Société

Un air de vélib' parisien à Saint-Paul


Déverrouiller le vélo sur sa borne et c'est parti pour un tour en ville
Déverrouiller le vélo sur sa borne et c'est parti pour un tour en ville
Vous venez de quitter un car jaune ou un kar’ouest. Pourquoi pas finir votre trajet en vélo à assistance électrique? Deux spécimens sont désormais à la disposition des usagers en gare de Saint-Paul.
 
Petit plus non négligeable, les autorités organisatrices de transport ont eu la bonne idée de les rendre utilisables via une borne avec la même carte Réuni’pass que vous avez par exemple achetée à la journée ou que vous possédez en abonnement. De quoi envisager ses déplacements sans frein.
 
Ces vélos électriques tiennent évidemment de produit d’appel pour promouvoir la Semaine européenne de la mobilité reprise localement par les différentes strates de collectivités. Des collectivités qui donnent aussi l’impression de se marcher sur les pieds sur une même thématique: celle des transports. En plus du Conseil général qui vous transporte, la Région, les interco et leur réseau dédié via des SEM (pour Alternéo, Kar’ouest, Citalis…) et depuis deux ans une surcouche : le syndicat mixte des transports qui prouve en lui-même qu’il y a trop d’acteurs publics. Bref, un autre débat.
 
Ces questions là, les usagers les mettent de côté dès lors que leurs attentes sont satisfaites. Le syndicat mixte des transports de La Réunion a eu l’idée de faire tester la facilité du réseau des transports à des Réunionnais volontaires pendant cette semaine de la mobilité.
 
Johan est l’un d’eux. Il a pris plaisir à jouer le jeu, déjà converti qu’il est au transport décarboné. "Je fais du stop occasionnellement. C’est incroyable de voir que je finis par revoir des personnes qui m’ont pris en stop une fois, puis deux… Au-delà de partager le trajet, ça crée du lien", indique-t-il à juste titre.
 
La parole des usagers pour corriger le tir
 
Vivant à mi-pente, aux Avirons, et seulement muni d’un scooter, le jeune homme de 32 ans pourrait à vue d’œil être rangé dans la catégorie des isolés, car sans voiture à La Réunion… Il ne le considère pas ainsi mais fait passer les messages qu’il faut aux décideurs. "Mon scooter, il est pratique pour les petits trajets. Sans plus. Par contre quand je prends le réseau bus, j’aimerais qu’il soit dimensionné pour laisser monter toutes les personnes qui attendent à l’arrêt", évoque-t-il, expérience subie.

Johan s'efforce de trouver la solution la plus éco-responsable à chacune de ses sorties depuis les Avirons
Johan s'efforce de trouver la solution la plus éco-responsable à chacune de ses sorties depuis les Avirons
"Ils devraient créer des lignes spéciales pour les travailleurs aux heures de pointe", propose-t-il. Combien sont-ils en effet à maudire les transports co’ lorsqu’il a fallu rester à terre car le bus s’avérait déjà plein à son passage. Comme lui, Virginie, 37 ans, Moon, 47 ans, ou encore Jaron ont éprouvé le réseau des transports ces derniers jours. Leur périple a été mis en scène dans des pub qui, les élus l’espèrent, vont en convertir d’autres et faire prendre à La Réunion un virage vers le transport collectif.
 
La Région s’y emploie à entendre sa vice-présidente Fabienne Couapel Sauret mais surtout pour l’occasion présidente du syndicat mixte occupé à sa création par Nassimah Dindar. Une nouvelle preuve de ce frémissement sera donnée ce jeudi par la livraison d’aires de co-voiturage le long des axes routiers de l’ouest.
 
Virginie  Peron, conseillère municipale en charge de l’environnement à Saint-Paul et Françoise Lambert, vice-présidente du TCO et représentant l’interco au sein du SMTR, ont relayé les rendez-vous qui attendent la population de l’ouest pour cette manifestation de prise de conscience.
 
L’ensemble des actions menées à compter de ce mercredi tournent autour de la thématique retenue cette année, celle de l’intermodalité des transports, avec  comme slogan "choisis, change, combine". En bus, à vélo, en co-voiturage,  en cyclo-taxi ou à pied, le sans voiture ne doit plus être vécu comme une double peine. Peut-être que l’introduction progressive de bornes à vélo électrique viendra bousculer les habitudes et désacraliser la voiture, façon vélib’ parisien. L’agglomération de Grenoble où les voitures sont progressivement boutées hors du centre ville est peut-être aussi un autre exemple à suivre.
 
La Semaine européenne de la mobilité roule en tout cas pour la planète jusqu’au 22 septembre dans toute l’Europe et chez nous!
 
Le programme sur smtr-mobilite.re

Les familles qui ont bien voulu tester "l'intermodalité" figurent dans des clips pour la promotion d'un usage intelligent des transports
Les familles qui ont bien voulu tester "l'intermodalité" figurent dans des clips pour la promotion d'un usage intelligent des transports

Un air de vélib' parisien à Saint-Paul

Jeudi 17 Septembre 2015 - 06:59
LG
Lu 1326 fois




1.Posté par ouech le 17/09/2015 08:32
du vélib a la reun laissez moi rire,quand je vois a quel point le réunionnais aime sa bagnole et voyager seul dedeans je me dit que le vélib va pas avoir bcp de succes,a part de future dégradations sur les vélos je ne vois rien d'autres,négatif me direz vous,non réaliste...vive le bmw a credit

2.Posté par happy Man le 17/09/2015 08:41
Mdr !
On est passé de 2 000 bus à 2 vélos ;-)


3.Posté par Caffreman le 17/09/2015 16:48
C`est quoi le principe du Velib svp?
Si vous pouvez expliquer au cousin Mauricien merci

4.Posté par ouf le 17/09/2015 20:59 (depuis mobile)
Hâte que d'autres stations arrivent. J'attendrai moins aux correspondances

5.Posté par Fabrice le 17/09/2015 21:15
Keske l élu à l environnement fait dans une manifestation liée au transport ? Il y a qu a saint paul qu on voit se genre d absurdité

6.Posté par sovaz le 18/09/2015 08:17
cinq commentaires et tous des médisants, des faiseurs de ladilafé et mécontents. A LA REUNION, FAIS CE QUE TU VEUX ET TU SERAS TOUJOURS MOUCATER. A LALA COMMENT CREOLE Y LE.
Change un peu mentalité la taille la ouiiiii!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales