Société

Travailleurs portugais : J.H Ratenon en remet un couche


Travailleurs portugais : J.H Ratenon en remet un couche
Décidément, Jean-Hugues Ratenon ne semble pas décidé à baisser pavillon dans le dossier des 150 travailleurs portugais récemment embauchés sur un chantier à la Plaine des Cafres (Lire ici). Ce matin, le président de l'ARCP tenait seul une conférence de presse à ce sujet. Le candidat aux législatives sur la 5ème circonscription ne décolère pas et n'accepte pas les explications du propriétaire de la ferme "Agri solaire", Rito Morel, qui affirme avoir fait les démarches nécessaires à l'embauche d'une main-d’œuvre réunionnaise, notamment auprès du Pôle-emploi et d'un élu tamponnais (lire ici).

Pour Jean-Hugues Ratenon, si le Pôle-emploi n'est pas parvenu à répondre à la demande de cet entrepreneur, c'est à lui de fournir des explications. "Si, c'est exact, c'est de l'incompétence" s'emporte-t-il. En outre, le président de l'ARCP n'accepte pas les attaques de l'agriculteur qui défend l'idée d'une médiatisation électoraliste de cette affaire en arguant que Jean-Hugues Ratenon n'aurait pas moufté alors que la même entreprise aurait déjà réalisé deux chantiers similaires dans l'Est de l'île, un secteur qu'il est censé bien connaître puisqu'il y réside et présente sa candidature sur cette circonscription.

"Si cette information est exacte, est-ce que les élus du coin ont tout fait pour que ces emplois reviennent à des personnes qui habitent dans cette zone " s'interroge-t-il. Selon lui, cette question doit être posée, notamment en raison du statut de zone franche urbaine au sein de laquelle ces chantiers pourraient avoir recouru à de la main-d'oeuvre extérieure. "Les entreprises implantées en zones franche urbaine doivent embaucher des travailleurs dans la zone. Je veux toute la vérité sur ce dossier. C'est un droit de le demander" insiste Jean Hugues Ratenon qui s'interroge sur le silence de la préfecture et des responsables politiques.

Et le code du travail ?

L'inspection du travail a annoncé son intention de mener enquête. Là encore, Jean-Hugues Ratenon s'étonne de la façon de procéder. "Quand on contrôle une entreprise, on ne l'annonce pas dans la presse avant" ironise-t-il. D'après ses informations, certains d'entre-eux pourraient avoir travaillé le 1er mai. "On dénonce un dysfonctionnement mais pas les travailleurs. Il est hors de question de les montrer du doigt ou de casser leur contrat et de les renvoyer chez eux. C'est contre le système qu'on se bat" conclut Jean-Hugues Ratenon.
Lundi 14 Mai 2012 - 17:43
Lilian Cornu
Lu 1644 fois




1.Posté par Pas de calomnies surtout, M. Ratenon ! le 14/05/2012 18:06
Vous vous étonnez de la démarche de la direction du travail, à juste raison. Mais nous, on est nombreux à se demander pourquoi vous n'apportez pas de peuves que ces travailleurs travaillent dans l'illégalité en n'étant pas déclarés ou en étant payés en dessous du Smic et pourquoi vous dénoncez l'emploi tout à fait normal d'Européens sur une terre européenne par voie de presse. D'autant plus que vous reonaissez publiquement ne pas avoir voulu rencontrer l'employeur et ces ouvriers.
Pourquoi ne pas avoir renconré discrètement la direction du travail avant de vous exprimer dans la presse ?
J'espère pour vous que des embauches sont illégales car sinon vous allez vous retrouver en justice pour dénonciation calomnieuse et ça coûte fort cher !
Que diriez-vous si des métropolitains faisaient un défilé de République à Bastille contre "ces gros Cafres de La Réunion qui sont envoyés par le Cnarm pour bouffer le pain des Français de métropole" ?
Vous vous trompez de débat là, M. Ratenon !
Armand GUNET

2.Posté par franck le 14/05/2012 18:40
"ces gros Cafres de La Réunion qui sont envoyés par le Cnarm pour bouffer le pain des Français de métropole" ?
mr gunet c'est du rascisme pur la

3.Posté par Michel le 14/05/2012 18:54
Il n'y aurait pas une erreur dans le titre ? Ce ne serait pas "JH Ratenon s'en tient une couche" ?

4.Posté par Romain Vad le 14/05/2012 18:55 (depuis mobile)
Armand Gunet que diras tu si je te disai les gros zoreil qui viennent ici pour voler le pain des REUNIONNAIS??

5.Posté par noe le 14/05/2012 18:59
Ratenon ! ça cause , ça cause mais ça ne propose rien ... du vent comme d'habitude ....
Dire que des médias s'intéressent à son cas ! Il ne représente personne même lui-même ...
Il ne bosse pas , ne semble rien faire ...mais de quoi vit-il ? de subventions ?

Il entend un bruit ? tout de suite il commente ...
Qui va voter pour ce monsieur ?

6.Posté par franck le 14/05/2012 20:21
ratenon est fatiguant avec sa politique à 4 sous

il veut à tout prix se médiatiser, au risque de perdre le très peu de crédit qu'il est éventuellement possible de lui accorder, pour les personnes qui le veulent bien.

7.Posté par irigalu le 14/05/2012 20:49
Ce type ratenon ... il bosse ? où ça ? à quel tarif ?

8.Posté par un jeune de la plaine des cafres le 14/05/2012 21:14
MR Ratenon quand j ai vu le projet sortir de terre je suis aller voir un des responsables des chantiers
ont ma répondu vous etes formé pour monte des panneau voltaique j ai repondu non ont peut pas vous prendre et je suis dit si j ai pas formation comment vais je travailler vaut mieux que je cherche ailleur
je pense que ont aurai du formé des jeunes avant que le projet commence je vous conseil de vous battre pour avoir des financements pour que nos jeunes est une formation dans ce domaine d autre part je pense que c est un beau projet pour la plaine des cafres et la population va soutenir mr Morel qui été un tres bon elu de mr andre thien ah koon et reconnu dans le secteur pour son travail dans le
nottament dans elevage

9.Posté par Aux posts 2 et 4 le 14/05/2012 22:16
You understood nothing, sorry !
Next time I'll write in English, perhaps you'll understand better !!!

10.Posté par payet le 14/05/2012 22:59
VOILA LA PREUVE DE CE QUE MARINE DEFEND : TANT QUE NOUS SERONS DANS L'EUROPE NOUS DEVRONS TOUT ACCEPTER CAR C'EST L'EUROPE QUI NOUS DONNE DES ORDRES . ELLE POMPE NOTRE ARGENT . ET LES 150 POLONAIS ; CE N' EST QUE LE DEBUT . SI VOUS CROYEZ QUE C'EST HOLLANDE QUI VA TROUVER 1 SOLUTION AU CHOMAGE .; JE L'ESPERE POUR TOUS LES CHOMEURS A LA REUNION ET EN METROPOLE MAIS L'ANNEE PROCHAINE NOUS ACCUEILLERONS LA SERBIE DANS L'UNION EUROPENNE PUIS QUI SAIT LA TURQUIE . ALORS BIENTOT BEAUCOUP SE RENDRONT VITE A L'EVIDENCE QUE NOUS NE SOMMES PLUS FRANCAIS MAIS EUROPEENS . ALORS ASSUMONS ET DISONS AU REVOIR A NOTRE SOUVERAINETE.

11.Posté par domi le 14/05/2012 23:29
Et si monsieur Ratenon donnait l'exemple en se mettant à travailler ?
Mon cher monsieur j'ai une nouvelle désagréable pour vous et vos acolytes : le cousin de mon voisin marié à une Portugaise vit au Portugal, est négociant en vin de porto. Il a repris l'entreprise de son beau père et emploie 8 Réunionnais dont 3 à des postes de responsabilité.
Alors, monsieur le démagogue expliquez nous pourquoi cela est-il possible pour nous Réunionnais de travailler partout en Europe ?
Créez votre entreprise monsieur Ratenon et employez des Réunionnais et rien que des Réunionnais on vous délivrera une médaille pour service rendu à la population..

12.Posté par Babs le 14/05/2012 23:45
Post 8 : c'est un chef d'entreprise (PRIVE) Il ne va pas "s'amuser" à former des emplyés (avec quel argent ? ) à chaque fois qu'il va débuter un chantier !

Lui il cherche du personnel qualifié point barre ! Vous ne l'êtes pas, il ne vous embauche pas ! C'est ça la réalité du monde du travail !

13.Posté par smith le 15/05/2012 06:57 (depuis mobile)
Gros soleil qui vient prendre le travail des réunionnais, on me l'a jamais dit, mais sale zoreil qui prend l'argent, je l'entend souvent. Si ça ce n'est pas du racisme, c'est quoi ? De
la connerie ?

14.Posté par Yan le 15/05/2012 07:36
you can't simply come around and talk about such delicate matters without expecting people to get mad at you. i agree with you that they didn't get your point though. so, instead of getting mad, try to help them understand, would be better i think! i understand what you meant to say and i must say that you are right! it's a really really delicate matter to discuss though! let's be honest, who wouldn't get mad at the fact that foreigners(even though they're europeans like you mentionned, they are not local people that's a fact!)are employed while unemployment (amongst the local people)is so high, would you ?

15.Posté par Zorro le 15/05/2012 08:08
Ratenon se bat contre l'Europe.
Les dirigeants européens doivent trembler...

16.Posté par Etre plus consistant le 15/05/2012 08:31
1. Ratenon, tu confonds les missions, attributions et les obligations. Dans le cadre de sa mission de service public le Pôle Emploi fournit un service : rechercher des D.E. en adéquation avec la demande de l'employeur.
2. L'employeur reste le décisionnaire de son recrutement.
3. Pour faire infléchir le "choix éclairé" du recruteur, l’État met dans la corbeille : aides diverses à l'embauche locale, exonérations,...
4. Que fait le service COM de Pôle Emploi qui devrait argumenter à ma place, là c'est de l'incompétence ou de la glandouille. Les 2 mon capitaine !!!
5. Ratenon, tu devrais AUSSI interpeller la Région Réunion qui compte comme conseiller régional issu de Pôle Emploi : Louis Bertrand GRONDIN,délégué à l’éducation et à la formation professionnelle, Membre de la commission du développement économique et Pdt de la commission éducation et formation professionnelle. Ce dernier est-i l concerné ou même au courant de l'affaire ? Je vous réveille peut-être ? N'est pas Domota qui veut, sic.
6. Une formation spécifique pour la pose en panneau photovoltaïque a été fournie en 2012 ( 80.000 euros/personnel). Où sont les personnes formées, ne sont-elles pas intéressées ?
7.@1 : What's the link between an employment case and "Gros Cafres de La Réunion ". I 'm afraid, my dear friend, you've got a serious problem of dyslexia. And as a friend I suggest you to consult as son as possible. You're welcome. Best regards.

17.Posté par morel rito le 15/05/2012 08:34
bonjour
je pense qu'avant de deformer mes propos zinfos devrait deja reecouter mes declarations faites a son journaliste,a antenne reunion , reunion 1ere et autre presse ecrite.je n'ai jamais cite pole emploi mais le 3eme adjoint au maire du tampon(monsieur soubaya josian,qui se tient d'ailleurs a votre disposition pour confirmer ma demarche)
quand j'ai demande a la journaliste d'antenne d'inviter monsieur ratenon à venir nous rejoindre pour que je puisse lui poser des questions au sujet de cette meme entreprise qui a travaille sur deux chantiers dans l'est,dans son fief,il a decline l'invitation en declarant qu'il ne voulait pas de polemiques avec monsieur morel.depuis quand debattre devient polemique?
pour ma part je confirme que cette entreprise est a la la reunion depuis quatre ans,emmenee a la reunion par un promoteur de centrales solaires photovoltaiques(pierrefonds en face du 2eme rpima,grand tampon ,qui a ete visite par un ministre de la republique francaise mais aussi par le premier ministre mauricien...,chemin canal:commune de saint pierre ,saint joseph et aussi comme cite plus haut :saint benoit et saint andre) et personne n'a trouve quelque chose a redire:de droite comme de gauche.
concernant l'inspection du travail ,elle est passe le jour meme de la venue de monsieur ratenon a la plaine des cafres,il etait 15 heures.apres si une certaine presse pour pouvoir vendre annonce des possibles visites alors qu'elles ont deja eu lieu....
je souhaiterais aussi que monsieur ratenon se renseigne aupres des entreprises locales pour avoir leurs delais de fabrication pour 26400 m2 de batiments.
la formation des jeunes pour effectuer ce genre de travail ce n'est pas aux debuts des travaux qu'il faut la faire ,mais anticiper et prevoir longtemps a l'avance.
aujourd'hui en matiere agricole on continue a dispenser des formations pour des cultures ou elevages existants en apportant des ameliorations.
a la reunion nous consommons des produits agricoles importes,alors qu'il suffit de former notre jeunesse pour ces innovations,mais comme il faut d'abord envoyer les professeurs se former d'abord et que cela coute cher,on prefere se cantonner dans des secteurs que l'on connait deja et qui ne sont plus reellement porteurs.je suis sur que nos enseignants ne demandent que cela ...maisc'est aussi vrai que cela bouleversera certaine habitudes et surtout le commerce juteux de certains importateurs.
avec mon bureau d'etude nous sommes les concepteurs de 4 fermes solaires dont l'une a ete mise en service depuis novembre 2009 a saint pierre,chemin charrette ,a ce jour nous avons obtenu des permis de construire pour 14 mw,dont 11 installes sur des serres.quand on connait le climat a la reunion ,le developpement des serres est une aubaine pour les agriculteurs qui beneficient de batiments resistant aux cyclones et peuvent donc sans trop de crainte investir dans de nouvelles cultures...
dans un departement qui compte 38% de chomeurs,la mise en cultures des serres de la plaine des cafres va creer 6 emplois permanents et une trentaine d'occasionnels lors de plantation et de la recolte....
enfin je dirais pour conclure que dans une ruche il y a des brasseurs d'air et des ouvieres,dans la vie de tous les jours il y a ceux qui parlent et ceux qui agissent et surtout prennent des risques en investissant,car aucune assurance ne couvre les agriculteurs au cas ou il se serait trompe dans son choix de cultures.....

18.Posté par chomeur le 17/05/2012 18:47
un scoop pou chomeur le jour ferier de l ascention a 5h a chemin rideau ravine des cabris un l equipe travaileur dehors les entrains tire manger dans la bouche creol sote i crois nous gagne pas vis deux trios cornier pou fait un ferme voltaique apres moi la repasse coté un autre chemin la falaise causa mi voit le gardien toujour un boug dehors i ressemble trop un portugais par contre sote les polie i di a ou bien bonjour sa naurai eté pas un probleme que sote i bosse ici mais combien i pointe ^pole emploi
arrete dis nous veut pas travail dis plutot sote la trouve boug pou sote exploité prochain coup mi sa voir si i bosse la nuit

19.Posté par Ndldlp le 17/05/2012 21:43
18.
Bien dit!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales