Politique

Tourisme et transfert des budgets eau et assainissement pour St-Philippe

Les élus de la municipalité de Saint-Philippe s'apprêtent à valider les orientations budgétaires de l'Office du tourisme de la commune ce jeudi. Autres affaires au programme du conseil municipal prévu en soirée, le transfert des excédents et déficits des budgets eau et assainissement de 2009 à la Communauté d'agglomérations du Sud qui avait enregistré l'arrivée de Saint-Philippe le 1er janvier dernier.


Tourisme et transfert des budgets eau et assainissement pour St-Philippe
Les membres de la municipalité de Saint-Philippe devraient se réunir en soirée afin d'étudier une dizaine d'affaires parmi lesquelles les orientations budgétaires de l'Office du tourisme de la commune. Une décision relative aux communes de plus de 3.500 habitants et pour laquelle les élus du Sud sauvage doivent, sous deux mois précédant le vote du budget, discuter des orientations et perspectives à donner au budget primitif.

Sur les trois derniers mois de l'année 2010, l'Office du tourisme sera donc renforcé par la mise en place d'une "équipe opérationnelle" composée d'un directeur de régie et de deux agents d'accueil et d'information. Une équipe qui sera chargée de préparer et de lancer une feuille de route pour 2011 et qui se positionnera en complémentarité avec les services de la CA Sud.
En conséquence, l'Office du tourisme de Saint-Philippe aura la responsabilité d'assurer la promotion de différentes manifestations locales au rang desquelles la Diagonale des Fous, la Fête de la mer, les rallyes touristiques ou encore les opérations de "valorisation des produits du terroir".

Tourisme et transfert des budgets eau et assainissement pour St-Philippe
Le transfert des déficit et excédents des budgets "eau" et "assainissement" au programme

Les conseillers municipaux et membres de la majorité devront également s'intéresser de près au "transfert de tout ou partie d'excédent ou de déficit" des budgets eau 2009, assainissement collectif et non-collectif puisque ce sont, au total, trois affaires en lien direct avec les compétences de la CA Sud qui seront donc examinées et en théorie validées ce jeudi.

Un transfert global qui intervient en réponse à l'adhésion de la commune du Sud sauvage en date du 1er janvier dernier à l'Etablissement de coopération publique (EPCI) où siègent également le Tampon, Saint-Joseph et l'Entre-Deux. En effet, s'agissant du budget eau, la commune de Saint-Philippe doit désormais percevoir la somme globale de 387.165 euros répartis à hauteur de 132.314 euros en section d'exploitation de fonctionnement et 254.851 euros au titre de la section d'investissement.

Même constat pour le transfert du budget d'"assainissement collectif" pour lequel la CA Sud devra verser la somme de 18.720 euros à la municipalité en section d'investissement. Quant au budget d'"assainissement non collectif", aucun versement n'est au programme en section d'exploitation entre les deux collectivités étant donnée qu'aucun reste à réaliser "n'a été effectué par la commune". La section d'investissement étant, sur ce point, inexistante.
Jeudi 9 Septembre 2010 - 10:30
Ludovic Robert
Lu 1997 fois




1.Posté par 33100 le 09/09/2010 18:31
Je me demande où étaient les élus de la commune de St-Philippe concernant la 8ème Université Rurale Européenne sur St-Joseph ? Cette Université Rurale qui s'est aussi en partie déroulée sur la commune de Saint-Philippe à permis de mettre en lumière des femmes qui font vivre la ruralité de st-Philippe de part leurs actions sur le territoire de cette commune. Je me demande aussi pourquoi aucun élus n'a pris la peine de s'investir dans cette opération alors que cette commune à tout à gagner à travers la ruralité et les différentes opportunités touristiques,financières, culturelles et à travers une reconnaissance d'un territoire qui a de l'avenir devant lui. Nous resterons toujours hors des chemins si il n'y pas même pas un office de tourisme pour accueillir des touristes qui eux permettent de maintenir une activité économique viable depuis des années. Nous commençons et nous allons bien rester derrière Saint-Joseph. Il est temps de dynamiser et de se faire connaître activement à travers des actions concrètes à l'échelle de la Réunion.
Pensons au territoire avant de penser à sa personne et à sa carrière politique.
Un habitant disponible pour partager réflexions et discussions autour de ce sujet.

2.Posté par SANS NEZ le 09/09/2010 21:43
Encore ; il aurait fallu qu'on soit inviter 33100

3.Posté par Tété le 09/09/2010 22:54
33100 "Un habitant disponible"....un autre donneur de leçon encore....A St Philippe nana rienk sa meme. Facile dire..."pensons, je me demande, il est temps de". N'oublions pas le passif sur le plan du personnel que les anciens maires, depuis Wilfried Bertil ont laissé à la commune, ceux de droite comme ceux de gauche...Aucun, vraiment aucun a eu le souci un jour de s'entourer de cadres A et B afin de rendre plus efficace l'action communale. Le budget et le taux d'encadrement de la commune n'ont rien a voir avec ce que peut disposer la commune de St Joseph...c' est le jour et la, la, la, nuit...tout a fait, t'as trouvé tout seul, comme un grand...... Les projets ne manquent pas, encore faut-il qu'il y ait des cadres et du personnel compétent pour les porter. Et aujourd'hui, ceux qui sont en place font ce qu'ils peuvent avec les moyens du bord. Ou fé pas un cheval de course avec un âne comme dirait le vieux. Critiquer, oui, mais peser les problématiques en n'oubliant pas un contexte et un environnement. Après réflexions et discussions, a quand l'action ?Que pour moi aussi je puisse me rendre disponible pour en discuter....

4.Posté par 33100 le 10/09/2010 01:03
Il suffisait de s'accomplir d'une démarche simple : S'inscrire par téléphone ! L'entrée était libre à tout le monde et le simple citoyen lambda pouvait venir. Il suffisait de lire le journal et d'aller sur internet pour s'informer du programme.Nous avons accès au web , j'espère que vous le savez !
Si il vous faut encore une invitation pour venir sur votre territoire , je pense qu'il y a un véritable problème. Il ne faut pas avoir honte de vous confronter à la réalité et de prendre exemple sur ce qu'il se passe sous vous yeux et de se remettre en question.
Tu as raison tété, il y a vraiment un déficit d'encadrement face à la commune de St-Joseph qui se fait sentir automatiquement. Cela te fais prendre conscience qu'un changement profond doit se faire dans votre management. Et d'utiliser votre vivier de personnel sous utilisé qui ne demande qu'à vous monter des projets d'envergures.Mais faute d'une connaissance de son personnel cela n'est pas fait.Malheureusement je vois bien ce manque de formations et d'encadrement dans mes fonctions qui sont liées indirectement à des actions sur cette zone géographique.

Je ne suis pas un partisan de st-joseph. Je prends des exemples devant moi et je prends ce qui fonctionne et j'analyse ce qui va mal. Une remise en question s'impose à vous non ? Je travaille hors de st-Philippe , et je peux dire que je suis bien content d'avoir ma liberté d'observer de citoyen contribuable et de retranscrire mes sentiments sur ce petit bout d'espace qui reste encore public et libre.

5.Posté par saint-philippe le 10/09/2010 11:16
pour ma part, j'espère que st-philippe ne deviendra jamais comme st-joseph : embouteillage monstre, agents constamment sous pression, dédain à l'égard des opposants politiques (j'ai encore en tête le souvenir de la javel et du lavabos, une attitude indigne de la part d'un élu qu'il soit de gauche ou de droit) etc...
comme toi 33100, je ne souhaite pas avoir d'attitude partisane. Mais, une chose est sure : le maire actuel n'a pas hérité d'une situation des plus réjouissantes, c'est le moins qu'on puisse dire. En 2 ans, il a recruté 3 cadres A et il y aurait un quatrième avec cet office de tourisme, soit une augmentation de 300% par rapport à 2008 (1 seul cadre A)! je crois que s'il y a qqn qui a su remettre en question le fonctionnement des services et amorcer un changement profond, c'est lui. Je suis ni de gauche, ni de droite, mais je jugerai sur les actes et non sur les belles paroles.
pour terminer, si ce que dit "sans nez" est vrai, la moindre des politesses aurait été que les élus de st-philippe soient invités, mais bon la politesse et les élus, ça fait souvent deux....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales