Politique

Tribune de Gérard Françoise : "Pour la France, pour La Réunion, je serai En Marche!"


Personne ne peut mettre en doute mes convictions et mon engagement au sein du Parti Socialiste. J’en défends les valeurs, j’en partage la vision du monde et de la France, une France humaniste, tolérante, solidaire et fraternelle. Depuis que je me suis engagé en politique, je me suis toujours battu pour ces valeurs et cette vision.
Pour la première fois, pourtant, je ne suivrai pas les consignes de mon parti. Car je ne pourrai pas voter pour Benoît Hamon, le candidat sorti des primaires, et soutenu par le PS.

Je ne pourrai pas voter pour celui qui a mené, avec d’autres, un travail de sape pendant cinq ans, travail dont le résultat est qu’aujourd’hui mon parti est mis à mal dans tous les sondages après avoir été sèchement battu à toutes les élections intermédiaires depuis la présidentielle.
Je ne pourrai pas voter pour celui qui a annoncé parmi ses premières mesures l’abrogation de la « loi Travail » que par solidarité autant que par conviction, j’ai défendue et qui commence à porter ses fruits en termes de croissance et d’emplois.
Je ne pourrai pas voter enfin pour celui qui promet « Hamon et merveilles » sans aucun réalisme et dont le résultat sera, si ces promesses sont réellement mises en œuvre, une inévitable hausse de la fiscalité pour les ménages et les entreprises.

Le socialisme qui est le mien, qui est celui dont la France a besoin, est un socialisme moderne, adapté à la réalité du monde. Depuis le XVIIème siècle, nous avons été mis en garde contre les Don Quichotte idéalistes qui se battent contre des moulins à vent faute d’avoir compris que le monde avait changé et change perpétuellement.
Ce socialisme moderne, il est aujourd’hui incarné par Emmanuel Macron, et c’est pourquoi, pour les élections présidentielles, je serai En Marche et militerai pour sa victoire.

Emmanuel Macron ne se dit ni de Droite, ni de Gauche, et il a raison : les bonnes idées ne sont pas seulement  partisanes, elles sont juste bonnes. Pour lui, une France forte, comme il l’explique dans son livre quasi programmatique, « Révolution », c’est une France ouverte, ouverte sur le monde, ouverte sur l’Europe, ouverte sur les Français, TOUS les Français, sans distinction d’origine, de culture ou de religions. Je ne « cohabite » pas avec les Musulmans, comme le dit le candidat de la Droite, pas plus d’ailleurs qu’avec les autres communautés. Seraient-ils mes « opposants » parce qu’ils sont Musulmans ou d’une autre confession que la mienne, que je cohabiterais avec eux comme un président de gauche a pu cohabiter avec un premier ministre de droite ? Nous sommes tous Français ; nous sommes tous habités par les mêmes valeurs républicaines : la Liberté, l’Egalité, la Fraternité. Comme l’écrit si bien Emmanuel Macron, « l’Homme républicain ne peut oublier la Fraternité. La fraternité doit être le cœur invisible du projet pour la France » 
Oui, Emmanuel Macron a encore raison quand il critique, au grand dam de la Droite fillonniste, la colonisation. Nombre des difficultés que connaissent les Outre-Mer et en particulier La Réunion sont issues de cette période, qui s’est d’une manière plus subtile, étendue bien après la Départementalisation. Mais comme le dit encore le candidat, « entrer dans ce nouveau siècle exige de savoir réconcilier ce que nous sommes profondément et ce que nous devons devenir ». Et Emmanuel Macron, qui n’a pas peur de parler de France « une et indivisible » mais « avant tout diverse », sait que les Outre-mer, « composantes de cette diversité » « donnent à la France une dimension planétaire ». C’est pourquoi il est essentiel de poursuivre dans la voie de l’égalité réelle que le gouvernement actuel, et la ministre Erika Bareigts, ont initiée. Cette égalité réelle, ce n’est pas une aumône que nous fait la Métropole, mais seulement la prise en compte de nos réalités pour que nous puissions nourrir de vraies ambitions pour nos territoires et notre pays. 

Dans moins de deux mois, pour le grand rendez-vous de l’élection présidentielle, je ne me trahirai pas, je ne trahirai pas ce qui a animé tous mes combats, je ne trahirai pas mes valeurs : je voterai Emmanuel Macron dès le premier tour. Et quoi qu’en disent certains, je ne trahirai pas non plus, me semble-t-il, le parti socialiste. Ceux qui l'ont trahi et le trahissent sont ceux qui ont oublié que notre parti est le parti de la modernité, non celui des visions passéistes qui mènent dans des impasses vouées à l’échec.
  
Gérard FRANCOISE 
Elu Dionysien 
Jeudi 16 Février 2017 - 12:00
Lu 1496 fois




1.Posté par GIRONDIN le 16/02/2017 12:59

Tant mieux pour Mr Hamon !

C'est pour quand le tri sélectif au PS ?

2.Posté par denis le 16/02/2017 13:04

c tt a fait normal c le beni oui oui de zilbert.si zilbert i dit boeuf vol il dira oui

3.Posté par Pamphlétaire le 16/02/2017 13:09

La crise ne concerne pas Macron avec ses revenus. Pourra-t'il mettre un terme à la crise, créer des emplois, diminuer la dette sociale, diminuer les impôts ou va t'il rendre les citoyens lambda plus misérables?

Environ 3,6 millions d’euros de revenus en 13 ans, (soit 23 000 € par mois) dont 2,5 M€ en 2011 et 2012 chez Rothschild (soit 105 000 euros par mois), avant impôts bien entendu pour le sieur Emmanuel Macron. Voir le lien pour connaître ses revenus qu'il a déclaré en tant que parlementaire en 2014.

4.Posté par Yacoub le 16/02/2017 13:39

DONC TU VAS PRENDRE TA CARTE AU LPA ! Bravo !

5.Posté par Dan974 le 16/02/2017 14:38

Tout ce charabia pour dire béf vole comme annette gilbert , le stratège PS péi

On s'en tape de ton vote qui ne servira à rien , because :

Sondage :

Ce grand écart entre les sondages publiés et le verdict des urnes s’explique par l’incapacité des instituts de sondage et de leur clientèle médiatique et politique à admettre la réalité de la révolte électorale en cours. S’ils n’ont pas vraiment vu venir la claque présidentielle , c’est au fond parce qu’ils n’ont pas voulu la voir venir


" il faut vingt à trente ans" pour faire un président, quand le fondateur de En marche! s'est donné trente semaines pour conquérir l'Élysée. Pour lui, la fidélité est une vertu cardinale alors que " le premier acte politique d'Emmanuel Macron est d'avoir poignardé celui qui l'avait nommé ". Et alors que l'ex-banquier et ministre se pose en candidat " ni de droite ni de gauche "

6.Posté par Pierre Balcon le 16/02/2017 14:59

M Françoise ,

Je regarde sur le site du ministère de l'Intérieur et celui du Ministère des Finances et constate que les comptes 2015 (dernier publié ) totalisent environ :

-209 M€ de dépenses fonctionnement
- et 63 M€ de dépenses d'investissement

Or je me reporte à votre budget 2017 et à tous les bavardages sur ce budget et je retien que la ville dépenserait 320 M€.

Je cite le site officiel de la Pravda locale :

" Au total, le budget primitif 2017 atteint 317 millions d'euros, dont 213 millions alloués au fonctionnement et 102 millions aux investissements. Si les taux d'imposition n'augmentent pas alors que, dans le même temps, les dotations de l'Etat diminuent (-1,6 million par rapport à 2016) et que l'investissement se maintient, c'est parce que la ville a fait des efforts pour diminuer son budget de fonctionnement, argue le maire."

Vos comptes seraient ils insincères .
Merci d'éclairer vos citoyens contribuables la dessus .

Avant de vous mettre "en marche" pourriez vous mettre , svp , votre comptabilité en ordre !!!

7.Posté par Bertrand le 16/02/2017 15:06

Ben oui, il suit son maire mentor !!
Juste pour vous embêter, Hamon devrait battre Macron... et vous rigolerez moins !!!
C'est qui les traîtres, vous êtes censés vous unir derrière celui qui a été élu à la primaire de la gauche... au lieu de cela, vous êtes complètement divisés !!!

8.Posté par Zara le 16/02/2017 15:27

Mr Françoise l'autre traite du partie socialiste !!!

9.Posté par Tanguy Proquo le 16/02/2017 16:13

Post 3 Heureusement je suis athée, sinon je dirais " Mais bon Dieu qu'est ce que ça peut vous faire qu'une personne gagne du fric par son travail ", où est le problème ? Là il ne s'agit pas de pensées politiques de votre part mais juste de l'aigreur et de la jalousie, à quoi nous servirait de faire des études et d'être surdoué si ca n'était pas pour, en plus gagner du fric? Au moins son job, à lui n'était pas un emploi fictif....Mais au fait, savez vous au moins à quoi sert une " banque d'affaires" quelle est son utilité ? Renseignez vous et discutez en. Vous faite partie de la famille des aigris n'ayant aucune conviction autre que de toujours critiquer négativement. Voilà 40 ans que la France est dans la mouise car elle n'évolue pas, elle est dirigée par des bougs n'ayant jamais travaillé de leur vie et voulant garder les privilèges que nos aïeux ont tenté d'abolir en 1789. Vous avez la chance de pouvoir changer tout cela en votant pour un certain renouveau, une révolution pacifique, mais vous voulez rester à la merci d'un " maître" qui vous exploite tel un esclave. En fait vous êtes aigri, jaloux, sans ambition aucune, ayant une peur bleue d'entrer dans l'avenir, un avenir dans lequel vous craignez de ne pas exister, car faible et sans ambition aucune, sans faculté d'adaptation.

10.Posté par Cadet le 16/02/2017 16:37 (depuis mobile)

Lequel de nos candidats est concerné par la crise, pamphlétaire ? Ils savent en parler mais pas la vivre. Tant qu à faire Macron est tous ces candidats en "on" celui qui je prefere également

11.Posté par Michel le 16/02/2017 18:17 (depuis mobile)

Gerard Françoise , pff si silbert te mettre pas Li la , personne tél y connais pas boug la. Donc si Gilbert y dit à li donne li donne. Hypocrite un jour Hypocrite toujours.

12.Posté par La vérité vraie... le 16/02/2017 20:13

MDR ! Encore un arriviste opportuniste avec Macron !
Il se met tout seul En Marge !...remarque il l'était déjà.

Pour ceux qui s'intéressent éventuellement aux raisons de voter Macron. Un site pour se faire une idée :

http://raisonsdevotermacron.fr/

13.Posté par Le clan annette plus important que la majorité socialiste?? le 16/02/2017 21:58 (depuis mobile)

Donc organisation d une primaire. A la majorité Hamon l emporte..mais a st denis on choisir le candidat d un autre parti.!? En tant qu élu..zot i respect pas la decision du peuple? Dans ce cas arrete dire zot lé socialiste!!! Zot i fait honte le ps!!

14.Posté par Tec Tec le 16/02/2017 22:11 (depuis mobile)

Bin ĺé temps mieux parceque a part des incantations ma pas vu programme la dans cà ou dit...La gauche caviar va croise la Gauche de Jaures, de Leon Blum et de Mitterrand...Allons met ensemble😉

15.Posté par HENRY du chaudron le 16/02/2017 22:53

Mr Françoise, vient dis ça en bas patate durand, dans la cité côté de la piscine, quel débile ce type !!!!

16.Posté par Pamphlétaire le 17/02/2017 02:23

Macron suscite l'indignation en parlant du mariage pour tous

"Je (Macron) suis obsédé par la réconciliation des histoires. (…) Une des erreurs fondamentales dans ce quinquennat a été d’ignorer une partie du pays qui a de bonnes raisons de vivre dans le ressentiments et les passions tristes. C’est ce qui s’est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-là. Il ne faut jamais humilier, il faut parler, il faut « partager » des désaccords."

Mais qui a humilié qui, lorsque des centaines de milliers de personnes ont défilé dans la rue, enfants à témoin et pancartes dans les mains, pour refuser des droits à d’autres êtres humains au prétexte de défendre la famille ? Qui a humilié qui, quand un mouvement à la politique ostensiblement homophobe a été reçu à l’Elysée ? Qui a humilié qui, lorsque François Hollande a évoqué l’idée d’une « liberté de conscience » pouvant permettre aux maires de France de refuser de marier des couples homos avant de ravaler sa bourde ? Qui a humilié qui, lorsqu’une question de société largement approuvée par la population française (les sondages le disaient) a entraîné d’interminables luttes politiques ? Qui a humilié qui, quand la promesse d’ouvrir la procréation médicalement assistée à toutes s’est délitée au fil du quinquennat et de l’hostilité conservatrice ? .../...

17.Posté par Fidol Castre le 17/02/2017 06:35

Pourquoi avoir fait une primaire ?
Pourquoi avoir fait la morale aux autres qui n'en voulaient pas ?

18.Posté par polo974 le 17/02/2017 07:33

Et le libéralisme financier, c'est la colonisation du monde entier...


19.Posté par Tanguy Proquo le 17/02/2017 07:45

Post 5 "La réalité de la révolte électorale en cours" dites vous? C'est effectivement une réalité, la Réalité de la révolte électorale et politique est En Marche.! Nul ne voit en quoi E MACRON aurait poignardé hollande ! A vos yeux il suffit de le dire. Par contre la réalité est tout autre, Hamon est un petit réac teigneux exactement comme le melenchon qui, pendant le quinquennat, n'ont eu de cesse de saper, voire saboter tout ce que faisait ou tentait de faire hollande. Si traîtrises et traîtres il y a il ne faut pas chercher du côté d'Emmanuel MACRON qui lui a décidé de relever la France lorsqu'il a été évident que Hollande se dégonflerait. quand à votre affirmation disant qu'il fallait au moins 20 ou 30 ans à un politique pour devenir président ! je n'ai pu m'empêcher d'être plier de rire. Donc à vos yeux, seuls des vieillards cacochymes peuvent diriger une nation ?

20.Posté par Fidol Castre le 17/02/2017 09:01

je ne pourrai pas voter pour celui qui a mené, avec d’autres, un travail de sape pendant cinq ans


Macron vient d'accuser les socialistes d'avoir humilié les opposants au mariage homosexuel. Qu'en pense ce monsieur ?

21.Posté par C'est qui ? le 17/02/2017 09:05

C'est qui ?

22.Posté par Homère d'alors le 17/02/2017 14:15

allez .. un avant gout de ses meetings et de la manipulation qui va avec :

23.Posté par SMIPLE REUNIONNAIS LlAMBDA le 17/02/2017 15:08

MONSIEUR GÉRARD FRANÇOISE TOUTE CETTE LONGUE TRIBUNE ÉTAIT INUTILE ! IL SUFFISAIT DE DÉCLARER :
" JE VOTE POUR EMMANUEL MACRON COMME MON MAIRE GILBERT ANNETTE " !

24.Posté par Babafigue le 17/02/2017 16:30

Beh allé marssé alors !!! Ah wiiii XD

25.Posté par Jeanba le 17/02/2017 18:07

Encore une raison de plus de voter pour Hamon!! Si les rats quittent le navire....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter