Economie

Tribunal administratif : L'avenir du Pôle Sanitaire Ouest se joue lundi


Tribunal administratif : L'avenir du Pôle Sanitaire Ouest se joue lundi
Le Pôle sanitaire de l'Ouest doit venir remplacer l'hôpital Gabriel Martin, vieillissant, à Saint-Paul. Un projet qui a déjà fait parler de lui mais que l'intersyndicale du bâtiment ne digère pas. La raison ? L'appel d'offre pour la construction a été attribué à une entreprise extérieure, Demathieu & Bard, sans aucune représentation locale et dont la facture totale serait 6 millions d'euros plus chère que l'offre réunionnaise représentée par Vinci.

Une requête en annulation de l'appel d'offre a été déposée auprès du Tribunal administratif et examinée ce jeudi. "On veut simplement que le président du tribunal examine l'appel et se rende compte par lui-même qu'il y a un problème. On veut qu'il donne le marché à l'entreprise la moins chère", a souligné l'intersyndicale lors de sa conférence de presse la semaine dernière.

Au Tribunal administratif, les avocats de la SBTPC et de Demathieu & Bard ont défendu chacun leur point de vue. La SBTPC a reproché le manque de "transparence" dans l'attribution du marché et interroge le président du tribunal sur le choix d'une offre "plus chère". De son côté, Demathieu & Bard a balayé les arguments "localistes" et a expliqué que la société avait déjà prévu de confier l'ensemble des postes à des Réunionnais.

Le chantier du Pôle sanitaire Ouest représente près de 750.000 heures de travail direct. Il doit commencer en 2013. Reste au tribunal à rendre sa décision, ce sera le lundi 4 juin. L'intersyndicale du bâtiment espère que l'appel d'offre sera relancé en faveur de la SBTPC.
Vendredi 1 Juin 2012 - 07:50
Lu 1022 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales