Economie

Transports dans le Sud: "Les habitants vont payer plus pour gagner moins"

Mardi 1 Août 2017 - 18:45

"Les Réunionnais vont payer plus pour gagner moins". C’est ainsi qu'Eric Caroupapoullé, le PDG de Transport C. Joseph, analyse le futur renouvellement de la délégation de service public (DSP) par la CIVIS, qui envisage d’attribuer la convention au groupement CINEO (composé de  la Semittel, Transdev Outre-mer, Transport Mooland et Charles Express).

Dénonçant une "main-mise des grands groupes sur le marché du transport",  les PME étant exclues de l'appel d'offres, le patron a déjà saisi l'Autorité de la concurrence et déposé plainte au pénal. Pour appuyer ses propos, il a donné ce mardi une conférence de presse pendant laquelle il a livré les conclusions d’un "cabinet indépendant" basé à en Ile-De-France, spécialisé dans le domaine. Le président de ce cabinet, Christian Rey-Renaux, est intervenu directement via Skype.
 
Après avoir rappelé qu’il n’y avait qu’une seule offre constituée par le groupement sortant, ce dont il découle que "l’autorité organisatrice n’a pas d’autre choix que de retenir le candidat", l'expert a évoqué une fragilité financière des entreprises du groupe, qui auraient tendance à ne s’équilibrer que "grâce à des opérations exceptionnelles". Conséquence selon lui : des difficultés à investir et donc, de fait, "un service public qui va en pâtir".  

Le coût du km en hausse

Christian Rey-Renaux relève ensuite que "l’offre qui se dessine a un moins grand nombre de kilomètres produits par rapport à ce qui existe déjà". Une diminution "importante" de 8 % (de 5,4 millions de km à 4,9 millions de km) est évoquée, tandis que le coût de l’exploitation présenté est en hausse 19 % (26,1 millions € contre 22 millions € précédemment). 

Le coût du kilomètre passe ainsi selon le cabinet de 4,10 € à 5,25 €, et la part supportée par la collectivité augmente de 21 % (de 17,38 millions € à 21,1 millions €), précise le cabinet. Il évoque pour conclure"des éléments financiers qui ne sont pas forcément très bons par rapport à la délégation précédente. On sent qu'on aurait pu faire mieux dans le cadre de la négociation".
 
"Le seul gagnant de l'opération est Transdev"

Pour Eric Caroupapoullé, dont l'entreprise emploie près de 120 personnes, cette "absence de concurrence" est "une situation intolérable". "On sent qu’il y a des collusions entre les différents acteurs", regrette-t-il, rappelant que la Semittel a pour actionnaire majoritaire la CIVIS. 

"Le seul gagnant de l’opération est Transdev, seule entreprise du groupement à pouvoir justifier d’un EBE (excédent brut d’exploitation) supérieur de 15 %, et tirant une manne financière significative de cette position", poursuit-il, soulignant au passage qu'elle a une participation "dans toutes les SEM" d'organisation de transport.  Cette "stratégie d'éviction des sociétés locales" est également décriée par Frédéric Lacouture, directeur commercial d'ECI, présent pour montrer son soutien lors de ce point presse.

À quelques jours de l'attribution du contrat, Eric Caroupapoullé espère que cette DSP ne soit pas attribuée et aimerait voir une nouvelle mise en concurrence "en recourant à un marché public ou à une DSP allotie afin de permettre à un plus grand nombre d’entreprises, et notamment des PME locales qui participent au tissu économique de l’Île, de répondre à l’appel d’offres". Inquiet, il redoute une attribution qui aurait pour conséquence de mettre en péril sa société, qui serait alors contrainte de supprimer plusieurs dizaine d'emplois.

MA
Lu 4917 fois



1.Posté par wtf le 01/08/2017 19:51

un bon moyen "légal" n'empêche, de faire entrer des sous dans les caisses de l'epci, par le biais de l'actionnaire majoritaire de la semitel, pour faire face aux coupes budgétaires étatiques.

Blague à part : il faudrait que vous établissiez des éléments matériels d'ententes illicites. Et ça, c'est loin d'être facile. Mais de manière beaucoup plus générale qui dépasse cette entreprise familiale locale, en trame de fond, c'est une preuve de plus que depuis quelques années, tous ces monopoles ethnico familliaux, sont en train de se faire bouffer par l'extérieur. Cela est loin de ne concerner que cette famille, sauf que pour d'autres, ça fait moins de bruits.

2.Posté par GIRONDIN le 01/08/2017 20:12

Le pot de terre.....

Bon courage !

3.Posté par klod le 01/08/2017 20:52

'Les Réunionnais vont payer plus pour gagner moins".

un peu ce que le bismuth a voulu nous faire croire .à l'envers ou à l'endroit comme la "pyramide endémique" ............. et dire que certains comiques zébuesques ont soutenu le bismuth , puis le fillon .......................les memes depuis si longtemps ....................... y fé ri !

4.Posté par joevany le 01/08/2017 21:23

avec ou sans APL sans manqué de respect c'est tjrs lés meme qui paye là on dégraisse pas le mammouth






5.Posté par Toutou le 01/08/2017 21:25

Je pense que ce monsieur est malheureusement manipulé par une personne qui ne cherche en aucun cas son bien. Éric méfie toi des conseilleurs qui ne sont pas forcément les payeurs . Tu te mets à dos automatiquement beaucoup de monde dans ta démarche et tes clients actuels en premier lieu. Tu sais AM t'utilise tu as déjà beaucoup perdu à cause de lui, rappel toi de la possession

6.Posté par Questions le 02/08/2017 06:40

Je ne défends personne, mais l'allotissement, c'est en principe plus cher.J'ai deux questions à poser à cet entrepreneur:

- Pourquoi cet entrepreneur ne s'est pas regroupé avec d'autres entreprises, si l'appel d'offre était sans allotissement?

- Le bilan coût/kilomètre serait plus élevé (j'imagine par rapport au précédent marché): mais quel est "son" "coût" par kilomètre à lui?

7.Posté par MICHOU le 02/08/2017 11:54

Très technique pour le citoyen que je suis mais notre préoccupation à nous ,, quelle qu'en soit l'issue, c'est un service aux voyageurs plus conséquent, plus de fréquences, des arrêts dignes de ce nom avec des abris, des informations réelles et au plus près de la réalité quotidienne.
Aujourd'hui, des grands magasins comme à la Châtoire sont ultra desservis alors que des quartiers entiers sont déserts, isolés, cherchez l'erreur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter