Faits-divers

Tribunal correctionnel: De la prison ferme pour les apprentis faussaires

Quatre apprentis faussaires ont été condamnés à des peines de prison par le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Ils ont tenté d'écouler des faux grossiers de billets de 50 et 100 euros chez des commerçants au moment de la Toussaint.


Tribunal correctionnel: De la prison ferme pour les apprentis faussaires
Hier, quatre prévenus ont comparu devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour avoir fabriqué de la fausse monnaie. Les quatre hommes ont investi dans une photocopieuse bon marché et se sont empressés de reproduire des billets de 50 et 100 euros pour une somme globale de 700 euros. Ils se sont rendus au moment de la Toussaint chez un fleuriste pour acheter un orchidée. Puis Ils ont dépensé un autre billet pour des chichis… Mais ils ont été rattrapés par la police.

A la barre, les avocats des prévenus ont tenté de minimiser les faits. L'un deux a pointé du doigt le travail d'amateur de ces apprentis faussaires. Les billets contrefaits étaient de mauvaise qualité et découpés de travers. Sauf que le procureur n'a guère goûté à la plaisanterie. Ce dernier a rappelé que la falsification de monnaie était sévèrement punie par la loi et les quatre "pieds nickelés" pouvaient risquer jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle devant une cour d'Assises.

Au final, les quatre hommes ont été condamnés à de la prison. Le leader de la bande, Jean-Fred Payet, a écopé de un an de prison ferme et 800 euros d'amende, Dimitri Moinbé, six mois de prison ferme et 800 euros d'amende, Le frère et le fils de Jean-Fred Payet à six mois de prison avec sursis.
Mardi 6 Novembre 2012 - 06:37
.
Lu 657 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales