Economie

Trans Eco Express: 11 stagiaires réunionnais s'envolent vers la Métropole


Trans Eco Express: 11 stagiaires réunionnais s'envolent vers la Métropole
Onze élèves de l’URMA (Université régionale des métiers de l'artisanat de Saint-Pierre ont reçu cet après-midi leur billet d’avion pour s’envoler dès ce soir vers la Métropole. Inscrits en bac pro "maintenance des véhicules automobiles – option véhicules industriels", ils vont effectuer un stage de 6 semaines, du 5 mars au 17 avril, au sein de grandes entreprises nationales, avec l’appui notamment de la Région, dans le cadre de son projet Trans Eco Express. 

"L’objectif, rappelle son président Didier Robert, est de leur permettre d’acquérir des compétences requises pour le chantier Trans Eco Express, et de faire de ce chantier un tremplin vers l’emploi durable". Didier Robert espère ainsi que" les entreprises qui auront de main-d’œuvre sur le Trans Eco Express pourront la trouver directement sur l’île". 

Parmi les élèves, certains n’ont jamais foulé le sol métropolitain. C’est le cas de Gaël, bientôt stagiaire à Keolis, un opérateur privé de bus, métros et tramways implanté à Dijon. Le jeune homme est détendu à quelques heures du départ, "pressé d’y acquérir de l’expérience, surtout en matière de transport hybride et électrique". "Je pense que cela m’apportera un regard différent de ce qui se fait ici, confie-t-il, et que les entreprises où l’on va bénéficient de plus gros moyens".

D'après Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat, le stage dans ces "entreprises reconnues" sont un bonus non négligeable sur leur CV des élèves: "Avec l’augmentation du nombre de bus hybrides et électriques, on a besoin de gens capables de les réparer. Je suis convaincu qu’ils reviendront avec les compétences nécessaires". 

"Ces jeunes ont un avenir professionnel assuré à leur retour, ajoute Alexandre Imhoff, directeur  l’agence de l’Outre-mer pour la mobilité. Ils peuvent s’envoler sans inquiétude ce soir" sur la compagnie Air Austral. 

Près de 15.000 euros ont été engagés par la Région pour les besoins du stage en Métropole, couvrant l’hébergement, les déplacements et la restauration. Le coût du billet d’avion est lui pris en charge par LADOM, à hauteur de 1.400€ . 

Pour rappel, le programe Trans Eco Express entend équiper les Réunionnais d'un réseau de transport public modernisé d'ici 2020. Le coût de ce chantier de grande ampleur est estimé à 250 millions d'euros.

Trans Eco Express: 11 stagiaires réunionnais s'envolent vers la Métropole

Trans Eco Express: 11 stagiaires réunionnais s'envolent vers la Métropole
Lundi 2 Mars 2015 - 17:34
GG
Lu 2213 fois




1.Posté par couillon la lune le 02/03/2015 18:24
voilà ce que thierry robert dénonce..l'info qui n'en est pas .. mais qui est de la comm' pour notre larousse péi..

2.Posté par Abssy le 02/03/2015 19:05
C bien le trans eco express, çà forme et çà donne du travail aux jeunes réunionnais

3.Posté par GIRONDIN le 02/03/2015 21:07 (depuis mobile)
PUBLIREPORTAGE!

I POUAK en bandeau, c'est surtout pour nos impôts!

4.Posté par lobotomie le 03/03/2015 13:36
Au fait au bout de 4 ans on a toujours pas compris c'est quoi le trans eco express !!!
c'est bien de faire plein de comm dessus mail il est où le dossier de fond ? personne n'a jamais vu quoi que ce soit !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales