Sport

Tour de France à la voile : Une Méditerranée difficile à dompter


Tour de France à la voile : Une Méditerranée difficile à dompter
 Les navigants ont gagné le large à 10h hier matin pour courir trois manches dans 18 nœuds de vent sur une mer peu formée. La Méditerranée ne faillit pas à sa réputation d’indomptable. Elle a réservé aux concurrents des conditions de navigation tumultueuses : les variantes de lumière sur le plan d’eau ont rendu difficilement identifiables les veines de vent sur les remontées au près comme au portant.
 
L’équipage "Île de la Réunion – Ville du Port" ne signe pas là sa plus belle journée. Il finit 15e aux deux premières manches et 13e à la troisième. Autant sur les premiers parcours, des erreurs de manœuvre le condamnent à fermer la flotte à deux reprises, autant le scénario de la dernière manche s’explique par une tactique difficile. Les caprices légendaires du vent de la Grande Bleue lui auront aussi joué des tours : la déchirure du grand spi le prive de sa vitesse bien que réparé in extremis. "La Méditerranée et ses pièges ; on est tombé en plein dedans. Les manœuvres sous spi sont d’autant plus délicates avec un vent fort et instable. On finit la course avec le spi de capelage et ça ne pardonne pas", explique Gilles Vimard de retour à terre.
 
Les écarts de points se réduisent depuis quelques jours, preuve d’une certaine fatigue accumulée et de la présence sur le plan d’eau d’une flotte professionnelle forcément plus aguerrie. "Île de la Réunion – Ville du Port" conserve sa 12e place au général.
 
Au programme de ce jour : première course de ralliement en Méditerranée entre Gruissan et Port-Camargue. Son départ initialement prévu en matinée est décalé au début d’après-midi en raison d’un avis de grand frais et d’une forte tramontane.
 
L’équipage
Manuel Lodeho (skipper, barreur), Noé Delpech (tacticien), Mayeul Dalleau (régleur GV), Gilles Vimard (embraqueur), Florent Auber-accot (embraqueur), Charles Berro (piano), Baptiste Galaup (n°2), Gilles Mailly (n°1)
 
Classement général après 27 courses 

1    Sud de France / Languedoc Roussillon / Bertrand Pacé: 95 pts

2    Courrier Dunkerque / Daniel Souben: 103 pts

3    BAE Systems / Cédric Pouligny: 137 pts
4    Bretagne-Crédit Mutuel Elite / Nicolas Troussel: 137 pts

5    Toulon Provence Méditerranée / Fabien Henry: 145 pts

6    Nantes Saint Nazaire E. Leclerc    / Corentin Douguet: 201 pts 

7    Ile de France / Jimmy Pahun: 223 pts

8    Côtes d'Armor Bretagne / Stéphane Letertre: 237 pts
9    Safran - Multiplast / Julien Villion: 238 pts

10   BRED - La Normandie / Benoît Charon: 242 pts 

11  Batistyl Ville de Pornic / Cyrille Le Gloahec: 279 pts 

12  Ile de La Réunion - Ville du Port / Gabriel Jean-Albert/ Manuel Lodeho: 323 pts 

13  Iskareen / Soenke Bruhns: 364 pts 

14  Région de Bruxelles / Courbière / Casaux / Ammeux / Michel: 364 pts 

15  Martinique-Centrale Paris-HEC / Mathieu Mourès: 386 pts
Mardi 19 Juillet 2011 - 06:47
.
Lu 988 fois




1.Posté par Jeff le 19/07/2011 08:01
Tiens, tiens, on commence à réaliser la difficulté de skipper un équipage de"novices", en tous les cas pour certains, la synchro barre/spi est très fine et comme le barreur est le skipper, même expérimenté sa tache doit être bien délicate, Il faut parer au lof et aux erreurs des équipiers chargés du spi. Tenir les écoutes de spi/tangon en régate requiert de l'expérience

Dans des conditions capricieuses, il faut des équipiers très affutés au spi, sinon on déchire vite. Encore heureux que la mer ait été calme.

Bon courage pour remonter au classement, mais le Med est un plan d'eau qui n'est pas de tout repos, alors pour un équipage fatigué ce ne sera pas facile.

De tout coeur avec vous, si la critique est facile, l'art est difficile.

2.Posté par noe9740000000000000000000000 le 19/07/2011 08:09
Ne pas oublier que le Déluge s'est passé en Méditerranée ....lors de la création du Détroit de Bosphore en ces temps immémorables ...
Cette mer est difficile et souvent indomptable , les Romains s'y sont cassés les dents , jadis et même les grecs ...

3.Posté par sgeg le 19/07/2011 09:13
post 2 t'y connais quoi à la méditerranée , à ses navigateurs et à la voile ?....pov' plouc !
il serait temps que cet équipage " claque " une belle manche !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales