Société

Trois vieux gréements hollandais attendus au port de La Réunion


Trois vieux gréements hollandais attendus au port de La Réunion
Le port de plaisance Port Ouest accueille, ce samedi à midi, une flotte dont le cachet réside dans le poids de leurs années.

Trois vieux gréements battant pavillon hollandais sont attendus à quai. Leur périple dans l'océan Indien les a déjà fait arrêter à Durban en Afrique du Sud, puis passer au large du sud malgache depuis lundi. Après la Réunion et Maurice, les trois bâtiments poussés par leurs voiles traceront leur sillon direction l'Australie (Perth, Adelaide, Melbourne, Hobart, Sydney), puis Auckland en Nouvelle-Zélande.

Des trois joyaux des mers (le Johanna Hendrika, 1896, le Helena, 1875), notons la chaloupe imposante de l'Oosterschelde, une goélette à trois mâts. Construit en 1918, il est aujourd'hui l'ambassadeur de la ville de Rotterdam aux Pays-Bas et participe aux manifestations maritimes de renommées internationales. L'Oosterschelde gagne sa vie en proposant des croisières dans le monde entier.

Véritables conquérants des océans -les navires entameront un périple dans les eaux de l'Arctique fin 2013- leur tour du monde est également rendu possible grâce aux dons des passionnés. Des dons gérés par la fondation du voilier de Rotterdam qui oeuvre dans la restauration ô combien coûteuse des navires et la conservation du patrimoine maritime.

-----
Les bateaux devraient repartir le 11 juin pour un aller-retour Réunion-Maurice-Réunion Les journées de visite auront lieu lors de la seconde escale. Cette première escale est technique.

La position de la flotte ce lundi
La position de la flotte ce lundi
Vendredi 7 Juin 2013 - 07:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1820 fois




1.Posté par roca le 07/06/2013 08:44
Combien de temps seront il à quai à la Réunion ???

2.Posté par mazenbron le 07/06/2013 09:28
à quand la visite du pédalo hollandais,et son accueuil par le vieux gréement péi popol ?

3.Posté par Jeff le 07/06/2013 11:33
Ouvront nos yeux vers le large en direction du cap la Houssaie, c'est dans cette direction qu'ils vont arriververs la fin de matinée. Tout dépend du vent qui est plutôt du stye pétole.

Ils arrivent demain midi et même s'ils ne font qu'une escale technique pendant deux ou trois jours, le spectacle en vaut la peine et de toute façon ils vont revenir à la Réunion le 21 et 22 pour ouvrir leurs bateaux aux visites.

Ils ont l'intention de proposer des places (payantes) pour des réunionnais qui voudraient faire la traversée avec eux pour Maurice, le 11. infos donnera surement plus d'infos le temps voulu.

4.Posté par Jeff le 07/06/2013 17:00
Il n'y aura que deux voiliers, le troisième va directement à Maurice, par contre les trois seront là le 22 et 23>.

Les deux voiliers vont passer près de la côte vers 10/11h demain matin. ils approcheront du Cap la Houssaie pour se diriger vers le Port Ouest où ils seront pris en charge devant l'entrée du port par les pilotes.

Ils seront dans la grande darse ou samarre le Marion Dufresne, le Saint André etc. Devant le hangar céréalier.

5.Posté par Choupette le 07/06/2013 17:46
Merci Jeff.

Je note dans mon agenda !

Youpiiii!!! !!!!

Dommage que la Capitainerie ne place pas des panneaux indicateurs lors de telles visites.
On perd un temps fou à tourner en rond avant de trouver l'accès au quai !

6.Posté par L'Ardéchoise le 08/06/2013 00:16
Si ou plait, gardez-les, les hollandais, nous en Ardèche on en a trop, on ne sais plus comment s'en défaire !
LOL

7.Posté par J-L Gajac le 09/06/2013 10:23
Pourquoi avoir censuré mon message sur les visites possibles de deux navires ce dimanche de 14h à 17h. C'est une info vérifiable, si on veut s'en donner la peine. J'ai pourtant donné mon nom pour assumer l'info, vérifiée par moi même hier à 15h sur place (l'info est écrite noir sur blanc devant les bateaux) et le lien vers leur site.
J'ai dû servir de taxi à des marins parce qu'il n'y en avait PAS UN SEUL à l'ARRIVEE ! Juste un petit stand de l'office du tourisme qui a sauvé l'honneur de la Réunion. Très peu de gens à l'accueil, le désert réunionnais des gens blasés et gavés. Minable !
Ainsi, à cause de la tiédeur des réunionnais en matière de tourisme, l'année prochaine ces voiliers ne s'arrêteront sans doute plus à la Réunion. Car l'info n'a été relayée par personne que ces voiliers prennent des passagers vers Maurice et retour pour une somme modique pour 13 jours. C'est une occasion unique de naviguer sur des voiliers d'exception dans nos régions misérablement vides en matière de navigation. S'ils n'ont pas de passagers, ils ne reviendront plus et iront directement à Maurice qui, eux, savent recevoir, contrairement à ces gavés de la Réunion qui n'ont qu'à attendre la bécquée de la mère parie pour s'engraisser. Nul à chier !

8.Posté par jul974 le 09/06/2013 12:34 (depuis mobile)
Reunion-maurice-reunion : 13 jours de bed & breakfast. 2 x 2 jours pour chaque traversée. 780 €.

9.Posté par Jean François Seguineau le 09/06/2013 12:36
Gajac faut pas exagérer, il n'était prévu que le stricte minimum étant donné que ce n'était qu'une escale technique et l'IRT à très bien tenu son rôle. Y'en a marre des gens qui passent leur temps à critiquer sans savoir ou qui ont l'illusion de savoir.

10.Posté par Jean François Seguineau le 09/06/2013 15:06
Quand on ne connait pas les tenants et les aboutissants on se dispense de commentaires "diffamatoires" >Monsieur Gajac

11.Posté par Jean François Seguineau le 09/06/2013 17:01
Précisions pour Gajac, Monsieur yakafokon.

L'escale technique n'était pas prévue, seule la venue du 22 et 23 était programmée.

Des passagers ont insistés pour s'arrêter à la La Réunion. Deux des trois voiliers ont demandés à faire relache chez nous deux jours avant. Comme tout bon hollandais, ils ne voulaient rien payer (ni pilote -obligatoire-, ni stationnement).

L'IRT et le Grand Port ont fait de très grands efforts pour assumer cette escale imprévue. Ils ont été accueillis avec le plus grand soin. L'IRT a fourni des informations en parlant anglais et même organisé un bus pour faire visiter l'île, etc.

Les membres d'équipage ont pour certains loués des voiture, d'autres loués un hélicoptère et enfin certains sont allés faire du trecking.

Il y en a marre de ces imbéciles qui dénigrent systématiquement sans savoir les efforts qui ont été fait par les uns et les autres pour bien accueillir nos hôtes.

Je remercie Zinfos d'avoir censuré cet imbécile, encore que je doute fort de la censure.

12.Posté par jul974 le 09/06/2013 17:25 (depuis mobile)
Inquiete pas Gajac j'ai visité le bateau en porte ouverte cet aprem et ils avaient tout prevu pour une visite de l'île aujourd'hui. A moins que ce soit toi qui fasse le taxi...pour 50 personneas..

13.Posté par J-L Gajac le 09/06/2013 17:47
Cher Jean François Seguineau qui me traitez d'imbécile sans avoir aucun élément objectif pour le faire autre que votre suffisance, on pourrait lancer un concours, vous risqueriez de gagner haut la main !
Encore sur Réunion Première à midi, pas de visite des bateaux ce dimanche, fausses informations sur l'heure du départ qui sera demain soir à 18h00. Personne pour informer correctement les media. L'IRT peut se rendormir.
De toutes façons en 2014 les voiliers seront en Hollande. En 2015 peut être l'IRT se réveillera, mais la programmation n'est pas encore faite. Oui, l'accueil était minimal, je maintiens, pour un évènement de cette importance. Mais sans doute ce minimum est déjà le sommet du possible de l'IRT.

14.Posté par J-L Gajac le 09/06/2013 18:56
D'ailleurs sans doute Jean François Seguineau qui appelait ici même à virer Paul Vergès et à voter pour le couple Robert-Vergoz se sent-il redevable aussi de renvoi d'ascenseur et d'encensoir à l'IRT modèle Robert, en traitant d'imbécile tous ceux qui ne bêlent pas dans le sens du vent Régional "majoritaire" pour qui son coeur de marin balance et chavire désormais ?

Pour mémoire, voici l' appel pathétique de Jean François Seguineau à voter à Droite comme on remonte le vent "au près serré" à contre courant de l'Histoire :

15.Posté par Jean François Seguineau le 09/06/2013 21:17
Nous y voilà; le Gajac verse sa bile, cet imbécile qui mélange tout se fourvoie dans un discours politique qui n'a rien à voir avec le sujet. je ne balance pour rien, ni droite, ni, gauche, ni autre, il n'a pas suivi mon parcours, Garjac ne vit que sur ses fantasmes, il débite son fiel sans étayer ses dire, c'est un crétin qui croit savoir et ne sait rien.

16.Posté par Jean François Seguineau le 09/06/2013 21:33
Au faite, Gajac, c'est la defense du faible que d'attaquer dans une autre direction, en ton cas c'est politique, et là tu te plantes crétin.

17.Posté par Jean François Seguineau le 09/06/2013 21:35
Gajac, Monsieur ladilafé, relit mon post 11

18.Posté par J-L Gajac le 09/06/2013 22:57
Tous ces noms d'oiseau me donnent des ailes, bien que passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile soit un délice de gourmet, disait Courteline. Je m'inquièterais plutôt de ne recevoir que des flatteries. Ite missa est !

19.Posté par Jean François Seguineau le 10/06/2013 07:02
C'est vrai qu'il est rare d'échangeravec un crétin de haut vol qui parle de sujets qu'il ne connait pas, faut bien rectifier ses désinformations. Ce tordu dénigre tout ce qui lui tombe sous la main, eh! oui un aigri.

Je n'ai pas honte mes opinions, je ne vois pas pourquoi mettre cela en evidence.Je me prononce au moment opportun et je maintiens ma position contre l'abstention, mais ce n'est pas le sujet monsieur le frustré.

20.Posté par J-L Gajac le 10/06/2013 10:33
Un "aigri" (par définition triste, frustré, incapable de sourire) qui se marre à lire vos insultes, c'est vrai que çà ne se rencontre pas tous les jours. En général les aigris ne se marrent pas.

Qui est le plus frustré, celui qui insulte et fait de l'autosatisfaction ou celui qui énonce simplement l'incapacité de l'IRT à accueillir correctement les passagers et à informer correctement ceux qui les payent, nous, les contribuables ?
Pensez vous que nous, les usagers de cette "association" qu'est l' IRT, appendice du Conseil Régional, nous n'avons pas notre mot à dire sur sa façon de travailler ni le droit de contrôler l'usage qui est fait de notre argent et de celui de l'Europe ?
L'accueil des bateaux de croisière et des voiliers est nul à chier, je le maintiens. Si vous vous en contentez, ok, ce sont les élus de votre coeur qui en sont les maîtres d'oeuvre, logique que vous leur passiez la brosse à reluire, d'où le lien important avec la "politique" que vous refusez d'afficher clairement.
D'ailleurs je ne suis pas le seul à regretter la désinformation généralisée qui a empêché les gens de cette île à venir visiter ces voiliers. Allez vous aussi insulter ces deux personnes qui s'expriment sur le sujet ? Moi je ne fais que mettre un nom sur l'organisme responsable qui n'a pas fait son travail correctement :

6.Posté par sylvie le 09/06/2013 22:14 | Alerter
quel dommage cette désinformation.....on les visitait bien cet après-midi !!

7.Posté par iliade974 le 10/06/2013 07:09 | Alerter
@6.... dommage en effet... je ne suis pas allée sur le Port faute de visite en esperant le 22 les visiter.....!!

Ah qu'est ce qu'on se marre dans cette île à tourner en rond en se mordant la queue ! Cette forme de nombril de la Réunion au milieu de la mer ne vous fait pas penser à une baudruche qui risque d'éclater à force de se gaver ? Hi hi ! Ho! ho ! Si tous les aigris et frustrés étaient comme moi, on s'amuserait un peu plus ici !

21.Posté par Jean François Seguineau le 10/06/2013 11:46
Gajac n'était pas là quand la délégation de l'IRT est venue à la rencontre des skippers en leur remettant des documents, brochures et autres.

Je répète que l'escale de ce week-end n'était pas prévue, d'ailleurs le troisième voilier a fait route directement à Maurice.Il fallait déjà réserver les lamaneurs et les pilotes à la dernière minute.

C'est sur l'insistance de certains passagers que les skippers décidés de faire relache ici. Cela n'a pas permis d'organiser la sécurité pour recevoir le public surtout que la visite a été décidé qu'une fois les bateaux ammaré. Des membres d'équipage ont préférés louer des voitures ou faire un tour en bus, ou encore prendre un hélicoptère. Les membres à bord étaient en effectifs réduits.

Les visites sont bien prévues pour le 22 et le 23.

Monsieur Gajac je vous conseille de sérieusement vous renseigner quand vous voule intervenir.et d'éviter les attaques stériles et inutiles dans le débat Et puis je pars avec eux à 16H, loin des pleurnicheurs dénigreurs du style Gajac. Vous alle voir qu'il va encore hurler au loup en accusant "les nantis" de faire une croisière, enfin kenavo rigolo

22.Posté par Lou Papé le 10/06/2013 12:43
J-F Séguineau parle sans savoir, comme d'hab, car j'étais présent lors de l'arrivée des deux navires. J'ai vu le petit stand minable de l'IRT et j'ai assisté aux causettes en franglais des deux demoiselles, charmantes bien entendu, avec le capitaine de l'Europa. Je les ai entendues dire qu'au Port il n'y avait pas grand chose à voir. J'y ai habité 20 ans, encore une idée reçue totalement fausse. Voilà pourquoi j'ai fait faire un tour de ville à deux personnes en leur expliquant le Port d'une façon un peu plus constructive et intéressante que ne l'a fait l'IRT en leur donnant le nom de l'Île Noire ou du Boucanier. La plupart des membres de l'équipage et des passagers payants ont été obligés de partir vers le Port munis d'une brochure et d'un petit plan. Ces deux dames se sont d'ailleurs très vite barrées après avoir fait le devoir à minima. Pas de musique, pas de danses, rien qu'une petite table avec trois brochures. Vous appelez çà un accueil digne de la Réunion ?

J'ai failli m'inscrire aussi hier pour le voyage, heureusement que j'ai renoncé pour des raisons de dates, sinon j'aurais été contraint de supporter l'olibrius marin d'eau douce moule à gaufre, de mille millions de mille milliards de mille sabords (etc...) qui me traite ici depuis hier de tous les noms d'oiseau. Bien qu'il y ait deux bateaux, l'ironie du sort l'aurait sans doute mis dans la couchette d'à côté et j'aurais peut-être eu à supporter ses odeurs de pieds ou d'autres choses en plus de son mauvais caractère !

Ouf, je l'ai échappé belle. Attention toutefois, cher Seguineau de Moulinsart, de ne point trop dans vos rêves chevaucher le taureau blanc et de vous prendre pour Europe, car le taureau blanc qui l'enleva la viola avant de la mettre enceinte de Minos. Vous pourriez revenir embarrassé de votre voyage, et ce ne sera pas l'office de la bière !

Bon vent, et kenavo, serr da veg, torr-penn.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales