Sport

Tour de France à la voile : La Réunion en plein courant


Tour de France à la voile : La Réunion en plein courant
Les bateaux ont quitté dimanche soir à 20h le port de Dieppe pour rallier Saint-Quay-Portrieux en Bretagne Nord. Le long des 200 milles nautiques, constituant l’une des plus longues étapes de ralliement de ce Tour de France à la Voile 2011, les équipages doivent surtout composer avec les courants et un vent instable, souvent mollissant.
 
"Île de la Réunion-Ville du Port" était 3e à la bouée de dégagement et progressait dans plus de 10 nœuds de vent dans un flux de Nord-Ouest avant la tombée de la nuit. Ce matin, la Réunion figurait dans le groupe de tête avec trois autres bateaux et pointait à la 2e place au passage du Raz Blanchard, phase délicate du parcours et souvent décisive, où les bateaux mènent tous les stratèges pour s’extraire des courants contraires.
 
A ce point stratégique, l’équipage réunionnais décidait d’une option divergente de celle de son concurrent direct "Nantes Saint Nazaire". Ce dernier cherchait à longer les côtes tandis que "Île de la Réunion-Ville du Port" restait fidèle à son routage initial en gardant une route plus au large.

Tôt lundi matin, le comité de course recueillait par VHF les impressions du skipper Gabriel Jean-albert : "Nous avons eu de l'air jusqu'à la fin de la nuit et nous avons bien avancé sous le vent des autres. Maintenant le vent est complètement tombé. Il faudrait qu'il revienne sinon nous allons faire marche-arrière avec la renverse du courant ! Il va falloir rester concentré et garder de l'énergie car les heures à venir vont être difficiles".
 
Le milieu de l’après-midi, marqué par un vent quasi nul, a amené à une redistribution des cartes. Aux dernières nouvelles, l’équipage avait reculé à la 8e place parmi une flotte regroupée aux abords des îles anglo-saxonnes. Tout peut encore arriver sur les 45 milles restant à parcourir. Les bateaux devaient arriver vers 3h du matin...

L’équipage
Gabriel Jean-albert (skipper, tacticien), Morgan Lagravière (barreur), Fred Dalle (régleur GV), Charles Berro (régleur foc), Thomas Pasquier (régleur spi), Gilles Vimard (piano), Laurent Carlini (n°2), Laurent Berjon (n°1)
Mardi 5 Juillet 2011 - 06:53
.
Lu 858 fois




1.Posté par maronaz le 05/07/2011 08:11
"la rényon" zanfan batar.... kalifikatif toute zafér!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par ti coq la cour le 05/07/2011 14:21
Quoi fait Maronaz? Si ou n'a un nafère pou dit, dit clairement!
Votre phrase est bien ambiguë non? En créole comme en français, elle reste ambiguë, j'aimerais comprendre le fond de votre pensée.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales