Social

Un accord sur le point d'être signé en Guyane


Un accord sur le point d'être signé en Guyane
Les Guyanais, qui bloquent leur département au moyen de barrages sur les routes depuis le 24 novembre, sont sur le point d'obtenir gain de cause quant à leur revendication d'une baisse du prix de 50 cts des prix des carburants.
Une réunion a commencé entre toutes les parties concernées à 18H (heure de la Réunion) et les choses se sont accélérées depuis qu'Yves Jégo a accepté une des revendications des élus guyanais, à savoir d'affecter au conseil général 5 des 10 millions d'euros proposés par le ministre de l'outremer, en échange d'une baisse de 20 centimes des taxes sur les essences fixées et perçues par le seul conseil régional.
"L'Etat verserait les 5 millions d'euros au conseil général, qui par le biais d'une convention, les reverserait à la SARA (Société anonyme de la raffinerie des Antilles, qui approvisionne la Guyane), en contrepartie d'une baisse de 20 centimes accordée par celle-ci sur le prix des carburants", avaient demandé les élus au secrétaire d'Etat.
On parviendrait ainsi, selon eux, à la baisse de 50 centimes souhaitée par la population, qui a dressé des barrages routiers pour l'obtenir, les 20 centimes s'ajoutant aux 30 centimes de baisse arrachés par M. Jégo aux pétroliers.
Les 5 millions d'euros couvriraient une baisse sur le carburant à la pompe en Guyane de 20 centimes supplémentaires pendant environ 3 mois, le temps pour une mission d'inspection de se prononcer sur le prix du carburant en Guyane.
Après avoir reçu cette réponse, les élus guyanais ont proposé mercredi soir à Cayenne au préfet de Guyane "un projet de protocole d'accord" allant dans ce sens. Ce dernier en a avisé M. Jégo dans la nuit.
Jeudi 4 Décembre 2008 - 18:41
Pierrot Dupuy
Lu 488 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales