Courrier des lecteurs

Tribune de Sabrina Ramin : Action sociale à la mairie de St-Benoît, 2 directrices pour un même service public ?


La municipalité de Saint-Benoît se démarque des autres communes en étant la seule à vouloir déléguer les services de la restauration scolaire à un privé. Nous, administrés, subissons aujourd’hui les conséquences de ce choix politique : la mairie, elle-même est dans l’impasse. Autre fait qui distingue la commune de Saint-Benoît : deux instances parallèles sont en charge du même service public de l’action sociale !

En effet, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) est l’établissement communal traditionnellement en charge d’intervenir sur les champs de l’aide sociale. Il est notamment chargé de l’accueil, de l’écoute et de l’accompagnement des personnes âgées et handicapées, mais aussi de l’instruction et de la transmission des dossiers auprès des organismes et des autorités compétentes comme la CGSS, le Conseil départemental et la MDPH.

L’organigramme de la municipalité de Saint-Benoît plusieurs fois remanié, fait état de la création d’une Direction de l’Action Sociale (DAS) en 2014. Et la commune a recruté une Directrice de l’Action Sociale, « placée sous l’autorité du Président du CCAS » selon une fiche de recrutement qui indique par ailleurs des « responsabilités et positionnement » similaires à ceux de la Directrice du CCAS.
Depuis l’année dernière, un tract a été diffusé dans les boîtes aux lettres des administrés par la mairie qui les informe de l’existence de la Direction de l’action sociale, dont les rôles et les attributions empiètent totalement ceux du CCAS.

Ledit poste de Directrice de l’Action sociale a été attribué à une membre de la famille d’un élu, faisant partie du Conseil d’Administration du CCAS. Elle a bénéficié d’un contrat de 3 ans depuis le 1er octobre 2014. Le tout, dans un contexte budgétaire communal particulièrement critique et déficitaire.

La confusion entre le CCAS et la DAS ne manque pas de désorienter la population notamment les personnes âgées et les personnes handicapées qui ne savent plus qui fait quoi et à qui s’adresser. J’ai fait part des interrogations suivantes au Préfet et à la Cour des Comptes :

Est-il normal pour une collectivité d’avoir « deux directrices placées sous l’autorité du Président du CCAS » ? D’autant que les missions et les attributions du CCAS et de la DAS sont similaires à tous points de vue ?

Quelle est la réalité de cet emploi qui fait « doublon » ?

Quel intérêt le poste de Directrice de l’action sociale apporte-t-il aux Bénédictins ?

Avec la situation critique des finances communales que nous connaissons, la création d’une telle direction ne constitue-t-elle pas un gaspillage de l’argent public ?

Ces questions méritent des réponses, claires, précises et transparentes.
Mercredi 13 Septembre 2017 - 17:43
Sabrina Ramin
Lu 1093 fois




1.Posté par usager le 13/09/2017 18:39

Depuis 2014 et c'est seulement maintenant que vous réagissez? Plutôt lente à la détente, non?

2.Posté par ste suzanne le 13/09/2017 18:43

MAIS MADAME vous vous trompez dans la commune ou j habite cette institution a été servi pour payer l avocat de votre MAIRE auquel il était condamné en instance ou en appel d ou notre étonnement il a osé d aller en cassation comme quoi
ma population j en ai rein a foutre c est et tout a coté de moi qui compte
et je me pose la question si cette institution existe encore dans cette commune vu l état lamentable de certaine personne qui en on besoin
et il y a des qui soutien cette personne dans son action

3.Posté par c'''est de bonne guerre le 14/09/2017 06:02

Regardez un peu qui ose l'ouvrir, Mme Ramin la population serait ravie de connaitre vos différents revenus... et puisque vous êtes au faite de ce qui se passe à Saint Benoit rien d'autres vous choque? Comme le dit poste 1 un peu longue à la détente la nana !!! En parlant, si vous souhaitez tant que cela aidé les habitants de Saint Benoit peut-être devriez-vous commencer par assumer vos fonctions d'élue et vous pointez en commission!!!!!

Kréol lé pu couton!!! lé intérréssé vire!!!

4.Posté par Brice Hortefeux le 15/09/2017 08:20

Merci Mne Ramin de dénoncer tout se qui ce passe à st Benoît, ont conte sur vous pour 2020 et merci au fond du coeur pour l aide que vous avez apporté à moi et ma familles ,ont vous soutiendras pour que vous soyez MAIRE de cette ville car st Benoît à besoins des personnes comme vous .

5.Posté par Brice le 15/09/2017 23:11

Mdn la vice-présidente ont Contes sur vous pour prendre cette mairie et remettre de l'ordre dans une ville morte vous seule peut la faire revivre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Septembre 2017 - 17:23 Thierry Robert, le roi du buzz à 2 balles

Mardi 26 Septembre 2017 - 15:55 Contrats aidés au Tampon : Le mépris des nantis