Blog de Pierrot

Tout comme Pénélope Fillon, Thierry Robert pourrait être poursuivi pour emploi fictif

Jeudi 26 Janvier 2017 - 11:57

Le parquet financier parisien a annoncé mercredi son intention d'ouvrir une enquête concernant les 500.000 € qu'aurait touché Pénélope Fillon afin de vérifier s'il ne s'agissait pas d'un emploi fictif. Et cela sans qu'aucune plainte n'ait été déposée. Quel dommage que les deux parquets de Saint-Denis et Saint-Pierre ne fassent pas preuve de la même diligence à la Réunion à l'encontre de Thierry Robert...

Que reproche-t-on à Mme Fillon ? L'enquête préliminaire porte sur des chefs de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits, après la révélation par un article du Canard enchaîné qu'elle avait été employée comme attachée parlementaire de son mari et vise à vérifier qu'elle a bien effectué un travail lié aux activités parlementaires de son mari en contrepartie des 500.000 € qu'elle a touchés de 1998 à 2002, puis durant six mois en 2012.

Jusque là tout est clair. Mais que vient faire Thierry Robert dans cette affaire?

Des accusations de son ancien attaché parlementaire

Dans un article que nous avons publié le 18 septembre dernier, son ancien attaché parlementaire, Okan G., avait accusé le député maire de Saint-Leu de l'avoir fait employer de façon fictive pendant un an par la mairie de Saint-Leu, pour laquelle il n'avait effectué aucun travail, alors même qu'il ne s'occupait que des affaires parlementaires de Thierry Robert.

Reprenons ce que nous avions écrit à l'époque : "En plus de l'indemnité parlementaire, chaque député bénéficie d'une indemnité représentative des frais de mandat visant à prendre en charge les dépenses liées à l'exercice de ses fonctions. Son montant est de 6.412 euros bruts mensuels.

Enfin, et c'est là que cela commence à nous intéresser, un député dispose également d'un crédit affecté à la rémunération de collaborateurs recrutés par lui, et dont les effectifs varient de 1 à 5. Le montant mensuel de cette enveloppe est de 9.138 euros.

A son entrée en fonction, Thierry Robert avait décidé d'embaucher deux attachés parlementaires : celle qui va l'accuser de harcèlement sexuel, et Okan G.

Ce dernier est engagé en tant qu'assistant parlementaire (et donc rémunéré sur l'enveloppe versée par l'assemblée nationale) à raison de 35h hebdomadaires et pour un salaire de 2.400 € brut.

Avant d'aller plus loin, relevons qu'une fois déduits les salaires des deux attachés parlementaires, Thierry Robert n'a consommé qu'une partie de son enveloppe parlementaire dédiée et qu'il se met plus de 3.500 € dans la poche au passage tous les mois. Mais passons...

Bizarrement, moins de 15 jours plus tard, ce temps de travail est réduit à 8h et le salaire à 535 €. Mais tout aussi étrangement, en parallèle, le même jour, Okan G. était embauché cette fois par la commune de Saint-Leu, comme attaché parlementaire auprès du député Thierry Robert, à temps partiel (80% de 35h) pour un salaire de 2.770 € brut.

Cette "manip" aurait pu se justifier si Okan G. avait effectué un réel travail pour le compte de la mairie de Saint-Leu, mais à lire la requête en annulation qu'il a introduite en mars 2014 auprès du tribunal administratif de Saint-Denis, il affirme au contraire "qu'aucune mission ne lui était confiée pour le compte de la commune qui le rémunérait". Autrement dit, il accuse Thierry Robert d'emploi fictif et demande au tribunal de le rétablir en tant qu'assistant parlementaire... rémunéré par l'Assemblée nationale, et non pas par la mairie de Saint-Leu
".

Nos parquets réunionnais restent étrangement amorphes

Notre article était on ne peut plus clair et nous savons que les procureurs de la République, tant celui de Saint-Denis que celui de Saint-Pierre, lisent tous les jours la presse, dont les articles de Zinfos. Alors pourquoi le parquet financier à Paris est-il capable de s'auto-saisir dans les heures qui suivent la parution d'un article de presse afin de poursuivre la femme d'un homme politique, sans aucune preuve réelle, et pourquoi dans le même temps nos parquets réunionnais restent étrangement amorphes, alors même que nous avions publié toutes les preuves de ce que nous avancions dans notre article?

Je n'ose croire que les parquets ne seraient que des instruments politiques au service du gouvernement et que le but à Paris est de salir la femme d'un candidat dangereux pour la Gauche à la présidentielle, et à la Réunion de protéger un député qui a voté toutes les lois présentées par le même gouvernement...

Des faits punis de dix ans d'emprisonnement et d'une amende de 1.000.000 €

Les délais de prescription ne sont pas encore forclos et il est encore temps, Monsieur le Procureur, de nous faire mentir en ouvrant vous aussi en enquête préliminaire à l'encontre de Thierry Robert pour les faits de détournement de fonds publics, faits punis par l'article 432-15 du code pénal de dix ans d'emprisonnement et d'une amende de 1.000.000 €...

Cette enquête permettra, comme pour Pénélope Fillon, de rechercher les preuves effectives du travail de Okan G. à la mairie de Saint-Leu.  Les gendarmes ou les policiers auront à coeur de dénicher les emplois du temps d'Okan G. pendant la période où il était censé travailler à la mairie et les notes qu'il a pu réaliser, d'enregistrer les témoignages de ses collègues ou des personnes avec qui il aurait pu être en contact. Et Okan G. devrait, lui aussi, être entendu afin de vérifier s'il confirme ses accusations portées devant le tribunal.

Les enquêteurs pourront au passage interroger les questeurs de l'assemblée nationale pour savoir si le Parlement a payé les amendes auxquelles a été condamné Thierry Robert par le tribunal des prud'hommes, comme le député maire de Saint-Leu l'a demandé. Nous savons que la demande a été faite par le maire de Saint-Leu, mais nous ne savons pas la réponse qui lui a été apportée.


Notons enfin au passage que les contribuables de la commune de Saint-Leu sont tout à fait habilités à porter plainte auprès du procureur de Saint-Pierre...
Pierrot Dupuy
Lu 14615 fois



1.Posté par kersauson de (p.) le 26/01/2017 09:19

mdr le dupuy974.. hahaha. manquait plu qe lui.. xptdr.

2.Posté par kersauson de (P.) le 26/01/2017 12:42

dupuy on s en cogne de Thierry

l important c FIyON le catho qui a donc truandé
sans parler de sa sté 2FF conseils aux russes !!!!!!!!!!

3.Posté par Charles le 26/01/2017 12:50

Ah ouais !!!
Effectivement, le PNF de Paris devrait venir à la Réunion bientôt !!!

4.Posté par cmoin le 26/01/2017 12:54

Alors Mr Dupuy,on essaie de faire diversion pour sauver le soldat fillon et son camarade didier robert?

5.Posté par aurelia le 26/01/2017 13:05

c' est pas jolie, je suis choqué dans le privé un chef d' entreprise se serait retrouvé au prudhommes et devant le tribunaux.

6.Posté par pipoteur le 26/01/2017 13:39

De plus en plus pathétique mon pauvre Pierrot!
Comparer Thierry Robert à François Fillon c'est vraiment lui faire beaucoup d'honneurs!
Sans compter que pour Thierry Robert il ne s'agit pas de sa femme ou de son fils! Mais Pierrot prend la défense de Fillon comme d'Hamilcaro! c'est très moral à vrai dire? N'est ce pas Pierrot??
Et il ne s'agit que des déclarations de l'intéressé qui n'engage que lui étant lui-même parti dans l'affaire! Pour fillon, personne n'a jamais entendu parler de sa femme comme collaboratrice.
Pierrot le chevalier blanc qui lave plus blanc que blanc! Le problème c'est que de sa machine à laver ne ressort que du linge sale et des règlements de compte personnel!
Personne n'est dupe à part quelques atrophiés du cerveau pro Didider Robert...
Thierry robert n'est sans aucun doute pas exemplaire mais franchement faut trouver d'autres angles d'attaques, là c'est juste RIDICULE :)

7.Posté par IREEL le 26/01/2017 13:47

Thierry Robert serait il donc protégé par la gauche ??? c'est bizarre quand même il essaye encore d'échapper à la justice pendant que Fillon est lui justement au coeur d'une polemique à quelques semaines des présidentielles ??? la gauche est minable

8.Posté par Mwa la pa di le 26/01/2017 13:51

Une honte de plus à la collection.... Ils veulent soit disant laver plus blanc, ils noircissent le tableau....

9.Posté par Robespierre le 26/01/2017 13:58

M. DUPUY, en France, la diffamation est une infraction pénale définie comme l'« allégation ou [l']imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé ». En l'absence de faits imputés, ce qui est le cas en l'espèce puisque M. ROBERT n'a jamais été condamné pour les faits que vous énoncez dans votre article, il pourrait porter plainte pour injure au sens de l'art. 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

10.Posté par GIRONDIN le 26/01/2017 14:03

Comme disait Mr Balcon Pierre , la délation une tradition française !



11.Posté par bleu outre mer le 26/01/2017 14:03

Mr Dupuy faite une pétition et nous allons la signer avec plaisirs :-)

12.Posté par Lobi le 26/01/2017 14:04 (depuis mobile)

Arrêter de prendre vos désirs pour réalité ca n a strictement rien à voir avec l affaire Fillon c est de l acharnement gratuit fondé sur du vent

13.Posté par TAGOUN le 26/01/2017 14:20

Ça faisait longtemps...................sacré Pierrot !

14.Posté par francois fillon ( fion) le 26/01/2017 14:21

Le Canard enchaîné a eu le malheur de vérifier : « si le président Pierre Fillon est un authentique bénévole, ce n’est pas le cas du directeur général Fillon Pierre. Embauché à ce poste depuis février 2012 par l’ACO, il touche 12 337,30 euros de salaire brut par mois pour trois jours de travail par semaine. Sans compter le remboursement de ses frais de déplacement sur tous les circuits du monde ». Un bénévole à 12 337 euros brut par mois ?
A peine l’information publiée, l’ACO a tenu à réagir dans un communiqué : ce ne serait pas en tant que bénévole qu’il toucherait ce salaire mais en tant que président du Championnat du Monde d’Endurance de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA WEC). « Lorsque la décision a été prise de développer l’activité de l’ACO à l’international et en particulier de créer le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, le Comité Directeur de l’ACO a estimé nécessaire de nommer un dirigeant rémunéré pour cette activité, compte tenu de l’importante charge de travail qu’elle allait générer et du temps consacré aux nombreux déplacements dans le monde entier que cette activité allait impliquer », précise le communiqué.Problème, une semaine après ce démenti, Le Canard enchaîné maintient ses informations et tacle la presse régionale qui a relayé ledit démenti sans vérifier. « Primo : l’ACO et le Championnat du monde d’endurance constituent – en réalité – une seule entité juridique, écrit Le Canard. Deuxio : si les employeurs de Pierre Fillon n’ont pas le temps de consulter le fichier de leur personnel, le Palmipède tient à leur disposition les bulletins de paie de leur cher président, qui portent la mention « emploi : directeur général ». On attend désormais le démenti du démenti de l’ACO et la boucle (du circuit) sera bouclée.
...La révolution de 1789 à simplement déplacé le pouvoir de la noblesse vers la grande bourgeoisie.
Rien n'a changé ils se goinfrent tous avec l'argent des autres en se moquant ouvertement du peuple.
Ce monsieur qui souhaite nous faire travailler plus en gagnant moins propose de servir la soupe à tous ses amis du groupe Bilderberg, ( son principal conseiller, ouvertement catholique est un haut responsable de Bilderberg.)
Ce monsieur, qui a la prétentions de vouloir diriger la France affiche ouvertement ses idées religieuses dans un pays LAÏQUE, ou la laïcité est inscrite dans la constitution.
Il défendra mollement les droits à l'avortement ainsi que le mariage pour tous.
Il va augmenter la TVA de 2 points tout en supprimant l'impôt sur à fortune qui ne concerne qu'une poignée de ses amis.
Il va libéraliser la couverture sociale.
Il a un profond mépris pour les Sans dents.
Aucun de tous ces beaux messieurs socialistes ou républicain ne connaît le prix d'une baguette ou d'un pain au chocolat. Comme nous l'a fait savoir monsieur C. avec sa chocolatine à trente centimes.
MESSIEURS FAITES CE QUE JE DIS MAIS PAS CE QUE JE FAIT.
Vous êtes en train de tuer la république.
Quel beau modèle pour la jeunesse.
J’aime
J’aime
J’adore
Haha
Wouah
Triste
Pierre Fillon (frère de l’ancien Premier ministre) a expliqué pourquoi il cumulait son poste de médecin ophtalmologiste et ses fonctions de président de l’Automobile Club de l’Ouest (ACO, organisateur des 24 heures du Mans) : « J’ai encore besoin de gagner ma vie, le président de l’ACO est bénévole ».

15.Posté par Fidol Castre le 26/01/2017 14:23

Il n'y a pas de problème. Les politiques ne vont jamais au trou.

16.Posté par Snoopy le 26/01/2017 14:36

C'est une très bonne question!

17.Posté par David le 26/01/2017 14:37

Il serait peut être temps qu'on s'occupe un peu de son cas, celui-là, moi je trouve que ça traîne du côté de Saint-Leu !!
Bizarre qu'on n'entend plus parler de lui !!!

18.Posté par RIPOSTE974 le 26/01/2017 17:13

Thierry Robert, autre député de la majorité présidentielle,
T-E-R , Thierry Ek Robert
Paul Vergès pensait que Thierry Robert est trop brouillon et trop incontrôlable
Thierry Robert, le LPA-Bayrouiste et socialiste non encarté (pour avoir voté Hollande en 2012 et rallié Annette en 2015).

Li lé en vacance longue durée , Rv 2018

19.Posté par cmoin le 26/01/2017 17:40

Pourtant aucune enquête ouverte,peut être parce qu'il n'y a rien,juste vous qui faites diversion pour DR qui soutient fillon et ses carabistouille.

20.Posté par Coconut Joe le 26/01/2017 18:11 (depuis mobile)

ZINFOS 974 = Officine douteuse au service de DIDIER ROBERT

21.Posté par Perplexe le 26/01/2017 18:35

C'est tout de même étrange que la justice se soit saisie aussi rapidement de cette affaire suite à un article d'un journal et sans qu'aucune plainte n'ait été déposée.

Ah oui, j'oubliai ! Nous sommes en campagne électorale pour la présidentielle et ce sont des socialistes à la dérive et dans l'incertitude qui sont encore au pouvoir...

22.Posté par klod le 26/01/2017 18:53

"Pénélope Fillon, Thierry Robert" meme combat ......................... trop comique, et c'est pas finie !

23.Posté par le renouveau a.........out case le 26/01/2017 19:32

personne pour parler de l enquete de la route du littoral ? bizarre on relance le tout pierrot ?

24.Posté par Titi or not Titi le 26/01/2017 19:38 (depuis mobile)

Hahaha, Comparer TiLouLouTe Ek Pénélope !! 😄😄
Proc, Juge À La Playa ! 😜

DiDiX Aurait Dit : " Quel Boulet " 😄😄

ANouLa©®

25.Posté par klod le 26/01/2017 19:53

DiDiX Aurait Dit : " Quel Boulet " 😄😄


titi , on est repartie, pour rigoler de nos "zébus" si représentatif de la république ................ pourtant ce que l'on a inventé de mieux ................ hi, hi +++++++++++++

26.Posté par Ma sonnerie le 26/01/2017 20:03

Quid de la dame qui est indiquée sur la déclaration d'intérêt du sénateur Robert ? Responsable du service comm' et vitement passée au cabinet suite à l'évidence que constitue pour n'importe quel parquet digne de ce nom (mais pas à la Réunion..allez savoir pourquoi ?) la situation incongrue de la dame vis à vis de son sénateur président de conjoint...

27.Posté par le renouveau a.........out case le 26/01/2017 20:13

(ui, j'oubliai ! Nous sommes en campagne électorale pour la présidentielle et ce sont des socialistes à la dérive et dans l'incertitude qui sont encore au pouvoir...)

___________

a oui socialiste la gagne le 600000 euros ou plus

la mafia ump c est nous aussi c est le groupe anette non ???


ou connait ou le hypocrite ?

28.Posté par le renouveau a.........out case le 26/01/2017 20:15

La Cour précise au détour d'une phrase ce que Carlabrunisarkozy.org a coûté à l'Etat. "Il n'y a plus de site internet spécifique dédié à la conjointe du président, financé par le budget de la présidence (pour un coût de 330 000 euros en 2011 et de 80 000 euros en 2012)", écrit le président de la Cour des comptes, Didier Migaud. Coût total : 410 000 euros sur deux ans. Le site est financé par des fonds privés depuis le départ de l'Elysée de Nicolas Sarkozy.
En mai déjà, Matignon avait précisé que "huit collaborateurs étaient affectés au service de la Première dame, en janvier 2012, pour une rémunération mensuelle nette globale de 36 448 euros", selon Le Nouvel Obs. "A celle-ci s'ajoutaient, tous les mois, les facturations de deux prestataires externes assurant la gestion d'un site internet, pour un montant de 25 714 euros", avait ajouté Matignon. Soit un total de 62 000 euros mensuels.
Acte 2 : un hacker dénonce une "cybercatastrophe"
"A ce prix-là, on s'attend naturellement à une véritable merveille, d'une qualité de code irréprochable, d'un design somptueux, avec une horde de hackers chinois qui met à jour le site toutes les heures", écrit le hacker et spécialiste de la sécurité des communications Olivier Laurelli, sur Rue89. Dans une longue tribune, il décortique les caractéristiques techniques de Carlabrunisarkozy.org : design, maintenance, sécurité, développement. Il y relève l'absence de mises à jour, des failles sécuritaires et un design peu élaboré, et décrit une "cybercatastrophe". Sans estimer la valeur véritable du site, il s'interroge toutefois sur la justification des 410 000 euros dépensés par l'Elysée.
Jeudi, le site de l'ex-Première dame était d'ailleurs difficile d'accès et apparaît "cassé".
Acte 3 : indignation et pétition
"Outré", Nicolas Bousquet, qui se présente comme développeur de sites internet, met en ligne une pétition sur le site Change.org. Selon lui, "ce site aurait pu être fait par n'importe qui, pour moins de 10 000 euros". Il demande donc à l'épouse de Nicolas Sarkozy de "rendre cet argent en faisant un don de 410 000 euros à des associations caritatives qui œuvrent pour les plus démunis". Samedi 3 août, il a recueilli quelques 105 562 signatures

29.Posté par Pierre Balcon le 26/01/2017 21:01

Je trouve au contraire que le rapprochement que fait P Dupuy est tout à fait pertinent !
La justice à deux vitesses comme on dit .
C'est vrai les juges du "syndicat" lisent à la cantine le Canard pour se distraire et se donner l'illusion d'exister dans un monde de désordre fait donc pour eux et qui les appelle ; ils n'ouvrent Zinfos , ce journal local pour les indigènes , qu'avec une pointe de mépris . Dans les bureaux ça fait mauvais genre d'avouer qu'on consulte Zinfos.
Alors n'espérons pas de miracle . aucun suite ne sera donnée aux infos qui circulent sur Zinfos !

Sur l'affaire Fillon les seuls qui devraient être mis en examen sont les gars des l"URSAFF du Mans qui ont divulgué les bulletins de salaire de Mme Fillon et ont gravement enfreint leur obligation de secret professionnel . Martinez nous avait prévenus : en France c'est lui qui commande !

Les syndicats sont coutumiers de ces méthodes de voyous . En 1997 on avait eu droit aux bulletins de salaires du préfet Pommiès qui défendait la suppression des sur rémunérations de fonctionnaires .
;
Sur le fond étrange que dans le pays de la séparation des pouvoirs des juges s'octroient le droit d'aller vérifier si la collaboratrice d'un député a bien fait son boulot . Et si les députés allaient aussi voir si les greffes ne sont pas trop souvent en arrêt de maladie et si certains n'occupent pas des emplois fictifs .
Dans l'affaire d'Outreau on a été édifiés .
Allez toute cette France commence à sentir le chaos . Je vais relire Marcel Aymé

30.Posté par l oeil le 26/01/2017 21:24

Sur l'affaire Fillon les seuls qui devraient être mis en examen sont les gars des l"URSAFF du Mans qui ont divulgué les bulletins de salaire de Mme Fillon et ont gravement enfreint leur obligation de secret professionnel . Martinez nous avait prévenus : en France c'est lui qui commande !)

----

je reve haut fonctionnaire et ne pas connaitre ce pt de détail de la loi ?
comme quoi les gens du dehors se présente sous des atouts bien décorés ne valent rien
encore moins a bosser a la préfecture

une loi de 2015 oblige aster a dévoiler le nom des assistants parlementaire
j espere que dans ton bureau tu ne t occupe point de chose d envergure sinon sa craint

pauvre boug tout seul et divorcé

31.Posté par l oeil le 26/01/2017 21:29

(Sur le fond étrange que dans le pays de la séparation des pouvoirs des juges s'octroient le droit d'aller vérifier si la collaboratrice d'un député a bien fait son boulot)

--------------------
dommage que tu ne connaisse point l amerique avec sa tradition sa culture du contrôle des élus

des commissions senatoriales en pagaille
des impeachment


avec ta tradition de bosser a la préfecture c'est comme bosser avec des gens un peu psy

on devient un peu .......ramolli du cerveau

, Penelope Fillon, épouse du candidat Les Républicains à la présidentielle, aurait été rémunérée environ 500.000 euros bruts, affirmeLe Canard enchaîné, ce mercredi. Dans le détail, son salaire aurait été de 3900 euros bruts par mois en 2001, pour atteindre 7900 euros bruts mensuels en 2007.


Avant l'arrivée de la loi sur la transparence de la vie publique, votée en 2013 dans la foulée de l'affaire Cahuzac, le député-employeur n'avait aucune obligation de donner le nom de ses collaborateurs. Certains parlementaires contournaient la loi pour dépasser le plafond de rémunération, notamment via la technique des emplois dits «croisés» entre employeurs, qui permettait de s'exonérer des règles d'encadrement du salaire, indique Libération, en 2014. De fait, les deux emplois ne sont pas considérés comme «familiaux». Cité par le quotidien en 2014, Bernard Roman, ancien député PS, soutenait que cette pratique a existé au Sénat, mais pas au palais Bourbon. Désormais, la déclaration d'intérêts, et donc la divulgation du nom des collaborateurs, est obligatoire comme on peut le constater dans l'annexe 4 du décret n° 2016-570.

32.Posté par klod le 26/01/2017 21:37

dixit l'ami balcon avec ses clichés ..........: "Les syndicats sont coutumiers de ces méthodes de voyous"

quelques fois sans doutes , mais pas mieux que "d'autres" zébus ..................


ben , un grand , le sieur balcon , on attend ses analyses avec une impatience intense ........

ha , je vais relire Diderot et Zola

et le dernier bouquin de finky, zemour , houelbecque et onfray et de buisson, les grands popus et pessimistes à la mode chez certains , tristes s'il en est ............ ( je plaisante là !)

33.Posté par klod le 26/01/2017 21:43

merci "l'oeïl ";

fectivement mister balcon perd de plus en plus le peu de pertinence qu'il a du avoir .aveuglé sans doute par ses choix politiques ................ à voir , en fait on s'en fout ...............

mais bon , une chose est sur , quand on lit le sieur balcon ( certains sont éblouis par son "bagout" , c'est facile ........ ), on demande immédiatement une "contre expertise" ...........c'est plus sur !

34.Posté par Titi or not Titi le 26/01/2017 21:44 (depuis mobile)

@Klod😜👍

Ils Sont En Forme En Ce Moment ! 😜😄👍

ANouLa©®

35.Posté par pipoteur le 27/01/2017 07:07

Pierre Balcon l'impayable avocat de la droite sous toutes ses coutures! L'anti socialo-communiste de base dont le discernement ne dépasse pas la propagande RPR-UMP-LR dans laquelle il baigne depuis sa tendre enfance. Quitte à en être ridicule...
Dans Balcon il y a ..... CQFD

36.Posté par Lizie le 27/01/2017 07:19

Quoiqu'il en soit, l'affaire Thierry Robert se rapproche de l'affaire Fillon...
Il a embauché,surtout que l'attaché parlementaire a déposé plainte et que le parquet n'a pas encore réagi... ah oui, il s'est fait protégé par le PS pour les régionales !!!
Et puis, quoi qu'on en dise, la justice est à 2 vitesses ... bizarrement, la plainte un jour, et le lendemain, le PNF se saisit du dossier !!

37.Posté par Pierre Balcon le 27/01/2017 08:51

à l'oeil et à son copain KLOD le fanoniste

Et le principe de non rétro-actiivité ?
Donc chez vous on soumet des faits remontant à 1998 à une loi de 2013 , 2015 dans le premier post le poovre il ne sait plus vraiment .
Et donner les noms des collaborateurs parlementaires ce n'est pas publier leur bulletin de salaire.

Pour le reste comment va votre épouse ?.
Son mari est il toujours à la hauteur dans le lit et au service des espaces verts de la mairie où il est rentré par piston , avec sa carte du parti ?
Vous lui avez dit à votre bien aimée que son héros allait sur Zinfos , anonymement et courageusement tous les jours .
Moi je vis seul et divorcé comme vous dites, donc j'ai le temps , je n'ai personne à honorer , mais vous qui avez des devoirs de mâle dominant vous n'avez rien de mieux à faire? Ca ne vous épuise pas de pianoter maladroitement ? Ca n'affecte pas votre psyché de jeter un œil par le trou de la serrure , cahé derrière la porte d'un pseudo ridicule .
Ah vous êtes en service commandé . Chien de garde du réseau comme on dit
J'espère qu'on vous dédommage bien pour votre peine .
Faut demander une augmentation à l'approche des élections.
On ne publiera pas votre bulletin , je vous le promets , sauf dans 19 ans .
Donc gardez le reçu , on sait jamais ...
Il y a pas que les emplois fictifs il y a aussi les salaires fictifs

Je vous rassure : en ce qui vous concerne vous n'êtes pas prêt de divorcer parce qu'à la vérité vous n'avez jamais adhérer à rien d'autre qu'à la bêtise , qui est une compagne qui lâche pas facilement

On voit tout de suite votre niveau et celui de KLOD , le fanoniste, qui applaudit .
Qui se ressemble s'assemble .
Avec ces deux là la gooche est sûre de gagner . Ils sentent le fascisme . Vous les mettez à Haiti et vous en faites des tontons macoutes.
Pauvre Réunion !

38.Posté par Le Jacobin le 27/01/2017 09:50

Il n'est pas trop tard pour rappeler F.HOLLANDE à la rescousse, comme dans un couple qui se sépare,on quitte l'autre pour ses défauts sans connaître les qualités de celui que l'on retrouve.

39.Posté par l oeil le 27/01/2017 09:54

marcel aymé baise ton nenen drole de reference pur nationnalisme

moi je suis comme l archechoise je lit daniel boorstin
........................................................


Avec son ouvrage Le triomphe de l'image, paru en 1962, Daniel J.Boorstin signe une œuvre annonciatrice de l'approche critique de notre société de consommation de masse. Historien, Daniel J. Boorstin s'appuie, pour élaborer son analyse crique, sur l'interprétation de faits tels que l'évolution des techniques d'impression, l'apparition des best-sellers ou des voyages organisés, ou encore l'évolution du langage. Ainsi, l'auteur décrit-il les transformations entraînées par la « révolution de l'image », qui débute au début du XIXe siècle, avec les progrès techniques, notamment dans le domaine de la communication et des transports. Toutefois, les progrès techniques ne suffisent pas : selon l'auteur, notre époque ne serait pas celle de l'artifice sans le développement de la démocratie et de son idéal égalitaire, une époque où « les illusions sont plus réelles que la réalité elle-même » (p.68). Daniel J. Boorstin dénonce la vacuité de nos vies, gouvernées par le spectacle, le divertissement et la marchandise.

2Notre société est donc sous le règne de l'artifice et du simulacre, et ce, dans tous les domaines, notamment intellectuels et culturels. Le métier de journaliste n'est plus celui de la recherche de nouvelles, mais celui de la fabrication de nouvelles, de pseudo-événements, qui doivent alimenter des médias diffusant des informations de façon de plus en plus rapide pour assouvir la « soif de connaissance » des citoyens, de plus en plus alphabétisés et pressés de s'informer. Symptomatique de cette évolution : les interviews, qui ne font qu'exacerber des opinions et ne sont guère des événements. Les pseudo-événements empoisonnent l'expérience humaine à la source et conduisent à la valorisation de pseudo-qualification, donnent l'illusion de la toute-puissance, bien loin de la grandeur humaine. Daniel J. Boorstin montre en quoi le triomphe de l'image permet la valorisation de la célébrité, au détriment de la renommée et signe ainsi l’avènement de la masse au détriment du peuple. Nul besoin, avec les pseudo-événements, d'être renommé du fait d'actes héroïques ou grandioses, car n'importe qui peut être célèbre : il suffit de paraître dans l'actualité.

3Les voyages se sont transformés en tourisme de masse. Les transports s'améliorent et présentent moins de risques. Voyager ne consisterait donc qu'à consommer des lieux artificiels de divertissement, qui se ressemblent tous d'un coin à l'autre du globe, sous l'effet des voyages organisés, des guides de voyage et des motels. « Le voyageur allait à la rencontre de l'autre ; aujourd'hui, tout est fait pour que le touriste l'évite » (p.136). De même, les musées sont une attraction touristique relevant du commerce où les œuvres sont destinées à la consommation.

4« Les progrès et l'amélioration des formes de la technique transforment toute manifestation intellectuelle en vulgaire article commercial » (p.238). Les formes littéraires se dissolvent du fait du développement du cinéma, symbole même du « triomphe de l'image » et du vedettariat, et de l'émergence des « digests », condensés d'articles et de livres. Les formes d'expression sont de plus en plus indifférenciées comme la confusion entre le film et le roman. Roman de moins en moins relevant de la littérature mais de la vente, comme le montre le succès des « best-sellers » : le livre se vend car il s'est vendu.

5La révolution de l'image tend à indifférencier toutes les expériences de la vie. Le langage des images a remplacé celui des idéaux et mène au conformisme. L'image est une invitation au mimétisme : les normes sont remplacées par des images, le conventionnel par le conformisme, le raisonnement par la séduction, la réflexion par le réflexe. D'où l'apparition de la marque et l'omniprésence de la publicité, mélange des pseudo-idéaux et des pseudo-événements, d'autant que « les gens aiment à être bercés d'illusions » (276).

6Dans le domaine des sciences sociales, Daniel J. Boorstin regrette la disparition de l'historien humaniste au profit du sociologue. En effet, pour l'auteur, la sociologie caractérise l’avènement des pseudo-événements et des pseudo-idéaux, du fait qu'elle fait de la caricature de groupe, produit une image à laquelle l'individu doit se conformer. L'historien, lui, établissait le portrait de grandes figures exemplaires, admirables. On retrouve ici la critique de la démocratie énoncée par l'auteur : la perte de la grandeur.

7La révolution de l'image brouille les catégories de vérité et de mensonge, du savoir et de l'ignorance. La quête de vérité s'est transformée en recherche de crédibilité. Le monde est de plus en plus confus, opaque. C'est le règne de l'opinion publique et des sondages.

8L'auteur termine son ouvrage sur la disparition du rêve américain au profit de l'illusion et une clôture des Américains sur eux-mêmes : le peuple américain souffre inconsciemment de sa propre idolâtrie. Ainsi, notre société est-elle celle de la médiocrité intellectuelle, dont l'usage des superlatifs et euphémismes est une illustration, et celle du simulacre et de la démesure.

9Certes, Daniel J. Boorstin a écrit un livre partial, toutefois son analyse personnelle, riche en références historiques et digressions lexicologiques, semble d'autant plus pertinente avec l'évolution actuelle des technologies et des réseaux sociaux.

40.Posté par Tobago le 27/01/2017 11:27 (depuis mobile)

Et le principe de non rétro-actiivité ?

C'est ce que la dame penelope a découvert cette semaine !!!!!!!!

Tobe activité or not activité ?

41.Posté par A mon avis le 27/01/2017 12:39

Des faits punis de dix ans d'emprisonnement et d'une amende de 1.000.000 €

François Fillon risque ainsi de passer deux quinquennats à l'ombre ? Et de vendre son château ?

Adieu veaux, vaches, cochons, couvées !... pourra dire la belle fermière Pénélope

42.Posté par JORI le 27/01/2017 12:41

Tiens P.Dupuy ne connaîtrait que le cas de notre supérieur à tout le monde T.Robert!!. Quelle mémoire sélective ou plutôt recherche sélective car la réunion est bourrée à tout niveaux des collectivités d'emplois fictifs. Mais tout comme les magistrats, Dupuy ne les dénonce pas!!.

43.Posté par A mon avis le 27/01/2017 12:58

@ 37 Pierre Balcon : le PénélopeGate vous excite !
Vous inondez le site de zinfos de vos commentaires que sans doute peu de personnes ne lisent tant ils sont longs (et sans doute barbants pour le peu que j'ai lu !)

Mais ce n'est pas en accusant les autres que vous pouvez justifier un vrai travail dans les différents emplois sur-rémunérés de Pénélope. Le Canard enchaîné n'a pas pour habitude de lancer des "boules puantes". Ses révélations sont toujours étayées.
Si Fillon était si sûr de lui, il aurait immédiatement attaqué pour diffamation. Il ne l'a pas fait et ne le fera sans doute pas !

Votre insistance a vouloir défendre Pénélope est méritoire ! Mais reposez vous un peu, vous être en état de surmenage !

44.Posté par GIRONDIN le 27/01/2017 13:19

.... est-il capable de s'auto-saisir dans les heures qui suivent la parution d'un article de presse....

11h57 heure de publication le 26/1
13h15 heure de mon post le 27/1
Soit +25 heures

Des nouvelles ? Toujours pas de détachement de gendarmes mobiles du GIPN ? du RAID ? des Hergé ? Pas de parachutage du 2rpima sur Sinleu ?

45.Posté par pipoteur le 27/01/2017 15:05

@ pierre Balcon: Il est extrêmement rare que le Canard soit condamné! Ses sources sont très sûres et proviennent à 90% des proches de ceux sur qui ils enquêtent.
Si boule puante il y a, il y a fort à penser qu'elle provienne de ses "amis" politiques :)

46.Posté par Question bete le 27/01/2017 18:24 (depuis mobile)

42.
Des noms? Par exemple, un ancien maire de l'ouest oeuvrant bien peu au cabinet régional..Un autre élu de l'ouest trop occupé par des charges électives pour se rendre à son bureau dans une interco du Sud..

47.Posté par loyada le 03/02/2017 18:15

TIENS DONC !!!!! va enfin la fermer un jour sa grande g ...............................!!!

48.Posté par marius d le 03/02/2017 15:48

Quid du recrutement du fils de madame setama son adjointe ...? Il occupe un vrai poste ? Ca sent le "poulet" pour cette majorité...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter