Faits-divers

Un Réunionnais avoue avoir tué sa compagne en métropole

Le corps d'une jeune femme de 22 ans a été retrouvé dans un square à Villeurbanne près de Lyon vendredi soir dernier. Un agent de sécurité a fait la macabre découverte.


Un Réunionnais d’une quarantaine d’années s’est rendu au commissariat de Villeurbanne et a reconnu le meurtre de sa compagne. Plusieurs coups de couteau ont été assenés à la victime, dont le corps a été retrouvé le vendredi 8 janvier. L’homme a évoqué une dispute qui aurait dérapé. L’enquête a été confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire.
Lundi 11 Janvier 2016 - 09:23
Lu 5043 fois




1.Posté par Eno2016 le 11/01/2016 09:13
Le réunionnais a le "sang chaud" ... il tue pour une simple dispute ...

40 ans et avec une femme de 22 ans ? trop d'écart .... tue l'amour !

Du calme , 2016 ne commence à peine ...

Savoir partager son temps, c'est savoir jouir de la vie.

2.Posté par dimitri le 11/01/2016 10:23
Quelle horreur ! c'est immonde

3.Posté par Tanguy le 11/01/2016 11:47
encore un cramé du cerveau,......

4.Posté par Simandèf le 11/01/2016 12:00
Il est vrai que depuis la nuit des temps les réunionnais ne croient pas vraiment dans la justice qui à toujours été contre lui car le dialogue était interdit beaucoup choisirons de faire justice soit-même. Cependant on en revient à la loi du plus fort et le sang chaud à tendances à favoriser les drames. Quand la justice sera du coté du réunionnais, il pourra avoir confiance en elle et pourra peut-être évoluer vers le dialogue et stopper ce qui peut l'être.

5.Posté par Nono le 11/01/2016 12:38
@4 C'est l'évidence, si ce bon marmay a lardé sa compagne de plusieurs coups de couteau, c'est parce qu'il n'avait pas confiance en la justice.

Le victimisme, une forme aiguë de couillonisse...

6.Posté par LN le 11/01/2016 15:05 (depuis mobile)
@4 halte à la victimisation !

En quoi la justice n'est pas bonne avec les réunionnais ! Arrêtez votre sketch par pitié. Vous n'en avez pas marre à la fin de nous faire passer pour des moins que rien.
Cet homme est un meurtrier.

7.Posté par 974 le 11/01/2016 16:41
QUEL AGE AVAIT CET INDIVIDU O JUSTE????????!!!!!!a la radio on dit 27 ans sur le net pres de 40 ans faudrait savoir!!!!!!!

8.Posté par chikun le 11/01/2016 17:04
On ne sait pas si sa compagne est réunionnaise !!!!!
Elle ne doit pas l'être puisque zinfos ne le précise pas !!!!!
Hein ?! Hein !?

9.Posté par Tanguy le 11/01/2016 18:43
@ 7
âge mental 7 ans,.....

10.Posté par Didier NAZE le 11/01/2016 19:54
Nono et LN , je comprends vos réactions et suis en total accord avec vous . Vous savez , Michel Audiard a dit, je cite: faut pas parler aux cons, ça les instruit.....les cons ça ose tout, c est mème à ça qu on les reconnait.....un p ti dernier pour la route : quand on mettra les cons en orbite, t as fini de tourner.....petit.... Simandèf.....

11.Posté par Fannie le 11/01/2016 21:02
SVP, que certains n'écrivent rien s'ils n'ont rien à dire. Ayez un peu de respect pour cette jeune femme qui a perdu la vie trop tôt. C'était une élève agréable et sérieuse que j'ai beaucoup appréciée.
Paix à son âme et courage à sa famille.

12.Posté par SOMANKE le 11/01/2016 23:14
Un réunionnais a.....et patati et patata.........
Et si le monsieur qui a poignardé celle qu'il aimait n'était pas réunionnais, Zinfo974 n'en aurait pas parlé.
Il faut dire que ce genre de "faits divers" est malheureusement très, trop courant que leurs auteurs soient d'ici ou d'ailleurs. Désolé Pierrot on n'est pas le nombril du monde
Il suffit pour s'en convaincre, de feuilleter les journaux du monde entier pour voir leurs pages pleines de ces horreurs.
Il faut donc admettre que cette violence là, dans ou hors du couple, est le propre de l'Homme (hommes ou femmes) mais pas de tous les Hommes bien heureusement.
En lisant cette "nouvelle" une anecdote me revient en mémoire:
Nous avions 18 ans et un de nos copains était bègue, je dirais même très bègue. Dans une fête un différent l'oppose à un fêtard un peu éméché, la discussion s'engage et s'anime......dans la mesure du possible s'agissant de notre ami. Ne pouvant plus "suivre" la discussion à cause de son "handicap", il l'a conclu d'une gifle magistrale, c'était l'expression, la seule possible pour lui, de son désaccord.
Je suis certain que s'il avait pu dialoguer nous aurions pu continuer la fete jusqu'au matin
A méditer messieurs les censeurs

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales