Social

Transporteurs : De nouveaux rendez-vous en mai

Quatre heures et demi de réunion, voilà qui marque un nouveau chapitre dans les négociations entre transporteurs et institutionnels. Un chapitre qui ne fera qu'ouvrir d'autres épisodes tout au long du mois de mai. Au moins trois réunions sont ainsi prévues courant mai afin de discuter de thématiques séparées.


A 14h prenait fin la soi-disant "réunion de la dernière chance" entre les transporteurs et institutionnels. Celle-ci aura débouché sur la prochaine signature d'une charte et la promesse de prochaines réunions courant mai pour avancer techniquement sur ces dossiers. De quoi retarder les avancées mais aussi ficeler les contours d'un dossier complexe qui s'est aujourd'hui clairement fractionné en plusieurs thématiques.

Cet énième rendez-vous entre institutionnels et transporteurs en ce lundi 2 mai n'aura apporté rien de nouveau mis à part la concession de la part de la Préfecture sur la possibilité d'ouverture d'une filière d'importation de gasoil sans intermédiaire. Sur tous les autres projets, les solutions sont remises à plus tard. Après un rendez-vous peu fructueux il y a 15 jours en Préfecture, ces mêmes acteurs s'étaient donnés rendez-vous dans les murs de la CCIR.

Malgré ce report de l'échéance, la signature prochaine d'une charte est une réelle avancée. Cette charte doit permettre aux transporteurs de répercuter intégralement les hausses éventuelles de carburant dans les prix facturés à la pompe. "C'est finalement le plus intéressant, bien au-delà du travail sur la fiscalité" a précisé Jean Ballandras, secrétaire général pour les Affaires régionales. concrètement, l'intégration en pied de facture de ce prix pourra évoluer au gré des variations mensuelles des prix du carburant fixé administrativement par le Préfet. Contrepartie attendue de cette charte, un système de contrôle et de médiation entre le donneur d'ordre et le transporteur permettra, en cas de conflit, de trouver un point d'entente entre les protagonistes. "Le tout sera supervisé par une commission qui se réunira tous les deux mois et présidée par le Préfet" a lancé Jean Ballandras.

Transporteurs : De nouveaux rendez-vous en mai
Avancée notoire, la présence (très attendue) de Roland Robert, le président de l'association des maires, même si le blocage semble persister. En effet, pas toutes les communes semblent d'accord pour venir piocher dans le surplus de la taxe sur la consommation de carburant touché par les collectivités.

La Région se perd dans ses promesses


La multiplication des acteurs du côté de la Région (Jean-Louis Lagourgue, David Lorion puis Dominique Fournel) ne semble pas plaider en sa faveur. Ainsi, en cours de réunion, l'étonnement général a gagné l'auditoire lorsque Dominique Fournel (vice-président de Région) a inclus les deux millions d'euros promis aux transporteurs dans le fonds de compensation prévu il y a bientôt un mois. Une incompréhension qui n'aura pas aidé à positionner les réelles intentions de la Région.

Chose certaine, comme l'a affirmé Dominique Fournel à la fin de la réunion, ces deux millions proviennent bien d'un surplus de l'octroi de mer. Un surplus dont le montant réel n'est pas communiqué par les services douaniers, de quoi exaspérer les transporteurs. D'une même voix, ceux-ci disent "oui à ces deux millions, mais ce montant n'est peut-être qu'une partie du surplus d'octroi de mer perçu par les collectivités locales". Sur ce point de discorde concernant ce fonds de compensation, les mêmes acteurs se retrouveront le 26 mai à la pyramide inversée.

"Le gasoil professionnel, tel qu'on le conçoit, prendra place réellement en 2012"

La réelle avancée concerne le positionnement de l'État sur la possibilité d'une importation de gasoil sans intermédiaire. "Il n'y a pas d'obstacle à cette importation directe si ce carburant se trouve être aux normes" a toutefois contrebalancé Jean Balandras. Une réunion sur cette thématique précise devra élucider "les problèmes réglementaires et techniques de cette importation si elle a lieu", a précisé Jean Ballandras. Rendez-vous est donné le 18 mai.

L'autre élément central de la réunion d'aujourd'hui dans les murs de la chambre de commerce et d'industrie concerne l'instauration d'un gasoil professionnel. Dominique Fournel tente d'expliquer le positionnement des collectivités sur ce point. "Le gasoil professionnel, tel qu'on le conçoit, prendra place réellement en 2012". Pour cette année, c'est donc à un effort ponctuel qu'auront droit les transporteurs.

La création d'un carburant professionnel est évoqué par les professionnels depuis des années. Le 10 novembre 2008 avait été signé un protocole d'accord entre État, Région, Département, Association des Maires, CCIR, Chambre d'agriculture, CGPME, MEDEF, Réunion Economique et représentants des syndicats de transporteurs concernant la mise en place de ce fameux carburant professionnel à la Réunion comme cela existe en métropole.
Lundi 2 Mai 2011 - 15:19
Ludovic Grondin
Lu 1356 fois




1.Posté par JORI le 02/05/2011 16:03
Un carburant professionnel qui servira à faire aussi rouler leurs gros 4X4. Un gros traffic lucratif en perspective qui profitera toujours aux gros zozos. Quelles sont les contre parties auxquelles seront sounmises ces professionnels, aucune comme d'habitude. De toutes façons ce sont les contribuables qui vont payer alors pourquoi s'embêter. Et puis pourquoi faire profiter les communes et leurs habitants des surplus d'octroi de mer puisqu'on pourrait en faire profiter que quelques uns, la part du gâteau serait alors plus grosse.

2.Posté par CARBURANT A DEUX VITESSES le 02/05/2011 16:48
Qui va payer pour le manque à gagner de l'état en terme de taxes sur ce carburant professionnel?
Aux contribuables bien sur

3.Posté par kaloupillé le 02/05/2011 17:33
Si tu veux que l'ile de la Réunion avance Mr MONGIN il faut bouger tes fesses mieux que ça depuis le Temps qu'on n'entends parler de toi tu n'a que les paroles en l' air et rien de concret et tu fais croire aux Réunionnais toutes les balivernes qui tiennent pas debout surtout quand ton fauteuil est rassurer mais c'est pas comme ça que les Réunionnais ont voulus avancer à l'heure actuelle les plus grandes Banques Françaises auraient la moitié de leurs Comptes extérieurs dans les Paradis Fiscaux et que la moitié des Transactions Financières Mondiales passeraient par ces TROUS Noirs de la FINANCE car le Secret Bancaire Judiciaire permettent aux grands CORRUPTEURS , Traficants d' ARMES et aux autres Maffieux d'échapper à la justice même à l' échelle Internationale .Si aujourdh'ui tous les Particuliers Fortunes reçoivent quotidiennement des émails ou des Fax leurs expliquant comment ne pas payer d' Impôts et si les plus grandes Entreprises se voient également expliquer tous les Jours comment ne pas Payer des Impôts il n'aura plus que les Pauvres et les Imbéciles pour payer leurs Impôts ce qui ne fera pas lourd OUI MONGIN il ne faut pas oublier que l'ile de la Réunion et sa petite Soeur L' Ile Maurice sont des Paradis Fiscaux .... qui servent à Détruire le FISC à avoir un Taux d' Impôts Zéro et tous les Principaux Profiteurs de la Manne AFRICAINE comme Total , Bouygues , Bolloré , Rougier , Areva, Dassault , Lagardère , et depuis la mort en 1997 de Jacques Foccart avec les Réseaux de la Mafiafrique et françafrique est une histoire de famille et les milieux Maçonnique voir Sectaires de la rose croix dans les années 1970 ( et la création OFFSHORE de Société Mauritius à L' Ile Maurice notre petite soeur qui est un Territoire Indépendant avec un Régistre Rapide et Efficace le Monde Dirigeants Apparait au Régistre du Commerce mais il n'est pas ouvert au Public par une Confidentialité Absolues avec Internet au Débits Fiable et l' Ile Maurice offrent aux Clients Désireux de Réduirent leurs Taxes de Protéger leurs ACTIFS et de limiter leurs Responsabilités et pour plus de Confidentialité ils peuvent être Désigner pour Gérer la Société ( Directeur , Actionnaire , et Secrétaire à votre place et votre NOM n' Apparaitra pas nulle Part dans les Régistres du Mauricien , tu devrais savoir depuis le temps Mongin ? tu vois pourquoi le ministre de l'ile maurice ( Navinchandra - RAMGOOLAM ) dit que les Réunionnais ont besoin le biberon de la France car ils ont les mains liés par la Corruption ......à Méditer !!!

4.Posté par Areteksa le 03/05/2011 19:38
Entre comités théodule et usines à gaz, le tandem pipeauteur des transporteurs/préfectoraux continue à exceller en rideau de fumée, foutage de museau et pompage des salariés/contribuables captifs.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales