Sport

Tour de France à la voile : Mauvaise opération tactique pour La Réunion


Tour de France à la voile :  Mauvaise opération tactique pour La Réunion
Courte nuit pour les équipiers qui, en raison de la marée, ont du rejoindre le port du Crouesty ce matin dès l’aube. Les préparateurs des différents équipages ont convoyé les bateaux de nuit à travers les méandres du Golfe du Morbihan.
 
A 8h, le départ de ce ralliement vers Pornic s’est lancé dans un tout petit souffle d’air qui a soudainement disparu dans la minute précédant le coup d’envoi. La majorité de la flotte s’est alors faite piégée par cet imprévu, et seul "Toulon-Provence-Méditerranée", gagnant à l’arrivée à Pornic, a su prendre un bon départ.

Le M34 "Île de la Réunion - Ville du Port", encalminé dans cette pétole, a passé la ligne en queue de flotte. Il a ensuite décelé une forte pression sur la gauche du plan d’eau ; une option radicale lui permettant de se remettre dans la partie aux côtés des leaders et de gagner des places sur un long bord sous spi qui devait mener les bateaux jusqu’à Pornic.
 
A mi-parcours, trop confiant de sa vitesse, l’équipage réunionnais n’a pas opté comme la plupart de la flotte pour un rapprochement vers la terre et s’est entêté à naviguer en ligne directe vers l’arrivée. La brise thermique qu’allaient chercher les concurrents s’est effectivement levée et leur a alloué davantage de vitesse. Les bénéfices des premières heures de course se sont volatilisés pour "Île de la Réunion - Ville du Port" au pointage de la dernière marque du parcours. Ils franchissent la ligne en 14 e position, avant "Safran" qui avait fait ce même choix d’option.
 
Demain, les concurrents disputeront un ou plusieurs parcours banane entre Pornic et Noirmoutier avant de prendre le départ pour la dernière escale en Atlantique : Royan. Ce ralliement sera aussi leur dernière navigation de nuit.
 
 
L’équipage
Manuel Lodeho (skipper, barreur), Antoine Bitard (tacticien), Fred Dalle (régleur GV), Gilles Vimard (régleur spi), Charles Berro (régleur foc), Laurent Carlini (piano), Pablo Grondin (n°2), Laurent Berjon (n°1)

Classement général après 19 courses 

1    Courrier Dunkerque / Daniel Souben  : 79 pts

2    Sud de France / Languedoc Roussillon / Bertrand Pacé : 89 pts

3    Bretagne-Crédit Mutuel Elite / Nicolas Troussel  : 92 pts

4    Toulon Provence Méditerranée / Fabien Henry : 116 pts

5    BAE Systems / Cédric Pouligny : 124 pts

6    Nantes Saint Nazaire E. Leclerc / Corentin Douguet : 159 pts

7    Ile de France / Jimmy Pahun : 166 pts

8    Safran - Multiplast /  Julien Villion : 174 pts

9    BRED - La Normandie / Benoît Charon : 179 pts

10   Côtes d'Armor Bretagne / Stéphane Letertre : 180 pts

11   Ile de La Réunion - Ville du Port / Gabriel Jean-Albert :  217 pts 

12   Batistyl Ville de Pornic / Cyrille Le Gloahec : 229 pts

13   Iskareen / Bruhns Soenke : 249 pts

14   Région de Bruxelles Capitale 288 pts

15   Martinique Centrale Paris HEC / Mathieu Moures 298 pts
Lundi 11 Juillet 2011 - 08:00
.
Lu 825 fois




1.Posté par kersauson de (P.) le 11/07/2011 09:48
faut arreter avec ces marins d'eau douce !
ils ridiculisent l ile
que fait l' IRT ???

qu'ils aillent faire du pédalo ! ou du cayak a lermitage

2.Posté par Loic le 11/07/2011 11:14
dit-il derrière son ordinateur....

Suffit qu'il y'a eu un accident de parcours pour tout de suite pleurnicher et accuser !

On ai 11ème au classement devant une équipage belge, allemand et martiniquais je vais franchement pas me plaindre de leur performance !

Jamais content !

3.Posté par pere Plexe le 11/07/2011 12:58
un belge un allemand c'est normal qu'il ne sache pas naviguer
les reunionnais sont issus des bretons et normands, grands marins devant l eternel
et DEVRAIENT honorer un certain rang
OU ne pas participer !

l'an prochain faisons un team de Bretons/morissiens

4.Posté par Jeff le 11/07/2011 13:54
Je compatis. Quand on ne connait pas le régime des thermiques dans cette zone, on est pénalisé.

Il fallait tirer sur le plateau de la recherche, puis cap sur l'île Dumet, la passer dans son sud-est, puis passer entre le Croisic en se laissant déhaler par le courant du trait et le phare du four (virer à la basse castouillet), serrer la côte le long de Batz et la Baule (en évitant les Evens) et faire du homing sur la pointe saint-gildas en passant sur le plateau de la Lombarderie, passer à un demi mile de préfailles (ça bouge mais c'est cool) et le tour était joué à moins qu'ils ne soient arrivés à marée descendante, car là c'est plus sioux, il faut piquer sur le bois de la chaize et virer vers Pornic en ne piquant sur Bourgneuf et ses hauts fonds.

Mais l'essentiel est qu'ils soient toujours en course.

5.Posté par Loic le 11/07/2011 13:58
Les anglais aussi sont de grands marins mais sa n'a pas empêcher de connaitre des défaites navales ;)

Personne ne peut être parfait à chaque fois !

6.Posté par Jeff le 11/07/2011 14:04
- Suite- Devant la somme de conneries et d'avis si peu éclairés, je me suis permis d'en rajouter une couche, je navigue dans dans ce coin depuis 65 ans (raz de sein -> la Corogne), alors pour ce que j'en dis.

J'ai quand même fait gagner le "dugenou" sur ces eaux? Whaff!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

PS : ce post à peu de chance de satisfaire

7.Posté par sgeg le 11/07/2011 22:38
jeff...je conçois ta solidarité...maritime ? admettons ! ...mais quand même , autant de com pour si peu de résultat...c'est pas sérieux..la méthode coué ne convainc que ceux qui y croient...ils sont mauvais !
11 sur 15 faut faire " canard " et pas la ramener !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales