Faits-divers

Tribunal administratif: Le syndicat des pompiers devra bien déménager


Tribunal administratif: Le syndicat des pompiers devra bien déménager
Le tribunal administratif de Saint-Denis a rendu hier, par voie d'ordonnance, sa décision dans l'affaire qui oppose le syndicaliste Michel Mani au SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours).

Le syndicat autonome des personnels du SDIS de la Réunion avait déposé un recours demandant la suspension d'une délibération du conseil d'administration du SDIS du mois de février 2014. Cette décision concernait le déménagement des organisations syndicales dans de nouveaux locaux, rue Monthyon.

Michel Mani refuse de quitter ses bureaux actuels, au centre de secours rue Maréchal Leclerc, où le syndicat est installé depuis une vingtaine d'années. Mais le tribunal administratif a rejeté la requête de son syndicat.

Pour Me Alain Rapady, avocat du SDIS, "le droit l'a emporté et la justesse de la décision du SDIS a été confirmée par le tribunal administratif". Mais Michel Mani n'entend pas en rester là.
Vendredi 6 Juin 2014 - 10:02
Lu 922 fois




1.Posté par SPP974 le 06/06/2014 15:01

Il faut résister au clan Loubry ; ce n'est qu'une petite victoire pour le directeur et ses amis , mais nous remporterons la guerre .
LARG PA TIENBO

2.Posté par le vengeur casqué le 06/06/2014 17:03
On ne peut que se satisfaire de ce verdict. Le syndicat autonome passera ainsi d'une situation favorable à une situation équitable. En aucun cas cette décision n'est préjudiciable au SAPSDIS comme le prétend son Président, et il serait très intéressant d'ailleurs qu'il nous en expose les motifs supposés... Pourquoi le syndicat SUD POMPIERS 974, également concerné par cette délibération du CASDIS, ne la jamais attaqué? Le Président du syndicat la kour, dans un jusqu'au-boutisme décomplexé refuse la décision du tribunal et envisage avec le soutien du Président de FA/FPT de s'enchaîner aux grilles de la caserne de Saint-Denis. Voilà un un bon moyen d'évaluer sa capacité de mobilisation de sa base sur la défense d'un intérêt purement personnel... Notre tandem d'autonomes "canal historique" reste persuadé qu'il sagit pour le Colonel Loubry de régler ses comptes avec le SAPSDIS et déclare dans la presse écrite :"Il Veut casser notre syndicat" . C'est juste oublier que le Directeur du SDIS ne fait qu'appliquer la volonté de la Présidente du Conseil Général de renouer le dialogue social mis à mal ces dernières années et ce dans un souci de transparence et d'EQUITÉ. C'est pourquoi un nouveau protocole syndical a été élaboré. La vérité est que ce syndicat "majoritaire" est aux agents du SDIS, ce que le mercurochrome est à la jambe de bois.
Il difficile après s'être auto-émasculer de vouloir prouver sa virilité...

3.Posté par le vengeur casqué le 06/06/2014 17:30
Oté post1 !!! Kan le mâle canard va enchain a li au baro CSP Saint Denis oubli pa soutenir a li !!! Na war le ban guerriers ... Tu parles de bataille, de guerre, mais le D DAY sera le 12 juillet 2014 pour ton héros:le jour des élections CATSIS ... il va être débarqué et dans les urnes ...

4.Posté par jacky le 07/06/2014 08:23
Quand c'était le grand amour , personne n'avait le droit de critiquer son Colonel L
Aujourd'hui que ce qu'il demande n'est plus acceptable , il se rebelle , ne peut plus s'assoir , bref : faire pression et gratter son cul . Depuis 25 ans , c'est son boulot a Canard
Loubry n'est pas en sainteté , sa se saurait depuis la canonisation , mais est en passe de le devenir
Son travail actuel fait plaisir à la Reine Mére Mais jusqu’à quand ????? Ou Zis qua Ken
On voit se profiler un vent fort venant du sud

5.Posté par Charles Henri le 07/06/2014 14:20
Et si c'était ruse : Tout Canard y nage partout

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales