Société

Tri sélectif : Les villes de l'Ouest veulent mieux faire

Depuis 2002, le TCO a signé un contrat avec la société Eco-Emballages pour la mise en place de la collecte sélective des emballages à recycler sur les cinq communes de l’Ouest à savoir la Possession, le Port, Saint-Paul, Trois-Bassins et Saint-Leu. Aujourd’hui, la société Eco-Emballages propose au TCO une nouvelle évolution du contrat, plus axée sur la performance et répondant ainsi aux exigences du Grenelle de l’environnement.


Tri sélectif : Les villes de l'Ouest veulent mieux faire
De meilleures performances de tri au niveau de la collecte des poubelles mais aussi des bornes à verre, la société Eco-Emballages vient rappeler à l'intercommunalité de l'Ouest ses objectifs de résultats, pour les cinq prochaines années. Le tout "emballé" sous la contrainte du Grenelle de l'environnement.
 
Conclu pour la durée de l’agrément d’Eco-Emballages, soit jusqu’au 31 décembre 2016, le contrat d'objectifs signé entre la société Eco-Emballages et le TCO, vendredi 30 septembre, est un rappel de l'engagement qui lie la communauté de communes à l'entreprise.
 
Même s’il reste encore beaucoup à faire, les chiffres de la collecte sélective sont chaque année en augmentation. Ainsi, au tout début, en 2003, le TCO a collecté 1.121 tonnes d’emballages à recycler et de papier-journaux-magazines. En 2010, ce chiffre a été multiplié par six pour atteindre 6.638 tonnes de déchets issus du bac jaune. A cela se rajoutent les 2.202 tonnes de bouteilles et bocaux en verre collectés en 2010.
 
Les habitants doivent trier plus
 
Mais les chiffres sont encore bien en-deçà des ratios nationaux. Pour les déchets du bac jaune, les tonnages dans les villes de l'Ouest sont inférieurs de 30 % à ce qui peut se pratiquer en métropole, alors que pour le verre, le chiffre passe à -62 %. Malgré les 338 bornes à verre installées un peu partout sur le territoire, peu de personnes font l’effort de trier leurs bouteilles et bocaux en verre. Pourtant, le verre est un matériau que l’on peut recycler à l’infini.
 
Pour rappel, Eco-Emballages a pour principales missions de travailler avec les entreprises à l'éco-conception et à la réduction des emballages, de soutenir financièrement la collecte sélective et de contribuer à son efficacité, d'informer le grand public et de favoriser le recyclage des emballages.
 
Vendredi dernier, le directeur général de la société Eco-Emballages, Eric Brac de la Perrière, a invité Jean-Yves Langenier, président de la communauté de communes de l'Ouest, à renforcer ses actions de sensibilisation auprès du public. Il faut dire que les contraintes législatives s'intensifient en la matière.
 
Le Grenelle de l’environnement prévoit 75% d’emballages recyclés contre 63% aujourd’hui. Ces prochaines années, à côté des campagnes d'information qui doivent rappeler les messages de bon sens à chaque citoyen, le directeur général d'Eco-Emballages a également souhaité un doublement des bacs jaunes ces trois prochaines années mais aussi une réflexion sur l'emplacement actuel des bornes à verre, encore peu sollicitées par les Réunionnais.
Lundi 3 Octobre 2011 - 07:57
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 976 fois




1.Posté par noe le 03/10/2011 08:33
Est-ce que ça sert vraiment à quelque chose de faire les tris sélectifs ?

Car les impôts locaux augmentent considérablement ...Et si pour seulement faire des stocks sans recyclage , des repaires de rats dans les dépots ...alors "lèche-béton" !!!

2.Posté par ce soir je serais la poubelle pour allez danse le 03/10/2011 12:54
trier c bien, embaucher c mieux, construire une vrai centrale de retraitement serait parfais surtout sur le site de saint louis

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales