Politique

Tram-train : “L’investissement et les intérêts s’élèveront à 1,9 milliard d’euros” selon la SR21

“Il est totalement erroné et tendancieux d’effectuer le calcul consistant à additionner l’ensemble des redevances annuelles sur 40 ans”. Lors de la séance plénière de la Région Réunion, mardi, l’opposition régionale avait indiqué qu’au final, le tram-train coûterait 5,05 milliards à La Réunion. La SR21 réfute ce chiffre.


Tram-train : “L’investissement et les intérêts s’élèveront à 1,9 milliard d’euros” selon la SR21
“La Région commencera à rembourser le groupement des entreprises sous forme de loyers annuels uniquement à partir de la mise en service du tram train et ce, sur une durée de 40 ans. Il est important de ne pas amalgamer le montant de l’investissement avec la redevance annuelle et de bien les identifier et les dissocier”.

Le montant de l’investissement s’élève à 1,498 milliard d’euros. Le financement est réparti de la manière suivante : L’Europe (Feder) apporte 70 millions, l’Etat 435 millions, le Fonds d’épargne Région Réunion avec la Caisse des Dépôts et de Consignations 350 millions d’euros et le PPP 603 millions d’euros.

A partir de 2014, la moyenne du remboursement de l’investissement annuel (redevance annuelle) sera de 80 millions d’euros. C’est de ce même montant, au titre de “l’équité territoriale, que la Région a sollicité l’État pour une dotation supplémentaire, afin de boucler le premier tronçon (41,5 km de ligne de Saint-Paul à Sainte-Marie)”.

“S’ajoutent à cette première partie, les perspectives d’extensions Sud et Est, sans quoi le tram-train n’aurait pas de sens, puisque c’est un projet pensé en terme d’aménagement de l’île. Il est donc défini à l’échelle régionale, pour un développement harmonieux du territoire”, a argumenté la SR21.

“Il faut savoir qu’en France métropolitaine, l’État avait financé 100% des investissements du réseau de transports ferrés régionaux avant de le transférer aux collectivités en 2002. Cette nouvelle compétence attribuée aux collectivités régionales a été accompagnée d’une dotation ferroviaire”, rappele la SR21.
Vendredi 4 Décembre 2009 - 07:49
Jismy Ramoudou
Lu 1580 fois




1.Posté par papapio le 04/12/2009 08:47
C'est la même estimaion (à 100 Millions) que pour le rachat de MITSUBICHI par (peugeot ou) par "Volkswagen", mais la Réunion les moyens, il y a si peut de gens pauvres ici...

2.Posté par Eluséum le 04/12/2009 09:12
Si c'est 1,9 milliard, pourquoi tout ce cirque orchestré par la région? Marre d'être pris pour des cons. Et voilà le Berne qui s'y met aussi sur la route du littoral. Il est temps de les virer tous

3.Posté par pierre Lebon le 04/12/2009 11:21
2.Posté par Eluséum le 04/12/2009 09:12
Si c'est 1,9 milliard, pourquoi tout ce cirque orchestré par la région? Marre d'être pris pour des cons. Et voilà le Berne qui s'y met aussi sur la route du littoral. Il est temps de les virer tous
..................

Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.
La Région demande qu'on lui accorde -comme aux autres régions- une subvention pour supporter le fonctionnement du TT alors qu'elle aura participer -à la différence des régions métropolitaines- au financement de l'investissement.

Plutôt que d'insulter, essayez de comprendre. SI vous n'êtes pas d'accord et c'est votre droit apportez des arguments.

4.Posté par gabrielle Blanc le 04/12/2009 11:31
LA SR21 a raison.
Quand vous achetez une maison à 100.000 euros, vous englobez dans son prix final le montant des intérêts pays pour le prêt. Mais vous n'y ajoutez pas l'électricité, l'eau, le téléphone, etc... c'est-à-dire les frais occasionnés pour y vivre.

5.Posté par boyer le 04/12/2009 11:33
Au canada le surcout des PPP a été estimé à 60%

http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2009/11/20091120-054959.html

LA PRESSE CANADIENNE

Les coûts projetés pour la construction du Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM) et du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) ont de nouveau gonflés en raison de la formule retenue de partenariats public-privé (PPP), selon ce qu'a rapporté TVA, jeudi.

6.Posté par Caton2 le 04/12/2009 12:57
Monsieur Pierre Vergès a l’art de rendre appétissants les plats les plus indigestes.
Si j’en crois l’AFP, en général très bien informée, la première tranche du projet tram train (seulement 40 km), à un coût de 1,55 milliard d'euros, et son financement n'est toujours pas bouclé : « « Le contrat sera applicable dès le 1er janvier 2010 et produira tous ses effets à la mise en place des financements, sur laquelle l'ensemble des partenaires demeurent pleinement mobilisés », indique un communiqué commun de la Région et de la société Tram'Tiss. » L’AFP ajoute : « interprétant ce courrier comme "une porte qui s'ouvre" pour un financement complémentaire de l'Etat, Paul Vergès a obtenu de la société Tram'Tiss l'ajout dans le contrat d'un avenant permettant de différer le démarrage réel du chantier après le 31 mai 2010, le temps de négocier avec l'Etat une rallonge. Voyant au contraire dans le courrier de M. Fillon "une porte qui se ferme", l'ex-ministre de la Francophonie Margie Sudre (UMP), conseillère régionale, a qualifié de "grand numéro d'acteur" l'attitude de Paul Vergès. Une source proche du gouvernement a indiqué à l'AFP qu'"il n'y a pas de bases juridiques ni législatives qui permettent de répondre à la demande de la Région". Le marché a été enlevé par la société Tram'Tiss, un groupement d'entreprises comprenant notamment Bouygues, Véolia, Bombardier, qui financeront la moitié du projet et percevront en contrepartie un loyer annuel de plus de 100 M EUR pendant 40 ans. »
Cette présentation et ces chiffres sont nettement différents de ceux avancés par Pierre Vergès. D'autre part, il convient d'ajouter aux loyers de la Région à Tram'Tiss, des frais de fonctionnement dont on ne connaît toujours pas le montant exact. Le chiffre de 100 M€ par an (recettes déduites) circule (pour le seul premier tronçon), ce qui porterait le coût annuel pour la Région à 200 M€ , sans compter le remboursement de ses emprunts pour sa participation financière au projet. Pour mémoire le budget de la Région (2008) était de: 572 M€ (capacités d'engagement) et de 835 M€ (crédits de paiement).
(source site de la région, budget prévisionnel 2008).
Sans commentaires...

7.Posté par boyer le 04/12/2009 18:10
4.Posté par gabrielle Blanc

n'importe quoi.... c'est vraiment le raisonnement à 2 balle des ploucs qui se retrouvent saisis par les huissiers au bout de 6 mois. Quand on achete une imprimante on regarde son prix .....et celui des cartouches, pour le prix d'une voiture sa consommation et le cout de l'assurance.

et demain nos impots vont payer 300.000 euros un cabinet de marketing pour nous expliquer le syndrome hollandais?

8.Posté par citoyen le 04/12/2009 18:20
1 - Que l'on ne veuille pas voir les coûts d'entretien (80 ou 40 millions d'euros/an) c'est affaire d’aveugle ou d’ignorance, voire de mauvaise foi. Mais ces montants doivent être pris en compte car ils constitueront des dépenses. POur reprendre l’exemple d’une maison, on ne la fait pas construire si ensuite on est surendetté et qu’on ne peut même pas payer l’eau, l’électricité, etc....


2 - Je constate en tous cas que de 1,6 milliards d'euros on passe maintenant à 1,9 milliards d'euros. Allez dans un an ou deux, on passera à 2,5 milliards ?

Ajouté à la Route des Tamarins, la Route du Littoral, la MCUR, ça va faire beaucoup d’argent à rembourser par le « tribuable » (qui est, par définition, est ....CON- )!


3 - Et tout ça pour 41,5 kms? Et pour les extensions, encore 3 ou 4 milliards en rab pour relier Saint-Benoît à Saint-Pierre? (sans compter les coûts de fonctionnement annuels en supplément de ceux attendus déjà pour 41,5 kms)... ? Débile et dément.

Autrement dit, on a un "machin" ruineux qui reliera simplement Sainte-Marie à Saint-Paul......

Pour les rallonges en Kms, faudra aussi allonger les milliards.... Rallonges qui sont déjà prévues, dans la logique du projet (selon le Pierrot de la SR21).... !


4 - Maintenant en terme d'utilité au plan transport, pour ceux qui l'ignoreraient, le site de l'AGORAH fait état de chiffres de l’Observatoire des transports (données 2006) : http://www.agorah.com/data/publications/transport/OTD_2007_Plaquette_de_synthese.pdf
en matière de transports collectifs. On peut donc les considérer comme officiels.

On y apprend qu'au "1er janvier 2007, le parc automobile réunionnais était estimé à 316 176 voitures". On y apprend également que "depuis juillet 2000, l’institut IPSOS Océan Indien, mène une enquête annuelle sur la mobilité des réunionnais. L’observatoire constate que les
réunionnais sont de plus en plus mobiles" et que "les réunionnais effectuent en moyenne entre 1,5 et 1,8 déplacements par jour depuis 2000."

Chiffre important: "Les déplacements interne à une même commune sont plus nombreux que les déplacements entre deux communes : 64% des déplacements enregistrés sont des déplacements interne à une même commune."

Autre élément important: " Près de 89% des déplacements enregistrés lors de l’enquête IPSOS se font en véhicule particulier, avec une majorité en tant que conducteur. Sur 100 déplacements effectués la veille, 88 déplacements se font au moyen d’une automobile contre seulement 7 déplacements en transports en commun. » (j’imagine le reste en 2 roues ou à pied... ?).

Enfin, dans la mobilité (transports), la part voiture représentait 87,6 % contre 6,6 % pour les transports en commun.

Conclusion : 9 trajets sur 10 se font en voiture, et 2 sur 3 à l’intérieur d’une même commune.

Pour un projet voulant donner de l’oxygène aux transports, il ne concernera qu’un tiers (1/3) du dixième (1/10) des trajets, tout en ne prenant pas en compte les transports de marchandises.... Super.... Et à l’arrivée ou au départ, il faudra encore un bus ou une voiture dans la plupart des cas... Et je gage que le public premier majoritaire sera celui qui utilise déjà les bus, et donc qui, en majorité n’a pas (encore ?) de voiture ...


5 – Et je ne parle même pas de sa rentabilité économique, avec les billets vendus, quand dans la journée, des paquets de rames seront vides ou à moitié... Ou les ouikendes...


6 – D’autres solutions existent certainement comme densifier les transports en commun dans les communes, augmenter les dessertes intercommunes.... D’une utilité plus grande et certainement des coûts bien moindres...


7 – Quant à la phraséologie du développement harmonieux de l’île, faites-moi pas rire : cela ne concernera qu’un cordon littoral et au mieux, une fois allongé plus de 10 milliards d’euros, hors coûts annuels de fonctionnement, permettra de relier (de là à parler de développement, faites moi pas rire), Saint-Benoît à Saint-Pierre, dans le meilleur des cas.

Ce qui fait qu’une partie de l’Est et du Sud de l’île ne seront pas reliés. Mais bon, c’est sensé déjà « booster » Saint-Pierre et Saint-Louis une fois qu’on aura bien racketté le « tribuable »...

Et une liaison par Tram ou train n’induit de toute façon pas forcément et automatiquement un développement économique et social de la région où il passerait.. Phraséologie creuse donc...


8 – J’en viens à me demander si ce « machin » n’est pas un « truc » « technocratique » « pondu » pour remplir un programme électoral et "en jeter" (genre, voyez, nous on agit), et aussi donner du boulot aux bétonneurs et transporteurs.... Outre les entreprises de Tram-Triss....


EN RESUME : Sauf à être convaincu du contraire par des arguments sérieux, pour moi :

TRAM TRAIN = « machin » RUINEUX à l’UTILITE DOUTEUSE si ce n’est l’ABSENCE d’UTILITE et qui contribuera faiblement à sortir du tout voiture...

La Région aurait-elle inventé le « mouvement perpétuel » des dépenses en matière budgétaire ? Pour ceux qui paient des impôts comme moi: on est vraiment des "TRIBUABLES"....

Au fait, les Verts, ils en pensent quoi de ce « machin » ?

9.Posté par Question ? le 04/12/2009 20:04
Après lecture des messages du blog de Pierrot et concernant des thèmes différents, les internautes fustigent tous les élus, en général. Pouvez-vous m'expliquer pourquoi dans ce cas, ils sont tous réélus ensuite, qu'ils soient voleurs, bandits, menteurs, ex-taulards ? Je ne comprends pas ou alors juste une poignée d'entre-vous fait preuve de maturité et de lucidité. Qu'en est-il du reste de la population ? That is the question ?

10.Posté par reponse! le 04/12/2009 22:54
t'as deja oublié la tete d'elie hoarau quand il a perdu sa mairie en 2002 et 2007?
et celles des virapoullé?

d'accord ils reviennent par la fenetre apres, mais ils gagnent coup de bois quand même.

11.Posté par citoyen le 05/12/2009 09:55
Réponse au post 9: hypothèses (car je n'ai pas la science infuse ni toutes les données), j'ai l'impression que:

1 - de nombreux électeurs ne connaissent pas les affaires publiques, et ne vivent que par la télévision et les ladilafé; ils ne cherchent pas à réellement s'informer. Savent-ils penser simplement et correctement d'ailleurs? Osons poser la question....(sans vouloir être méchant ou prétentieux, ce n'est pas mon objectif et je ne me la "pète" pas, attention). Etant rappelé que les affaires publiques, c'est pas simple à comprendre, et il est difficile d'y trouver des solutions. Cela demande un minimum (que certains élus n'ont peut-être pas). ELECTION = ignorance, apparence et on dits.

2 - de nombreux électeurs au chômage ou dans une très mauvaise passe financière supportent leur candidat pour avoir ensuite une place ou un avantage (emploi précaire, fey tol, etc etc). Cela explique la réelection d'anciens élus condamnés, notamment..... ELECTION = "investissement".

3 - il faut compter aussi avec l'effet d'inertie médiatique: on ne vote que pour que ceux que l'on connaît déjà et on se méfie des nouveaux: ne pas oublier qu'une élection, c'est presque un chèque en blanc qu'on signe à quelqu'un (parfois, c'est la porte de la bergerie qu'on ouvre au loup!). ELECTION = peur.

4 - de nombreux électeurs votent sur un seul sujet et se fichent du reste du programme des candidats. (pour ceux qui lisent et connaissent les programmes électoraux des candidats). ELECTION = seuil de sa maison.

5 - il y a de l'opacité électorale: les programmes des candidats tiennent sur 1 feuille le plus souvent, au mieux 2: il y a des déclarations générales et peu d'objectifs concrets. Le plus grave, c'est qu'on les reçoit par la poste 8 jours avant, au mieux, et parfois la veille de l'élection. ELECTION = opacité.


6 - Les candidats quant à eux savent manipuler les électeurs. ELECTION = manipulation.


7 - Beaucoup (tous?) sont très forts pour faire des promesses avant élection. Après, .... ELECTION = démagogie.


8 - Les médias ont peut-être leur part de responsabiité en se focalisant surtout sur les "connus" et en ne s'intéressant pas ou peu aux "inconnus", "outsiders"... ELECTION = miroir aux alouettes.

Il y a certainement d'autres causes: le débat (important) est ouvert.

RESULTAT: situation électorale débile, qui favorise et en tous cas n'empêche pas la réélection des "indésirables!

12.Posté par citoyen le 05/12/2009 12:01
En complément de mon dernier post (et j'arrêterai là), il faut dire, au vu de ces chiffres, que la pression politique et économique pour construire des routes (vu l'explosion du parc automobile et des 4 roues) sera telle que la construction et l'élargissement des routes va rester extrêmement importante pour au moins une décennie.

Les finances de la Région, plombées par tous ces projets, dont le TT, ne pourront suivre.

C'est ça qu'on veut même si le "sortir du tout automobile" demeure un objectif prioritaire souhaitable?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales