Faits-divers

Tir sur un enfant au flashball: Le gendarme ne reprend pas du service


Tir sur un enfant au flashball: Le gendarme ne reprend pas du service
La Chambre d'instruction de la Réunion s'est prononcée ce matin sur la levée du contrôle judiciaire demandée par le gendarme suspecté d'avoir tiré au flashball sur un enfant à Mayotte.

Le rejet de sa demande a satisfait l'avocat de la famille, Me Said Larifou, qui réagit ce matin : "Ça me semble complètement logique. Je pense que c'est une décision de réconfort, ce n'est que justice pour la victime, Nassuir Oili, et sa famille".

Une démarche "indécente" pour Me Larifou

Me Said Larifou va plus loin : "La démarche du gendarme est indécente. Comment peut-on avoir le courage de demander cela... Un contrôle judiciaire, c'est un minimum dans de telles conditions. C'était un acte grave", a-t-il commenté.

Le gendarme a été mis en examen pour avoir crevé l'oeil d'un enfant de 9 ans par un tir de flash-ball lors des manifestations qui ont touché Mayotte en octobre 2011.
Mardi 24 Juillet 2012 - 11:02
Lu 2490 fois




1.Posté par noe le 24/07/2012 16:32
"Il vaut mieux hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent." (Voltaire)

Il a du culot ce personnage qui a crevé un oeil innocent d'un enfant de 9 ans ...
Pas honte !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales