Politique

Un Coeur de Ville pour la Possession dès juin 2013


La course contre la montre a commencé pour la Possession. Mise en concurrence avec la SIDR, la SEMADER est l'aménageur qui a été choisi par la mairie pour "co-piloter" son projet "Coeur de ville", "l’une des opérations d’aménagement les plus importantes de l’île" pour les dix ans à venir.

L'emprise foncière peut en effet faire rêver nombre de municipalités : 34 hectares qui accueilleront 1.900 logements, deux groupes scolaires, un équipement hôtelier, une structure en faveur des personnes âgées, un équipement culturel qui devrait englober l'actuelle bibliothèque municipale, sans oublier un déplacement de l'actuel Hôtel de ville. Bref, c'est un mariage à 50 millions d'euros (hors bâti évalué entre 300 à 400 millions) sur lequel se sont mis d'accord l'équipe municipale et la SEMADER.

Deux aménageurs s'étaient alignés. Leurs dossiers d'aménagement respectifs ont été étudiés par une commission ad-hoc composée d'élus et de techniciens de la mairie entre le 27 septembre et le 15 novembre, explique Aude Quid'Beuf, chargée de mission de l'opération Coeur de ville.

De l'avis de tous, c'est le projet porté par la SEMADER qui a séduit. Plusieurs critères reviennent en boucle. "La SEMADER a présenté un projet en accord avec la stratégie de développement durable souhaité, mais aussi par la mixité sociale de cette future ZAC", explique Patrice Lauriol, adjoint délégué aux grands projets et vice-président du TCO. C'est "l'idée de ville-jardin" que retient le maire avec l'envie de toujours "favoriser les transports doux". Il faut rappeler qu'une première mouture devait prendre en compte le passage du Tram-Train.

Un autre critère en faveur de la SEMADER fera sans doute sourire les opposants à la politique municipale. L'aménageur promet un début du phasage des travaux pour juin prochain. Une aubaine pour la majorité qui devra présenter, a minima, la preuve d"un début de chantier avant les municipales. La SIDR n'a visiblement pas compris l'urgence de la situation. Son projet était articulé autour de travaux débutant en… 2015.

Un projet qui respire le développement durable

La mairie et l'aménageur sont liés pour 12 ans, durée prévue pour la finalisation complète de ce coeur de ville qui porte bien son nom tant la Possession est jugée pour ne pas en avoir. Une attente reçue 5/5 par les ingénieurs de la mairie. "Sans polémiquer, nous ne faisons pas que du béton, nous ne construisons pas que des immeubles, sans oublier les trottoirs", sourit Patrice Lauriol. "Je dis ça de façon ironique", poursuit-il, car le projet prévoit "des potagers et des aires de convivialité. Nous voulons un espace de vie qui réclame le moins possible l'usage de la voiture mais aussi avec une architecture raisonnable". Le tout inscrit dans un projet éco-cité.

Pour le directeur général des services, Doris Carassou, le terrain est déjà pacifié concernant les expropriations. "L'aménageur a déjà reçu l'accord de principe de 70% des propriétaires des terrains" sur lesquels doivent s'inscrire la ZAC. A entendre Doris Carassou, les 30% restant concernent "5 ou 6 familles" qui auront tout intérêt à trouver une entente gagnant-gagnant avec la SEMADER, pour éviter d'aller en contentieux.

C'est justement pour éviter toute dérive financière pour les comptes publics que la mairie a également opté pour la SEMADER. "L'aménageur prend une part significative des risques de dérapage financier, explique le DGS. Prenons un exemple : le mètre carré dans le secteur oscille entre 150 à 160 euros. Si pour une raison ou une autre, le prix passe à 200 euros, qui comble le différentiel ?". La SIDR ne proposait pas une telle garantie par rapport à son concurrent.

La population pourra s'informer de l'avancée des travaux dans une future "maison des projets" qui réhabilitera du même coup la "maison Payet". Un autre bon point concédé par la SEMADER qui avait décidément tout compris. Le conseil municipal devra prendre connaissance de cette décision et l'approuver le 12 décembre.

Un Coeur de Ville pour la Possession dès juin 2013
Vendredi 30 Novembre 2012 - 18:15
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3292 fois




1.Posté par stargate le 30/11/2012 18:40
Je comprends pourquoi les impots fonciers vienne d'augmenter de 26% à la Possession,surement pour répondre à la mégalo de ce mégalo...

2.Posté par ZERO commentaire le 30/11/2012 18:50
Le top serait qu'il y ait zéro commentaire, mais vraiment............................

3.Posté par ouais uias ouais, le 30/11/2012 19:07
loriol est l'adjoint à quoi?
nanananalivoula il est adjoint à quoi? c'est pas lui l'urbanisme?

bon, début des travaux en juin 2013, ok n prend le pari mais avant le maide doit nous montrer les audits des associations.

de toute facon c'est la fin, zot i pu faire ce que vous voulez, nou veut pas de philippe comme maire.

et puis le maire va garder les mêmes personnes à la tête aucun possessionnais.
que devient la femme qui était colistiere de langenier, elle devait devenir 1ere adjointe non, ahahah roland.

c'est bientôt la fin encore 15 mois.....

la possession n'est pas un bien de fond...

4.Posté par 12 ans le 30/11/2012 19:10
si sa dure duze ans c que vanessa va piloter ce projet partir de 2014.

oui sa nous convient bien.


5.Posté par 12 ans le 30/11/2012 19:11
si sa dure 12 ans c que a partir de 2014 vanessa va prendre en mains ce projet.

c bien , sa nous convient

on ne veut plus de toi.....

6.Posté par piment le 30/11/2012 19:21
Il est semble presser le Roro, pourquoi veut il rénover ce centre ville dans l 'urgence, encore un coup de communication avec en fond l intervention du DGS Dodo
A chaque fois que ces deux compères sentent l ail, la communication est mise en route.

2014 approche à grands pas, le changement sera au rendez vous.....................

7.Posté par Jobard le 30/11/2012 21:37
Bof!, il n'a rien fait pendant des années, il sent la fin arriver alors il fait feu de tous bois.

Bon, il veut placer ses copains, c'est humain. Mais comme Popaul, il n' a pas assurer la suite, même Mireille va le laisser tomber. Alors notre bon vieux Roro, comme avec son concours de chapeaux des vieillards pour Noël lance des trucs, des fois que fiston pourrait devenir hypotéthiquement compétent.

Alors qui qu'on voit arriver : Jean Hugues avec ses délires de Kalif, Morel avec les mêmes désirs. Miranville qui est persuadé que sa plastique va lui faire franchir les obstacles (Huguette lui aurait peut-être donné les clefs de la Possession), reste plus que la vraie opposition, mais où est-elle?

C'est ni le Tréport, ni Mass, ni Lilian qui s'est refugié on ne sait où.

On a pas fini de rigoler à la Possession.

8.Posté par la majorité silencieuse le 30/11/2012 21:49
C'est quand même surprenant de voir des gens se plaindre du développement de leur Commune.

Mais c'est rassurant de voir un Maire avec l'âge qu'il a de se projeter à horizon 12 ans, peut être qu'il ne sera même plus de ce monde pour clôturer l'opération. Alors que dans le même temps, ceux qui se revendique de la relève nous parle de trottoirs ou de sentiment d'insécurité.

Franchement, vous iriez chez qui pour demander conseil et des principes de vie : votre cousine ou cousin, ou votre père ou grand père ? Là sera l'enjeu de l'avenir de La Possession en 2014.




9.Posté par Seb le 30/11/2012 22:41
Si j'ai bien compris ce qui est écrit entre les lignes : la Semader accepte de financer le déficit de la Commune, pas la Sidr. Et par ailleurs on critique la gestion du DG de la Sidr ???
Les propriétaires des terrains, le Maire, le DGS, tout le monde sait bien que les terrains à cet endroit valent plus de 300 € le m², c'est d'ailleurs inférieur au prix auquel un propriétaire met actuellement sa case en vente en bordure de ce site (voir Loydds !).
S'il faut payer la différence entre 145 et 300 € sur plusieurs dizaines de milliers de m², avec quel argent la Semader va couvrir de tels risques ? Avec celui de la Sidr lorsqu'on aura mis un copain à la tête de cette société pétée de tunes pour voler au secours des inconséquents de la Semader ?
Notre commune ferait mieux de faire confiance à une structure qui depuis plus de 50 ans a su gagner de l'argent en restant à l'abri des considérations politiques locales !

10.Posté par noe le 01/12/2012 06:45
Je connaissais :
-le coeur de boeuf
-le coeur d'andouille

mais pas le "coeur de ville"
Qu'on m'explique pour ne pas mourir "couillon" !

11.Posté par isa974 le 01/12/2012 06:52
pourquoi Mr Savigny a t'il expliqué l'augmentation de la taxe foncière par les travaux sur le parvis de la mairie??? a quoi ça sert de faire des travaux si c'est pour en construire une nouvelle?????? nos impôts n'ont pas fini d'augmenter avec les délires de ces incapables.

12.Posté par piment rouge le 01/12/2012 08:24
Vive Roland Robert le grand visionnaire ...........................mort de rire car une ville qui n a pas de coeur depuis 40 ans, c est une ville qui ne vit pas et pourtant il est le maire incontesté depuis bientôt un demi siècle de la Possession.

Les habitants de la Possession, ne se tromperont pas en 2014 en votant pour le changement.

13.Posté par ndldlp le 01/12/2012 08:57
l'augmentation des impôts pour financer des travaux, est la justification à la réalimentation des pompes à fric du PCR, bien en peine depuis leurs déconfitures sur les dernières élections.

les sous traitants connaissent parfaitement les rouages pour obtenir les marchés à la Possession.

faut il être naïf pour ne pas comprendre cela ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales