Faits-divers

Trois élagueurs fauchés : La piste d'une crise d'épilepsie évoquée

Une nouvelle piste est exploitée concernant l'accident de la route qui a fait trois morts sur la quatre voies de Sainte-Marie lundi dernier. Selon la famille du conducteur qui a provoqué l'accident mortel, ce dernier serait épileptique et la police attend de savoir s'il a fait une crise lors de l'accident, sans négliger les autres pistes. En tout cas selon David Tabailloux, neurologue, un épileptique ne doit pas conduire pendant un an s'il a fait une crise.


Trois élagueurs fauchés : La piste d'une crise d'épilepsie évoquée
Le conducteur de la C3 qui a mortellement fauché trois élageurs sur la quatre voies de Sainte-Marie dans le secteur de la Mare lundi dernier devrait être entendu aujourd'hui par la police si son état le permet. Selon le Quotidien d'aujourd'hui, la famille déclare que le quadragénaire encore hospitalisé mais hors de danger, a pu faire une crise d'épilepsie. L'automobiliste aurait déjà fait une quinzaine d'accidents moins graves selon ses proches à cause de crises. La police attend donc le diagnostic du médecin pour savoir si l'automobiliste a pu avoir une crise d'éplepsie au moment de l'accident, une réponse déterminante pour faire avancer l'enquête.

Un an sans crise pour pouvoir conduire

Reste à savoir également si comme le veut la loi, ce conducteur épileptique est suivi par un neurologue  qui donne son avis sur l'aptitude à conduire. C'est la commission de permis de conduire qui délivre l'autorisation valable un an.  Elle doit  être communiqué à la prefecture. Mais la démarche n'est pas toujours respectée par les conducteurs épileptiques. Selon Dr David Tabaïlloux, neurologue à Saint-Pierre, "un épileptique ne doit pas prendre le volant s'il a fait une crise il y moins d'un an. Il faut un an sans crise pour qu'il puisse conduire. D'ailleurs l'épileptique doit signaler sa maladie au moment de passer son permis", assure le praticien.

Les résultats toxicologiques seront connus dans les prochains jours. En attendant, aucune piste n'est écartée. Selon plusieurs témoins sur place, la voiture est passée entre deux voitures à une vitesse excessive.

Une action de solidarité où des artistes seront présents sera organisée ce vendredi 28 septembre 2012 à la salle Montgaillard à Saint-Denis. Les fonds récoltés iront aux familles endeuillées.
Mercredi 26 Septembre 2012 - 10:19
Lu 2728 fois




1.Posté par mi ri tou seul le 26/09/2012 11:25
on attend avec impatience les CON - SEILS de Mr NOE qui a réponse à tout !!!!!!

2.Posté par Combien de bombes épileptiques sur nos routes ? le 26/09/2012 11:45
Si ce fait est avéré, ça va coûter très cher à certains : médecins, Administration, Préfecture...

3.Posté par Une quizaine d''accidents auparavant ? le 26/09/2012 11:48
C'est une défaillance terrible de l'administration, des services, de la Préfecture !

Bien évidemment, il y aura peut-être des responsables, mais non coupables...

4.Posté par encore un assassin en liberté le 26/09/2012 14:48
je ne comprends pas la justice, comment un individu qui a provoqué autant d'accident peut il en core conduire? et lui même, sa famille? aucun respect pour la vie d'autrui? voilà les conséquences : plusieurs familles brisées qui vont payer toute leur vie l'inconscience de personnes méprisables comme ça. je n'ose même pas voir quelle petite peine il va avoir pour avoir assassiné ces trois hommes qui ne faisaient rien d'autre que leur boulot les pauvres!

5.Posté par El Bonardelo le 26/09/2012 15:42
"D'ailleurs l'épileptique doit signaler sa maladie au moment de passer son permis", assure le praticien." Pour avoir moi-même connu ce genre de problème avec un élève au permis ne me l'ayant pas signalé (à l'époque où j'étais moniteur d'auto-école), je peux vous garantir que ça fait tout drôle de voir le gars faire sa crise 5 minutes avant la leçon et c'est là qu'on se dit qu'on a eu chaud pendant toutes les heures précédentes qu'on lui a données. Nous ne sommes malheureusement pas égaux devant cet examen bien souvent indispensable pour trouver du travail, c'était d'ailleurs le cas de mon malheureux élève, qui s'est vu refusé en commission médicale...

6.Posté par almuba le 26/09/2012 16:23
Une quinzaine d'accidents déjà à cause de son épilepsie et il continue de rouler.
Cet homme est un vrai danger public.

7.Posté par noe le 26/09/2012 16:52
Bien sûr !
Le conducteur a eu sûrement une crise d'épilepsie ...Il n'a pas pu foncer consciemment sur des gens en train de travailler ! Nous ne vivons pas dans un pays où il y a des attentats-suicide !

Malheureusement , il y a eu "mort d'hommes" !
On peut se demander pourquoi a-t-on autorisé une personne ayant ces crises de conduire une voiture ?
Pourquoi n'a -t-il pas pris ses médicaments type "artane" ?
On ne va pas encore mettre cela sur "pas de chance" ? ou accuser les esprits ?

"Il faut toujours connaître les limites du possible. Pas pour s'arrêter, mais pour tenter l'impossible dans les meilleures conditions." (Romain GARY)

8.Posté par moi la di le 26/09/2012 17:06
lu + de 1536 fois !!!

pas un seul commentaire !!!!!!!

que fait la police : NOE !!!!!

9.Posté par nrj le 26/09/2012 17:43
Pour un épileptique, la prescription de benzodiazépines prévaut sur les neuroleptiques qui, en abaissant le seuil épileptogène, pourraient entretenir l’état convulsif : Valium® (5 à 15 mg), ou Rivotril®.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales