Faits-divers

Tir de flash-ball sur Steve: Quatre policiers en garde à vue


Tir de flash-ball sur Steve: Quatre policiers en garde à vue
Quatre policiers de la brigade anti-criminalité sont entendus depuis ce lundi dans le cadre de la blessure du jeune Steve, au Port, dans la nuit du samedi 1er février 2014.

Les enquêteurs de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) doivent entendre la version de chacun des policiers sur l'enchaînement des événements ayant débouché sur un tir de flash-ball entraînant sur la perte d'un oeil par l'adolescent de 16 ans venu regarder, dit-il, l'affrontement entre force de l'ordre et émeutiers début février au Port.

Selon sa version, un véhicule de la bac l'aurait pris en chasse dans une ruelle, moment où il vient à trébucher. S'en suit une confrontation directe avec l'un des policiers qui aurait perdu ses nerfs, sous les yeux de ses collègues restés dans le véhicule banalisé.

Les enquêteurs de la police des polices continuent de confronter point par point les déclarations des intervenants.
Mardi 18 Février 2014 - 09:24
Lu 1291 fois




1.Posté par noe le 18/02/2014 10:17
Dommage cette situation horrible pour le jeune qui a perdu un œil pour la vie et pour le(s) policier(s) qui risquent leur carrière et la geôle ....
Pendant ces événements , la chaleur , la colère , la volonté de se faire un "voyou" , diront certains , ont handicapé un jeune qui peut-être , n'avait rien à voir avec des délinquants-hurleurs-et-metteurs-de-feux....

C'est dommage d'en arriver là !

2.Posté par philippo le 18/02/2014 11:54
Comme quoi n'est pas policier qui veut.Ce n'est pas qu'un emploi,il faut du sang froid et une grande maitrise de sa personne,sinon après on subit les concéquences.

3.Posté par philippo le 18/02/2014 13:39
comm' quoi moins la appris;çàk i donne la roue ,i tir' pas charret'

4.Posté par môvélang le 18/02/2014 13:50
comme il n'a pas pu être pris en flagrant délit, je suis certain que ce jeune délinquant en herbe est innocent.

5.Posté par laurent le 18/02/2014 19:51
pourquoi ce jeune ado se trouvait dehors !!!!!! les parents sont aussi responsables non ; à quand des caméras sur les voitures de polices pour filmer la scène comme aux ÉTATS-UNIS ? Je ne défends pas ce policier , ni cet ado mais il n'y a pas de feu sans fumée

6.Posté par Atomic Thoridas le 18/02/2014 22:06
Faudrait savoir la vérité avant de faire des conclusions.

7.Posté par jayce le 19/02/2014 11:27
De son aveu télévisé, ce jeune est sorti "pour voir ce qui se passe" (l'ambiance). Le père lui, répond "il (le policier) aurait du se contenter de le secouer, le faire peur, lui donner de gifles" o-O mais pas lui faire perdre un œil !

Les enquêteurs de leur côté, pense que cela n'ait pas du à l'usage d'un flash ball, mais d'autre chose. Car un flash ball, à bout portant sur l’œil, aurait fait beaucoup plus de dégâts.

De leur côté, les instances locales (syndicats) prétendent que l'enquête fût nécessaire pour identifier qui est l'auteur du coup. Or, "normalement", comme à l'armée, on sait qui est ou et qui à quoi comme arme. tant de munitions fournis pour l'intervention, donc tant de munitions, restitués, la soustraction des deux donnant quoi et par qui à été utilisé telle ou telle arme.

Au final, on peut penser que les policiers se sont laissés entraînés par le feu de l'action. L'auteur de la blessure grave s'est laissé emporter et à tout mis dans le même sac.

Mais de son côté, un jeune de 16 ans , dehors, la nuit alors qu'il y a des bagarres de rues...je ne comprends pas ses parents. Il aurait pu se contenter de "voir" de sa fenêtre le spectacle, mais à voulu aller sur le front du terrain. Faut aussi comprendre, que quand il y a le feu, on ne l'éteint pas avec de l'essence. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il la cherché, ça serait déplacé et irrespectueux (personne ne mérite de devenir infirme, lorsqu'on est bien portant) , mais un peu d'objectivité dans cette histoire ne fait pas de mal.

8.Posté par perplexe le 19/02/2014 20:33
Les parents sont aussi responsables que les policiers. Ce jeune n'aurait pas du etre dehors. Au fait ils etaient ou les parents

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales