Economie

Tourisme et grippe A : "C'est ce que nous avions vécu à l'époque du chik"

Philippe Doki-Thonon, président de l'UMIH (Union des métiers et des Industries de l'Hôtellerie) rencontre actuellement les professionnels du tourisme à Paris dans le cadre du salon Top Résa. Même si de manière générale le tourisme long courrier est en baisse, la surmédiatisation de la grippe A eu une influence négative non négligeable sur le tourisme à destination de La Réunion.


Tourisme et grippe A : "C'est ce que nous avions vécu à l'époque du chik"
"La saison n'a pas été bonne" avoue Philippe Doki-Thonon, président de l'UMIH (Union des métiers et des Industries de l'Hôtellerie). "Le taux de fréquentation des structures hôtelières a baissé d'environ 10% par rapport à 2008. Le tourisme est très volatile" remarque le professionnel de l'hôtellerie, qui précise que "les gens choisissent au dernier moment leur destination".

"Les prévisions ne sont pas bonnes non plus"

Sans surprise, "les prévisions ne sont pas bonnes non plus" assure-t-il. Depuis que la crise financière globale a éclaté, "les gens ont tendance à se décider au dernier moment. Les réservations pour la fin de l'année ne sont pas très bonnes".

La grippe A, surmédiatisée

"C'est sûr que la surmédiatisation de la grippe A n'a pas été favorable au déplacement des gens vers notre île. Ils se méfient de l'avion. C'est une précaution que prennent tous les voyageurs" assure Philippe Doki-Thonon. "Quand on s'apprête à prendre des vacances et qu'on apprend qu'il y a des risques sanitaires dans telle ou telle région, on ne choisit pas cette destination, surtout lorsqu'on a des enfants et que l'on veut passer de bonne vacances. C'est ce que nous avions vécu à l'époque du chikungunya en 2006" rappelle le président de l'UMIH. "Le tourisme affinitaire a par contre augmenté si l'on se réfère à la fréquentation des hôtels" souligne quand même Philippe Doki-Thonon

Le tourisme, bientôt une filière

"Nous sommes en train d'organiser le tourisme en véritable filière, de manière à pouvoir organiser l'offre et aller vers la qualité" se félicite l'hôtelier, qui souhaite "offrir un produit qui tienne la route et se battre sur la marché international. Je pense qu'on a beaucoup à faire mais que l'on sera le faire" finit sur un ton optimiste le président de l'UMIH.
Vendredi 25 Septembre 2009 - 16:57
Karine Maillot
Lu 1129 fois




1.Posté par Ca suffit Monsieur ! ! De ki tenez vous donc, dokitonon le 25/09/2009 18:21
Raz le .ul d'entendre ce genre scénario et d'explications débiles . Ecrivez donc Qualité avec 3 k , Service avec 4 S, Tourisme avec 5 T, cout de la vie avec 6 Q et vous comprendrez qu'un touriste a devant lui 10000 destinations de choix, sauf une , La Réunion des médiocrités. Jai souvenir que mon patron qui m'a appris que pour exporter, il faut maitriser le marché local. Je le vérifie tous les jours. Respeck zot client la renion, après do moune deor va v'nir. Sincérement, ca suffit, ca suffit, ca suffit . Silence.

2.Posté par Surcouf le 25/09/2009 18:53
Tout à fait d'accord avec post 1; Combien de fois n'ais je pas entendu: lé bon, mi rapél a ou. A chaque fois j'insiste: ou vé mi rapél? Réponse : non, inquiète pa. Je ne fais même plus le décompte des entreprises dont j'attends toujours l'appel , ça va du vendeur du filtre à eau au service après-vente d'électroménager en passant par l'entreprise de la ZI chez laquelle vous avez commandé - ou vous pensez que c'est fait - une pièce. La différence à côté, je parle de Maurice, c'est que le chauffeur de taxi vous rappelle vraiment et que l'entreprise veut vendre. Je n'aime pas généraliser mais, effectivement, pratiquons le sérieux localement et ensuite on le fera avec les touristes. C'est toute une mentalité et ça s'apprend et ça se cultive. Il est vrai aussi que les pays voisins ne pratiquent pas l'assistanat systématique, ceci expliquant peut-être cela.

3.Posté par FAIVRE DANIEL le 25/09/2009 20:04
Ce monsieur et également le président de la sécurité sociale gros salaire= gros déficit
Mesieurs aprené a géré l'argent publique, responsable mais pas capable.

4.Posté par david le 25/09/2009 20:23
D'accord avec post 1 et 2.
Ajoutons à cela le manque de courtoisie. Employés sauvages dans la quasi totalité des commerces, restau et hotels.
Je le dis souvent : si un touriste fait 12 heures d'avion et débarque à la Réunion au lieu de Maurice, trois raisons peuvent l'expliquer : il a de la famille à la Réunion, il a été mal renseigné ou bien...il est con.

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/09/2009 22:53
pas terrible les exemples du post 2.. me semble t il que si l'on gratifiait un peu plus les salariés, peut être auraient ils un peu plus le sourire.. mais de l'oeuf ou la poule de savoir qui fut le premier, c'est un sujet non résolu à ce jour..il en est donc de même pour les salariés irascibles des secteurs de la prestation de services à la Réunion, semblerait-il !

pour revenir à ce que dit PDT, je renvoie à l'article ici publié, sur les chiffres de l'activité de l'aéroport de gillot, qui semblerait contredire les affirmations de PDT sur la fréquentation touristique..

6.Posté par Patrick Floc'h le 26/09/2009 06:18
1. Posté par Ca suffit Monsieur ! ! De ki tenez vous donc, dokitonon le 25/09/2009 18:21
Raz le .ul d'entendre ce genre scénario et d'explications débiles . Ecrivez donc Qualité avec 3 k , Service avec 4 S, Tourisme avec 5 T, cout de la vie avec 6 Q et vous comprendrez qu'un touriste a devant lui 10000 destinations de choix, sauf une , La Réunion des médiocrités. Jai souvenir que mon patron qui m'a appris que pour exporter, il faut maitriser le marché local. Je le vérifie tous les jours. Respeck zot client la renion, après do moune deor va v'nir. Sincérement, ca suffit, ca suffit, ca suffit . Silence.

Merci effectivement nous sommes loin d'avoir les privilèges Club 5C dans les établissements charte de qualité Relais & Châteaux, ou les '5 C' : caractère, calme, charme, courtoisie et cuisine. VIP Welcome et Privilèges Découvertes. je ne sais pas qui vous êtes mais je vous aime bien dit dans un sens si réaliste surtout lorsque vous abordez le sujet fâcheux du cartel des Thénardiers péi exploiteurs marchants de sommeil Réunion des médiocrités, aucune considération pour les quelques péquins de tourismes qui osent encore venir affronter des nuitées dans leur établissements Bunker sans charme sans âme sans caractère tropical et surtout sans service , et des peignes cul ringards peuvent encore venir ici faire dégringoler dans l'estime des épicuriens les plus avertis qui lui vouaient jusqu'alors une admiration sans faille, préféreront un séjour aux Seychelles Maldives Costa Rica Indonésie au goût plus raffiné avec un service de qualité et surtout un accueil de courtoisie hors normes plutôt que de venir voir la tronche des thénardiers péi avec leur déco tape-à-l'oeil,bling bling mais lorsque l'on gratte un peu l'on découvre les chaises en plastic éco durable et aussi si vous optez pour la formule menue express de Tokyo vous serez ravi de découvrir la formule sur canapé , d'un vulgaire cari de Poulet soit disant bien éduqué au bon grain, dont je vous rassure qu'il faudra vous battre comme un héros des Thermopyles pour espérer y trouver l' aile ou la cuisse vous aurez plus de chance d'y entrevoir juste le croupion servi sur un lit de sauce à l' arrière gout de poisson combava amère et cela pour la modique somme de 25 euros pour le prix vous n'aurez même pas le punch Maison quand au taulier de l'auberge rouge s'empressera de fermer sa cambuse à 21h00 pétante , et les bourricots veulent nous faire croire que la vilaine femelle moustik est responsable de leurs problèmes ,
Moi, Cambronne vous me connaissez lorsque je signe, Quand je vois ce que je vois et que j'entends ce que j'entends, je suis bien content de penser de ce que je pense.
Trouverez vous un jour une sirène d'un zing venir vous sauver la vie pour ensuite chialer comme une pleureuse Italienne dans le giron en vous disant que la Taverne de l'aubergiste va être flingué deux jours plus tard pour haute trahison, Y aura t'il un Super Héros de Marvel pour venir se risquer à voler à la rescousse du Cartel de mafieux ? Au contraire qu'ils crèvent pour laisser place à une nouvelle génération de vrais professionnelle de la restauration et de l'hostellerie . Même dans les Bordels de Macao voir de Saigon les belles amanites sont plus gracieuses que les taverniers en question doit effacer sa ration de prunes. Cambronne , vous le connaissez Maintenant même pas peur de le dire ? Il est toujours prêt à suivre son supérieur aussi hiérarchique que bien-aimé sur les sentiers de la gloire et de la châtaigne, même quand il s'agit d'un boulot d'ordre privé. Les femmes, vous les connaissez ? Plus elles sont baths, plus elles vous attirent d'emmouscaillements. Heureusement que moi aussi je les connais ! Ainsi que la manière de s'en servir ! Quant à mon style, si vous le connaissez pas encore, c'est le moment de vous y mettre. Car ça me ferait mal à la thyroïde que vous décédiez en n'ayant lu que Montaigne et Jean-Jacques Rousseau ! Souvenez-vous d'une chose, les gars : un bon whiskyes Irlandais l a culture la bouffe le cul , y a que ça de vrai dans la vie !

franchement les pauvres malotrus arrogants n'ont pas de complexes ils n'ont aucune notion des services des iles voisines et surtout du respect apporté aux clients .. Et si le coq gaulois se fait déplumasser le dargif par moments, ça ne l'empêche pas de continuer à chanter fort les deux pieds sur le tas de fumier ! Non, franchement parfois je me dis que , je plains la splendeur de la France des Bourbons et de la grande compagnie des Indes de Louis XVI qui est mort trop tôt pour n'avoir pu voir le désastre !

Je n'ai pas compris un traitre mot de ce que Doki-Thonon, président de l'UMIH a voulu nous raconter.
Merci encore marre effectivement de voir des types si représentatif du marasme économique du tourisme Réunionnais que ces gens cessent de brailler comme des mouettes ..

'Vos gueules les mouettes'
Sincérement, ca suffit, ca suffit, ca suffit . Silence. et cela sans les macarons de souris du chef pâtissier de Ladurée....

Et surtout que je garde la tête froide, ce qui n'était pas fastoche avec la lampe à souder qui me servait de chapeau! Le transformateur cérébral, vous savez ce que c'est, vous ?
Moi, jusqu'à peu je l'ignorais encore. Mais maintenant avec les quelques années et l'expérience sur le terrain je sais !

7.Posté par jp le 26/09/2009 09:54
en complément des posts précédents, remercions johnny d' voir, par sa pub grippe A "n'y allez pas", d' avoir évité a des pigeons de se faire arnaquer a la réunion....????p.tain, il y a du boulot a rendre notre ile touristiquement fréquentable, a commencer par les couts invraisemblables comparés au reste du monde, et a commencer par les billets d'avions, et en continuant par la saleté omniprésente, des embouteillages de voitures neuves (d' ou sort le fric se demande le touriste zoreil qui paye des impots en métropole.....), des tags comme en banlieue parisienne, des chiens qui aboient dans les cours 24h/24, la musique a fond le week end (24h/24), on est content d'etre en gite a coté, les routes barrées des qu'il y a un truc qui ne vas pas (mais que fait la police), des chiens écrasés tout les kilometres (il y a plus de chiens errants a la reunion que dans toute la france métropolitaine! .....) on n'est pas prets, non, non, non. allons, pour finir, le réflexion d'une amie malgache découvrant la reunion après un long séjour en france "il essayent de faire comme en france, mais il n'y arrivent pas"

8.Posté par Domtom le 26/09/2009 13:18
" Je le dis souvent : si un touriste fait 12 heures d'avion et débarque à la Réunion au lieu de Maurice, trois raisons peuvent l'expliquer : il a de la famille à la Réunion, il a été mal renseigné ou bien...il est con."
J'apprécie votre humour ...Merci , j'ai ri et cela fait du bien ..

Les prix donnés avant hier :pour les fortunés ..
Saint Alexis : luxe double :la nuit : 250€ + 25 € petit déjeuner par personne ............
Euh ...La plage devant le Saint Alexis : "peut mieux faire... non ?"

9.Posté par Cambronne le 26/09/2009 13:56
7. Posté par jp le 26/09/2009 09:54

je dirais même mieux en complément des posts précédents, p.tain captain, il y a du boulot pour nétoyer les écuries augias a rendre cette pétaudière chaudière volcanologique touristiquement fréquentable rien que sur une simple base de standardisation des attentes sans parler du hauts de gamme car malgré le courage d'une jeunesse volontaire assoiffée de connaissance et de savoir avec une formation de qualité supérieur au LEP plateau Caillou et Centhor , ne comptez pas nos respectables thénardiers pèi pour rele ver le défit pour les maintenir avec des salaires décents , a commencer par les couts invraisemblables comparés au reste du monde, nos techniciens et techniciennes et têtes chercheuses préfèrent fuir ailleurs que de rester avec la bande d'exploiteurs quand à accuser le billet d'avion c'est une excuse voir un sordide prétexte avant le passage à l'euros la nuit d'un hôtel 3 étoiles était d'environ 80 à 120 francs depuis l'addition est la même mais en euros , "ils essayent de faire comme en France, mais il n'y arrivent pas" faut dire que le problème est aussi le même en France pays en déclin

si aujourd'hui l'on devait reconstruire le mont Saint Michel l'on ne pourrait pas avec l'administration Jacobine ...

10.Posté par N'oubliez pas aussi de ..... le 26/09/2009 17:04
....... nettoyer tables, sièges en plastique , et les sols , les sols, les sols. Ah oui j'allais oublié, tout le reste aussi.

11.Posté par Cambronne le 26/09/2009 19:26
Les prix donnés avant hier :pour les fortunés ..
Saint Alexis : luxe double :la nuit : 250€ + 25 € petit déjeuner par personne ............
Euh ...La plage devant le Saint Alexis : "peut mieux faire... non ?"

Effectivement lorsque pour le même tarif le gens qui cherche un dépaysement sur une ile paradisiaque va choisir les Maldives
Mais que voulez vous lorsque le Cartel des opportunistes spoliateurs comprendront ce que veut dire les mots "Receive and welcome"


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales