Sport

Tour de France à la voile : Première navigation en Méditerranée


Tour de France à la voile : Première navigation en Méditerranée
C’est sur une mer plate et dans 20 nœuds de vent établis que la flotte du Tour de France à la Voile a entamé hier le troisième volet de l’épreuve en Méditerranée. Pour le bateau "Île de la Réunion - Ville du Port", les confrontations se joueront avec un équipage renouvelé de moitié.
 
De beaux coups tactiques
 

L’ensemble de la flotte s’est vu privée d’une navigation d’entraînement dans la matinée d'hier pour cause de bulletin météo spécial annonçant un vent de force 7 avec rafales. Le coup d’envoi a finalement été donné à 16h sur l’eau, lançant sans attendre les hostilités.

De retour à quai, les équipiers mentionnaient unanimement la qualité de la tactique à bord mené par Noé Delpech. "Noé est en grande forme à la tactique. Des changements radicaux nous ont fait gagner des places alors qu’on était en difficulté après un empannage qui nous a fait partir au tas", note Mayeul Dalleau, régleur Grand Voile. "J’attends maintenant que le positif devienne comptable. On paye encore assez cher nos petites erreurs".
Une première remontée au vent assure un passage de bouée à la huitième place pour "Île de la Réunion - Ville du Port".

La tramontane, ce vent violent de Nord-Ouest descendant les contreforts des Pyrénées et du Massif central, peut surprendre à tout moment. Et c’est justement dans ces conditions de vent soutenues et instables que l’équipage réunionnais cherche encore à stabiliser son bateau, notamment dans les phases de remontée au portant. Florent Auber-Accot découvre aussi le navire : "C’est un bateau sensible. Il nous faut encore gagner en coordination et travailler sur un meilleur positionnement à bord pour stabiliser le bateau". Pour Noé, il reste "du chemin à faire en terme de communication et de technique. Charles, le plus jeune à bord, percute vite et bien. Je suis surpris de le voir si en avance. Beaucoup de choses reposent sur Manu à la barre, un des seuls à l’heure actuelle à bien connaître le bateau. Nous allons essayer de le délester au maximum sur les prochaines navigations".

La Réunion solde sa première manche sur la Grande Bleue avec une 11e place et se maintient à la régulière au classement général. Ce matin, les équipiers bataillent une nouvelle fois sur un ou plusieurs parcours banane au large de Gruissan.
 
 
L’équipage

Manuel Lodeho (skipper, barreur), Noé Delpech (tacticien), Mayeul Dalleau (régleur GV), Gilles Vimard (embraqueur), Florent Auber-accot (embraqueur), Charles Berro (piano), Baptiste Galaup (n°2), Gilles Mailly (n°1)
 
Classement général après 24 courses 

1    Sud de France / Languedoc Roussillon / Bertrand Pacé: 92 pts

2    Courrier Dunkerque / Daniel Souben: 95 pts

3    Bretagne-Crédit Mutuel Elite / Nicolas Troussel: 117 pts

4    BAE Systems / Cédric Pouligny: 120 pts

5    Toulon Provence Méditerranée / Fabien Henry: 126 pts 

6    Nantes Saint Nazaire E. Leclerc    / Corentin Douguet: 185 pts 

7    Ile de France / Jimmy Pahun: 197 pts 

8    BRED - La Normandie / Benoît Charon: 214 pts

9    Côtes d'Armor Bretagne / Stéphane Letertre: 215 pts 

10  Safran - Multiplast / Julien Villion: 220 pts 

11  Batistyl Ville de Pornic / Cyrille Le Gloahec: 245 pts 

12  Ile de La Réunion - Ville du Port / Gabriel Jean-Albert/ Manuel Lodeho: 281 pts 

13  Iskareen / Soenke Bruhns: 320 pts 

14  Région de Bruxelles / Courbière / Casaux / Ammeux / Michel: 337 pts 

15  Martinique-Centrale Paris-HEC / Mathieu Mourès: 356 pts
Lundi 18 Juillet 2011 - 07:22
.
Lu 942 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales