Société

Tir Sa: "Nout maloya lé point malade"

Les membres du mouvement Laklarté ont donné une conférence de presse ce mercredi afin d'expliquer pourquoi ils refusent que le nom "Maloya" soit donné à une unité de santé mentale.


Les membres de Laklarté ont commencé leur conférence en chanson
Les membres de Laklarté ont commencé leur conférence en chanson
"Tir sa !" Depuis le 2 janvier, des artistes locaux et des anonymes s’affichent sur les réseaux sociaux pour protester contre la volonté du CHU de St-Pierre de baptiser un pôle de santé mentale "Maloya". Ce mercredi, plusieurs membres du mouvement Laklarté, à l’initiative de cette démarche, donnaient une conférence de presse pour exposer leurs arguments.

Tous refusent que le maloya "soit associé à la maladie mentale", estimant qu'il s'agit là d'une "indifférence ou d'un mépris"."Le Maloya n’est pas juste une musique, mais une vraie culture, une symbolique, commence l'un d'entre-eux. Il ne serait pas concevable d’appeler cette unité de soins 'Unité du Saint-Esprit' ou 'Unité de l’Aïd' ou encore 'Unité Barathanatyam', alors pourquoi le maloya ?", argumente-t-il. Pour lui, l'hôpital étant un espace public, la dénomination appartient aux citoyens. 

"L’enjeu est important, ajoute Jean Bruno Escyle (Apolonia). A force de renvoyer le terme à des significations qui n’ont rien à voir avec l’identité culturelle, dans quelques années, les marmailles ne sauront plus ce que c’est. On minimise la symbolique du mot, on efface sa signification".

Après avoir rappelé que le maloya était inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, l’artiste insiste : "Il faut qu’on valorise notre musique, il ne faut pas que le mot renvoie à des significations qui brouillent le sens". Tous expliquent en effet craindre le raccourci entre le maloya et la maladie mentale. ​"Nout maloya lé point malade, li la point à être su un batiment l’hopital", s'insurge Paelle Gigan. Un avis partagé par Christophe Barret, qui déclare : "Le Maloya est notre symbole, il ne faut pas jouer avec."

Quoiqu’il en soit, cette appellation n’est pas encore définitive. Le conseil de surveillance du CHU se prononcera sur la question début février.   
Mercredi 13 Janvier 2016 - 14:49
marine.abat@zinfos974.com
Lu 3245 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

81.Posté par li le 15/01/2016 05:27
Lélé é rwa kaf la batayé pou rien

Oubli kréol
Oubli lo ri
Oubli lo fénwar
Oubli maloya

Mais aller sauter comme cabris au 20 décembre

Tou façon zordi 20 décembre la perd son zespri.
20 decembre déguisé dilué.
Alors un mois après, un hôpital maloya... pffff.
Achevé! Nu la pu à sa prè.
Reynioné couillon.reynioné baisse la tête.
Comme avant les grands blancs pensent et réfléchissent pour nous. Nous on écoute et on exécute.

80.Posté par Effé ralgan le 14/01/2016 23:01
79.Posté par Sortons de la France. le 14/01/2016 21:34 |
Sa même même post 79 Vive la Réunion libre de l occupation colonialiste.laisse rsa et autres contribution avec le verbe donner et gagner dansons toute la sainte journée le maloya accompagné du Rhum Maloya ek lo band si lo photo et ferme le l’hôpital aussi ...

79.Posté par Sortons de la France. le 14/01/2016 21:34
Poste 57: Le jour viendra, où l'histoire jugera ceux qui ont contribués à perpétuer le système colonial, à maintenir les réunionnais dans cette misère et dans cette dépendance et qui ont par leurs actions dépossédés les réunionnais de leurs richesses et de leur patrimoine, organisés l'exil des forces vives de notre nation et fermés les yeux sur la déportation de centaines et de centaines d'enfants, loin de leurs parents, loin de leur pays, en toute illégalité et en toute impunité.

Vive la maloya, Vive la Réunion libre de l occupation colonialiste.

78.Posté par mirigole le 14/01/2016 20:27
Té, KLD, moin l'a tombe un' deux fois su out dos, ou connaît, créole y "cultive l'art du moucatage", (pou cause bien), mais là mi reconnaît que ou n'a raison. Le vrai combat c'est ce que ou dit.

77.Posté par Simandèf le 14/01/2016 20:02
Marine Abat n'a rien compris ou le fait exprès, la folklorisation de la culture n'est pas acceptable, l’assimilation à la ferme intention de dissoudre la culture et l'histoire de ce peuple. Pour une fois que les artistes ne cours pas derrière les subventions, qu'ils essaient pas de nous vendre de la mouscaille pourquoi pas ? Bravo à eux

76.Posté par kld le 14/01/2016 20:00
mi voi que meme Danyle WARO y soutient le band zartist "révolté "/ou qui lé le vré révolte ............... ???? créole na pwin lékol ( meme en optionnel....°) .......... sa ki veut dire que le band vieux mots mots créole la Réunion y perd .................... é la , zot i di pa rien !!!!! et zot y sobat pou un l'hôpital .......................... oté zarboutan ............ !!!!!!!

75.Posté par li le 14/01/2016 19:38
Et lo gro mok en tol est attribué à Alex

74.Posté par li le 14/01/2016 19:08
Observateur à la con.
bouillon larson lé dejà tro pou ou.

73.Posté par Effé Ralgan le 14/01/2016 18:58
63.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:39
effé ralgan, out source lé gayar. i di longue dési out lapproch culturel!!!

Mon l'approch kiltirel ? mi avale lo peu sur lo photo .....
Mon source
https://fr.wikipedia.org/wiki/Maloya
oubli pas met à zour sèlment
musique que lé fé par des gratels

72.Posté par Alex le 14/01/2016 16:13
ET
le maloya d'or est attribué à :

Sébastien Gonthiéééééééééééééééééééééééééé

71.Posté par Observatoire de la Couillonnisse Péi (OCP) le 14/01/2016 15:48
allon cvasser la blague in kou mon bann dalons : https://wordpress.com/read/post/feed/42331846/902497822

"Les maloyatollahs zindependantiss'

70.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 15:09
OCP y dwa didigue a ou la finn shanz kilote o moin 5 fwa dopi le tan! si mi komprend byn zot lé maloki parské kréol zartys ou pa la dit stop? ah y fé mal kiki? gout anou é y fé ke komansé!!!
si la place piblik na dzafèr y sa arrivé, sé taki sa kour kilote dan min! a kan zartys y dmand pa podium y inkièt alor? na poin rienk sa pou li fé war zot!!! attash sintir é mèt kask

69.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:57
zues69 ou sé in vré po de zeuf! lo zour ou va gynye lir byn in lartikle ou sa in moun!

68.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:52
Dr Frédéric Louis votre pact républicain na bon dos! kan out ban konfrèr y mèt si lo mèm registre dixit chef CHU sud " nom local" Corail" et "'Maloya" y fodré ou apren a lu déja ke corail sé pa in nom lokal ou trouv pa?
mi voudré je ou montre a moin dan tout oussa bana y dit y nafèr dési lo ban patien? puiske zot débat lé pa dési lo plan médikal et d'ayèr zot y dia ou ke néna la finn ni zwé maloya pou ban malade et ke donc lo problèm lé pa la.

67.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:47
Alex ou koné oussa fo ou mèt le U! pas ché moin ché ou! kan in jour out cervo sora d'atak li va komprend lo maloya sé kwé nou va rekozé d'isi la , mi pense ke la vwa out mèt y dwa èt bon! donk sisse out zo et rest trankil!!!

66.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:45
Roger ou dwa prendre le prochain train kar ou la rat sak la!!!

65.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:41
Roger ou dwa prendre le prochain train kar ou la rat sak la!!!

64.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:40
4 grammes y fodré a ou pli ke 4 gramme pou soulage out koko sèk na point rien dédan! ou dwa pa konèt rien de out histoir sé pou sa ou vyn zygile domoun dési la zot. alé fé la voile si corail !!!!!

63.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:39
effé ralgan, out source lé gayar. i di longue dési out lapproch culturel!!!

62.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:38
"mwa la pa di" un pseudo ékri a la françoise ? sort a ou la don! lopital la exclu a zot en enfermant dann in linité fermé! alors revoi out kopi!!

61.Posté par sebastien gonthier le 14/01/2016 14:36
pseudo fou creole, ou la bezoin lir Michel Foucault? moin non! mi vive mon Maloya en moin. y dwa gynye a ou sa fé mal o pli profon puiské ou rod Foucault pou tir a ou la dan! Pas bezoin Foucault moin. Ou koné mon nom é ou sé in gatèr déryèr in speudo. Lire Foucault la pa délivre a ou apparément change lektir prend Furcy!!!!!
pseudo Duke, allé trap dé ti bwa alé jwé da taille y dwa èt facile sa non ? konm ou komantèr. Kossa ou koné de la mizik la rénion ou? ou site drwa d'otèr dési Maloya? sort a ou la; vyn visage découvert na gynye koser et ma èd a ou assumé.
titi974 lire pa tèt en bas sra myé pou ou!
chantoune974 pou out chat mieux qu'eutanasié a li assiz déssi!!
Rock an roll attidute. zwé out rock et ferme out guèl
Inconnu 974 ou respect lo malade ou? mi pense ke ou participe a léffaceman de la mémoire collective non?
Kaskavel ou la prend lo mové bato.

Na un peu lé intéligent é la kompris ke le débat lé non pas sur la maladie, le malade, les médecins mé lé dési lo fét y itiliz lo mot dési a tor et a travèr dési in lespas piblik. a parti de la alon kozé !!

60.Posté par zeus69 le 14/01/2016 14:34
Honte à ceux qui sous des pretextes qui ne tiennent pas la route veulent stigmatiser une forme de maladie , c'est du racisme irresponsable , de plus , ils porraient etre touches aussi , qu'en feront nous ?

59.Posté par LOUIS le 14/01/2016 14:16
Cause et forme de cette polémique offrent un remarquable observatoire sur la santé du pacte républicain réunionnais.
Soignants et fonctionnaires de la Santé n'ont de toute évidence pas dû saisir le contre sens historique de baptiser une unité de soins reposant, pour guérir ses patients, sur la privation de liberté, du nom d'une culture que l'on a tenté de faire oublier il y a à peine plus d'une génération, sur l'autel de l'assimilation.
De là à supposer que les patients réunionnais n'auraient pas toute chance d'y trouver écoute adaptée, c'est donner trop de crédit à l'arithmétique des maux.
L'émotion de nos illustres dépositaires de la culture Maloya est sincère autant que maladroite.
L'intelligence collective, au nom du pacte républicain réunionnais, autorise à pardonner la maladresse, et nous commande de prendre la juste mesure de leur sincérité.
Sans perdre de vue qu'à notre époque tumultueuse, confuse et mondialisée, toute faille du pacte républicain peut aussi inspirer les desseins non structurant de concitoyens égarés.
Dr Frédéric LOUIS.

58.Posté par Louis Pariot le 14/01/2016 13:02
Quand il y a eu la création du Rhum Maloya personne n'a trouvé quoique ce soit à dire... Étrange.

57.Posté par sorte à ou touseul si ou veut le 14/01/2016 12:38
à post 54"sortons de la France"
Personne y retient à ou.

56.Posté par polo974 le 14/01/2016 12:17
Il ne reste donc que le choix entre "unité Laklarté" ou "unité Michel Debré".

55.Posté par Alex le 14/01/2016 11:02
Quand on voit le boss d' Apolonia, le maloya est en perdition. Si c'est lui l'image du maloya, il est loin du patrimoine mondial de l'unesco; son cosement lé pa tré universel.
Pou met tout de moune d'accord allons met
MAL OU Y A : en clair > où y a mal
En mettant un U intercalé , mou va laisse à lu son zaffair.

54.Posté par Sortons de la France le 14/01/2016 11:00
Encore une bassesse de l'Etat de colonial pour ridiculiser nout Kultur.
Je me rappelle du temps ou l'Etat colonial avait interdit le Maloya.
Rien n'a changé depuis...
De l'interdiction à la moquerie voila ce qu'on apporté 60 ans de départementalisation.

Ps: La départementalisation est un échec au niveau humain, culturel et économique.

53.Posté par biloute le 14/01/2016 09:23
On aurait due l'appeler l'unité Louis XVI ou l'Elysée, Matignon, l'unité des valses......

52.Posté par Fleurs le 14/01/2016 08:47 (depuis mobile)
MI SOUTIENT LO MOUVEMENT TIR SA!!!

51.Posté par Charles le 14/01/2016 08:43 (depuis mobile)
Mi trouve bien triste ke nou lépa assez mobilisé pou soutenir ce mouvement bien dommaz nou laisse anou fèr koma, en tous ka mi remercie ces kelke zartis soit disant inconnue kom certin i dis pou défenne noute kiltir et ki ose affiche azot!!

50.Posté par Canard le 14/01/2016 08:32
Y fo kasse lé kui dan la vie!
à lire : http://locanardlenoir.com/2016/01/08/tir-sa-un-grand-artiste-prend-position/

49.Posté par mi aim mon maloya le 14/01/2016 08:22
Mi koné un boug le 20 dessemb i chante devan l'église :
Sënièr, cloute à mwin si mon kayamb.
Un tas de piles plates maloya jonchent le sol autour de lui.
Le maloya c'est l'arme de guerre des cocos pour bien bien tenir les faibles (d'esprit ?) (lol) en leur pouvoir. pas autre chose.

48.Posté par babar run le 14/01/2016 08:00
bah....augmente zot subventions....zot i crira pu......

47.Posté par anonyme_mouse le 14/01/2016 07:42
moi j'en fais tous les matins du maloya... et après je tire la chasse!!!

46.Posté par Mr Poulpe le 14/01/2016 07:42
Par contre appeler un rhum maloya c'est pas grave!!!

45.Posté par mirigole le 14/01/2016 07:16
""Nout maloya lé point malade""
Personne y relève le truc bizarre dans le titre? (phrase que n'aurait été prononcée par un artiste) En créole y dit, maloya lé pas malade, mais la formulation "lé point" y rappelle à moin trop le "n'est point" en français.

44.Posté par Observatoire de la Couillonnisse Péi (OCP) le 14/01/2016 06:56 (depuis mobile)
MEA CULPA. Au vu des réactions sur mes interventions et après discussion avec des militants culturels, je reconnais que je suis allé trop loin.
Je retire donc tout ce que j''ai écrit jusqu''à présent et JE SOUTIENS LE MOUVEMENT "TIR SA".

43.Posté par titi974 le 14/01/2016 06:46
Comme souvent trop de commentaires sont pathétiques tout comme ce combat de pseudo artistes royalement inconnus du grand public , quand bien même on nommerait le pôle psychiatrique maloya ce n'est pas pour cela que l'on taxerait les fans de cette musique de fous, mais peut être que ces gens qui croient que le mot maloya leur appartient ont tout simplement honte des gens atteint de maladies psychiatriques qu'il vaut mieux mettre aux oubliettes afin de pouvoir chanter , danser , picoler et fumer le zamal dans l'indifférence la plus totale des autres....il est magnifique le vivre ensemble.

42.Posté par Effet Ral Gan le 14/01/2016 06:29
Post 26 oubli pas mettre WIKIPEDIA à jour ..... Avec la définition MALOYA de la Reunion ( la couillonnisse) .hi hi hi ...........

41.Posté par fou créole le 14/01/2016 05:56 (depuis mobile)
A tous les couillons offencés je vous recommande de lire Michel Foucault "histoire de la folie" et vous comprendrez que le maloya chanté par quelques uns n''est pas assez subtil pour être compris des fous.... Il faut mieux être fou que dégénéré.....

40.Posté par Grangaga le 14/01/2016 00:22 (depuis mobile)
"A ou lé mon péi, ou lé mon lémé, ou lé mon baba, ou mon momon mon Maloya..
A ou lé mon péi, ou lé mon lémé, ou lé tou sa la, ou lé son momon mwin son papa... " D. Waro. Si y tirr'' a nou sa, talèr'' na mars'' tou ni, bann'' na n''ora tout'' po zot''.

39.Posté par 974 E.D le 13/01/2016 23:14
ben duke fais ton Maloya aprés na kozé trap ton roulér ,ton djembé, ton kayamb ,ton sati ,ton l'accordéon ton guitarre basse, ton violon,ton momon, ton papa,ton triangle, ton piano,ton l'amour ti néna po la misik là et kraz ton Maloya si ti vé....fé dansé....kissa na des droits d'auteur dssu le terme Maloya justement, éclaire amwin in ti coup va???jusqu'à preuve du contraire li incarne et seras touzour la misik lié à l'histoire l'esclavaz la Réunion et i seras jamais autrement......

l'âme de l'île de la Réunion et en faites l'âme de l'esprit coloniale de cette terre de liberté qu'est la France et de nos jour comme ce fût hier ce sont les mêmes stigmatisations.....na comme des digercence.... ""conflit sévère qui entraîne une rupture d'échange ou de liens chez les deux parties concernées pour une raison inféodé"""

lé quand même fou hier t fais fouette a zot pour cette musik qui ce joué essentiellement en cachette et aujourd'hui i utilise son nom dssu bouteille l'alcool et maintenant i veux placarde a li dssu un pôle de santé mentale ""vous parlez d'une reconnaissance culturelle"" et ce sont les gens qui font vivre le Maloya,le Séga qui le font régressé drôle d'observation et de conceptions......

38.Posté par ocp le 13/01/2016 23:02 (depuis mobile)
Té laklarté fo zot i arrett plane in kou. c''est comme si navé rienk zafers psychiatriks i té apel Maloya ? Na in ta zafer i appel Maloya sa la poin zinsiltes kiltir kreol. Zot lé parano ou koué ? Zot i fé pass lo bann zartiss pou kouyons !

37.Posté par Didier NAZE le 13/01/2016 22:03
David....euh David comment ? mon parler créole i lai ce qu il est.....Je voudrais vous apporter quelques éléments de réponse.....Mon ancètre fait partie des....500 premiers arrivants sur cette ile. Pour votre.....kiltir, un certain Jacques Naze est arrivé sur l ile en 1701.....et a épouser une certaine Elisabeth Damour, d ou est né 15 enfants....je m arreterais à là....pour l instant.....et vous David....Dupont ou autre....David mi insulte personne....mais j ai une sainte horreur de la bètise humaine !!!....

36.Posté par duke le 13/01/2016 21:26
Mesdames, Messieurs de LAKLARTE le semblant de musique que vous faites c'est de la merde. C'est à cause des gens comme vous que la musique locale régresse. Avez-vous des droits d'auteur sur le terme MALOYA pour avoir le monopole de son utilisation ?

35.Posté par kld le 13/01/2016 21:25
post 21 : "cet les conte ce mouv cest que zot les conte zot prop racine... ".........ha bon ? n'est pas zarboutan qui veut , la tradition se perd !

34.Posté par David le 13/01/2016 21:21
Didier naze, dapré ot parlé Kreol i voit ou lé pas d'ici, inutile d'insulter notre culture.

33.Posté par Didier NAZE le 13/01/2016 21:03
Baptiser un centre de soins Maloya serait une insulte....à la kiltir.....eh bin ! Eh Laklarté.....euh zot i coné comment ma chérie i appelle mes c.......lles......maloya !....mi dira pas zot poukoué ?.....zot i seré jaloux ! Quand mi regarde à zot.....un séjour dans cetteunité de santé mentale i ferait à zot du bien !.....

32.Posté par lvo le 13/01/2016 21:02
A aucun moment c'est soi disant artiste n'ont pensé a mettre leur energie a aider les malades dans leur douleur c'est peut etre justement avec ce mot maloya qu'ont peut aider ces malades et leur famille qui souffre. C'est artistes ne pense qu'à leur image , c'est vraiment désolant pour la réunion. Pitié a vous bande de fous .

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales