Politique

Tribune libre de Cyrille Hamilcaro : "Les (r)évolutions de 2014"


Tribune libre de Cyrille Hamilcaro : "Les (r)évolutions de 2014"

"Les élections cantonales qui se profilent vont être l'objet d'une surenchère entre candidats pour essayer de séduire les électeurs. Les enjeux seront-ils relegués à un plan subalterne, à savoir centré sur le choix d'un individu sans projets pour représenter le canton à l'Assemblée Départementale? Ces élections de 2011 doivent porter les germes d'une réelle préparation à une révolution qui va se produire en 2014, avec l'élection des conseillers municipaux en même temps que les conseillers territoriaux.

1) La meilleure gestion du temps d'un mandat.
De par le fait que la réforme territoriale crée un conseiller territorial (remplaçant le Conseiller général et le Conseiller régional), nous n'allons plus avoir délections intermédiaires au niveau local. Ainsi, le maire et son équipe, ainsi que les conseils régional et général, auront véritablement six ans pour travailler et réaliser ses projets, sans être soumis à la pression des élections de mi-mandat. Plus de temps et moins de pression, c'est un gage de stabilité et d'efficacité avec une réduction de populisme et de clientélisme.

2) Le retour aux unions par famille politique, et non par intérêt particulier.
Les futurs conseillers communautaires (représentants des communes dans les Communautés d'Agglomération) seront élus à la proportionnelle. Ce qui veut dire que les conseillers de la majorité et de l'opposition dans une ville siègeront dans les communautés d'agglomération, contrairement à ce qui se fait à ce jour où la majorité municipale prend tous les sièges. Cette évolution va obliger les présidents à d'abord faire le plein des voix dans son camp politique et ne plus se baser sur une représentation par commune. Le résultat? Le politique fera son retour sur le compromis car il y aura une majorité et une opposition dans chaque conseil communautaire, inéluctable prélude à un retour du débat droite-gauche et de confrontation de projets réels.

3) La nécessaire meilleure répartition des compétences.
Le fait que la loi ait créé le conseiller territorial pour 2014 va obligatoirement inciter les élus à mieux se répartir les compétences entre la Région et le Département, pour ne pas devenir psychotique. Ce qui va permettre des avancées considérables puisque nous pourrions alors voir la Région devenir la collectivité du Développement Economique du Territoire (eau, aménagement, économie et formation professionnelle, agriculture, pêche, transports, routes, tourisme, coopération régionale...), et voir le Département se transformer en vraie collectivité du Développement Social et Humain (sport, culture, social, éducation - collèges, lycées, universités-, environnement...). La disparition des compétences facultatives faciliterait les projets et la concentration des élus sur leur double fonction née d'un seul mandat.

4) La concrétisation du principe "un homme-une fonction exécutive".
Ce n'est pas le cumul des mandats qui posent problèmes, mais bien le cumul des fonctions, notamment exécutives. Je l'ai appris à mes dépens. Un élu peut avoir deux mandats, mais il est indispensable de profiter de cette transition de 2014 pour parachever l'architecture de la réforme territoriale. Ainsi, il serait souhaitable que l'on ne puisse plus cumuler les fonctions suivantes: adjoint au maire et conseiller territorial, maire et conseiller territorial, conseiller territorial et président ou vice-président de communauté d'agglomération, adjoint au maire et vice-président ou président de communauté d'agglomération. Ce n'est pas le nombre d'élus qu'il faut augmenter ou le nombre de mandat qu'il faut diminuer, mais bien le nombre de fonction d'un élu qu'il faudrait limiter.

Le premier élément est de droit, les trois suivantes requièrent un positionnement politique qui dépasse les clivages, mais restituent le débat sur les nécessités idéologiques:
- un moule institutionnel et un cadre administratif dans lesquels on appliquerait sa politique
- un corpus idéologique confortant ce moule et ce cadre, permettant l'épanouissement de l'individu
- un projet économique et social qui concrétise ce corpus idéologique.

Sommes-nous prêts pour cette (r)évolution? C'est le défi qui se présente aux futurs élus de mars 2011; et au delà, à tous les détenteurs d'un mandat électif local.

Cyrille HAMILCARO
Ancien Maire, Conseiller Municipal de Saint-Louis
Conseiller Général de La Réunion"
Vendredi 21 Janvier 2011 - 11:07
Lu 2479 fois




1.Posté par Jhb2StP le 21/01/2011 12:30
Après une lecture minutieuse on a l'impression que ce cher Hamilcaro a voulu nous faire un exercice pédagogique que lui seul est détenteur de la recette. C'est encore une petite démonstration montrant qu'il est le meilleur dans ce domaine. Mais à qui s'adresse cette tribune. A quel tribu? Toujours est-il son problème d'égo ne serait pas encore résolu. Il existe et il le vaut bien? D'après son intention. Rienk carri sous riz!

2.Posté par jlviadere le 21/01/2011 13:05
le probleme c ke ce boug' là y croit lu " plus blanc que blanc"... non merci nou la vu sur la commune saint louis c'était koi out vision de " justice et vérité" !!!! arret ek ça!!! koz bon kozé sinon (...)

3.Posté par liam le 21/01/2011 14:03
CYRILLE HAMILCARO fait la boue avant la pluie. Il est trés probable que si la gauche arrive au présidentiel en 2012 le projet des conseillers térritoriaux ne verait pas le jour.

A la place le projet un homme = un mandat sera voté et effectif en 2014 pour tout les partis.

4.Posté par Optique le 21/01/2011 15:23
Je n'ai pas toujours approuvé les positionnements de M.HAMILCARO ni ses méthodes néanmois c'est l'un des seuls élus à parler de la réforme territoriale et de ses probables conséquences sur la gouvernance locale.
tous les autres élus du conseil général que font ils?
la population certes n'a pas conscience des changements liés à cette réforme mais c'est justement la pédagogie qui devrait l'amener à prendre conscience.
c'est aussi cela le rôle du politique

5.Posté par bwarouz le 21/01/2011 16:47
c'est dur de quitter le pouvoir quand on y a pris gout ....idem pour l'autre CH


dehors !!!

6.Posté par le zoreille le 21/01/2011 16:47
Hamilcaro parles beaucoup pour un bougue qui a des batteries de cuisine aux fesses.Si çà se trouve,dans quelques semaines il sera inéligible,alors il aurait mieux valu qu'il attende avant de fanfaronner.Quand à rassembler les familles politiques,lui serait plutôt du genre à diviser,car il a réussi l'exploit d'exploser la droite qui l'a toujours soutenue en se brouillant avec tous ceux qui ont fait ses campagnes(SCC,JLV,IT,TS etc).Je me demande sur qui il pourrait compter aujourd'hui à part le parti fantôme de la nouvelle gauche(de droite)?

7.Posté par G'elanna, une reunionnaise le 21/01/2011 17:18
moi, ce que je me souviens ce sont les elections de St Louis.La bataille rangée qu'il y a eu dans les rues de St Louis, meme la nuit, jamais vu çà depuis longtemps.C'est dingue toutes les images que nous avons eu de cette ville lors de cette election.Mis à part, conseiller general, il travaille où Mr Hamilcaro.?.

8.Posté par STOP et Merci le 21/01/2011 18:46
Monsieur Hamilcaro avec tout le respect que je vous dois. Silence SVP, vous nous saouler avec vos gérémiades. On vous a vu à l'oeuvre en tant que maire et cela a été catastrophique. Vous nous inventez quoi là ? le fil à couper le beurre ?

Et vos affaires judiciaires ? Arrêtez de nous prendre pour des imbéciles.

Créoles lé plu couillons oté.

9.Posté par Cambronne le 21/01/2011 19:25
Mis à part, conseiller general, il travaille où Mr Hamilcaro.?.

un truc comme inspecteur des travaux fini pour le compte le la collectivité bien évidement payé avec notre pognon

10.Posté par Cambronne le 21/01/2011 19:27
8.Posté par STOP et Merci le 21/01/2011 18:46

Créoles lé plu couillons oté.

Surtout qu'à force de nous mentir dans une continuité il fini par se mêler les pinceaux entre le vrai et le faux allez savoir

11.Posté par ynel le 21/01/2011 20:50
Monsieur Hamilcaro , si j'ai bien compris,ces conseillers seront élus pour la première fois en mars 2014 au scrutin uninominal majoritaire à deux tours.
Vous ne pensez pas que ce mode d'élection pourrait porter préjudice à la parité? Quelle est votre position sur ce point précis?

12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/01/2011 21:31
errare humanum est, perveserare diabolicum

13.Posté par tito974 le 22/01/2011 01:47
après lecture, mr hamilcaro nous montre qu'un a plus d'éfficacité quand on est maire et conseiller général (ou térritorial) en même temps. Si il va au bout de son raisonnement il ne devrait pas se présenter aux élections vu qu'il n'est pas maire.... Hélas l'ambition supprime toute logique quelque soit la couleur politique!

14.Posté par démocrate le 22/01/2011 05:21
Je trouve très bien que des politiques se positionnent sur des questions de fond, notamment sur les compétences de la Région et du Département à partir de 2014 avec la réforme terrioriale. La nouvelle gouvernance que propose M.Hamilcaro me semble cohérente avec le Conseil Général sur des missions liées au social et la Région sur des projets plus structurants et s'inscrivant plus sur le moyen/long terme

15.Posté par Affaires ? le 22/01/2011 09:01
Décidemment il y en a qui ne change pas. pour nous faire oublier ses déboires judiciaires, Hamilcaro nous fait le coup qu'il aime bien, "noyer le poisson". Sauf que il nous parles quand des ses ennuis judiciaires. Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne voit pas. C'est bien un "has been" et il est grillé.

16.Posté par Bill le 22/01/2011 09:07
Mr Hamilcaro travail à la CCSud au Tampon

17.Posté par bertel le 22/01/2011 09:48
QUI est cyrille hamilcaro ?

Bertel de Vacoa

18.Posté par bertel le 22/01/2011 09:53
"9.Posté par Cambronne le 21/01/2011 19:25
Mis à part conseiller général, il travaille où Mr Hamilcaro.?.
Un truc comme inspecteur des travaux finis pour le compte de la collectivité et bien évidemment payé avec notre pognon


Pas mieux ! ... sauf à vous corriger.. LOL....

Bertel de Vacoa

19.Posté par Tunisie et Saint-Louis le 22/01/2011 11:45
La Tunisie avait Ben Ali ( dictateur )

Et Saint-Louis a Hamilcaro.

Les 2 sont cuits et c'est tant mieux.

Vive la DEMOCRATIE;

20.Posté par KADAFI DUCK le 22/01/2011 15:54
Plusieurs fois mouillés dans des magouilles.....comme beaucoup d'élus locaux...voilà ce qu'il faut retenir de ce triste personnage ......rien de plus.....le reste ....bla bla bla------>

C'est ce que les électeurs ont retenu pour pouvoir virer cette asperge et sa bande de cornichon afin de le remplacer par une bande de tartignolles fondu dans le même moule mais avec une couleur (politique) différente...

21.Posté par saint-louisien le 22/01/2011 20:30
La seule VRAIE révolution sera d'éjecter CYRILLE de son poste de conseiller général où il n'EN FOUT PAS UNE RAME .
2009: hors de la mairie
2011: dehors tout court

Va BOSSER un peu

22.Posté par une revolution le 22/01/2011 22:34
la seule vrai révolution ce sera d'éjecter CYRILLE, mais CLAUDE et l'alliance de la reunion. POURVU QUE LES SAINT LOUISIENS OUVRENT LEURS YEUX

23.Posté par 450 le 09/02/2011 09:45
si cyrille lé pas bon kom y di c kan mème li la refait toute la route su st louis en tan ke conseiller général.Et claude koué li la fé kan li té en place a part prend l'argent envoye mada et mèt la mairie sous tutelle???Jordi li la refait pareil mais en afrique!!!

24.Posté par rsl le 11/10/2011 07:58
A POSTE 23 ben lé couilon komen donc ,ben continue mange la merde ek cyrille mem

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales