Social

UFR: "La précarité est une violence faite aux femmes"

Salaires inférieurs aux hommes sur les mêmes postes, et donc retraites également sous-évaluées, tâches ménagères qui leur sont dévolues, l'UFR d'Huguette Bello va faire remonter ses propositions pour que les textes sur la parité homme-femme soient (enfin) appliqués. Une manière de mettre en lumière ce que la députée-maire appelle "la précarité" dans laquelle vivent les femmes.


UFR: "La précarité est une violence faite aux femmes"
Pas besoin de nouvelle loi, des textes font déjà autorité. Ne reste plus qu'à les appliquer. Huguette Bello, présidente de l'Union des Femmes Réunionnaises, éclaire de son expérience de militante le combat qu'elle souhaite voir aboutir. Deux écueils attendent les femmes dans leur parcours de vie. Le premier concerne ce que l'UFR appelle "le travail invisible" qui ne donne droit à aucune considération fiscale ou économique. Il s'agit tout simplement de l'ensemble des tâches qui incombent à la bonne marche du foyer. "Lorsqu'elles travaillent et s'arrêtent pour garder leur enfant, elles ne sont pas reconnues", souligne l'UFR. Résultat de cet état des lieux : la femme est doublement pénalisée, dans sa vie active et pour la constitution de sa retraite.

A ses côtés, le constat dressé par Emeline Vidot, la jeune militante qui marche dans les pas de l'emblématique présidente, donne des arguments à ce combat. "Le temps partiel est beaucoup plus occupé par des femmes, explique-t-elle. Le chômage est plus élevé chez elles dès qu'elles ont des enfants. Lorsqu'elles travaillent, leur salaire est moindre de 25%, pour des niveaux de qualification plus élevés que les hommes".  
Ce "plafond de verre", comme le décrit Huguette Bello, "reste solidement en place", et "ne peut être imputé à autre chose qu'à l'appartenance sexuelle", soutient-elle. Deux interlocuteurs tous désignés devraient en entendre parler très prochainement.

A quand une étude spécifique sur ce sujet à la Réunion ?

"L'UFR demandera audience à la déléguée régionale des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les Femmes et les Hommes (Nadine Caroupanin, ndlr) et adressera un courrier à la ministre des Droits des Femmes" (Najat Vallaud-Belkacem), annonce l'UFR. Précision utile : "ça ne peut pas être un combat du genre féminin contre le genre masculin", tempère Huguette Bello qui préfère y voir "une société qui a changé mais dont l'évolution n'a pas atteint la moitié de ses représentants", ou plutôt représentantes. 51% des 830.000 Réunionnais sont des réunionnaises.

Pêle-mêle, l'UFR avance ses propositions. "Corriger le mode de calcul des retraites défavorables aux femmes, favoriser la mixité dans les études, mettre en valeur les filières scientifiques pour les femmes, améliorer l'accès à la formation continue ou encore solliciter la ministre pour qu'une étude spécifique" sur ces disparités - pour ne pas dire discrimination - soit réalisée pour notre département. Encore faut-il qu'une fois tous ces freins levés, les employeurs appliquent la loi.

Accompagnant le duo Bello/Vidot, Elisabeth, 68 ans, est venue témoigner de son quotidien fait de restrictions. "Avec 339 euros de retraite, mi paye l'eau, l'électricité, le téléphone, l'assurance voiture… sans colis alimentaire", elle avoue avoir grand peine à joindre les deux bouts. Une réalité qui s'est imposée à elle brusquement à la perte de son mari, alors taxiteur. Un exemple parmi tant d'autres qui fait dire à Huguette Bello que "la précarité est une violence faite aux femmes."
Lundi 12 Août 2013 - 17:46
LG
Lu 1292 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/08/2013 20:40
vivement le même droit au congé parental pour les .... hommes..?

2.Posté par marcopolo le 12/08/2013 21:30 (depuis mobile)
moi jaten tjr la création de l'uhr ..lunion des HOMME réunionnais...

3.Posté par "VIEUX CREOLE " le 12/08/2013 21:49
JE VOUS LIVRE UN QUELQUES DÉFINITIONS PARUES DANS LE NUMÉRO DE JUILLET DERNIER DE " LA VOIX DE L'.A.N.R. (magazine des retraités de la poste ) et intitulé :"LA LANGUE FRANÇAISE EST-ELLE MISOGYNE "??
-Un gars ,c'est un jeune homme : et une garce?
-Un courtisan est un proche du roi : et une courtisane?
-Un coureur ,c'est un sportif : et une coureuse ?
-Un entraîneur ,c'est un homme qui entraîne une équipe de sport : et une entraîneuse ?
-Un homme facile :c'est un homme agréable à vivre : et une femme facile ? -U n homme public ,c'est un homme connu : et une fille publique ?
ET ON PEUT AINSI CONTINUER LA LISTE......Ne croyez -vous pas qu'à "l 'Académie Française", certains avaient quand même un peu " l'esprit tordu" ???

4.Posté par SEVERIN le 12/08/2013 22:21
Que faite-vous des politiques qui font de la discrimination aux Réunionnais de Métropole
en faveur des immigrés naturaliser pour augmenter leurs quotas électoraux.Qui utilisent
la voyance pour arriver a leurs fin,il est temps que les élus de la Réunion s'en inquiètent
car vous pourriez être leurs futurs victimes de leurs fausses démocraties.In yab des Yvelines

5.Posté par michel le 13/08/2013 15:12
Tiens tiens ces mêmes personnes qui ont soutenues ce gouvernement de casse sociale se met à quelque mois des élections en mode REVEIL continue à dormir mesdames, et de plus à la saline les hauts que vous avez abandonner il faut arrêter de nous prendre pour des moins que rien mesdames, cachez vous, vous n'avez pas hontes.

6.Posté par michel le 13/08/2013 15:15
je dirai à madame Vidot, vous être belle, vous être intelligente arrêter vous fait embobiner par ces politiciens, sinon dans quelques mois c'est vous qui allez être sali .

7.Posté par Reunionnais le 13/08/2013 17:03
Retirez le rhum charette du marché et vous verrez la violence envers les femmes diminuer..

8.Posté par SEVERIN le 13/08/2013 22:44
Mme Huguette Bello,j'ai l'impression que vous avez les couilles entre
les cuisses quelques soit votre étiquette politique.J'ai une proposition
a vous faire pour la création d'emplois,je suis dans la création innovation
de nouveaux produit.Je vous propose une collaboration sur mes projets
industrielles a condition que vous mettez un bureau d'étude a ma charge,
les Rollers en ligne sur amortisseur,Le boody-jet,le robot multi-foncfion
colle-décolle le papier-peint coupe le papier peint par un cutter rotatif a
télécommande,peint par un Rouleau de peinture a air comprimer et autre.
Si vous avez la tête sur les épaules c'est la seule issue pour essayer de sortir
de ce marasme économie.Vous avez les dés entre vos mains a vous de jouer
in yab des Yvelines

9.Posté par femmes solidaires le 14/08/2013 06:35
Tiens ,tiens Mme BELLO et l'UFR se réveillent du coma ? "la précarité =violence faites aux femmes" dites-vous? mais qu'avez-vous fait quand 13 femmes ,mères de familles de Trois-bassins ont été privées injustement de leur contrat de travail pour magouille politique?]b On vous a pa entendu! vous lagrande defenseure des femmes (chic!) vous y étiez la député de la circonscription! pourquoi vous les avezpas soutenues !!! 13 mamans attendent leurs contrats bloqués,
CA Y APPELLE PA VIOLENCE FAITES AUX FEMMES ??? mme bello, pourriez-vous faire un geste .......
nou femmes privées de nout contrat - à ti pas ,tipas nou va arivé...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales