Economie

Travail dominical/nocturne: "La mort du petit commerce"


L'union syndicale interprofessionnelle, Solidaires-Réunion, dénonce le projet de loi concernant le travail dominical et nocturne qui sera présenté au parlement le mois prochain. Le groupe a tenu une conférence de presse ce jeudi, la veille de la manifestation syndicale qui se tiendra demain en métropole.

Le projet de "loi pour l'activité" du ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, vise à relancer l'économie en ouvrant les grands commerces le dimanche et le soir plus particulièrement dans les gares et "zones touristiques à fort potentiel économique".

Selon Solidaires-Réunion, il s'agit d'une loi "anti-économique" et une "déréglementation de l'État". "Dans ce secteur il y a une majorité de femmes, de jeunes et de personnes peu qualifiées qui travaillent à temps partiel, explique Pascal Valiamin, délégué régional du groupe syndical, cette loi forcera ceux qui sont dans la précarité à accepter tout et n'importe quoi". Car si le travail dominical et nocturne devrait être basé sur le volontariat, Pascal Valiamin voit ça autrement: "On ne peut pas parler de volontariat quand le pouvoir d'achat diminue et les salaires stagnent. Les gens n'auront pas le choix".

Il précise également que la majoration des salaires ne se fera que selon l'accord des entreprises ou de la convention collective et ne sera pas obligatoire. "La réglementation ne s'appliquera qu'aux entreprises de plus de 11 personnes, donc les plus petites, à qui cette loi va certainement donner des idées, pourront faire travailler leurs salariés sans majoration. Ce sera la mort du petit commerce", explique Pascal Valiamin.

La Réunion pourrait être concernée

Pour Solidaires-Réunion, les "dimanches du maire" qui passent de cinq à 12 par an, le travail le soir et les jours fériés vont "dérégler les temps sociaux". "Il faudra plus de transports, plus tard, des horaires de crèche adaptés... trop de secteurs seront impactés", explique le délégué régional.

Il rappelle également que même si La Réunion ne pas manifeste demain, elle pourrait être touchée par cette loi "écrite avec la plume du Medef": "Avec l'ouverture de zones touristiques à fort potentiel économique, La Réunion peut être considérée comme une telle zone. Et comment fait-on pour protéger nos petites entreprises qui chercheront elles aussi à travailler davantage?"

"On nous dit que cette loi est une demande des Français et des Réunionnais et qu'elle va créer plus de richesse, mais je vous assure que celui qui dépense 100 euros le dimanche, ne dépensera pas à nouveau 100 euros le lundi. Ce sont plutôt ceux qui vivent déjà dans la précarité qui seront touchés", explique-t-il.

Une manifestation se tiendra à Paris demain à l'appel de l'intersyndicale du commerce parisien, le CLIP-P. A l'échelle local, Solidaires-Réunion ouvre une cellule judiciaire pour accueillir et aider les salariés concernés.

Jeudi 13 Novembre 2014 - 15:55
SH
Lu 1368 fois




1.Posté par Francette le 13/11/2014 16:24
Que les réunionnais comprennent que nous avons un gouvernement avec une politique libérale.
N'attendons rien de ceux qui nous gouvernent et battons nous pour notre pouvoir d'achat, nos conditions de travail, et le respect des salariés.
Peu importe le gouvernement en place, le peuple qui se bat uni, finit toujours par gagner.

2.Posté par Raleur le 13/11/2014 16:45
C'est le premier pays que je vois ou il l'ont t'interdit de travailler le dimanche sans quoi tu te tape une amende.Sur la base du volontariat et si le salarié est d'accord moyennant rétribution je ne vois pas ou est le probleme?
En quoi est ce une lois anti economique? Ce pays est foutu avec c'est syndicat a la C...

3.Posté par Gromale le 13/11/2014 17:01
On fait comment pour toutes ces personnes qui travaillent dans le secteur de la sécurité, dans le secteur médico-social ? Les seuls moments où ils peuvent faire du shopping, c'est le dimanche et le lundi matin. Or, tout est fermé.

4.Posté par pfff le 13/11/2014 17:21
La Réunion île touristique sauf le dimanche et après 17H. Je ne voit pas en quoi cette loi peut tuer le petit commerce si celui ci s'en donne la peine. S'il est ouvert le dimanche, il aura des recettes supplémentaires. Les employés qui le veulent seront mieux payé. Je pense qu'on devrait au moins leur donner le choix (commerce et salariés).

5.Posté par Raleur le 13/11/2014 18:09
Francette, je vous rassure le travail n'est une maladie et en plus il augmentera votre pouvoir d'achat comme vous dites.

6.Posté par polo974 le 13/11/2014 18:12
à 2 Raleur:
renseigne-toi un tout petit peu..
en allemagne et plein d'autres pays c'est encore plus réglementé.
bref, tu l'ouvres grand mais tu ne sais pas de quoi tu gloses...

autoriser les grands commerce ces jours, c'est juste permettre aux grandes enseignes de mettre encore plus de pression sur les employés et sur les petits commerces qui devraient peut-être demander en justice s'il n'y a pas inconstitutionnalité...

7.Posté par David Asmodee le 13/11/2014 18:52
Et les jours fériés ? C'est pas la mort du petit commerce ? Quand les petites boites n'ont pas les moyens d'ouvrir et que les grandes surfaces commerciales ouvrent de 8h à 22h ; elles ne ratent aucun jour férié et sont toujours ouvertes "exceptionnellement".

Mais un fonctionnaire va-t-il se battre pour supprimer les jours fériés qui n'ont plus aucun sens ?

8.Posté par pdp le 13/11/2014 19:59
toute façon tant que je peu éviter d'acheter surtout ds les grand commerces ..créol i aime mange et boire le dimanche certaine ville son mort le soir et dimanche, le pourvoir d'achat i sera toujours plus important dans un centre commerciale sa c sur

9.Posté par plusquebizaretousça le 13/11/2014 20:12
ok pour le travail du dimanche et le soir! MAIS une loi qui OBLIGE a embauché de nouveaux salariés pour cela. Cela va créer des emplois sous cette condition...mais bon je réve!

10.Posté par Rieul le 13/11/2014 21:01
Monsieur le syndicaliste, concrètement vous proposez quoi pour combattre le chômage et augmenter le pouvoir d'achat. Les travailleurs souffrent et ont besoin de vraies solutions, les jeunes veulent du travail : donc si les propositions du gouvernement ne conviennent pas...alors vous avez certainement le remède miracle.

11.Posté par Raleur le 13/11/2014 21:22
@polo974
Je voulais simplement vous dire je suis un petit commercant et je nattends qu'une chose cest pouvoir travailler quand jen ai envi, je travaille deja 6j/7 alors si jai envi douvrir le dimanche cest mon droit et si mes deux employés quil me reste le veulent ( jen ai eu 4 lincenciés a cause des charges trop lourdes) je prendrai leurs doleances en Compte. Tout travail merite retribution cest normal. Ce nest pas ces ti soldats rouges allergiques au travail qui vont dire quand ouvrir ma boutique. Au fait vous travailler dans quoi?
Bien a vous

12.Posté par Raleur le 13/11/2014 21:49
Polo974 ne vous cantonnez pas a leurope, allez faire un tour en asie et posez vous la question pourquoi l'asie est en train de nous bouffer.

13.Posté par jean Jouhis le 14/11/2014 07:52
et ces commercants qui ferment a 11h pour rouvrir a 15, puis fermer a 17
et ces restos qui ferment a 21h !!!

ca c est la MORT du TOURISME
laissons chacun travailler pour le bien des clients !

14.Posté par Antipode le 14/11/2014 09:06
Boycotte des grandes surfaces sinon pour tout ce qui ne se trouve pas chez les petits commerçants !
Faire travailler le dimanche c'est engraisser l'ogre Capitaliste uniquement, iniquement, cupidement !

15.Posté par polo974 le 14/11/2014 14:15
à raleur:
c'est facile de mettre tout sur le dos des charges, mais le problème ici est le déséquilibre entre les gros qui auraient le droit d'ouvrir et les petits non.
la seule chose qui va se passer, c'est un décalage de la consommation, pas une augmentation, et de toute façon, ce n'est pas la consommation qui fait la richesse d'un pays, c'est sa production. donc, c'est simple: pas de cadeau aux grandes distris.

perso, je travaille dans une boite qui exporte (si, si ça existe à la Réunion), contrairement à la majorité des commerçants qui ne font que de l'import, donc ne font qu'appauvrir la Réunion.

en asie,
les ouvriers meurent dans des usines immeubles mal construits, sont payés au lance pierre.
les enfants sont exploiter pour fabriquer des jouets pour le Noël suivant, jouets payés que dalle là-bas et vendus hors de prix ici (idem pour les tongs).

à asmo,
les jour fériés devraient rester fériés, pour tout le monde, d'ailleurs pourquoi les petits commerces n'attaquent-t-ils pas les autorisations d'ouverture des grandes enseignes (s'ils ont des autorisations...), car là aussi il y a distorsion et concurrence déloyales.

16.Posté par babar run le 15/11/2014 08:20
la mort du petit commerce c'est JUSTEMENT de ne pas ouvrir plus tard que 18h et d’être fermé le Dimanche.....

fini le temps ou l'on faisait fortune sur la bêtise des gens (....non ça c'est pas fini....) et le moindre effort.....

aujourd'hui il y a la CONCURRENCE.....et il faut se BATTRE commercialement pour résister....
ET PAS INTERDIRE.....


17.Posté par Antipode le 15/11/2014 09:21
Utiliser le langage de guerre pour évoquer les relation humaines et le commerce en dit long sur les idées courtes, c'est effrayant !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales