Société

Un Réunionnais menacé d'expulsion au Canada


Yann Gonthier (crédits photo : Pierre-Mark Lavoie)
Yann Gonthier (crédits photo : Pierre-Mark Lavoie)
Yann Gonthier est un jeune Réunionnais de 24 ans exilé au Québec depuis 2006, dans la ville de Matane. Parti à 18 ans de Saint-Pierre avec son bac en poche il a fait ses études au Canada et est aujourd'hui gestionnaire de communautés dans une entreprise spécialisée dans le multimédia.

Il se plaît dans le "Grand Nord", et aimerait bien y rester. D'autant plus qu'en octobre dernier, il a reçu une agréable nouvelle : sa petite amie, Jessie, une Québécoise, est tombée enceinte. Tous deux attendent donc un enfant. Tout pourrait être parfait mais depuis plus de 20 mois, Yann fait face à des galères administratives et pourrait bien être expulsé de son pays d'adoption, son visa expirant en 2014. Et il n'est pas le seul.

Petit retour en arrière...

En juin 2011, lui qui est titulaire d'un permis de travail temporaire, décide de demander un visa de résidence permanente. La démarche prend du temps, 10 à 12 mois en principe. Yann finit par passer sa visite médicale en décembre 2011. Mais depuis, il n'a plus de nouvelles de son dossier.

Le jeune homme envoie des courriers puis finit par découvrir que le bureau dans lequel il a envoyé sa demande de résidence permanente a été fermé par le ministère de l'Immigration du Canada en raison de coupures budgétaires... sans avertir les personnes concernées.

Les oubliés de Buffalo

"J'ai donc découvert en novembre dernier que je n'étais pas tout seul dans cette galère. Nous sommes 10.000 immigrants dans mon cas, pas que des Français. On nous appelle "Les oubliés de Buffalo"", en raison du nom de la ville où tous ont envoyé leur demande de visa permanente, explique Yann Gonthier. "Certains ont déjà été expulsés", ajoute-t-il.

Ces oubliés se sont regroupés et commencent donc à faire parler d'eux dans les médias. Car Yann Gonthier explique : "Si d'ici 2014 mes problèmes administratifs ne sont pas réglés, je pourrais être expulsé". Alors même qu'il a une compagne canadienne et qu'ils attendent un enfant...

Plus de 20 mois que ça dure...

De plus, son visa temporaire ne lui permet pas de contracter un prêt pour acheter une maison, son souhait depuis qu'il sait qu'il attend un enfant. Yann Gonthier vit donc un vrai calvaire administratif. "C'est très lourd, confie-t-il, d'autant que ça fait plus de 20 mois que ça dure".

Yann souhaite donc attirer l'attention des Réunionnais, qui sont de plus en plus nombreux à partir au Québec: "Le Canada, vient chercher des jeunes Réunionnais à la pelle. C'est superle Canada mais il faut juste qu'ils sachent à quoi s'attendre". Le jeune homme espère obtenir un visa permanent le plus vite possible.
Jeudi 10 Janvier 2013 - 18:08
Lu 9050 fois




1.Posté par John Galt le 10/01/2013 17:56
ben oui le Canada c'estr pas un pays de gauchistes quoiqu'il aurait tendance à le devenir

2.Posté par noe2013 le 10/01/2013 18:09
Le rêve canadien pour beaucoup de nos jeunes en recherche d'aventures peut se transformer en cauchemard mais la Providence veille ... tout rentrera dans l'ordre très vite ! ...Ce pays a besoin de main-d'oeuvre ...

3.Posté par ndldlp le 10/01/2013 16:39
tous les pays ne peuvent pas s'enorgueillir davoir une administration aussi .... que celle de l'hexagone.. que dit l'ambassade de France et la representation reunionnaise a Quebec ..enfin s'il y en a encore une.

4.Posté par Valery Djondo le 10/01/2013 19:42
J'aimerais bien pouvoir suivre cette affaire, je n'ai pas trouvé Yann Gonthier sur facebook (ou plutôt il y en a plein mais pas le bon)...

5.Posté par Sans blague le 10/01/2013 20:02
"ben oui le Canada c'estr pas un pays de gauchistes..."
---------------------------
Pourtant fermer un bureau en raison de coupures budgétaires et sans avertir les personnes concernées, semble tenir de la méthode soviétique.

6.Posté par Raymonde le 10/01/2013 18:11
Au journaliste qui a écrit cet article : ce jeune homme n'a pas été exilé comme vous l'avez écrit! Il a librement choisi de partir vivre à l'étranger et il a l'air d'en être heureux puisqu'il n'a aucune envie de rentrer !

7.Posté par Dominique le 10/01/2013 20:38
Il n'y a pas longtemps, sur une radio ladilafé, un couple de canadiens fraichemnt débarqué sur l'île passait un message pour trouver du boulot et un logment. Qu'on les expluse eux aussi ...

8.Posté par maxime le 10/01/2013 20:55
Il faut arrêter de publier n'importe quoi.... Il ne peut pas être expulsé vue que sa demande est en cours... faut arrêter de faire un drame pour un rien. de même, s'il renouvelle son permis de travail pour 150$ ce qui n'est pas une ruine comparé au prix d'un billet d'avion, il peut rallonger son séjour... Du grand n'importe quoi cette affaire. je reste au Québec au passage. la seulle chose a faire, c,est de ne pas quitter le canada car il ne pourrat plus y revenir tant que ces papiers serront pas confirmés.

9.Posté par Yann Gonthier le 10/01/2013 23:31
Twitter
Merci à tous pour les commentaires sur l'article et le soutien.
Le titre est effectivement tape-à-l'oeil (choc), mais le contenu de l'article est excellent et je remercie le journaliste, encore une fois.

Maxime, je ne suis pas tout à fait en accord avec votre commentaire. Depuis que je suis au Québec, c'est mon troisième permis que je demande. Savez-vous qu'il y a une limite à ce genre de demande? Je ne pense pas qu'arriver à l'échéance de mon permis en 2014, avoir la possibilité de refaire une nouvelle demande. De plus, comme cité dans cet article ne pas avoir ma résidence, me bloque dans ma vie personnelle, et c'est très difficile d'avancer.

Il y a réellement un problème ici, avec le gouvernement conservateur. Fermer des bureaux et ralentir les traitements des demandes... il est là le problème.

10.Posté par Leslye le 11/01/2013 01:13
Bien dit, Maxime! C'est tout a fait correct!

11.Posté par Ouranos le 11/01/2013 06:40
Je ne pense pas que le public visé soit réunionnais, mais comme l'on n'a pas droit aux discriminations, ils essayent de trouver la parade pour ne pas se la faire mettre au plus profond comme c'est le cas en Europe; Bientôt la fin de l'Europe, préparez-vous à des années dramatiques.

12.Posté par Choupette le 11/01/2013 09:13
Alors, faut prier le Grand Manitou.

N'oublions pas que ce pays appartient aux Indiens.


Tabernacle ! J'en suis au 3ème clic !

13.Posté par Tonton le 11/01/2013 13:24
Yann, pourquoi tu t'enchaine pas avant ta préfecture (grève de faim ! )?
Ici ça marche, même les députés font comme ça pour faire bouger le gouvernement.,

Peut être aussi au Canada??? Faudra l'essayer !
Bonne chance à toi.

14.Posté par kupidon le 11/01/2013 16:18
Yann Gonthier ...LOL....T'AS PAS SANS T'ES RELATION UNE PERSONNES QUI CONNAIS DEPARDIEU PARCE QUE AVEC LUI UN VISA SES UNE QUESTION D'HEURES PAS DE JOURS NI DE MOIS ....LOL

bref de plaisanteries mais il y a pas un homme politique compétant ici pour lui donner un cou de main qui connais bien les canadien qui vienne chaque année pour nous miroitée mon et merveille pour qu'ont s’installe la-bas si t’était le fils de monsieur x ou y ont n'en parlerais même pas .Bon courage a toi et a t'as petite familles et félicitation nouveaux papa .Essais de rester la-bas et donne une bonne éducation a t’ont enfants ici s'est pas facile ..

15.Posté par Maron le 11/01/2013 18:46
t'inquiete pas mec ya bien pire que ton cas tu sais. si ta demande est en cours ya juste à attendre, c'est eux qui trainent à faire avancer le dossier c'est tout.
Et monsieur le journaliste, nous ne sommes pas en exilés , nous avons immigrer.

16.Posté par lityte le 12/01/2013 15:08
Twitter
calmez vous : EXILE, n'est pas péjoratif.... ça veut dire s'implement qu'il habite dans un pays différent de celui où il est né, c'est tout....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:47 Casting: La série CUT cherche des acteurs

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales