Economie

Traîné dans la boue, le centre de formation DFP Run veut rétablir la vérité

[Publi-reportage] Attaqué en justice par une dizaine de salariés, le centre de formation DFP Run a obtenu gain de cause devant les prud’hommes. Après ce conflit qui a nui à son renom, la société souhaite communiquer sur cette affaire afin de rétablir les faits.


Traîné dans la boue, le centre de formation DFP Run veut rétablir la vérité
L’affaire avait été rapportée dans les journaux, il y a bientôt deux ans. Fin 2014, des salariés du centre de formation DFP Run se disaient victimes de licenciements abusifs et de harcèlement moral. Une dizaine avait par la suite décidé de saisir les prud’hommes. Alors que des  jugements ont été rendus il y a quelques semaines, le 16 juin, le gérant Arnaud Fontaine et la directrice Ludivine Malouet veulent "rétablir la vérité".

Les jugements donnent gain de cause à l’organisme de formation et déboutent les demandes des deux salariés à l’initiative de cette "mode prud’hommes", à savoir Audrey Robert et Sébastien Bello. Ces derniers ont été condamnés par le Conseil de prud'hommes à dédommager la société DFP Run.

Concurrence déloyale

Pour le gérant et la directrice de DFP Run, derrière ces procédures se cachent en réalité de la jalousie ainsi qu’une volonté de démonter le centre. "Madame Audrey Robert voulait monter un centre concurrent dans lequel Monsieur Sébastien Bello devait participer. En plus de ça, elle utilisait le matériel et le personnel de DFP Run pour créer son activité", rappellent-ils, encore scandalisés.

Extrait du jugement des prud'hommes en date du 16 juin 2016
Extrait du jugement des prud'hommes en date du 16 juin 2016
S’ils ont été accusés d’espionnage par les salariés, le gérant et la directrice ont une réponse simple : "Nous avions simplement engagé un détective privé pour démontrer la concurrence déloyale de la part de ces deux employés".  Quant à l’important turn-over, également décrié par les salariés à l’époque, ils l’expliquent par la nature même des emplois.

Durant le conflit social, les salariés étaient soutenus par le secrétaire général de la CGTR sud, Max Banon, mais aussi par Huguette Bello. La directrice et le gérant reprochent à la députée d’y avoir vu une opportunité politique, Audrey Robert allant finalement figurer sur sa liste aux régionales. A l’époque, "la députée se permettait de se rendre dans les salles de formation de DFP RUN afin de dénigrer le centre auprès des stagiaires et de promouvoir sa campagne politique", retiennent Arnaud Fontaine et Ludivine Malouet. "Mr Max Banon a, lui, profité de la situation pour créer plus de scandale et détruire les emplois de la société, en évoquant une prochaine fermeture de l’organisme", se défend aujourd’hui la société, forte des jugements acquis devant le juge des prud’hommes.

Extrait du jugement des prud'hommes en date du 16 juin 2016
Extrait du jugement des prud'hommes en date du 16 juin 2016
Une baisse d’activité de 60%

Pour le centre, ces actions n’ont pas été sans conséquences. Difficultés à trouver des financements, à obtenir les agréments, perte de confiance des organismes financeurs, des stagiaires… La baisse de l’activité est estimée par le gérant à "au moins 60%".  "On a aussi eu beaucoup de contrôles à cause de l’acharnement politique de Mme Huguette Bello et de Mr Max Banon envers notre centre". Cela sans compter la fatigue morale, relatent-ils aujourd’hui après ce jugement.

Toutefois, même s’il a été affaibli, DFP Run n’a pas mis la clé sous la porte. Le centre, qui proposait déjà des formations dans le secteur du commerce, du tourisme, du secrétariat et de l’hygiène, a même diversifié son activité avec l’ouverture d’une auto-école, opérationnelle depuis février dernier. Aujourd’hui, soulagés par ces jugements, Ludivine Malouet et Arnaud Fontaine espèrent qu’ils pourront redorer l’image du centre.
Jeudi 4 Août 2016 - 15:38
Lu 3351 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales