Social

Un amendement pour les retraites agricoles péi

A l'occasion de son habituelle messe dominicale en faveur des planteurs, le président de la Chambre verte, Jean-Yves Minatchy, a proposé hier un amendement qui devrait être présenté par les sénateurs Jean-Paul Virapoullé et Anne-Marie Payet cette semaine. L'objectif, utiliser 50% des produits de la taxe sur la spéculation foncière pour booster les retraites agricoles réunionnaises.


Un amendement pour les retraites agricoles péi
Après l'Assemblée nationale, la réforme des retraites va prendre ses quartiers dans les rangs du Palais du Luxembourg. Cette semaine, deux des sénateurs réunionnais, Anne-Marie Payet et Jean-Paul Virapoullé, porteront un amendement "Made in Réunion", puisqu'intégralement rédigé par la Chambre d'Agriculture locale.
Transmis à la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, et aux parlementaires concernés, ce document propose un avenant spécifique aux retraites agricoles réunionnaises. Un document qui sera défendu dès ce mardi dans l'hémicycle du Sénat. Le but étant de revaloriser la "pension des agriculteurs dans un contexte budgétaire restreint" expliquait Jean-Yves Minatchy, à la Chambre d'Agriculture de Saint-Pierre ce dimanche matin.

La taxe sur la spéculation foncière pour aider les retraites agricoles

"Bien que l'ensemble des députés et le gouvernement ont conscience e la précarité des retraités agricoles des DOM, les amendements apportés par l'Assemblée nationale n'ont pas permis de modifier la situation sur l'âge de départ en retraite et sur le montant minimum" précise le président à la double casquette. "Ce dossier, nous y travaillons depuis plusieurs années. Pourtant, si à 13.000 kilomètres, nous faisons partie de l'Europe, nous ne sommes pas sur le même continent" poursuit le planteur de l'Est.

Fixées à quelques 365 euros par mois dans le département, contre 522 euros mensuels dans l'hexagone, les pensions de retraites agricoles demeurent bien en deçà du seuil national de pauvreté, fixé à 870 euros lance Jean-Yves Minatchy. Un seuil que près de 75% des agriculteurs locaux n'ont toujours pas dépassé selon l'interlocuteur. Résultat, le président de la CGPER a pensé à une solution à travers les sommes générées par la taxe sur la spéculation foncière : "50% de cette taxe revient actuellement aux jeunes agriculteurs en cours d'installation. Nous souhaiterions que l'autre moitié vienne conforte les retraites agricoles à la Réunion" explique Jean-Yves Minatchy. Cet amendement, travaillé par la Chambre d'agriculture, permettrait également une fixation des retraites sur le seuil de pauvreté évoqué ce dimanche.

Quant au minimum vieillesse, Jean-Yves Minatchy demande également à ce qu'il soit versé aux planteurs oeuvrant dans l'Outre-mer. Reste désormais à savoir comment seront accueilles ces propositions par les sénateurs.
Lundi 4 Octobre 2010 - 07:45
Ludovic Robert
Lu 1136 fois




1.Posté par OLIVIER le 04/10/2010 12:13
Cet amendement ne tient pas la route.On veut financer en partie les retraites des agriculteurs sur la plus-value apportée par la vente de foncier agricole.
Premièrement: on ne pourra pas vendre indéfiniment des terres agricoles: un jour où l'autre il n'y en aura plus.
Deuxièmement, c'est contradictoire avec la volonté de la Chambre de préserver le foncier agricole. Là, on va pousser à la vente! Et on réorientant une partie pour financer les retaites on va moins aider les jeunes à s'installer!

2.Posté par noe974 le 04/10/2010 12:55
Il est légitime que les fonctionnaires et autres manifestent pour leurs retraites , mais savent-ils combien touchent les petits agriculteurs ? 325 € par mois après une vie dans les champs à cultiver la canne , les légumes .... secteur primaire .

Pas normal

Une vraie réforme est nécessaire et juste : faire payer ceux qui ont un peu plus de moyens et cessons de parler "taxer le CAPITAL , les + riches , etc..." à toutes les sauces .

Cela fait désordre et ridicule !!!!

3.Posté par bertel le 04/10/2010 17:02
" 2.Posté par noe974 le 04/10/2010 12:55
Il est légitime que les fonctionnaires et autres manifestent pour leurs retraites , mais savent-ils combien touchent les petits agriculteurs ? 325 € par mois après une vie dans les champs à cultiver la canne , les légumes .... secteur primaire .


MDR ! Dites-moi que je rêve ! On en a vu des comiques sur ce site, des malades aussi...certains même cumulent... Lol ... Ce noé-là est une perle rare !

4600€ pour service rendu , c'est très mérité pour ce charmant homme

Noe974 peut monter une association avec le poulet perfide et brillant.... Lol..

Bertel de Vacoa

4.Posté par bertel le 04/10/2010 17:12
Pour aider les retraites agricoles, il faut commencer par geler les terres agricoles. Le crédit du même nom devrait cesser de toujours répondre aux particuliers mais préférer de financer les coopératives. La mécanisation à outrance appauvrit en définitive tout le secteur, sauf les très gros propriétaires.

La main-d'oeuvre nécessaire aux travaux des champs existe... il suffit qu'elle soit sollicitée et rétribuée au juste prix.

La main d'oeuvre saisonnière est une donnée économique non exploitée dans ce DOM.

Bertel de Vacoa

5.Posté par Question le 04/10/2010 18:17
Pourquoi payer une retraite à des gens qui n'ont pas cotisé ?
Ceux qui ont cotisé normalement auront une retraite normale
Avec Minatchy c'est toujours les autres qui doivent payer pour les agriculteurs
Il y en a marre

6.Posté par noe974 le 04/10/2010 18:48
La retraite doit être plafonnée à 1159 € pour tout le monde par mois (=minimum vital pour ceux qui ont vraiment côtisé)

Les retraités ont-ils vraiment de gros besoins pour vivre ?
-maisons payées
-enfants plus scolarisés....

d'où moins de dépenses !!!! = moins de retraites

C'est mathématique

7.Posté par LEBON le 04/10/2010 18:58
D'accord pour cet amendement . Mais où sont les agriculteurs pendant que les autres manifestent contre le projet de réforme des retraites du gouvernement ? Projet injuste,financé à plus de 80% par les seuls travailleurs, qui ne règle ni la situation des jeunes, ni la situation des séniors pour lesquels rien n'est prévu, ni la situation des chômeurs longue durée et encore moins la situation des femmes ....
Camarades agriculteurs, tous dans la rue le 12 octobre !

8.Posté par Juliette Dodu le 05/10/2010 12:47
Au moins les sénateurs ont prévu d'être présents pour les débats.. ce qui n'était pas le cas de nos députés....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales