'ils touchent la totalité des productions détruites dés qu'il pleut un peu, parlons pas des cyclones.

39.Posté par Kamarades ! le 31/03/2013 06:19
Minatchi , un cerveau ? on lit vraiment e tout ! Vive Zinfo 974 !

40.Posté par agriculteur le 31/03/2013 07:54
je suis un agriculteur du tampon jai même pas 1 ha de terre.et avec la quantité que je produit légumes moi importation çà me dérange pas car je sais que dans 1 mois le prix tomate va revenir aux prix normal quand je vois vos commentaire je vois plus que la jalousie contre les gros propriétaire que autre chose . faite comme moi j arrive pas acheter un kg tomate je prend en boite mes j ai remarquer que les boite de tomate que le prix a doublé personne ne réagi la dessus les commerçant se mettre pleins la poche c normal . a la réunion il y a beaucoup chose qui son du luxe mes les gens achète sans trouvé cher a voir tous les réaction je dis que tous les metier comme coiffeur , transporteur ,artisans, commerçant, etc ..... tous travaille cher donc on vas plus acheter locaux et importer tous comme ca tous le monde va toucher le rsa on pourra rouler en audi bmw je vois que les agriculteur roule e n 4x 4 moi jai un dyna qui a 10 ans mes a cote moi tous les gens qui roule dans les grosse voiture 4x4 ou autre ne travaille pas ou est le malaise c pas le prix d un kg tomate a 2 euro qui vas mettre un tous dans leur porte monnaie il y a beaucoup petit marcher qui vendre pas tres cher mais il préfére aller acheter prés du front mer a st pierre comme ça il vois tous la jet set local et le commerçant roule dans une bagnole a 170 000 euro mes les jeans on pas compris c revendeur fait tous le bénéfice pour moi c le sujet la semaine la semaine prochaine le gaz augmente c pas grave la région et la srpp et misère.

41.Posté par J-L Gajac le 31/03/2013 08:36
Post 40 fait vraiment beaucoup d'efforts pour remplir son texte de fautes afin de paraître plus authentique, mais çà se voit trop. Pas un seul créolisme non plus pour un petit planteur qui doit se sentir bien seul au Tampon à causer français .... :)

Malgré çà, il a raison qu'il ne faut pas mettre dans le même sac le gros agriculteur, le commerçant et le petit producteur. Çà a toujours été çà dans le monde des agriculteurs, on emploie le même terme pour les agro-industriels de la Beauce et les petits planteurs de Canne de l'Ouest.

Avant il y avait des syndicats agricoles qui faisaient nettement la différence, les Paysans-Travailleurs par exemple, de Bernard Lambert, disparu trop tôt en 84 mais la chape de plomb est retombée sur ce monde qui est dirigé par de véritable patrons d'industrie comme au XIX° siècle, liés aux trusts de la chimie et du poison. Même José Bovet se compromet avec les Verts de gris, totalement acheté par le parlement antisocial européen, chambre d'enregistrement des décisions technocratiques des lobbies.

42.Posté par Amiral La Po le 31/03/2013 10:28
Monsieur le préfet de la Réunion une question: à quand l'interdiction de l'importation de l'eau Cristaline à la Réunion,eau d'importation qui coûte moins cher que l'eau Edena fabriquée sur place?C'est tellement facile et surtout démagogique de faire de la pub et mettre partout sur des panneaux de 12 m carré:Si tu consommes pas péi t'as rien compris!!!!!!Ben moin mi pé dire aou,ma la rien compris,lo sèle zaffaire ma la compris cé sak nana dans mon porte monnaie......Et je ne suis pas le seul à le comprendre!!!!!

43.Posté par audrey le 02/04/2013 08:41
si un francais va a mada et qu'il veut faire son commerce il a des chances de se faire tuer, mais eux ils veulent venir vendre ici? on va le monde!!!!les tomates sont cheres? les tomates en boite sa existe!!!

44.Posté par rico le 02/04/2013 14:36
à 43, il est possible de faire du commerce à mada et comme partout comme dans le 93 il y a des risques. maintenant, là a en faire une généralité ce n'est pas objectif. quand on ne connait pas on ne la ramène pas. regardez tout ce que l'on achete à la réunion et leur provenance. les carottes de chine sont si sures que ça? on voit dans cet arreté la main des producteur abuseurs.

45.Posté par audrey le 02/04/2013 15:02
post 44 : quand on entend que des francais se font tuer a mada, je ne vois pas pourquoi ils pourraient faire le commerce ici!!a la reunion on accepte tout, a un moment donné faut arreter!!!

46.Posté par rico le 02/04/2013 16:41
à post 45, vous déplacez le débat sur un sujet de sécurité intérieure imputable aux autorités de ce pays. le problème n'est pas que les tomates viennent de Mada ou je ne sais ou d'ailleurs mais que des groupements locaux font du protectionnisme à outrance dans le seul but de s'enrichir.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales