Sport

Tour de France à la Voile : Parcours tactiques sous l’œil de la Bonne Mère


Tour de France à la Voile : Parcours tactiques sous l’œil de la Bonne Mère
Abritée par les quatre îles de l’archipel du Frioul, la rade sud de Marseille offre un cadre magique aux régates du Tour de France à la Voile. Elle réserve néanmoins aux navigants son lot de surprises avec des vents souvent changeants en direction et en intensité.

La flotte a pris le départ à 11h30 ce matin pour courir trois manches de deux tours dans une quinzaine de nœuds. L’équipage "Île de la Réunion - Ville du Port" s’est classé sur cette journée en 15e, 13e puis 9e position. Un classement révélateur de la perpétuelle nécessité de s’adapter au bateau en fonction du plan d’eau et de conditions de navigation souvent complexes.

Les réunionnais ont trouvé leurs marques à la troisième manche dans un système de vent capricieux avec des plages de 18 à 22 nœuds. Noé Delpech vit et s’entraîne à Marseille depuis six ans. Une rade qu’il connaît bien "mais ce n’est pas pour autant que l’on navigue forcément à l’endroit. On a encore lutté aux deux premières manches malgré deux bons passages de bouées au vent. On fait petit à petit notre chemin. L’équipage d’aujourd’hui n’avait jamais navigué sur ce bateau avant Gruissan. Après quelques jours à bord, on commence à se rôder et à progresser techniquement".

Sur la troisième manche, à l’inverse des deux premières, les choix tactiques ont été judicieux et "les manœuvres propres" comme le précise Charles Berro. "On a atteint des vitesses élevées dans les descentes sous spi. De longs surfs au portant. La clé était ne plus les lâcher". De quoi redonner le sourire après quelques jours marqués par l’infortune côté résultats.

Demain, les équipages salueront le vieux port de Marseille pour mettre le cap vers la Seyne-sur-mer, ultime étape du Tour de France à la Voile, pour un dernier ralliement de 35 milles au large des calanques.

Le départ est prévu à 10h30. Les bateaux sont attendus en baie de Toulon en milieu d’après-midi.

Au classement général :

1 Sud de France / Languedoc Roussillon / Bertrand Pacé: 116 pts
2 Courrier Dunkerque / Daniel Souben: 125 pts
3 Bretagne-Crédit Mutuel Elite / Nicolas Troussel: 154 pts
4 Toulon Provence Méditerranée / Fabien Henry: 170 pts
5 BAE Systems / Cédric Pouligny: 171 pts
6 Nantes Saint Nazaire E. Leclerc / Corentin Douguet: 237 pts
7 Safran - Multiplast / Julien Villion: 256 pts
8 BRED - La Normandie / Benoît Charon: 276 pts
9 Ile de France / Jimmy Pahun: 282 pts
10 Côtes d'Armor Bretagne / Stéphane Letertre: 286 pts
11 Batistyl Ville de Pornic / Cyrille Le Gloahec: 319 pts
12 Ile de La Réunion - Ville du Port / Gabriel Jean-Albert/ Manuel Lodeho: 399 pts
13 Iskareen / Soenke Bruhns: 440 pts
14 Région de Bruxelles / Courbière / Casaux / Ammeux / Michel: 441 pts
15 Martinique-Centrale Paris-HEC / Mathieu Mourès: 454 pts
Samedi 23 Juillet 2011 - 08:08
Lu 955 fois




1.Posté par Jeff le 23/07/2011 14:14
Il va falloir avoir un sérieux débriefing à la fin et le tacticien devra être remis sérieusement en cause, on ne fait pas une route avec risque d'empannage avec un équipage peu entrîné.

Mais il ne faut pas forcément incriminé le skipper qui devait avoir un cahier des charges "social" plus que technique de la part des sponsors .

Enfin finir en 12ème place, c'est pas si triste que cela. Le Goadec doit lui être furieux, lui qui pensait être dans les cinq premiers et en plus ce n'est pas un "bleu" ni son équipage comme celui de Conseil Régional Réunion - Ville du Port.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales