Société

Tourisme : Chinois et Indiens exemptés de visa


Visa chinois en Creative commons
Visa chinois en Creative commons

Lors d'une réunion entre les différents partenaires du dispositif d'exemption de visa pour les touristes chinois et indiens souhaitant voyager dans l'île, les modalités de l'arrêté effectif du 27 juin 2014 ont été établies. Cet arrêté annoncé par la ministre de l'Outre-mer, Georges Pau-Langevin, lors de sa dernière visite à La Réunion, permet une facilitation des procédures d'entrée aux frontières de La Réunion pour des touristes de la zone océan indien. C'est l'aboutissement d'un "travail de longue haleine et collectif", selon les partenaires, entre Jacqueline Farreyrol et de Patrick Cerveaux, de l’IRT et du Conseil régional.
 

Pour qu'un touriste chinois puisse profiter de cette exemption de visa, il faut qu'une agence agréée prenne en charge son séjour et son voyage. Les agences de voyages réunionnaises habilitées à dispenser les touristes chinois d'un visa d'entrée répondent à une règlementation spécifique. Elles doivent être immatriculées par Atout France, un organisme public qui contrôle les agences.

Il en existe 62 immatriculées à La Réunion, 400 agences sont aussi agréées en Chine afin de "faciliter le déplacement touristique en Europe" et le dispositif est en cours en Inde. Si le touriste fait appel à une agence chinoise, celle-ci doit être agréée par le ministère, et devra obligatoirement se tourner vers une agence locale. N'importe quel touriste chinois ou indien vivant dans le monde peut bénéficier de cette mesure, tant qu'il a un passeport d'une de ces deux nationalités.

Le séjour ne devra toutefois pas dépasser les 15 jours, une durée "exceptionnelle" pour ces touristes qui connaissent les congés "depuis peu" explique le président de l'IRT.

Finalisation d'un projet de longue date

En juin 2011 un premier dispositif d'assouplissement des modalités d'entrée en territoire réunionnais avait été mis en place pour les touristes sud-africains, russes, chinois et indiens. La procédure de délivrance de visa a été accélérée et ne dépassait pas les cinq jours. Dans l'arrêté qui en découla le 7 février 2013, le dispositif fut étendu aux Seychelles et les Sud-Africains finirent par être totalement dispensés d'un visa de court séjour. À partir du 27 janvier de cette année, les touristes chinois pouvaient déjà obtenir un visa en moins de 48h, une fois toutes les pièces fournies et en règle.

"Il faut faire au plus simple"

Pour le secrétaire général des affaires régionales de la préfecture de La Réunion, Thierry Devimeux, avec "l'ouverture des frontières à plus de touristes, il faut faire simple. Ainsi le point de passage par les agences réunionnaises, qui connaissent mieux le territoire, est une garantie de découverte de qualité de l'île et d'optimisation des dépenses des visiteurs". Aussi, cette clientèle est "habituée des tours opérateurs et des voyages organisés" explique-t-il.

Pour faciliter le passage à l'aéroport, les policiers au sol auront été informés entre 24h et 48h avant l'arrivée des passagers, de l'identité des personnes concernées. Tout problème avec les compagnies aériennes devrait aussi être évité grâce à la présence d'une mention spéciale dans un document fourni au voyageur dispensé, certifiant l'éligibilité de celui-ci dans le cadre de l'arrêté.

Ce n'est que le début

Alors qu'un rapport accable La Réunion au sujet de la fréquentation touristique sur l'île en début d'année, cette exemption est l'occasion de relancer l'économie du tourisme en "connectant l'île aux grands marchés émetteurs d'avenir". Mais les partenaires de l'arrêté gardent cependant les pieds sur terre. "Il faut être pragmatique, si l'on passe le cap des 1.000 touristes chinois et indiens nous serions content déjà. C'est lent, mais en 2015 ça devrait s’accélérer" assure le président de L'IRT Patrick Servaux.

L'année dernière 500 touristes chinois et 154 indiens étaient venus en séjour sur l'île, pour lui "c'est peu", mais l'arrêté doit être la première étape "d'un projet solide et durable". C'est pourquoi les partenaires, qui ont "vocation à lever un des freins pour mettre en avant les charmes de l'île", envisagent "un gros travail de promotion".

Parce que "l'ouverture des frontière ne suffit pas, il faut aussi travailler avec les consulats pour renforcer la capacité d'accueil de l'île" notamment au niveau de la maîtrise de l'anglais.

Patrick Servaux se félicite de cet arrêté : "hier La Réunion était à l'autre bout du monde, aujourd'hui, ces touristes peuvent profiter de toutes les richesses uniques de notre petit territoire avec simplicité". Cette dispense prend "tout son sens" pour les partenaires quand on sait que "les deux pays ont des connexions historiques et et culturelles communes" avec La Réunion.

Tourisme : Chinois et Indiens exemptés de visa
Mardi 26 Août 2014 - 11:18
Lu 1747 fois




1.Posté par VPV le 26/08/2014 18:15
A quand l'équivalence pour les touristes français voyageant en Inde et en Chine ?

2.Posté par palaksa le 26/08/2014 19:10
Lé bon koma lo ban sinwa va ouv in d zafér é va met zot zimo ddan kom si pari ék en banlié...

3.Posté par Lili le 26/08/2014 19:49
A bon ! ça marche que dans un sens ? Moi, si je vais chez eux, je serais toujours totocher pour payer mon visa !!! La France est vraiment un pays de p.tes !!!

4.Posté par KLOD le 26/08/2014 23:08
Des commentaires toujours aussi intéressant !!!

5.Posté par Bobeneponge le 26/08/2014 23:30
Comment fé rent clandestin la réunion pou casse la main d'œuvre reunion !!!! Tout ça avec l accords des grosse m qui gouverne la reunion

6.Posté par marcel le 27/08/2014 03:27
Tout ceci peut au conditionnel être dangereux et des contrôles doivent s'exercer;prudence est mère de sécurité.

7.Posté par Dimitri ALAIN le 27/08/2014 07:43
avec une population chinoise et indienne qui dépassent les 3 milliards de personnes sur un total de touriste de 654 personnes venus a la réunion triste , et des visas en moins faut pas rêvé on est trop chère sur tout les produits touristiques ,ils sont pas fou .....IRT ????????

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales