Faits-divers

Travail le dimanche : La justice tranche aujourd'hui entre Vindemia et la CGTR


Travail le dimanche : La justice tranche aujourd'hui entre Vindemia et la CGTR
Il y a d'un côté, les représentants syndicaux qui demandent que les règles du droit du travail en matière de commerce soient respectées. Il y a, de l'autre, la direction de Vindemia qui, en période de fêtes de fin d'année, a tout intérêt à accueillir les consommateurs. Au milieu, les salariés un peu perdus…

Hier, la fédération Commerce et Services de la CGTR était devant le tribunal de grande instance de Saint-Denis après avoir assigné le groupe Vindemia en justice. En cause, l'ouverture des commerces après 13 heures le dimanche qui serait contraire à la loi.

C'est cet après-midi que le délibéré est rendu par le juge des référés. Une partie des salariés, présents au tribunal, ne partage pas la démarche de la CGTR et dit vouloir travailler pour faire face aux difficultés financières.

Le groupe risque jusqu’à 200 000 euros d’astreinte pour chaque dimanche après-midi ouvert, pour chaque magasin.
Vendredi 14 Décembre 2012 - 07:34
.
Lu 619 fois




1.Posté par noe le 14/12/2012 08:31
Qu'on laisse les créoles travailler les dimanches ou autres jours , svp !
Il y a de vrais bosseurs chez nous !

CGTR , alé casiette don ! zot i représent rien di tou ...

2.Posté par ASSENJEE.M le 14/12/2012 09:09
Les salariés l'ont montrés clairement hier soir aux infos vouloir travailler le dimanche,ceci leur permettant d'avoir un salaire au delà du SMIC,Une employée de Vindémia disait être contente d'avoir 500.00€de plus sur son salaire.
Les syndicats ne font qu'appliquer à la lettre les revendications dictées par le code du travail sans parfois tenir compte des revendications des employés.
J'ai envie de demander combien gagnent certains membres de la CGTR.Ils vont pouvoir fêter Noël décemment,ce qui n'est souvent pas le cas d'un Smicar!

3.Posté par Donali.fr le 14/12/2012 12:18
Il y a une législation en place, les enseignes ont le droit de choisir 5 dimanche dans l'année pour ouvrir en toute légalité.

Le problème, si nous vivions dans le pays des bisounours et que la loi était respecté, c'est à dire travailler les dimanches sur la base du VOLONTARIAT était respecté, tout serais génial.
SAUF QUE, et j'ai des exemples concrès comme LIDL ou brico en métropole où les employeurs ne laissent pas le choix aux employés. C'est soit tu travail le dimanche soit tu viens plus bosser.

Pour rappel, meme si 70% des travailleurs d'une entreprise veulent travailler le dimanche, les 30% qui ne veulent pas et préfèrent rester auprès de leur famille doivent en patir?

Vous voulez une réforme sociétale d'ouverture le dimanche? et bien allez dans les autres pays. Ici c'est la France, la loi est la, elle existe et les syndicats ont raisons de ne rien laissé passer.

Pour information, un dernier sondage donnais les français à près de 70% DEFAVORABLE au travail le dimanche.
A l'inverse les employés des centre commerciaux sont 70% FAVORABLE au travail le dimanche.

Vous pensez pas qu'il y a manipulation du patronat?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

Vendredi 2 Décembre 2016 - 10:51 St-Louis: Collision entre un bus et une voiture

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales