Economie

Tourisme en Outre-mer: La Cour des comptes juge "inefficace" l'action des collectivités

La Cour des comptes à Paris s'est penchée sur le volet "tourisme" dans les Outre-mer, et donc à la Réunion dans son rapport annuel 2014. Les magistrats se sont arrêtés sur plusieurs aspects tels que la promotion, l'accessibilité ou encore l'offre. Et le constat n'est pas brillant. Si la Cour des comptes reconnait que le "secteur est en crise", elle n'épargne pas l'action des collectivités locales jugée "inefficace" dans certains domaines. Le sursaut est "indispensable".


Tourisme en Outre-mer: La Cour des comptes juge "inefficace" l'action des collectivités
"Les deniers publics pourraient être mieux utilisés", explique Christian Roux, président de la Chambre régionale des comptes. Chargé de présenter à la Réunion la déclinaison locale du rapport de la Cour des comptes sur le tourisme dans les outre-mers (sur la période 2006-2012), le président de la Chambre régionale des comptes s'est arrêté sur les actions menées, les offres proposées, la promotion de la Réunion… Le bilan n'est pas forcément brillant.

"Il ressort de ces contrôles que le dynamisme des îles concurrentes relativise la portée des explications qui rendent la crise économique internationale responsable de cette situation. La cause est davantage à rechercher dans les difficultés structurelles de l'outre-mer, en particulier des interventions peu dynamiques des collectivités et, de façon générale, une action publique souvent inefficace", explique en introduction la Cour des comptes.

Ces difficultés structurelles, quelles sont-elles ? Stratégies touristiques peu offensives, connaissance lacunaire du secteur, coordination insuffisante, actions publiques inefficaces, accessibilité restreinte (visa et offre aérienne ndlr), aides inopérantes ou encore faiblesse de l'offre hôtelière sont passées au crible par les magistrats... Un inventaire à la Prévert où tous les départements d'outre-mer sont concernés.

600.000 touristes en 2015 à la Réunion ? Une hypothèse irréaliste pour la Cour des comptes

A la Réunion, 85,3 millions d'euros de subventions ont été versés entre 2006 et 2012 dans le secteur touristique. "Le montant des aides a augmenté de 65% en 2012 par rapport à 2006", souligne la Cour des comptes. Si le secteur est en crise et que la Réunion a connu des crises sanitaires et sociales (chikungunya et requin), la Cour des comptes note que les îles voisines sont plus "attractives". Dans la zone, les Seychelles (958.000 touristes) et Maurice (965.000 touristes) sont loin devant la Réunion (446.500 touristes) en 2012.

Plusieurs facteurs sont avancés pour expliquer cette situation. "Les stratégies touristiques de la Martinique et de la Réunion s'inscrivent dans des plans anciens, datant de la fin des années 90 et du début des années 2000 (…). Ces documents affichent des objectifs généraux (…) sans précision de calendrier, ni de moyens financiers. La plupart d'entre eux sont fondés sur des hypothèses irréalistes, comme l'objectif de parvenir à 600.000 touristes d'ici à 2015 à la Réunion, l'offre d'hébergement étant incapable d'absorber un tel flux", souligne la Cour des comptes dans son rapport 2014.

Sur l'offre d'hébergement, pour la Cour des comptes, elle n'est pas adaptée à la situation de notre île. La Région Réunion s'était fixée de créer 1.000 chambres classées entre 2006 et 2013. "Malgré l'aspect incitatif des aides (…), le soutien du FEDER (fonds européen ndlr), l'objectif est loin d'être atteint", explique la Cour des comptes. Malgré la mobilisation de 4 millions d'euros, seules 117 chambres ont été créées au lieu des 1.000 annoncées.

Les tarifs élevés des compagnies aériennes

Mais le principal handicap reste l'accessibilité à la Réunion, fortement contrainte par les conditions d'obtention de visa et l'offre aérienne. Sur l'offre aérienne, en dehors du peu de compagnies desservant notre île, ce sont bien les tarifs élevés qui freinent l'arrivée des touristes. "L'existence d'écarts de prix pouvant aller du simple au double en période de vacances scolaires et un autre inconvénient. Calculés par la méthode du yield management (en fonction des taux de remplissages), les prix peuvent atteindre des niveaux dissuasifs lors de ces dates pour les touristes d'agréments. Les dispositifs de continuité territoriale et de congés bonifiés peuvent avoir un caractère inflationniste sur les tarifs aériens", précisent les magistrats.

Tout n'est pas à jeter non plus. La Cour des comptes note que la Réunion a "retrouvé" un dynamisme certain à la fin de l'année 2011 dans le cadre de la connaissance du secteur touristique. De nouvelles initiatives telles que "les îles Vanille" sont saluées mais restent "handicapées" par les fragilités opérationnelles.

Le tourisme un secteur d'avenir pour les DOM

Dans ses conclusions, la Cour des comptes note que les "atouts indéniables" des départements d'outre-mer font du tourisme un "secteur d'avenir" mais les résultats ne sont pour le moment pas à la hauteur des potentiels.

Ces magistrats font en tout huit recommandations à destination de l'Etat et des collectivités. En direction de l'Etat, il s'agit notamment de demander la suppression de la loi de défiscalisation "Girardin" en faveur des investissements productifs et les remplacer par d'autres modes d'intervention, moins couteux pour le budget de l'Etat, mais surtout plus efficaces.

Pour feuilleter le rapport de la Cour des comptes, ainsi que la réponse de la Région Réunion, l'IRT et les "Iles Vanille", voir ci-dessous :

Mardi 11 Février 2014 - 18:00
Lu 4857 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

57.Posté par le sanguinaire Robert le simple , les autres Fêlégrav ( MadMarx , Fêlurel ) et Fléollande le sadique le 14/02/2014 23:04
Le psychopathe narcissique qui a saboté le Tourisme Réunionnais se nomme Robert l'idiot . Il est impératif de le dégager de la mairie de St Leu .

56.Posté par jayce le 13/02/2014 10:47
@59 :

C'est très bien d'avoir des gens comme vous Rudolph, conscient de ces enjeux. Notre ile à un sérieux potentiel, autre que l’assistanat des p'tits contrats aidé à mesures électoralistes. On parle sur un autre topic, de la "défense" justificative de la Région suite au rapport de la CRC. Un exemple parmi d'autres, à quel point, le tourisme est un véritable outil de développement économique. Mais là encore, trop de politiques dans ce milieu. Ce sont nos lois, c'est tout un système à réformer...chose qu'eux ceux en place ne feront jamais de leur pleins gré trop occuper à se gaver des subventions éparses.

Mais déjà le fait d'avoir un espace de discussions (et non d'insultes gratuites) permet de mettre en éveil et à l'affût les esprits. Pour ceux qui bien sur, comprennent et veulent évoluer hors de la médiocrité pitoyable actuelle.

55.Posté par Rudolph le 13/02/2014 08:45
@59 - Jayce vous avez tout a fait raison !! Que fait on ? -> RIEN.....

mais on peut déja faire des propositions :

1. communiquer et faire faire changer les mentalités des réunionnais pour agir sur le Vote... (sans influencer bien sur, la liberté de penser est primordiale) i lfaut arreter de voter gauche ou droite et tenter une nouvelle expérience avec les dits "sans-étiquettes" voir ou cela nous mene

2. créer un canal de communication, comme un site web par exemple, ou chacun pourrait venir mettre la main à la poche apporter sa pierre à l'édifice pour construire une réunion meilleure et sans vautours (D.R, JP.V, P.V, etc etc....)

Parce que le jour ou un groupe de personnes pourront faire pencher la balance des idées, et convaincre par du CONCRET, la Réunion sera sauvée. le groupe aura donc une réelle notoriété politique et pourra donc se présenter et gagner Haut la main, foutre dehors la bande de malfrats qui nous dirigent et travailler pour "un monde meilleur"
Bien su, en restant honnete avec la population, car il ne faut pas se leurrer, pour redresser la barre, il va falloir faire beaucoup mais BEAUCOUP de sacrifices afin de détruire certaines pour mieux reconstruire
bon bonne plage
Rudolph

54.Posté par Nemo le 12/02/2014 15:53
49.Posté par Tora qui a tort !!!

Lurel pourtant guadeloupéen ne favorise pas plus la Guadeloupe que la Martinique ou La Réunion .

Le problème est avant tout Réunionnais et les solutions doivent être Réunionnaises !!!

Tant que nos élu-e-s et ceux mis en place par ces élu-e-s, resteront enfermés dans leurs tours d'ivoire se croyant uniques dépositaires de la science infuse donc des solutions à apporter aux problèmes qui touchent notre île, RIEN ne bougera ...

Sauf le mécontentement de la population et l'écoeurement de celles et ceux qui ont envie de voir évoluer favorablement ces mentalités sclérosées qui empêchent notre ti caillou d'occuper la première place au point de vue touristique dans l'Océan Indien !!!

53.Posté par jayce le 12/02/2014 15:08
C'est tout de même "super" de constater tous vos coms. Peut importe les différences dans les propos le leitmotiv, c'est quand même qu'on reconnaît tous, que nos dirigeants (à l'iRT ou ailleurs), ne sont pas à leur place.

Et pourtant, ils y restent, y resteront et sans doute, y seront toujours.

Y a un sérieux soucis ! Bon nombre d'entre nous, n'attendent rien du politique, alors on laisse faire les autres. cet électorat passionné qui coute que coute, ira voter pour son poulain. Alors, même si c'est une arme "dérisoire" vu le niveau de nos politiques (locaux comme nationaux) essayons tant que possible de mettre au pouvoir, les moins imbéciles, pour contrecarrer cette masse de la population, qui elle, ira voter. Et donc, placer à droite à gauche, Mme Gousse de vanille et monsieur j'ai la banane dure ^^

Ben oui...faut bien commencer par qqch. Car on critique, mais que fais ton ? Faire une révolution ? On est pacifique, donc ça passe par ce qui reste de "démocratie".

52.Posté par jp36 le 12/02/2014 15:03
Comment voulez vous que les touristes sejournnent a La Reunion il n'y a plus de location serieuses car nous avions loues plusieurs fois par les gites ruraux sur internet et bien la destination Reunion n'existe plus!!!!!

51.Posté par Môvélang le 12/02/2014 14:12
fô virer la mère farreyol et embaucher des mauriciens avec le dixième de son salaire le cap des 1 000 000 de touristes sera largement dépassé

50.Posté par Tora le 12/02/2014 13:16
Faut aussi reconnaître qu'on a un sérieux problème avec Lurel et que toute justification est recherchée pour supprimer les leviers nécessaires à développer le tourisme chez nous...

49.Posté par Tora le 12/02/2014 13:02
La CRC pointe les problèmes que le président a lui même déjà soulevé et qu'il s'évertue à solutioner.
Il faut reconnaître que les nombreux efforts et effets des nouvelles stratégies, insuffisantes certes, mais efficaces.
Il y a tellement de retard à rattraper dus aux laxismes passés et il faudra des années pour y arriver à condition de maintenir la même détermination et le même dynamisme et à condition d'innover : la Réunion doit innover dans l'Océan Indien en terme d'accueil, d'hébergement et d'activités.

48.Posté par Scrupulus le 12/02/2014 11:41
Les plages de l'Hermitage et leurs abords sont totalement à l'abandon. Le talus côtier a disparu, les filaos sont morts, mais on peut continuer à s'étonner ! Ne pas oublier qu'un touriste déçu c'est 100 qui ne viendront pas !!!

47.Posté par jayce le 12/02/2014 11:36
Rien de neuf dans ce rapport. Des chose qu'on connaît. Mais à l'image de nos politiques, de nos gros bonnets privés, les choses continuent comme ça. Pitoyable et triste de voir à quel point, ce superbe outils de développement économique qu'est le tourisme, est bafouée.

Pourtant, j'ose imaginer que certes, nos décideurs ne sont pas compétents (c'est un fait), mais sans doute également sot d'esprit : en persévérant à ne pas réagir. On le voit dans les programmes électoralistes municipales "que proposez vous...une ferme à papillon...les livres scolaires gratuit...la cantine scolaire à 5 €..."Mais concrètement ? Pour le projet d'avenir, seul créateur d'emplois pérenne, comme pourrait l'être le Tourisme ? Rien.

C'est pas moi, c'est l'autre. C'est pas de la compétence de, mais l'autre....Au lieu de se concerter et vouloir vraiment investir en commun non pas pour se faire que réélire, mais surtout développer l'ile...là rien. Trop de rivalités politique alors que normalement, c'est l'intérêt général qui prime.

Mais les gens se satisfont de la médiocrité d'un p'tit contrat de dépannage, d'un déclassement du terrain privée, d'un prêt de tente pour la communion du p'tit etc etc...Aucune vision structurante de développement économique par la création de richesses du à la manne touristique.

Le prix du billet . Cher bien sur, mais qu'est ce que ça coute aux députes de toute l'ile d'aller plaider cette cause au niveau national ? Tellement de choses à faire, tellement de potentiels...et tellement de gâchis. Vivement que les esprits réfléchissent plus !

46.Posté par Jijiji le 12/02/2014 10:58
Telephoner à l'office du tourisme au sujet des activités nautiques, et vous aurez des réponses catastrophiques....

45.Posté par La vox populi.com le 12/02/2014 10:26
Le @37 a raison: que des incompétents. Il suffit d'être politicien, de suivre un leader, d'être sur sa liste et en cas de réussite, vous pouvez vous retrouvez Conseiller régional, chargé du tourisme (sans avoir jamais fait de quelconques études en la matière, ni avoir travaillé une seule seconde dans le secteur) et ce leader peut devenir -après un mandat de maire- député, et il peut encore , après avoir bien manoeuvré (trahisons etc...) dans le marigot de son parti, devenir ministre de l'intérieur et même finir comme président de la République, tout en ayant échoué ses études à Sciences-po de chambre.

Le temps que ce politicien passe à tous ces mandats, ils concoctent des décisions, fait pondre des lois, engage des budgets, arrose de subventions, et en cas d'échec aux élections, il se rabat sur un mandat quelconque, le temps que le désamour des électeurs dure, pour ensuite revenir à l'occasion d'autres élections pour lesquels l'électeur n'a aucune possibilité de s'opposer à son retour (bien placé sur une liste par exemple pour les européennes ou les municipales: on vote pour une liste et non pour un tel et tout politicien proscrit par les électeurs peut s'y glisser et être sûr d'être élu). Naturellement, malgré toutes les mauvaises décisions prises au cours de ses mandats, jamais cet homme politique ne sera inquiété pour sa mauvaise gestion. Exemple:

On a viré VERGES et après? C'est mieux aujourd'hui? Demain on virera Didier ROBERT et après? Qui sera la suivant gaspilleur dont la responsabilité ne sera jamais engagée?

le post 37 parle de charlots. L'avantage avec Charlot c'est qu'il n'y avait pas le son. Aujourd'hui les Charlots excellent dans un seul domaine: celui de la communication.

44.Posté par SAINT-JOHN le 12/02/2014 10:20
Tant que les instances politiques se mêleront du secteur du tourisme, les choses n'avanceront pas, en effet, leur incapacité à gérer des affaires importantes pour l'économie de la REUNION ne date pas d'hier, on demande encore et toujours des aides et au final, pour quelles actions concrètes ? N'avons-nous pas en ce moment une sénatrice à la tête de l'I.R.T ? (çà sent la banane gâtée !)

43.Posté par Dimitri ALAIN le 12/02/2014 10:18
96000 touriste en janvier seulement a l'ile maurice et nos cocos sont ou aux Seychelles pour bronzé

42.Posté par titi974 le 12/02/2014 10:16
Il y a déjà des choses simples et peu onéreuses à faire dans un premier temps , NETTOYAGE DES PLAGES , DES ESPACES VERTS , RAMASSAGE DES DÉCHETS QUI TRAÎNENT , ENLEVER LES CARCASSES DE VOITURES QUI JONCHENT LE LONG DES ROUTES cela rendrait déjà l’île un peu plus touristique , ajouter à cela un tarif correcte du billet d 'avion et des hôtels aux prix un peu plus abordables avec un personnel sympa comme à Maurice .... un St Gilles nette et propre car on se demande ou passe les impôts locaux qui ne doivent pas être donné sur cet ensemble de commune et le tourisme pourrait peu être se porter mieux......

41.Posté par sans illusion le 12/02/2014 10:03
Un constat lapidaire sans doute en dessous de la vérité car en creusant plus … ils auraient trouvé plus. Il y a beaucoup d’argent et de subventions qui atterrissent là où ils ne servent qu’aux profits de certains et ne remplissent pas leur rôle, on le savait.
Et puis même quand on est bon dans les constats c'est pas en gardant les mêmes qu'on va changer quelque chose.

Mais je ne me fais aucune illusion.
Les mêmes incompétents vont rester aux manettes, continuer la même politique désastreuse et continuer de s’auto-congratuler.

Et finalement c’est bien à l’image de la France et de son gouvernement actuel :
UMP et PS même politique, même constat d’échec, même incapacité à changer et reconnaître leurs erreurs, même auto-satisfaction ...
Le coup de balai c'est pour quand ?

40.Posté par timagnol le 12/02/2014 09:29
Oui, mais tout ça c'était avant que le KREOL devienne "lang" officielle ! Ouf, on est sauvé car à défaut de l'anglais, sinistré, le touriste pourra mieux s'exprimer ! Un seul vainqueur, le sieur Viroleau qui après avoir dilapidé des masses d'argent public va faire le carnaval aux Seychelles (sans les jakos, pas fou lo cousin). Là bas la vanille ek coco-fesse lé meilleur pou lo port moné ! KOMAN zot y fé don !

39.Posté par Rudolph le 12/02/2014 08:51
@ IRT 974- post 28 :
"Bref, tout ça c politique, qu'est ce qu'on y peut...." et ben déjà votez intelligemment !!!!!!!!!!!

38.Posté par Rudolph le 12/02/2014 08:50
Mais ARRETEZ svp de tirer sur l'Etat, la Réunion paye ses erreurs uniquement des incapables, incompétents qui sont élus localement.... que ce soit au niveau municipal, régional, départemental
il n'y en a pas un pour rattraper l'autre... et pire même au niveau collectivité il y a des conflits d'intérêts....Nous payons nos votes......

Quand je vois les réactions que ce rapport a entraîné... c'est lamentable ce ne sont que des incompétents tant au niveau politique que professionnel avec les présidents de l'union des.. ou les autres. il n'y a qu'une seule constatation à faire : ILS SONT MAUVAIS et plus que
tant qu'à l'IRT........ c'est pire.....

Posez vous la question, non!
Est ce que quelqu'un est capable de me donner une date pour laquelle la Réunion, la "politique réunion" a réellement décidé de favoriser une économie touristique ?
Qu'on rigole sur le temps perdu, il n'y a aucun vrai leader, aucun politicien capable de se projeter ou de projeter l’île sur un vrai développement économique.....

SVP Réunionnaises et Réunionnais, ARRETEZ ARRETEZ de voter pour ces gens la, il faut que ça change, on va droit dans le mur si vous continuez à voter pour des charlots pareils. Faites le pari de la jeunesse des nouvelles idées !!

ces vieux croulants et ce genre de politicien (dont je tairais le nom) qui sont dans le paraitre plus qu'autre chose = poison pour la Réunion

Il faut se réveiller la !!

37.Posté par JD974 le 12/02/2014 08:40
En voilà une nouvelle qu'elle est neuve !

36.Posté par didier robert le 12/02/2014 08:12
vraiment nul ce bougie. Il a planté le BTP et fait de même avec le Tourisme.

quant à la cour des comptes, elle a raison: il faut supprimer la defiscalisation et les aides public. Un hotel qui n'a même pas dix ans reçois du copain pour le copain 470 000 euros pour rénovation.

Rien que pour cela je boycotte le Palm, car je ne suis pas d'accord. Le Palm vie sous perfusion de didier Robert et des politique.

En clair arrêtez de vous foutre de notre gueule

35.Posté par pierrot le 12/02/2014 07:55
Oû se trouve notre chère sénatrice et responsable du tourisme de la Réunion?

Ah j'ai oublié, c DR qui répond à sa place car monsieur c le Zorro des visites touristiques.
Il a fait partir P Viroleau, pour que ce bilan ne lui fait pas trop d'obstacles.
Tous des incompétents.
et ce DR ose dire que Paris nous casse alors que c'est Paris qui envoie de l'argent à la Région pour gaspiller, à faire des magazines,des panneaux 4X3 et autres pub à la con.
Tous ces gens qui sont les décideurs ne sont même pas capables de remplir nos hôtels alors qu'ils dégagent.
Voyez comment les croisiéristes sont traités à l'arrivée au Port et là c'est déjà un avant goût de notre accueil.
Allez vous cacher s'il vous plaît au lieu de critiquer l'Etat et que c'est facile de mettre la faute sur les autres s v p.
L' heure de la vérité a sonné et les chiffres parlent et nous le peuple jugera bientôt

34.Posté par fvd le 12/02/2014 07:10
"inefficace" dans certains domaines. Le sursaut est "indispensable".

il faut tout recommencé le model de la Réunion ! l 'inertie depuis des années a tué l ile

pourtant la nature a tout donner grâce à Dieu on n "a rendu la Réunion insisté humilié !

c 'est le moment de reprendre ! déjà cassé le monopole ! la réunion change la misère oblige

33.Posté par doc le 12/02/2014 03:45
Étant dans ce secteur d'activité je peux affirmer que l'irt, les office de tourisme ne font pas ce qu'il faut pour la promotion de notre ile. Dites moi seulement ce que nous ne pouvons PAS faire sur l'île, nous avons un nombre d'activités incalculable. Tous ces gens qui se regarde le nombril, n'arrive pas a se dire qu'il faut intéresser les gens sur nos activités. Il n'y a que l'office de l'Est qui bouge réellement. Il est fort possible de pouvoir faire BEAUCOUP de choses intéressante sans trop dépenser d'argent. C'est ce que je fais au quotidien et ça fonctionne.

32.Posté par Dimitri ALAIN le 12/02/2014 06:36
bravo a nos politiques qui se foutent de la gueule de la population réunionnaise , qui se gavent de déplacement et organisent des réceptions dans le luxe , tout ces organismes qui pillent nos deniers a des fin personnels ( le tourisme local un cauchemar ) la cour des comptes a mis le doigt sur un problème de gaspillage financier mais peut elle y remédier a fin d'évité toute dérive et dépense inutile , a t'elle possibilité d'étudier chaque dossier de dépense pour chaque projet farfelue de nos élus, que l'état reprenne la main sur ces financements marron des nos élus .qt[

31.Posté par vanille le 12/02/2014 05:24
Post 14
J'ai dit et je redis que la France est une pompe aspirante de la misère du monde. Oui à l'immigration choisie comme au Canada par exemple, non à l'immigration positive, non à l'immigration attirée uniquement par les avantages sociaux, qui ne fait aucun effort d'adaptation et qui nous fait chier avec ses coutumes jusqu'à vouloir nous les imposer.
Le visa est un autre problème et je ne suis pas persuadée que ce soit un frein au tourisme à la Réunion.

30.Posté par Paradis le 12/02/2014 01:23
La CRC pointe la mauvaise gestion des collectivités: sont dans leur collimateur de mauvaise gestion "les politiques"+ IRT/CR+CG, le OT,les epci qui se gavent des subventions versées pour la promotion touristiques; et non les professionnels! Quand au Billet d'avion qui sont les principaux dirigeants d' Air austral? qui ne jouent pas son rôle pour casser le monopole? qui encaisse la majorité de l'octroi de mer? Ça sent la banane.....

29.Posté par IRT 974 le 11/02/2014 23:17
Avec le climat social qu'on a ici, le cout de la vie, les prestations hôtelière en dessous des mauriciens, pas de tram train (desservant l'aéroport), ni de A380, pas de musée de la civilisation (ou un truc du genre, bâtiment d'une architecture ambitieuse), ni de centre international de conférence,...bref, quelque chose qui aurait permis d'attirer des conférenciers et autres visiteurs en dehors des périodes de vacances scolaires, etc, etc,etc.... le challenge qui consiste à attirer le touriste semble un défi insurmontable.

De l'autre coté, on a ce vivre ensemble, nos belles montagnes, un bon réseau routier, mais ça ne suffit pas.

J'ai l'impression que pour la majorité des touristes qui viennent, ce sont les Réunionnais, ou néo Réunionnais, eux mêmes, par le bouche à oreille qui incitent leurs proches à venir.

Et l'IRT dans tout ça, à la Réunion, je ne sais pas, mais en métropole, bien installé rue de la BOETIE dans le chic quartier du 8ème, l'IRT Paris pèse plutôt sur les deniers des collectivités locales qu'il ne rapporte.

Franchement plus de contrôle serait le bienvenu

Bref, tout ça c politique, qu'est ce qu'on y peut....

28.Posté par Georges AU POST 13 ET 20 le 11/02/2014 22:24
Revoyez votre copie les amis, vous n'avez pas vu dernièrement que c'était des mensonges concernant le déficit du Tampon!
Vous n'êtes plus à la page, vous êtes périmés!
La commune du Tampon n'a jamais été en déficit, bien au contraire, lorsque Paulet PAYET a récupéré la mairie il y avait un excedent de 25 millions d'euro. Arrêtez svp de mentir au peuple réunionnais en faisant croire que Didier ROBERT a laissé une commune en déficit, C'EST UN MENSONGE!!!

27.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 11/02/2014 21:59
est ce que la C.C a intégré dans leur calcul les déplacements des ministres depuis l'arrivée de hollande au pouvoir parce que tous les semaines on a des charters ministériels.

26.Posté par Cilaos-mon-amour le 11/02/2014 21:59
des bas bètonnés et polluées, "974banlieue", des cirques où il est impossible de se détendre à cause des nuisances sonores des hélicoptères, et pour les touristes l'impression qu'on les exploite, qu'ils ne viennent que pour se faire plumer... notre patrimoine est si peu respecté, on en veut que pour la voiture... à moins d'habiter depuis des années à la bonne place et de connaître des lieux secrets de ressourcement non envahis de monde, non souillés d'ordures... il ne fait pas bon être touriste ici.. pour profiter de la réunion il faut être en forme physiquement et aimer la montagne (les bas c'est foutu), non pas par beau temps (bruit des hélicos!) mais avant la pluie, quand les nuages gonflent., juste après les cyclones quand les sentiers sont fermés et que les cascades sont belles.. réservé à une élite.. pour les autres des "grand circuits" , ils restent dans la médiocrité: et les "touristes" sont plutôt des membres de familles installées ici, le chiffre de 446000 visiteur est probablement "gonflé".... .

25.Posté par Lynx974 le 11/02/2014 21:45
Je pense qu'il y a un problème situé en amont de tous les autres problèmes liés au tourisme à La Réunion. Je ne suis certes (et hélas) pas le premier à le dire : la desserte aérienne de l'île est lamentable. Aucune des grandes compagnies aériennes étrangères n'a accès à La Réunion. Pour venir ici, les touristes "riches", prêts à dépenser pour leur agrément doivent transiter au mieux par Maurice. Le résultat de cela, je l'ai vécu, il y a quelques mois en Afrique du Sud où j'effectuais un voyage. J'ai dû expliquer au moins 50 fois à des touristes rencontrés là-bas (australiens, canadiens, américains, chinois, anglais,etc.) d'où je venais, où était La Réunion, qu'est-ce que c'était que cette île !
Comment voulez-vous que l'on développe ici un tourisme véritable (et rentable) dans ces conditions ?
Et encore, je n'ai pas parlé du "comité d'accueil" paï du Port pour les croisiéristes qui abordent "l'île à Grand Spectacle"...

24.Posté par Yves le 11/02/2014 21:43 (depuis mobile)
L''IRT fait du bon boulot, hélas nos politiques refusent les "vrais" projets.

- Marina
- Complexe hôtelier bord de mer
- Réaménagement durable du front de mer de Saint-Paul
Etc etc...

Osons une politique ambitieuse , ne restons pas inactif

23.Posté par Jean-Jacques Grondin le 11/02/2014 21:38
Je lance les paris :
A quand un communiqué de la Marionnette pour nous dire que La Région, L'IRT et les Iles Vanilles sont bien gérées ! Et que c'est encore de la faute de Paulet Payet !

Au fait, un "petit" scoop : la CASUD aussi est dans le colimateur de la CRC.......

22.Posté par kalou le 11/02/2014 20:53
Fallait que la collectivite rachete le foncier partout ou le tourisme y etait possible ,construire des hotels car sans parc hotelier pas de touriste, mais les sciences infuses ( directeur d'hotel )pour bon nombre d'entre eux ,disaient non y'a assez d'hotel pour cause ca aurait fait baisser le taux de frequentation de leur actionnaire,pure connerie...la reunion n'a rien d'exceptionnelle en terme de decor ,de ses sites,hawai,costa rica lui font la pige.....la ou la reunion est unique cest sur l'humain....il y a des annees que je dis que l'humain est l'atout principal de son developement touristique durable'car l'humain n'est pas pret de disparaitre de la reunion .

21.Posté par payet jean baptiste le 11/02/2014 20:43
Décidément ce président partout où il passe, les finances publiques trépassent, il y'a le trou de la commune du Tampon, celui de la SEM Muséo, de Maraina, ….
Cà en fait du fric englouti, mais qu'en est que l'on mettra ce personnage hors d'état de nuire?

20.Posté par ndldlp le 11/02/2014 20:32
Pour rappel :
1/ Globalement entre 2005 et 2012, la Réunion compte 16 800 touristes de plus après avoir perdu en 2006, 63900 touristes lié au chik. il a fallu attendre 2009 pour retrouver le niveau de touristes d'avant la crise.

2/ Géographiquement, ces 16800 touristes supplémentaires par rapport à 2005, proviennent pour 11800 de Métropole (+8% par rapport à 2005), Maurice et les pays européens sont en recul de respectivement 4300 (-37% par rapport à 2005) et 1200 touristes (-17%).

Les autres pays assurent un surplus de 10500 touristes (+51% par rapport à 2005)
11800 + 10500 - 4300 - 1200 = 16 800 touristes de plus / 2005.

En 2005, les touristes de métropole = 80% des touristes, maurice 6%, pays européens 4% et autres pays 11%.
En 2012, les touristes de métropole = 79% des touristes, maurice 3%, pays européens 3% et autres pays 15%.
En 2009, année d'avant la prise de fonction de monsieur Viroleau, 82% métropole, 6% maurice, 3% pays européen 6%, autres pays 9%.

de 2009 à 2012, la Réunion enregistre 7700 touristes de métropole de plus, perd 4700 touristes de Maurice et des pays européens, et gagnent 12500 touristes d'autres pays en plus. soit un total de 15 500 touristes en plus en 2012 qu'en 2009.

3/ Pour quels motifs les touristes viennent ils à la Réunion ?
entre 2005 et 2012, le tourisme d'agrément progresse de 1900 personnes.
entre 2005 et 2012, le tourisme affinitaire progresse de 17200 personnes.
les autres motifs de tourisme (affaire et autres) perdent respectivement 1000 et 1400 touristes.

entre 2009 et 2012, le tourisme d'agrément progresse de 12400 personnes.
entre 2009 et 2012, le tourisme affinitaire progresse de 1700 personnes.
entre 2009 et 2012, le tourisme d'affaire progresse de 2000 personnes.
Les autres motifs enregistrent une baisse de 600 personnes.
nous retrouvons là les 15 500 touristes de plus.

Nous pourrions conclure que 8% de touriste depuis l'arrivée de monsieur Viroleau à l'IRT, ça peut ressembler à un succès sauf que l'on peut aussi énoncer que les touristes 2010 sont la conséquence des actions menées par l'ancienne équipe..

Il faudrait donc regarder 2010 par rapport à 2012 au lieu de 2009, et carrément tant qu'on y est, 2012 par rapport à 2011..

2012 vs 2010 : 10 100 touristes de plus
2012 vs 2011 : 9800 touristes de plus
aie...
ça coince
toutefois ..
2012 vs 2010 : 7700 touristes de métropole en plus, 6600 de pays autres que Maurice et les pays européens tels que retenus par l'insee, en plus. 4200 touristes européens en moins y compris de Maurice.

2012 vs 2011 : 2300 touristes de métropole en moins, 12600 des autres pays autres que Maurice et les pays européens tels que retenus par l'insee, en plus. 500 touristes européens en moins y compris de Maurice.

toutefois

2012 vs 2010 : 7900 touristes d'agrément en plus, 5200 touristes affinitaires en plus
2012 vs 2011 : 1800 touristes d'agrément en moins, 10300 touristes affinitaires en plus..

que conclure..?
à un réel succès ?
entre 2009 et 2012, 10 100 touristes de plus dont 7900 (+13%) d'agrément et 5200 (+5%) d'affinitaires en plus... représentant 6,7% (13100 = 7900 + 5200) de touristes en plus, alors que dans le même temps, nous perdons 4200 touristes (maurice et pays européens)..

19.Posté par Scrupulus le 11/02/2014 20:26
Les touristes européens n'ont pas besoin de visas et pourtant ils ne viennent pas ! Autre question à se poser pourquoi les réunionnais (et ils sont nombreux) filent à Maurice aux vacances ????

18.Posté par ndldlp le 11/02/2014 20:15
7.
totalement faux.
regardez les chiffres.

http://www.zinfos974.com/Pascal-Viroleau-nomme-directeur-des-Iles-Vanille_a49522.html

post 19

17.Posté par coco le 11/02/2014 20:15
Chikungunya, cyclone, crise requin .... rapport de la Cour , ça s'appelle tirer sur l'ambulance, comme ça s'il y avait encore des touristes qui souhaitaient venir , c'est plié !

16.Posté par PEI FOUTU!!!!!!. le 11/02/2014 20:07
DIDIER JACQUELINE et CONSORTS vont nous mettent sur la paille..!!! il est urgent d'agir.??

15.Posté par Brougnole..... le 11/02/2014 20:04
visas pour tout le monde...
.....................
Faut savoir ce que l'on veut......
Vous vous plaignez tous, notamment Caton, Vanille et autres sbires, qu'il y a trop d'immigrés en France et vous vous voulez le visa pour tous alors que l'on sait bien que nombre de bénéficiaires d'un visa de tourisme en profite pour rester clandestinement à la Reunion....
Exemple: pour les jeux de l'océan indien de 1998, la délégation des Comores comportait environ 80 sportifs. Avant même que ne débutent les épreuves près de 40 étaient déjà entrés en clandestinité.....sans se présenter aux épreuves....

Alors avec votre souhait de visa pour tous, tient totalement de l'irresponsabilité....

De même combien de mauriciens viennent soit-disant faire du tourisme ( j'en connais déclarés à Gillot comme ouvrier dans une usine mais qui viennent six mois par an à la Reunion et il en est de même pour les fameuses "Housewife" qui préfèrent faire leur ménage à la Reunion).

Arrêtons donc de dire des bêtises.....Le post 8 est plus dans la vérité....Dans toutes ses strates il y a des incompétents qui sont compétents pour seulement activer la pompe à subventions.....et se défrayer de frais les plus bizarres ( par exemple les congrés notamment celui des maires qui se comportent en mauvais pères)

14.Posté par TI COQ le 11/02/2014 20:02
Super Didier , et sa bande d'incapable, tu avais critiqué Vergès lors de ton élection, en disant que tu ne feras pas un I.R.T de battre carré.

Maintenant , mi dis a ou allez battre carte dans la rivière st Etienne, le super pont qui nous a côuté 120 millions d'euros.

Après avoir couler la mairie du Tampon, la CASud et la Région, tu nous coule le tourisme.

13.Posté par mazenbron le 11/02/2014 19:59
Et pourtant,les visites touristiques ministérielles participent à l'action de l'état ,n'est il pas ?

12.Posté par ndldlp le 11/02/2014 19:48
faut virer de la base, les touristes affinitaires.. les créoles n'ont pas besoin de l'IRT pour venir passer un séjour dans leur île.. faut il alors se battre pour notre tourisme..?

11.Posté par Gramoun le 11/02/2014 19:39
Les billets trop cher , pas assez d'hôtel (heureusement puisqu'ils seraient vides), se sont pas foulés à la Cour des comptes.

10.Posté par Scrupulus le 11/02/2014 19:37
@ post 6 , c'est l'Etat qui doit nettoyer ? Faudrait ouvrir les yeux !

9.Posté par égalité pour tous le 11/02/2014 19:23
Rapport extrêmement bien fait qui met en évidence l'inefficacité de l'IRT, véritable usine à gaz qui coûte très cher aux contribuables Réunionnais , mais qui est gouvernée par des incompétents très bien payés adeptes du nombrilisme !!!

8.Posté par Gerud le 11/02/2014 19:19 (depuis mobile)
Prise en compte des résultats catastrophique du clan verges 2006-2011. La nouvelle équipe à quand même redressé la situation, certe c'est encore fragile, je suis optimiste. À quand un effort des compagnies?

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales