Faits-divers

Trafic de drogue dans l'Ouest : Le fournisseur reste sous les verrous


Trafic de drogue dans l'Ouest : Le fournisseur reste sous les verrous
Fin décembre, les policiers avaient réalisé un spectaculaire coup de filet en effectuant une vingtaine d'interpellations afin de démonter un réseau de trafic de drogue basé à Saint-Gilles. Sur les treize personnes mises en examen pour trafic de stupéfiant, seule une est encore en détention provisoire, alors que les autres ont obtenu leur libération sous contrôle judiciaire. Hier, le dernier prévenu demandait à l'instruction sa remise en liberté...

Agé de 35 ans, l'homme est soupçonné d'avoir entre 2009 et 2011, envoyé trois colis à la Réunion, remplis de cannabis (700g), de cocaïne (260 grammes) et d'ecstazy (100 grammes). S'il reconnaît être un consommateur de drogues et admet parfois "dépanner de temps en temps un ami", il réfute en bloc l'accusation d'être un trafiquant. Il admet également avoir envoyé les colis mais n'est pas d'accord sur les quantités : il estime avoir envoyé des quantités moindres et accuse les autres mis en examen dans cette affaire de vouloir lui faire porter le chapeau.

Hier, il n'a pas obtenu sa remise en liberté sous contrôle judiciaire, il reste donc en détention provisoire. L'instruction est toujours en cours afin de comprendre quel a été le rôle précis des treize mis en examen dans cette affaire.
Mercredi 16 Mai 2012 - 06:56
Lu 1169 fois




1.Posté par noe2012 le 16/05/2012 08:02
Ce type de fournisseur inonde la Réunion de ses cochonneries pour détruire nos jeunes ... Il doit être sévèrement puni !

On a déjà la dodo , le rhum charrette , le tikalité ...les conneries qui détruisent petit à petit le cerveau (déjà abimé dès la naissance) de nos jeunes ....

2.Posté par gard pa ou le 16/05/2012 18:18
noe, ferme la... !!! pr les cochonerie on ne te met pa un couto sou la gorge!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales