Faits-divers

Un adjoint de la Plaine des Palmistes reconnait un harcèlement sexuel


Un adjoint de la Plaine des Palmistes reconnait un harcèlement sexuel
Demain matin, à 9 heures, Christophe Padre comparaitra devant le président du tribunal de grande instance de Saint-Denis pour répondre de l'accusation de "harcèlement pour obtention de faveur sexuelle à la Plaine des Palmistes depuis 1997", dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Il bénéficie de cette procédure parce qu'il a reconnu les faits devant le procureur de la République.

Christophe Padre n'est pas un inconnu à la Plaine. Outre le fait d'être le facteur du village, il est également adjoint au maire, ce qui renforce sa notoriété. Un de ses amis le décrit comme "un dragueur sympathique, pas méchant, mais qui ne sait pas s'arrêter quand une femme lui dit non".

Cet appétit l'a conduit à draguer une jeune femme, dont le mari, employé communal proche de l'ancien maire Marco Boyer, a récemment été déplacé par le maire et est passé de chef d'équipe à fouilleur de tombes au cimetière communal. On aurait dès lors pu penser à un règlement de comptes politique, mais cette hypothèse ne résiste pas aux aveux passés devant le procureur.

Cette affaire intervient au pire moment pour le maire Jean-Luc Saint-Lambert. Après la défection l'an dernier de trois élus de sa majorité, une autre élue a annoncé la semaine dernière sa dissidence et il se dit qu'un autre ne devrait pas tarder à en faire de même. Ce qui fait que Jean-Luc Saint-Lambert ne disposerait plus que d'une majorité de 16 élus, alors que la barre fatidique se situe à 14.

Autant dire que ça commence à sentir le roussi.

Conscient du problème, Jean-Luc Saint-Lambert fait ce que tous les élus font en de telles circonstances : il bétonne ce qui lui reste de majorité en achetant la fidélité de ses élus. Le meilleur moyen? L'embauche de membres de leurs familles. C'est ainsi que le fils d'un adjoint a été embauché ce matin au service de l'Urbanisme, service qui compte déjà les enfants de deux autres élus.

Ce sont toujours les bonnes vieilles recettes qui fonctionnent le mieux. Et tant pis si on frôle l'illégalité...
Lundi 26 Avril 2010 - 11:06
Pierrot Dupuy
Lu 3698 fois




1.Posté par saint-marien le 26/04/2010 12:33
Un padre pas très catholique on va dire !!!

2.Posté par GRENADE974 le 26/04/2010 13:07
"reconnaissance préalable" = facteur non aggravant.
S'il avait été maçon, ce serait harcèlement "sexe-truelle"

3.Posté par marie le 26/04/2010 14:07
Une autre version aprés Franco ! pouvres gauyaviers .
marie

4.Posté par Leste Ludovic Jean Dany le 26/04/2010 14:54
En lisant cette article, je me suis rendu compte que certains de nos chers élus avait oublié qu'il ne fallait jamais détourner la force politique à des fins personnel. Quoi dire d'autre que ma plus grande peine pour la victime, face à un bourreau doté de pouvoir aussi grand confié par un peuple dont les aspirations était tout autre. Triste aujourd'hui pour se peuple si mal représenter. triste de constater que le maire en place n'est pas réagit face aux agissements de sont adjoint!
mais cette tempête ne risque pas d'en rester la monsieur le maire, vous êtes responsable autant que votre colistier. Comment ne pas voir cette chasse aux sorcières digne d'un autre temps que vous avez déclenchez? Un reponsable de mairie se retrouvant à foullier des trous dans un cimetière? Je crois que vous ferez bientôt aussi parti du passé.

5.Posté par jojolapinou le 26/04/2010 15:40
la politik sa in zafer sal, na rienk zistoir lo sex !

6.Posté par le fils de rode le 26/04/2010 16:17
Pour cette fois mr Dupuy vous êtes bien timide. La prise illégale d'intêret est largement acquise et avérée dans le cas de Mr Le Maire de cette Plaine vaste mais pas morne... Toutes les jurisprudences et les mises en garde au travers de formation au profit des fonctionnaires et élus permettent de dire sans interprétation excessive au possible que Mr Luc St L serait lauréat immédiat d'un examen surtout si on souhaitait l'y mettre ! Mais bizarrement les peites communes de la sorte n'intéressent pas la loi ou le sous prefet ou ... ? Maire Président d'assocaition qu'il subventionne lui même en conseil municipal, maire recruteur de sa propre famille ou de fils filles femmes, maris de conseillers et d'adjoints, tout cela est de notoriété publique la haut sur la montagne....Commençons par le domaine des tourelles ... mais y en a tant. Qu'attend on pour remettre ce type de nouveau maire sur la bonne voie, celle du garage puique celles de la modestie et de l'humilité il les quittées depuis longtemps.
Plaine des palmistes bon courage. félicitations sincéres à ceux, adjoints et conseillers qui ont eu le courage de ne pas rester se vautrer dans leur poste juste pour l'honneur d'un titre ! Dissident, dissidez dissidez ! mieux vaut repartir de zéro et savoir reconnaitre qu'on s'est trompé sur ce cheval !

7.Posté par bertel le 26/04/2010 16:58
Le facteur a voulu sonner une fois de trop... Il faut maintenant que la justice lui sonne les cloches !

Bien plus grave par contre est la multiplicité, depuis toujours et dans toutes les communes ( pour une affaire dévoilée, combien de faits cachés... souvent parce que la victime croit ne pouvoir faire autrement que d'accepter ), de ces adjoints de pacotille qui profitent de leur statut d'élu pour traiter les femmes comme des objets sexuels.

Bertel de Vacoa

8.Posté par bertel le 26/04/2010 17:56
.... et pour preuve anonyme... un vulgaire petit conseiller municipal... m'a dit un jour... combien il avait compté de petits ventres... depuis qu'il était élu...

Bertel de Vacoa


9.Posté par bertel le 26/04/2010 17:59
Le chantage à l'emploi conduit trop souvent les Femmes à subir... !

Il appartient aux Femmes et à leurs représentantes de réagir pour que cela cesse.

Bertel de Vacoa

10.Posté par sandra le 26/04/2010 19:33
Facteur Adjoint Dragueur, oublie pas où ça ou sorte ! magine out famille, magine out travail ! ou la pré fé honte la plaine !
Et zot, mesdames, mamzelles, zot la pu rien pour fé ? zot la poin lunettes ?

11.Posté par raphaël et annie-claude le 26/04/2010 20:17
un roco sifrédi au conseil municipale de la plaine qui peut ce venter de cela
vive la plaine

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales