Faits-divers

Un Mauricien retrouvé pendu à la Réunion, sa famille accuse !


Photo : Defimedia.info
Photo : Defimedia.info
Mercredi 15 décembre, Yogesh Bungaloo est retrouvé pendu avec un fil électrique à un arbre à Saint-Pierre. Le suicide de ce Mauricien de 30 ans semble avéré. Seulement, si cette histoire n'a pour le moment aucune résonance à la Réunion, ce n'est pas le cas dans l'île sœur où la famille du défunt se pose des questions sur ce décès et accuse.

Sur le site mauricien Defimedia.info, les parents de Yogesh expliquent que leur fils disait craindre pour sa vie et que les relations avec sa femme et sa belle-famille n'étaient pas au beau fixe (lire l'article mauricien ici ). Le jeune homme était marié à une Réunionnaise de 55 ans, rencontrée il y a sept ans. Depuis, le couple vivait à la Réunion.

Un Mauricien retrouvé pendu à la Réunion, sa famille accuse !
500.000 roupies pour un appartement à Flic-en-Flac

Yogesh a souvent alerté ses parents sur ses conditions de vie dans notre île. Selon eux, il leur aurait dit être maltraité et régulièrement mis à la porte, notamment dans une lettre, peu de temps avant son décès (lire la lettre en bas de l'article). Sa femme lui aurait même interdit de travailler et de communiquer avec d'autres Mauriciens, allant même jusqu'à lui voler son passeport.

Toujours selon les parents de Yogesh, ce dernier aurait donné à sa femme 500.000 roupies (environ 12.625 euros) pour acheter un appartement à Flic-en-Flac.

Quelques jours avant sa mort, Yogesh aurait eu une conversation téléphonique avec sa tante. Celle-ci raconte qu'il lui aurait dit avoir été mis à la porte après une bagarre avec le gendre de sa femme, entraînant l'intervention des forces de l'ordre. Désemparé il aurait erré dans les rues. C'était juste avant le drame... Face à de telles circonstances, le père de Yogesh a décidé de faire pratiquer une autopsie sur le corps de son fils, puisque cela n'a pas été fait à la Réunion. Une autopsie qui a bien révélé une mort par pendaison mais également que la victime n'avait pas mangé pendant plusieurs jours.

"J’étais une femme battue"

Contactée par le journal mauricien, sa femme réunionnaise explique : "J’étais une femme battue et Yogesh était devenu incontrôlable. J’ai dû appeler la gendarmerie et il a passé la nuit au poste de police. Ce n’était pas la première fois qu’il me battait". Celle qui n'est pas allée assister aux funérailles de son mari réfute en revanche l'achat d'un appartement sur l'île sœur.

Yogesh Bungaloo, dont le corps a été rapatrié à Maurice le vendredi 17 décembre, a été inhumé samedi, à Rivière-des-Remparts.

Le lettre de Yogesh à ses parents :

"Salut papa et maman. C’est Jimmy, mo pe met toi au courant qui mo la vie ene problème, en risque avec mo madame à la réunion, qui li fin dire moi ene zour li pou met moi deor dans la maison et mon fini pour toulettant. Li française lin fine marié zis pou gagne nationalité mauritian pour acheter appartement Maurice à Flic en Flac (...) Li pou mette moi a la porte et mo la vie en danger ! Si ene jour mo fin gagne quite problème grave... C’est tout, papa et maman, je tem. bye bisou."
Mardi 21 Décembre 2010 - 15:09
Lu 5107 fois




1.Posté par pierrot le 21/12/2010 15:23
C bizarre , qu'on n'a pas fait d'autopsie avant de mettre le corps dans le cercueil.
même au niveau des médias c passé presque sous silence sauf sur Zinfos974.
Au moins ses parents n'ont pas appelé La Radio locale pour faire une quête pour le rapatriement de son corps.
Concernant l'appartement à Flic en flac c facile à confirmer si sa conjointe est propriétaire ou non.
Il suffit d'appeler les Autorités Mauriciennes.
bon tous ses infos restent à confirmer dans le faux ou le vrai.
Prudence


2.Posté par Michel BOURBON le 21/12/2010 18:59
Désolant, mais combien se font avoir comme celà? les mariages comportent toujours des risques, tant pour des enfants nés de ce mariage, les biens et autres!! c'est malheureux mais d'apres mes recherches il y a quelques années de cela, plus de 80% de ces mariages sont voués à l'echec! la majorité de ces echecs dans la zone sont ceux avec des malgaches!! l'amour rends aveugle, mais il y a des limites!! heureusement il n'y a pas d'enfants, et gageons que le corps puisse rentrer à maurice, une famille detruite et dans le deuil

3.Posté par VIETKIU le 21/12/2010 21:31
Entièrement d'accord avec ton commentaire Michel B. Les unions contractées entre personnes de race, religion et culture différentes ne peuvent durer. L'explication est simple car le mode de pensée et par là même le mode de vie opposés, sont les principales causes de ces échecs. Les anciens appelaient cela " des mariages contre nation " Une seule conduite à tenir pour que cela marche : l'un des 2 conjoints s'efface totalement devant l'autre et là c'est un autre débat.

4.Posté par Gajik le 24/12/2010 02:46
Vietkiu et Michel Bourbon, soit vous parlez dans le vide et gratuitement en déclamant votre intime conviction basée sur quelques histoires glanées ici et là, soit vous prenez votre cas pour une généralité si vous avez vécu personnellement un échec.
Comment peut-on parler de "recherches" personnelles sur ce sujet et ainsi généraliser à des milliers de personnes ? C'est quoi cette "étude" qui prétend conclure que les mariages franco-malgaches sont voués davantage à l'échec que les autres ?

Allez y, citez vos sources, donnez vos analyses, au lieu d'asséner des "certitudes admirables" où l'idéologie et la foi semblent vous tenir lieu de critères scientifiques. Merci de donner des preuves, ce serait passionnant assurément.

5.Posté par VIETKIU le 25/12/2010 10:56
Réponse vietkiu à Gajik : mon constat vient de ma propre expérience de terrain. Ayant exercé la fonction d'inspecteur dans une grande administration sociale, j'ai visité des milliers de famille pendant plus de 40 ans, en métropole ou à la réunion, et donc rencontré des drames humains résultant de ces mariages " contre nation ". Bien entendu, dans les couples qui fonctionnaient, je persiste et signe, l'un 2 conjoints adoptait le mode de vie de son partenaire. Ne me demande pas en plus de citer des cas précis de gens connus sur la place, car de par mon ancienne fonction d'agent assermenté, je suis encore soumis à l'obligation dite de réserve administrative ; tu dois donc me croire sur parole.

6.Posté par Michel BOURBON le 25/12/2010 12:54
VIETKIU::::::: A MON AVIS , GAJIk n' a aucun vecu, il doit lire et écouter autres choses que nous!! vous avez un vecu professionnel, moi, les voyages dans le monde par mon travail, il pense peut etre que nous ecrivons pour faire senssation!! de plus il y a des reportages et des faits divers dont la presse fait etat!!! il veux des preuves, ignard qu'il est, qu'il contacte une assistante sociale à la Réunion, ou métropole, qu'il consulte sur le net et vera. un culot quand même..............je ne repondrais plus à ce Monsieur!! c'est perdre de mon temps que je consacre justement au social. Joyeuses fetes aux lecteurs

7.Posté par Gajik le 25/12/2010 16:26
Vietkiu et Michel Bourbon, imbus de vos certitudes, je vous remercie de me proposer de consulter un assistant social à la Réunion, mais vous aviez une chance sur mille de dire une Nième bêtise, car il se trouve que je suis assistant social à la réunion et j'ai 60 ans de vie derrière ! De plus, ma vie privée ne vous regarde pas mais je suis très très bien placé pour vous parler de ce qu'est un mariage et une vie commune avec quelqu'un qui vient d'une culture très différente.

Vous ne pouviez pas tomber sur pire contradicteur, c'est à dire sur la seule personne envers qui il ne fallait pas personnaliser le débat, arme des faibles en argumentaire dont c'est la seule échappatoire pour asséner des vérités immuables sans analyse scientifique contradictoire.

Le fait de généraliser à ce point sur l'impossibilité de vie durable commune entre deux personnes de culture disons "éloignée" ou alors ne durant que si l'un s' efface devant l'autre, décrédibilise votre thèse.

Vietkiu, je ne sais s'il est vietnamien ou d'autre origine vu le choix de ce pseudonyme, mais ressortir en 2010 le concept raciste (les races dit-il dans son post n°3) démontre qu'il a besoin de retourner sur les banc de l'école de la vie. Cà craint pour un inspecteur assermenté qui a travaillé pendant 40 ans avec ce concept éculé de races pour guide moral !

Ce concept de RACES est banni chez les êtres évolués actuels du vocabulaire signifiant, et depuis des lustres, car il n'est qu'un concept fantasmatique d' exclusion et de distanciation artificielle sur la base de critères ethniques (eux seuls ayant une existence réelle, physique, objective, mesurable, quantifiable, mais étant ABSOLUMENT SECONDAIRES et NON DETERMINANTS par rapport à l'éducation, EDUCATION qui s'acquiert A TOUT AGE DE LA VIE, l'homme étant perfectible à ce que je sache).

De plus, Mr Michel Bourbognac, me traiter d'ignard alors que je suis sans doute ignorant dans de nombreux domaines comme tout humain car j'apprends tous les jours, mais pas ignare (avec un e), achève de décrédibiliser totalement votre discours d'homme qui "fait du social". Votre social y gagnerait à acquérir un peu plus de nuance dans vos jugements. Sans doute, vu le niveau où vous placez le débat suite à ce drame du suicide de cet homme Mauricien, pour vous le social n'est qu'un moyen de vous sentir meilleur que les autres en leur donnant de votre temps ou de votre attention, car vous manquez de délicatesse en mettant en avant vos qualités humaines comme on brandit un drapeau. Le bien qu'on fait doit se suffire à lui-même et sa valeur s'auto-détruit dès qu'on en parle pour se dire meilleur que les autres.

Mon social à moi, je suis payé pour. Par contre le bien que je fais en partageant temps, argent, efforts, solidarité, ne regarde que moi et jamais je ne mettrais sur la place publique ce que je fais (et ne fais pas) envers quiconque de ma sphère privée.

C'est toute la différence entre COMPASSION et CHARITE, entre agression gratuite et saine colère réactionnelle, entre amour mais ouvertes et amour possession aux mains crochues ....

Dans notre monde qui était encore dans les cavernes à s'agresser à coups de haches en silex et à éructer des grognements, et notre époque, le genre humain n'a pas fait beaucoup de progrès, globalement, ne pensez vous pas ?
En effet, quand on voit avec quelle facilité et rapidité les comportements racistes de toute un frange de la population se réactivent au moindre signal de la curée par l'Etat contre le dernier bouc-émissaire, arabe ou Rom, qui sont devenus les Juifs du XXI° siècle ... qui mettent la PATRIE, LE DRAPEAU, la RACE en danger de dissolution dans le métissage et la démocratie plurielle, on voit que la bête immonde est toujours là, vivante, agressive, tapie dans le moindre recoin sombre de l'humanité.

J'ai voulu nuancer des propos outranciers car généralisant des vérités partielles et me voilà traité d'ignare par un inspecteur des travaux finis et un bénévole du social ! Hi hi ! Joyeux Noël les gars !


8.Posté par VIETKIU le 25/12/2010 19:14
Encore une fois, gajik lit entre les lignes. Cher contradicteur, il faut te détendre un peu le cerveau en cette période de fêtes remplies d'amour et de partage. A aucun moment, je n'ai écrit que j'approuvais le fait que les couples mixtes ne marchaient pas. De par mon vécu, je n'ai fait que constater des situations de détresse dues à leur mésentente et essayer, tant bien que mal, de réorganiser leur situation administrative sociale. Point barre. Je ne répondrais aux attaques concernant mon origine, ma fonction et aux pseudos leçons de morale ou autres digressions altruistes de bobos intellos qui n'honorent jamais son auteur. Il faut avoir du talent pour manier l'ironie frisant l'insulte, et à la lecture de ton post, tu es loin d'en avoir Gajik. Il ne suffit pas de pomper ici et là des phrases toutes faites sur internet pour argumenter. Fin de la récréation pour moi. Bien à toi Michel B. et RV sur un autre sujet avec, je l'espère, un intervenant d'une autre qualité...

9.Posté par Michel BOURBON le 25/12/2010 19:53
Mr vietkiu, laissez tomber c'est un samaritain cet homme!!!!! moi je ne reponds plus à ces diathribes

10.Posté par Gajik le 26/12/2010 01:30
Vietkiu ose dire que je pique des phrases sur Internet ici et là ? Il m'accuse de plagiat ? les preuves de ce qu' il avance, svp ?

Qu'il prouve ce qu'il dit là qui est une insulte à ma probité et à mon honneur ! Qu'il ait le courage de dire aux lecteurs honnêtes où et quand il a vu une seule phrase dans mes propos qui aurait été recopiée sur qui que ce soit. Je le mets au défi de prouver ses dires ou bien de se démasquer dans son imposture.

Quand on est piqué au vif et pris en flagrant délit d' affabulation on devient incapable de répondre sur le sujet qui concerne ici la mort d'un homme,

(je le rappelle car ces fiéfés scribouilleurs n'ont aucun respect de la famille de cet homme et de cette femme qui doivent souffrir de voir deux zigottos baver publiquement sur l'histoire de ce couple franco-mauricien dont ils ne savent rien, pour nous asséner des vérités absolues sans aucune preuve essayant de dire c'est bien fait, c'était écrit ! il n'avait qu'à se marier avec une Mauricienne et elle avec un créole ...)

et on va attaquer la personne avec bassesse, tel qu'il vient de le démontrer : dire sans preuve que je ne m'exprime qu'en pompant des phrases volées à d'autres est pour moi l'insulte suprême que je ne peux pardonner à quiconque. Vous êtes petit , Vietkul et vos propos vous déshonorent. Mais vous devez avoir une vie de déshonneur et de couardise derrière vous pour oser défier ainsi vos contradicteurs à l'abri de l'anonymat. Osez vous démasquer et me dire en face de telles diffamations et on verra qui est en droit de parler et qui est en droit de se taire et de se faire tout petit.

Quant à Michel Bourbonbon, merci de manquer de culture au point de me traiter de Samaritain, Peuple d'environs 700 âmes en 2010 car c'est un Peuple qui résiste au Sionisme et défend une autre voie que l'Etat raciste d'Israël. C'est flatteur pour moi, merci du compliment !
Vous vouliez peut-être me traiter d'autre chose, de Jésuite peut-être ?
au fait : diatribe, sans H svp, merci.

Pour élever un peu votre culture à un niveau acceptable, voici la définition basique de diatribe :

Un des disciples d'Épictète, Arrien, nous a conservé sous le nom de Diatribes (ou Entretiens) un grand nombre de propos du maître : conformément au genre de la diatribe déjà pratiqué par les cyniques, exhortations véhémentes adressées au disciple pour qu'il se détourne de la vie aliénée dans la passion et se convertisse à la sagesse.

Vous saurez désormais que la diatribe vient du bas latin diatriba « entretien, discussion »
(gr. διατριϐή « passe-temps, conversation » et en partic. « entretien philosophique »)

Je suis donc heureux de vous avoir envoyé une diatribe qui aura peut-être aidé à vous convertir à la sagesse !

La prochaine fois, écrivez DIATRIBE INJURIEUSE, vous serez mieux compris.
Deux fautes de sens et une grosse faute d'orthographe en une seule ligne, vraiment l'internet permet au plus commun des mortels de s'exprimer à tort et à travers, en voici la preuve.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales